MACKY LE PETIT OU L’HERITIER PAR DEFAUT DE LA CAMORRA DIACKLEYEV : Chronique des Ovni politiques qui nous gouvernent

Aucun président de la république n’aura, de par son inaction, son attitude et son sectarisme, inspiré autant de surnoms, tous plus méprisables les uns que les autres. Par delà ces noms d’oiseau, la dévaluation dramatique de la fonction et du pays à travers la personne de MACKY Sall. Son élection en dit long sur l’état du Sénégal.

Voici l’histoire d’un petit roi de Khar Yalla-Derklé, à l’image de Charles 7 petit roi de Bourges, Ex locataire avant 2002 à l’ambition démesurée, aux pieds plus développés que la taille, qui, accédant au trône tant convoité par un processus « illégitime » avec le coup de pouce de la camorra DIACKLEYEV, fit du Sénégal une nouvelle monarchie, un pays sens dessus-dessous soumis au culte du "moi, je".

Il fait exprès d’affréter le train « Express » qui n’existe plus pour acheminer le journal l’Express afin de nous servir de derrière les fagots.

Le Sénégal est-il en manque de Presse libre pour justifier ce choix exclusif de votre soumission sans frontière vis à vis des médias Français pour leur réserver à chaque fois l’exclusivité des sujets importants qui concernent les sénégalais ?
N’est-il pas là encore la démonstration de votre faiblesse chronique vis à vis de vos parrains frenchi ! Et de votre manque de considération vis à vis de la presse locale qui, pourtant, vous avait toujours ouvert ses portes lors de votre traversée du désert ?

Seul l’audimat zéro lors de votre interview pourrait vous faire réfléchir et vous faire humilier. Mais les sénégalais seront « pendus » à leur poste. Pour ma part il y’a longtemps que je zappe dés votre apparition ainsi que celle de votre gouvernement.

Au Sénégal le président Wade avait fait en sorte que la liberté d’expression et plus particulièrement celle de la presse reste non négociables en l’inscrivant dans la Constitution avec un consensus fort du peuple.
Aucun petit dictateur aux petits souliers ne pourra nous en démarquer.

Nous sommes tous la Presse Sénégalaise et pas « Charlie »,

Comme Socrate, le peuple sénégalais possède l’art de la réfutation qui consistait à pousser le point de vue de son interlocuteur aussi loin qu’il était possible, jusqu’à le faire déboucher sur des conséquences contradictoires, qui montraient clairement la fausseté du point de vue de départ. De cette manière, il parvenait à le faire changer de point de vue par l’usage de la raison seule, sans artifice rhétorique.

Sous le règne de Macky Sall, le mensonge est érigé en dogme de bonne gouvernance sombre et tortueuse. Je peux dire que Macky Sall est plus médiocre que vertueux.
Le peuple n’a droit qu’à 3 choses à la place des 3 repas quotidiens du temps du président WADE : mensonge au petit déjeuner, mensonge au déjeuner puis mensonge au diner.
Le matraquage social fait légion de sorte que le seul investissement rentable sous Macky reste la chirurgie digestive par le biais et la magie de la Bistouri Mackyenne, car chaque sénégalais a l’impression qu’on lui a posé un anneaux gastrique avec comme objectif de réduire le volume de leur estomac car nul besoin d’avoir un estomac qui ne se remplit qu’au tiers depuis 2012.

Certains diront même que tout ce que le président Wade touchait, se transformer en Or massif et tout ce que Macky Sall touche, se transforme en Fer Rouillé car le fer étant très oxydable.
Comparaison n’est pas raison, mais il suffit juste de voir la réalité en face depuis 2012 pour s’en rendre compte : d’où les cri du peuple « GORGUI bal niou, da Ngo DIOUM » car Wade caractérisait l’Abondance et Macky Sall Incarne la déche stricto sensu.

Malgré les glorifications de ce régime Mackyllé avec les bourses sociales qui n’est autre que politique, l’ANDS et tous les esprits avertis s’accordent à dire que le Sénégal est plus pauvre en 2015 qu’avant 1960 (56 % des sénégalais vivent sous le seuil de la Pauvreté- ANDS).
Au moment où le peuple souverain tire le diable par la queue et Après le « Braquage » de la BRIOCHE Dorée par votre fils Amadou Sall, votre ministre de l’économie Amadou Bâ n’a pas trouvé mieux que de tirer sa croissance (6,4%) des croissants d’Amadou Sall. L’on comprend mieux l’origine des chiffres fallacieux.
Ce chiffre correspond peut être et plus logiquement aux 6 Croissants que se paie Amadou Sall (fils de Macky) au petit déjeuner, quid à « Braquer » toute les croissanteries ou patisseries et à la place, le peuple n’a droit qu’au mensonge au petit déjeuner.
Toutefois, le ressenti du peuple corrobore t-il avec ces chiffres sortis des cuisses de Jupiter ?
De qui se moque t-on Mr le président des Apériens ?
Toutefois, le peuple reste patois par le énième déshonneur infligé à notre Diplomatie par le biais de Mr Mankeur Ndiaye qui fait la manche aux Marocains pour 3 petits billets pour la Mecque.
Tout ceci est à l’image d’un petit président sans hauteur, ni honneur, ni valeur républicaines. Car dans une démocratie normale, ce ministre devrait être viré sans délai.
Mr le président oui aux réformes et non à la Chienlit !
Les Sénégalais n’ont pas besoins de « réformettes » issue originellement de l’argent sal de la Drogue, du dopage, de la corruption Russe dont l’architecte ou le maître penseur n’est autre que Mr Diackleyev de sorte que votre premiers des ministres Mr BOUN est allé monter sur ses poney à l’assemblée des Apériens pour crier à rose que MASSATA Diack ne sera pas extradé en France mais Mr BOUN a oublier de dire au peuple s’il sera jugé sans délai conformément à la demande de la justice française, par les Tribunaux de KABA si prompt à s’acharner sur l’opposition même si elle tousse !
Que fera la Justice de Macky sur ce camouflet et cette confirmation du groupe de travail de l’ONU sur la détention Arbitraire de KARIM WADE ?
Ils sont où les Maîtres chanteurs judiciaires YERIM Thiam, Me Sow et autres qui ne rataient aucune occasion pour montrer qu’ils avaient un dossier en bêton armé ?
Raser les murs de la honte ne sera plus suffisant pour eux, mais il faudra qu’ils rasent désormais les parois du métro parisien en souvenir du temps où ils gambadaient à l’hôtel Georges 5 pour un travail à Genève.
Faites honneur au peuple en déclarant publiquement les honoraires de la honte que vous avez touché au nom du peuple et restituez les pour l’honneur.
Si vous ne le faites pas, le peuple saura qu’il existe des honoraires aux mensonges d’état et ce n’est pas le Parrain du journal « il est midi » d’antan qui nous démentira.

Maintenant la vraie Justice vient à nouveau de libérer Mr KARIM Wade, toute action contraire à cette décision constitue une séquestration dont vous rendriez compte au peuple après 2017

On tue symboliquement pour punir un manque d’allégeance au Macky, dans des contextes qui laissent aux plus forts une grande place à l’arbitraire. En fin de compte, cela génère, sans que l’on y prenne garde, des institutions et des organisations corrompues au sens fort, au sens où les représentants d’institutions perdent souvent de vue ce qui les fonde en propre, au profit d’enjeux qui n’ont rien à voir avec leur bien-fondé social et historique. Et la médiocratie gagne du terrain.

Ces OVNI (Objet Volant Non Identifié) de la médiocratie Gagne du terrain.
Après avoir libéré et pris en charge 11 Homosexuels du Saloum, mettent au cachot exactement 11 contestataires de cette liberté inexpliquée en sit-in à la place de L’obélisque.
Jusqu’à quand durera le règne de tels imposteurs ?
Piotr Kropotkine disait :
« Une fois tu auras vu une iniquité et que tu l’aura comprise, une iniquité dans la vie, un mensonge dans la science, ou une souffrance imposée par un autre,
Révolte-toi contre l’iniquité, contre le mensonge et l’injustice. Lutte ! La lutte c’est la vie d’autant plus intense que la lutte sera plus vive. Et alors tu auras vécu, et pour quelques heures de cette vie tu ne donneras pas des années de végétation dans la pourriture du marais. »

Restons debout avec l’idée que l’on se fait d’une République démocratique face aux saillies pittoresques de petits apprentis dictateurs dont leur vision ne va pas plus loin que le bout de leur nez.

Enfin la vérité historique de ce régime semble fort bien s’apparenter à l’histoire des 3 petits cochons : 2 qui s’amusent (Niasse et Tanors) et 1 qui écoute (Macky)
Dans une clairière les 2 plus vieux s’installent dans une hutte en paille et le plus jeune milliardaire Macky se construit une maison en briques.
Lorsque le Loup Diackleyev toque chez les plus vieux (Niasse et tanor), ces derniers ne lui ouvre pas la porte. Le loup dopé de St Petersburg décida de gonfler, souffle et leur maison est emportée.
Les 2 vieux courent droit devant et s’engouffrent dans la maison en brique du jeune Macky qui pèse 8 milliards de patrimoine pour s’assurer d’une protection.
Les 3 frères cochons s’embrassent à qui mieux mieux.
Et savez vous ce qui se passa ? Ils vécurent tous ensemble dans la maison de brique de leur sauveur Macky tout en oubliant leur bienfaiteur le loup Diackleyev.

Dr Seck Mamadou
Cadre Libéral - Paris




AFRIQUE-MONDE

logo article

Infographie : comment se porte le commerce des armes en Afrique ?

21/02/2017 par :

Selon les données du Stockholm International Peace Research Institute (Sipri) portant sur ces (...)

logo article

Bénin : l’Etat récupère ses hôtels

21/02/2017 par :

Le gouvernement béninois a prononcé ce mercredi 16 février, la résolution des conventions de (...)

logo article

AFRIQUE : Le Président de l’Assemblée des Etats Parties se félicite de la décision de la Gambie de ne pas se retirer du Statut de Rome de la CPI

17/02/2017 par :

PAPA MEO DIOUF : Le 10 novembre 2016, la République islamique de Gambie a notifié sa décision de (...)

logo article

Tchad : Comment a été créée la garde présidentielle

15/02/2017 par :

Les exercices sont répétés en conditions réelles à N’Djamena. "L’entraînement est gourmand en (...)

logo article

Mali : l’opération Barkhane annonce avoir déjoué un projet d’attentat à Kidal

15/02/2017 par :

Informée par la population d’une attaque terroriste en préparation à Kidal, une trentaine de (...)

logo article

Sortie du Franc CFA : pour les panafricains, une autre monnaie est possible

13/02/2017 par :

PAR PAPA MEO DIOUF : Dakar, le 13 février 2017 - La nouvelle journée de mobilisation du Front (...)

logo article

RAPPORT : UN DÉPUTÉ FRANÇAIS ÉVOQUE LA "MALADIE" DU ROI DU MAROC, MOHAMMED VI

11/02/2017 par :

A l’occasion de la remise d’un rapport sur les relations entre l’Europe et le Maghreb, Jean (...)

logo article

Félix Tshisekedi : « Mon père appartient au patrimoine national de la RD Congo »

10/02/2017 par :

La mêlée politique congolaise ne connait pas de trêve. Depuis le décès d’Étienne Tshisekedi, et (...)

logo article

Exclusif – Présidence Commission africaine : Toute la vérité sur l’échec cuisant des adversaires du Tchadien, Moussa Faki Mahamat ?

08/02/2017 par :

Après plusieurs mois de campagne intense, les candidats au prestigieux poste de Président de la (...)

logo article

AFRIQUE : LE SPECTRE DE LA GUERRE PLANE DE NOUVEAU SUR LE MAGHREB

06/02/2017 par :

Après le sérieux revers qu’il vient d’essuyer suite à la validation du retour du Maroc au sein de (...)

logo article

Idriss Déby Itno : « Au lieu de nous donner des leçons, l’Occident devrait écouter notre avis »

06/02/2017 par :

Chaos en Libye, enjeux sécuritaires autour du lac Tchad, crise pétrolière ou encore franc CFA. Le (...)

DEPECHES

21 février 2017

FRANCE : Le siège du Front national à Nanterre a été perquisitionné, lundi, pour la seconde fois dans le cadre de l’affaire des soupçons d’emplois fictifs d’assistants au Parlement européen, a annoncé le FN, dénonçant "une opération médiatique".

21 février 2017

USA : Donald Trump a annoncé, lundi, la nomination du général H.R. McMaster comme nouveau conseiller à la sécurité nationale, en remplacement de Michael Flynn, au terme d’une difficile recherche qui a tenu Washington en haleine.

30 janvier 2017

AFRIQUE : Le Maroc réintègre l’Union africaine (officiel)

30 janvier 2017

Sommet de l’UA : le Tchadien Moussa Faki Mahamat élu à la tête de la Commission de l’Union africaine Il succède donc à la Sud-Africaine Nkosazana Dlamini-Zuma.

27 janvier 2017

POLITIQUE : La Conférence des leaders de Mànkoo Wattu Senegaal s’est réunie ce jeudi 26 janvier 2017 à la Permanence Nelson Mandela du Grand Parti. Examinant la question relative à l’invitation du Ministre de l’Intérieur Abdoulaye Daouda DIALLO à participer « aux discussions sur le processus électoral » prévues avec le Président de la République, vendredi 27 janvier 2017 « au Palais présidentiel », le FDS / Mankoo Wattu demande à ses membres de ne pas prendre part à cette rencontre. Dans ce cadre, le FDS/ Mankoo Wattu invite la presse nationale et internationale à un point de presse qu’il tiendra vendredi 27 janvier 2017 à 15h30mn au siège du Grand Parti.

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES