ME AMADOU SALL AVOCAT OMAR SARR : "On va vers un combat pour que cette injustice cesse »

De Karim Wade à Oumar Sarr, en passant par Samuel Sarr ( 6 mois de prison ), Bara Gaye ( 6 mois de prison) , Aïda N’diongue (plus d’un an en prison), Abdoul Aziz Diop ( plus d’un an en prison), Lamine Massaly ( en attente d’un deuxième jugement), Toussaint Manga ( depuis 9 mois en prison) à Victor Saliou Diouf ( en prison depuis 6 mois ), Cheikh Ahmadou Bamba Bâ ( depuis plus de 6 mois en prison ), Johnny Bâ ( en prison depuis plus de 9 mois) … », Me Amadou Sall a tenté de donner la liste exhaustive des responsables du Pds qui ont été arrêtés sous le régime du Président Macky Sall. De manière religieuse, il donnera aussi la situation de chacun d’entre eux. Certains, dit-il, sont en prison reconnus coupables, ou en attente de jugement, d’autres comme lui sont libérés en attente de jugement, tandis que le reste a été libéré après peine.

L’invité de « Objections » de Sud Fm de signaler d’emblée que ces arrestations sont la résultante d’un règlement de comptes prémédité par le Président Macky Sall. L’avocat de révéler que ce dernier avait, dans une interview accordée à des journalistes aux Etats-Unis, dit qu’ « il avait des comptes personnels à régler avec le Pds ». Mieux, rappelle-t-il, « à Kaffrine, il disait, qu’il allait réduire le Pds à sa plus simple expression. » Le transfèrement d’Oumar Sarr de Rebeuss au Cap Manuel rentre, selon lui, dans ce cadre.
« Notre frère Karim Wade est dans une situation de quasi-isolement. On ne veut pas qu’il rencontre les autres détenus politiques. C’est pourquoi, il a été transféré au Cap Manuel. Moi-même, j’ai passé une journée là-bas ». Me Amadou Sall de confier qu’il faudra, désormais, se préparer à un combat. Mon éducation…quand je reçois un coup de poing, j’en donne deux. Il ( Macky Sall) donne des coups et il en reçoit… Je ne veux pas demain que la République soit entre les mains de personnes qui ont envie de se venger. »
Le libéral de terminer par dire que le régime actuel se singularise par « une incompétence structurelle »...

La sortie du Procureur de la République s’expliquant sur l’arrestation d’Oumar Sarr ne convainc pas Me Amadou Sall. Récemment élargi de prison et en attente de jugement, l’avocat martèle dans l’émission « Objections » que le débat n’est technique mais politique et que Serigne Bassirou Guèye agissait sur ordre du ministre de la justice qui agissait, lui-même, sur commande du président de la République.
« Le procureur de la République ne s’adresse pas à moi, mais au grand public. J’ai dit qu’on ne peut pas violer l’immunité parlementaire. S’il se fonde sur les dispositions relatives au flagrant délit. Pourquoi Oumar Sarr n’est pas jugé en flagrant délit ? Il doit être jugé à la plus prochaine audience. Il ne doit pas aller devant le juge d’instruction. Moi, je ne m’amuse pas. Le communiqué du Pds date d’un vendredi et Oumar Sarr a été cueilli le lendemain. La question n’est pas technique mais politique. S’il y a un délit flagrant, on juge la personne en flagrant délit. Le procureur passe à côté. Si les propos sont outrageants, il doit être poursuivi pour offense au l’Etat, alors qu’il est poursuivi pour diffusion de fausses nouvelles. Il s’agit de manipulations de la justice pour régler des comptes personnelles. »
Pour le responsable libéral, l’on ne devrait point aller chercher loin. « Macky Sall instruit le ministre qui instruit le Procureur de la République qui instruit la Dic pour arrêter Oumar Sarr », s’insurge-t-il avant de promettre qu’ « on va vers un combat pour que cette injustice cesse. »

Me Amadou Sall de déplorer l’arrestation d’Oumar Sarr, expliquant que ce dernier n’a fait que répéter les propos contenus dans un article paru dans le journal « Le Monde ». Ainsi, s’interroge-t-il : « pourquoi poursuivre Oumar Sarr, seul ? Pourquoi ne pas poursuivre ‘’Le Monde’’ ? Qu’est cet que l’argent russe fait au Sénégal ? » Ces questions sont celles qui devraient être posées, selon l’avocat.
DAKARACTU



AFRIQUE-MONDE

logo article

Le "New York Times" a recensé tous les mensonges de Trump (et ils sont nombreux)

24/06/2017 par :

DONALD TRUMP - Cette compilation fait froid dans le dos. Deux journalistes américains du New (...)

logo article

Les musulmans de France fêteront la fin du ramadan dimanche

24/06/2017 par :

Les musulmans de France fêteront dimanche l’Aïd el-Fitr, la fête de la rupture du jeûne qui marque (...)

logo article

Ghana : fin des privilèges diplomatiques pour les anciens présidents

24/06/2017 par :

Ce changement de traitement concerne non seulement les anciens chefs d’Etat mais aussi les (...)

logo article

Soudan du Sud : la fête de l’indépendance annulée

24/06/2017 par :

Comme en 2016, la fête nationale ne sera pas célébrée cette année. Le gouvernement sud-soudanais a (...)

logo article

Ryad déjoue une attaque d’envergure contre le premier lieu saint de l’islam

24/06/2017 par :

L’Arabie saoudite a annoncé avoir déjoué un attentat d’envergure contre la Grande mosquée de La (...)

logo article

Jammeh retourne en Gambie

20/06/2017 par :

En Exil en Guinée Equatoriale, Yaya Jammeh n’oublie pas, pour autant, la Gambie. Par le biais (...)

logo article

Zeinab demande le divorce à Jammeh

20/06/2017 par :

Zeinab Suma aurait officiellement demandé le divorce à Yaya Jammeh. L’ex première dame, que les (...)

logo article

Gambie : Un Sénégalais arrêté pour 2 meurtres, 4 viols et 4 incendies

20/06/2017 par :

Dix chefs d’accusations pèsent sur la tête d’un Sénégalais, dont l’identité n’a pas été révélée, en (...)

logo article

Texas : Une Sénégalaise battue à mort par son époux ivoirien

20/06/2017 par :

L’affaire fait les choux gras de la presse en Côte d’Ivoire. Hermann Fulgence Gninia, 41 ans, un (...)

logo article

Aboubacry Ba nommé Dg d’un groupe de presse à Conakry

20/06/2017 par :

Le journaliste Aboubacry Ba, employé de la chaîne Canal Plus, a été nommé à la tête du groupe (...)

logo article

9 morts : Bilan définitif de l’attaque de Bamako

20/06/2017 par :

Le bilan définitif de l’attaque terroriste de dimanche après-midi au campement Kangaba, dans la (...)

DEPECHES

18 juin 2017

Trump tweets : "Je suis enquêté pour avoir tiré le directeur du FBI par l’homme qui m’a dit de déclencher le directeur du FBI. Chasse aux sorcières !"

18 juin 2017

Le Chili bat le Cameroun pour son premier match en Coupe des Confédérations

19 mai 2017

VIOLENT ACCIDENT SUR L’AUTOROUTE : PAS DE MORT ; QUE DES DÉGÂTS MATÉRIELS IMPORTANTS

3 mai 2017

Sénégal : Khalifa Sall et ses co-détenus restent en prison

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES