Libye : près de 55 morts dans un attentat-suicide

Près de 55 personnes ont été tuées dans un attentat au camion piégé le 7 janvier contre un centre de formation de la police à Zliten dans l’ouest de la Libye, l’une des attaques les plus sanglantes dans ce pays plongé dans le chaos.
Un kamikaze a fait détoner les explosifs à bord d’un camion-citerne utilisé pour le transport d’eau à 8H30 locales (06H30 GMT) ce jeudi 7 janvier contre le centre où des gardes-côtes suivaient une formation, a indiqué à l’AFP une source de la sécurité de Zliten.

Selon un témoin, il y avait quelques 300 hommes dans le complexe, la plupart étaient des gardes-côtes qui se préparaient à leur stage dans cette ville située à environ 170 km à l’est de Tripoli.

55 morts, au moins 70 blessés

« Entre 50 et 55 personnes ont été tuées et au moins 100 blessées » à Zliten, une cité contrôlée par la coalition des milices de Fajr Libya liée aux autorités parallèles, a déclaré à l’AFP le porte-parole du ministère de la Santé à Tripoli, Ammar Mohamed Ammar, indiquant que le bilan pouvait encore changer car les « victimes ont été transportées dans différents hôpitaux ».

Le porte-parole de l’hôpital de Zliten Mouammar Kadi a affirmé que son établissement avait reçu jusqu’ici au moins 40 morts et 70 blessés. L’hôpital de Misrata, à quelques 70 km plus à l’ouest, a annoncé avoir reçu jusqu’ici quatre morts et une cinquantaine de blessés. Un appel au don de sang a été lancé après l’attentat survenu dans le quartier de Soug al-Talata, dans le centre-ville, qui était bondé au moment de l’attaque.

L’attentat n’a pas été revendiqué dans l’immédiat. Au mois de février dernier, la branche libyenne de l’État islamique avait revendiqué les attentats perpétrés à Al-Qoba, dans l’est libyen qui avaient fait au moins 31 morts et 40 blessés.

Inquiétudes des Occidentaux

Sur Twitter, l’émissaire spécial de l’ONU pour la Libye, Martin Kobler, a condamné l’attentat de Zliten et appelé « tous les Libyens à s’unir de manière urgente pour combattre le terrorisme ».

Après avoir condamné l’attentat, l’Union européenne et la France ont de nouveau incité les Libyens à s’unir pour faire face « au terrorisme ».

Selon Paris, l’État islamique (EI) compte environ 3 000 combattants en Libye. Et après l’assaut contre la région pétrolière en début de semaine, les Occidentaux redoutent qu’il s’enrichisse sur les hydrocarbures, déstabilise l’Afrique sur le flanc sud, et exporte des jihadistes vers l’Europe, infiltrés au milieu des migrants traversant la Méditerranée.

« Possible » intervention internationale

L’EI « inquiète de plus en plus » les pays de l’Otan, « donc il est possible » qu’ils interviennent en Libye, note Malcolm Chalmers, directeur adjoint du centre de réflexion RUSI, à Londres. « La question est quelle intervention, de quelle nature, de quelle ampleur ? Cela dépendra beaucoup de l’évolution de la menace d’ici un mois ».

L’ accord politique prévoyant l’instauration d’un gouvernement d’entente nationale à Tripoli, signé sous l’égide de l’ONU le 17 décembre dernier, par des membres des deux Parlements rivaux, doit être entériné avant le 17 janvier. JEUNE AFRIQUE




AFRIQUE-MONDE

logo article

Yahya met le cap sur Malabo : le film des trois heures d’escale de l’ex-président gambien à Conakry comme si vous y étiez !

22/01/2017 par :

Il est 20 heures à l’aéroport de Conakry ce vendredi 21 janvier 2017. Un petit groupe de badauds (...)

logo article

Gambie : les forces ouest-africaines suspendent leur intervention militaire pour une dernière tentative de médiation

20/01/2017 par :

Le président de la commission de la Cédéao Marcel Alain de Souza a déclaré lors d’une conférence de (...)

logo article

Mali : Al-Mourabitoune dévoile l’auteur de l’attaque de Gao

19/01/2017 par :

ALAKHBAR (Nouakchott)- Abdel Hadi Al-Foulani de la Katiba Al-Mourabitoune relevant d’Al-Qaïda au (...)

logo article

AFRIQUE : La Gambie suspendue à l’investiture d’Adama Barrow

19/01/2017 par :

La Gambie est suspendue à la cérémonie d’investiture du président élu, Adama Barrow, prévue ce jeudi (...)

logo article

AFRIQUE : Des troupes sénégalaises "prêtes à intervenir" à la frontière gambienne

18/01/2017 par :

Des troupes sénégalaises sont positionnées à la frontière gambienne et se disent prêtes à intervenir (...)

logo article

Gambie : Yahya Jammeh décrète l’état d’urgence à deux jours de l’investiture d’Adama Barrow

17/01/2017 par :

À deux jours de l’investiture du nouveau président Adama Barrow, Yahya Jammeh a déclaré l’état (...)

logo article

À compter du 19 janvier, Yahya Jammeh ne sera plus reconnu par l’UA comme président légitime de la Gambie

13/01/2017 par :

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine a indiqué vendredi qu’à partir du 19 janvier (...)

logo article

Côte d’Ivoire : après le mouvement d’humeur des militaires, des têtes tombent au sein des forces de défense

09/01/2017 par :

Trois jours après le mouvement de contestation au sein de l’armée, le chef d’état-major de l’armée, (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Daniel Kablan Duncan a remis la démission de son gouvernement à Alassane Ouattara

09/01/2017 par :

Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a présenté la démission de son gouvernement au président (...)

logo article

Côte d’Ivoire : mouvement d’humeur d’hommes en armes à Bouaké, Daloa et Korhogo

06/01/2017 par :

Des tirs ont été entendus dans la nuit de jeudi à vendredi à Bouaké. Ce vendredi, des hommes en (...)

logo article

Bien mal acquis : le procès de Teodorín Obiang est reporté

04/01/2017 par :

Le procès du fils du président de Guinée équatoriale, soupçonné de s’être frauduleusement bâti un (...)

DEPECHES

20 janvier 2017

DEPECHE : Le président de la commission de la Cédéao Marcel Alain de Souza a déclaré lors d’une conférence de presse à Dakar qu’une dernière tentative de médiation avec Yahya Jammeh allait être menée ce vendredi 20 janvier par le président guinéen Alpha Condé. Le président a jusqu’à demain midi pour accepter de quitter le pouvoir, sans quoi les militaires ouest-africains feront usage de la force, a précisé Marcel Alain de Souza. En attendant, l’intervention militaire ouest-africaine est suspendue.

19 janvier 2017

AFRIQUE : La cérémonie d’investiture du président gambien, élu à l’issue du scrutin présidentiel du 1er décembre, Adama Barrow, aura lieu jeudi 19 janvier, à 16h GMT, selon les déclarations du porte-parole du président élu recueillies par l’AFP.

9 janvier 2017

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro largement réélu président de l’Assemblée nationale

9 janvier 2017

Gambie : Yahya Jammeh limoge 12 ambassadeurs ayant réclamé son départ

1er janvier 2017

Turquie : au moins 35 morts dans "l’attaque terroriste" contre la discothèque d’Istanbul

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES