MANDAT 5 ANS : DIOMA NDIAYE REPOND A MACKY : "Un engagement personnel implique une exécution personnelle"

L’avocat Assane Dioma Ndiaye est loin d’être favorable à l’organisation d’un référendum pour ramener le mandat présidentiel de 7 à 5 ans, tel que suggéré par le pouvoir qui tarde à se décider sur le comment. Dans une contribution parvenue à Seneweb, l’avocat reste convaincu que "la restauration du mandat de 5 ans ne saurait appeler à un autre référendum". A la place, il propose d’abroger la loi constitutionnelle de 2008. Pour Alassane Dioma Ndiaye, "le peuple a rempli son obligation en élisant Macky Sall, entre autres engagements, sur la base de la restauration du mandat de 5 ans illégitimement et illégalement imposé par l’ex gouvernement libéral".

Nous nous proposons in extenso sa contribution sur la question.

La question de la réduction du mandat résulte d’un engagement personnel du Candidat Macky Sall. Si vous m’élisez à la Magistrature suprême je restaurerai le mandat de 5 ans et je réduirai mon mandat de 7 ans à 5 ans.Deux aspects : - Restauration du mandat de 5 ans issu de la volonté populaire notamment le référendum de 2001 - Application immédiate de cette durée de 5 ans à son mandat en cours. Il s’agit par conséquent d’un engagement personnel pour lequel le peuple a adhéré pleinement.Au demeurant ce même peuple a déjà tranché la question en 2001 par référendum en optant pour un mandat de 5 ans et en rejetant sans ambiguïté un mandat de 7 ans. Nous sommes par conséquent face à un contrat social.

Le peuple a rempli son obligation en élisant Macky Sall entre autres engagements sur la base de la restauration du mandat de 5 ans illégitimement et illégalement imposé par l’ex gouvernement libéral. Il appartient alors au Président Macky Sall d’en faire autant relativement à son engagement. En science humaine et en science exacte on parle d impératif catégorique et de commutativité. Pourquoi alors vouloir d’une part se réfugier derrière de prétendues difficultés juridiques ou constitutionnelles et pourquoi alors vouloir refiler la patate au peuple en espérant implicitement qu’il se dédise ?

Un engagement personnel implique une exécution personnelle. Alors et surtout que le dit engagement personnel a été plébiscité par le peuple. Du point de vue de la technique juridique la restauration du mandat de 5 ans ne saurait appeler à un autre référendum.

Autrement il s’agirait d’instaurer un mandat de 5 ans et non de restaurer comme promis. Quand on restaure on rétablit une situation antérieure qui n’aurait jamais dû cesser d’exister. Plus simplement on s’attaque à la situation juridique qui est la pathologie.

En l’espèce c’est la loi constitutionnelle de 2008. En vertu du parallélisme des formes l’abrogation de cette loi qui a modifié la volonté populaire issue du référendum de 2001 ne pose aucun problème. Une loi d’abrogation a l’initiative du Président de la République soumise à l’Assemblée Nationale qui abroge la loi de 2008 et qui restaure les dispositions de l’article 27 issues du référendum de 2001 avec la précision de taille que la durée du mandat de 5 ans ainsi restaurée s’applique au présent mandat en cours.

De cette sorte le Président Macky Sall aura exécuté son engagement personnel en restaurant le mandat de 5 ans en s’adossant à la technique du parallélisme des formes par la voie de l’abrogation parlementaire d’une loi parlementaire. Il ne se posera aucun problème de rétroactivité puisqu’ il sera stipulé expressément que le mandat de 5 ans ainsi restauré est d’application immédiate et s’applique au mandat en cours ni d’exigence d’un nouveau référendum puisque la volonté populaire exprimée en 2001 aura été restaurée. Et l’éthique sera sauve. Maitre Assane Dioma NDIAYE
Auteur : SenewebNews - Seneweb.com



AFRIQUE-MONDE

logo article

Le "New York Times" a recensé tous les mensonges de Trump (et ils sont nombreux)

24/06/2017 par :

DONALD TRUMP - Cette compilation fait froid dans le dos. Deux journalistes américains du New (...)

logo article

Les musulmans de France fêteront la fin du ramadan dimanche

24/06/2017 par :

Les musulmans de France fêteront dimanche l’Aïd el-Fitr, la fête de la rupture du jeûne qui marque (...)

logo article

Ghana : fin des privilèges diplomatiques pour les anciens présidents

24/06/2017 par :

Ce changement de traitement concerne non seulement les anciens chefs d’Etat mais aussi les (...)

logo article

Soudan du Sud : la fête de l’indépendance annulée

24/06/2017 par :

Comme en 2016, la fête nationale ne sera pas célébrée cette année. Le gouvernement sud-soudanais a (...)

logo article

Ryad déjoue une attaque d’envergure contre le premier lieu saint de l’islam

24/06/2017 par :

L’Arabie saoudite a annoncé avoir déjoué un attentat d’envergure contre la Grande mosquée de La (...)

logo article

Jammeh retourne en Gambie

20/06/2017 par :

En Exil en Guinée Equatoriale, Yaya Jammeh n’oublie pas, pour autant, la Gambie. Par le biais (...)

logo article

Zeinab demande le divorce à Jammeh

20/06/2017 par :

Zeinab Suma aurait officiellement demandé le divorce à Yaya Jammeh. L’ex première dame, que les (...)

logo article

Gambie : Un Sénégalais arrêté pour 2 meurtres, 4 viols et 4 incendies

20/06/2017 par :

Dix chefs d’accusations pèsent sur la tête d’un Sénégalais, dont l’identité n’a pas été révélée, en (...)

logo article

Texas : Une Sénégalaise battue à mort par son époux ivoirien

20/06/2017 par :

L’affaire fait les choux gras de la presse en Côte d’Ivoire. Hermann Fulgence Gninia, 41 ans, un (...)

logo article

Aboubacry Ba nommé Dg d’un groupe de presse à Conakry

20/06/2017 par :

Le journaliste Aboubacry Ba, employé de la chaîne Canal Plus, a été nommé à la tête du groupe (...)

logo article

9 morts : Bilan définitif de l’attaque de Bamako

20/06/2017 par :

Le bilan définitif de l’attaque terroriste de dimanche après-midi au campement Kangaba, dans la (...)

DEPECHES

18 juin 2017

Trump tweets : "Je suis enquêté pour avoir tiré le directeur du FBI par l’homme qui m’a dit de déclencher le directeur du FBI. Chasse aux sorcières !"

18 juin 2017

Le Chili bat le Cameroun pour son premier match en Coupe des Confédérations

19 mai 2017

VIOLENT ACCIDENT SUR L’AUTOROUTE : PAS DE MORT ; QUE DES DÉGÂTS MATÉRIELS IMPORTANTS

3 mai 2017

Sénégal : Khalifa Sall et ses co-détenus restent en prison

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES