ME AMADOU SALL AVOCAT OMAR SARR : "On va vers un combat pour que cette injustice cesse »

De Karim Wade à Oumar Sarr, en passant par Samuel Sarr ( 6 mois de prison ), Bara Gaye ( 6 mois de prison) , Aïda N’diongue (plus d’un an en prison), Abdoul Aziz Diop ( plus d’un an en prison), Lamine Massaly ( en attente d’un deuxième jugement), Toussaint Manga ( depuis 9 mois en prison) à Victor Saliou Diouf ( en prison depuis 6 mois ), Cheikh Ahmadou Bamba Bâ ( depuis plus de 6 mois en prison ), Johnny Bâ ( en prison depuis plus de 9 mois) … », Me Amadou Sall a tenté de donner la liste exhaustive des responsables du Pds qui ont été arrêtés sous le régime du Président Macky Sall. De manière religieuse, il donnera aussi la situation de chacun d’entre eux. Certains, dit-il, sont en prison reconnus coupables, ou en attente de jugement, d’autres comme lui sont libérés en attente de jugement, tandis que le reste a été libéré après peine.

L’invité de « Objections » de Sud Fm de signaler d’emblée que ces arrestations sont la résultante d’un règlement de comptes prémédité par le Président Macky Sall. L’avocat de révéler que ce dernier avait, dans une interview accordée à des journalistes aux Etats-Unis, dit qu’ « il avait des comptes personnels à régler avec le Pds ». Mieux, rappelle-t-il, « à Kaffrine, il disait, qu’il allait réduire le Pds à sa plus simple expression. » Le transfèrement d’Oumar Sarr de Rebeuss au Cap Manuel rentre, selon lui, dans ce cadre.
« Notre frère Karim Wade est dans une situation de quasi-isolement. On ne veut pas qu’il rencontre les autres détenus politiques. C’est pourquoi, il a été transféré au Cap Manuel. Moi-même, j’ai passé une journée là-bas ». Me Amadou Sall de confier qu’il faudra, désormais, se préparer à un combat. Mon éducation…quand je reçois un coup de poing, j’en donne deux. Il ( Macky Sall) donne des coups et il en reçoit… Je ne veux pas demain que la République soit entre les mains de personnes qui ont envie de se venger. »
Le libéral de terminer par dire que le régime actuel se singularise par « une incompétence structurelle »...

La sortie du Procureur de la République s’expliquant sur l’arrestation d’Oumar Sarr ne convainc pas Me Amadou Sall. Récemment élargi de prison et en attente de jugement, l’avocat martèle dans l’émission « Objections » que le débat n’est technique mais politique et que Serigne Bassirou Guèye agissait sur ordre du ministre de la justice qui agissait, lui-même, sur commande du président de la République.
« Le procureur de la République ne s’adresse pas à moi, mais au grand public. J’ai dit qu’on ne peut pas violer l’immunité parlementaire. S’il se fonde sur les dispositions relatives au flagrant délit. Pourquoi Oumar Sarr n’est pas jugé en flagrant délit ? Il doit être jugé à la plus prochaine audience. Il ne doit pas aller devant le juge d’instruction. Moi, je ne m’amuse pas. Le communiqué du Pds date d’un vendredi et Oumar Sarr a été cueilli le lendemain. La question n’est pas technique mais politique. S’il y a un délit flagrant, on juge la personne en flagrant délit. Le procureur passe à côté. Si les propos sont outrageants, il doit être poursuivi pour offense au l’Etat, alors qu’il est poursuivi pour diffusion de fausses nouvelles. Il s’agit de manipulations de la justice pour régler des comptes personnelles. »
Pour le responsable libéral, l’on ne devrait point aller chercher loin. « Macky Sall instruit le ministre qui instruit le Procureur de la République qui instruit la Dic pour arrêter Oumar Sarr », s’insurge-t-il avant de promettre qu’ « on va vers un combat pour que cette injustice cesse. »

Me Amadou Sall de déplorer l’arrestation d’Oumar Sarr, expliquant que ce dernier n’a fait que répéter les propos contenus dans un article paru dans le journal « Le Monde ». Ainsi, s’interroge-t-il : « pourquoi poursuivre Oumar Sarr, seul ? Pourquoi ne pas poursuivre ‘’Le Monde’’ ? Qu’est cet que l’argent russe fait au Sénégal ? » Ces questions sont celles qui devraient être posées, selon l’avocat.
DAKARACTU



AFRIQUE-MONDE

logo article

AFRIQUE : La RDC suspend sa coopération militaire avec la Belgique

13/04/2017 par :

Kinshasa a décidé de suspendre sa coopération militaire avec Bruxelles, a déclaré le ministère (...)

logo article

Abidjan accueille la réunion biannuelle de la zone Franc CFA

12/04/2017 par :

Abidjan sera la capitale de la zone Francs CFA ces 13 et 14 avril. La capitale économique (...)

logo article

Gambie : Jammeh, Coumba Gawlo et les milliers de dollars

12/04/2017 par :

Les services de sécurité de la Gambie ont exhumé 27 corps, selon les informations de Oumar (...)

logo article

Famine en Afrique : l’ ONU alerte sur le risque d’un nombre de morts « massif »

12/04/2017 par :

Le Haut-commissariat de l’ONU pour les réfugiés tire la sonnette d’alarme. Le nombre de morts (...)

logo article

Mali : un nouveau gouvernement de 35 membres formé

12/04/2017 par :

Le nouveau Premier ministre malien Abdoulaye Idrissa Maiga a formé son gouvernent ce mardi, fort (...)

logo article

Zambie : arrestation pour trahison du chef de l’opposition

12/04/2017 par :

Hakainde Hichilema, le chef de l’opposition zambienne, a été arrêté ce mardi 11 avril par la police (...)

logo article

France-Afrique : à l’Élysée, François Hollande soigne son héritage africain

11/04/2017 par :

En moins de deux semaines, du 31 mars au 14 avril, François Hollande a reçu (et va recevoir) (...)

logo article

Côte d’Ivoire : la vice-présidence de Daniel Kablan Duncan, retraite dorée ou tremplin politique ?

10/04/2017 par :

Mi-janvier, Daniel Kablan Duncan quittait la primature pour la vice-présidence, un poste aux (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Simone Gbagbo acquittée de crime contre l’Humanité et de crime de guerre

29/03/2017 par :

Simone Gbagbo, jugée depuis mai 2016 pour des faits de crime contre l’Humanité et de crime de (...)

logo article

Maroc : Saadeddine El Othmani parvient à former sa coalition

26/03/2017 par :

Fin du blocage politique ! Le nouveau chef de gouvernement a annoncé samedi une nouvelle (...)

logo article

CPI : Jean-Pierre Bemba condamné à un an de prison pour subornation de témoins

22/03/2017 par :

L’ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba, reconnu coupable par la Cour pénale (...)

DEPECHES

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

10 avril 2017

RDC : les manifestations de l’opposition prévues ce lundi interdites par la police

10 avril 2017

Égypte : le président al-Sissi déclare l’état d’urgence pour trois mois après les attentats de l’EI contre des Coptes

28 mars 2017

DERNIERE MINUTE : Le Juge vient d’accorder une liberté provisoire au Maire de la Médina Bamba FALL et Cie

7 mars 2017

AUDITION DE KHALIFA SALL : Le DAF Mbaye Touré finalement placé sous mandat de dépôt

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES