MANDAT 5 ANS : DIOMA NDIAYE REPOND A MACKY : "Un engagement personnel implique une exécution personnelle"

L’avocat Assane Dioma Ndiaye est loin d’être favorable à l’organisation d’un référendum pour ramener le mandat présidentiel de 7 à 5 ans, tel que suggéré par le pouvoir qui tarde à se décider sur le comment. Dans une contribution parvenue à Seneweb, l’avocat reste convaincu que "la restauration du mandat de 5 ans ne saurait appeler à un autre référendum". A la place, il propose d’abroger la loi constitutionnelle de 2008. Pour Alassane Dioma Ndiaye, "le peuple a rempli son obligation en élisant Macky Sall, entre autres engagements, sur la base de la restauration du mandat de 5 ans illégitimement et illégalement imposé par l’ex gouvernement libéral".

Nous nous proposons in extenso sa contribution sur la question.

La question de la réduction du mandat résulte d’un engagement personnel du Candidat Macky Sall. Si vous m’élisez à la Magistrature suprême je restaurerai le mandat de 5 ans et je réduirai mon mandat de 7 ans à 5 ans.Deux aspects : - Restauration du mandat de 5 ans issu de la volonté populaire notamment le référendum de 2001 - Application immédiate de cette durée de 5 ans à son mandat en cours. Il s’agit par conséquent d’un engagement personnel pour lequel le peuple a adhéré pleinement.Au demeurant ce même peuple a déjà tranché la question en 2001 par référendum en optant pour un mandat de 5 ans et en rejetant sans ambiguïté un mandat de 7 ans. Nous sommes par conséquent face à un contrat social.

Le peuple a rempli son obligation en élisant Macky Sall entre autres engagements sur la base de la restauration du mandat de 5 ans illégitimement et illégalement imposé par l’ex gouvernement libéral. Il appartient alors au Président Macky Sall d’en faire autant relativement à son engagement. En science humaine et en science exacte on parle d impératif catégorique et de commutativité. Pourquoi alors vouloir d’une part se réfugier derrière de prétendues difficultés juridiques ou constitutionnelles et pourquoi alors vouloir refiler la patate au peuple en espérant implicitement qu’il se dédise ?

Un engagement personnel implique une exécution personnelle. Alors et surtout que le dit engagement personnel a été plébiscité par le peuple. Du point de vue de la technique juridique la restauration du mandat de 5 ans ne saurait appeler à un autre référendum.

Autrement il s’agirait d’instaurer un mandat de 5 ans et non de restaurer comme promis. Quand on restaure on rétablit une situation antérieure qui n’aurait jamais dû cesser d’exister. Plus simplement on s’attaque à la situation juridique qui est la pathologie.

En l’espèce c’est la loi constitutionnelle de 2008. En vertu du parallélisme des formes l’abrogation de cette loi qui a modifié la volonté populaire issue du référendum de 2001 ne pose aucun problème. Une loi d’abrogation a l’initiative du Président de la République soumise à l’Assemblée Nationale qui abroge la loi de 2008 et qui restaure les dispositions de l’article 27 issues du référendum de 2001 avec la précision de taille que la durée du mandat de 5 ans ainsi restaurée s’applique au présent mandat en cours.

De cette sorte le Président Macky Sall aura exécuté son engagement personnel en restaurant le mandat de 5 ans en s’adossant à la technique du parallélisme des formes par la voie de l’abrogation parlementaire d’une loi parlementaire. Il ne se posera aucun problème de rétroactivité puisqu’ il sera stipulé expressément que le mandat de 5 ans ainsi restauré est d’application immédiate et s’applique au mandat en cours ni d’exigence d’un nouveau référendum puisque la volonté populaire exprimée en 2001 aura été restaurée. Et l’éthique sera sauve. Maitre Assane Dioma NDIAYE
Auteur : SenewebNews - Seneweb.com



AFRIQUE-MONDE

logo article

AFRIQUE : La RDC suspend sa coopération militaire avec la Belgique

13/04/2017 par :

Kinshasa a décidé de suspendre sa coopération militaire avec Bruxelles, a déclaré le ministère (...)

logo article

Abidjan accueille la réunion biannuelle de la zone Franc CFA

12/04/2017 par :

Abidjan sera la capitale de la zone Francs CFA ces 13 et 14 avril. La capitale économique (...)

logo article

Gambie : Jammeh, Coumba Gawlo et les milliers de dollars

12/04/2017 par :

Les services de sécurité de la Gambie ont exhumé 27 corps, selon les informations de Oumar (...)

logo article

Famine en Afrique : l’ ONU alerte sur le risque d’un nombre de morts « massif »

12/04/2017 par :

Le Haut-commissariat de l’ONU pour les réfugiés tire la sonnette d’alarme. Le nombre de morts (...)

logo article

Mali : un nouveau gouvernement de 35 membres formé

12/04/2017 par :

Le nouveau Premier ministre malien Abdoulaye Idrissa Maiga a formé son gouvernent ce mardi, fort (...)

logo article

Zambie : arrestation pour trahison du chef de l’opposition

12/04/2017 par :

Hakainde Hichilema, le chef de l’opposition zambienne, a été arrêté ce mardi 11 avril par la police (...)

logo article

France-Afrique : à l’Élysée, François Hollande soigne son héritage africain

11/04/2017 par :

En moins de deux semaines, du 31 mars au 14 avril, François Hollande a reçu (et va recevoir) (...)

logo article

Côte d’Ivoire : la vice-présidence de Daniel Kablan Duncan, retraite dorée ou tremplin politique ?

10/04/2017 par :

Mi-janvier, Daniel Kablan Duncan quittait la primature pour la vice-présidence, un poste aux (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Simone Gbagbo acquittée de crime contre l’Humanité et de crime de guerre

29/03/2017 par :

Simone Gbagbo, jugée depuis mai 2016 pour des faits de crime contre l’Humanité et de crime de (...)

logo article

Maroc : Saadeddine El Othmani parvient à former sa coalition

26/03/2017 par :

Fin du blocage politique ! Le nouveau chef de gouvernement a annoncé samedi une nouvelle (...)

logo article

CPI : Jean-Pierre Bemba condamné à un an de prison pour subornation de témoins

22/03/2017 par :

L’ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba, reconnu coupable par la Cour pénale (...)

DEPECHES

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

10 avril 2017

RDC : les manifestations de l’opposition prévues ce lundi interdites par la police

10 avril 2017

Égypte : le président al-Sissi déclare l’état d’urgence pour trois mois après les attentats de l’EI contre des Coptes

28 mars 2017

DERNIERE MINUTE : Le Juge vient d’accorder une liberté provisoire au Maire de la Médina Bamba FALL et Cie

7 mars 2017

AUDITION DE KHALIFA SALL : Le DAF Mbaye Touré finalement placé sous mandat de dépôt

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES