Libye : Fayez al-Sarraj réclame une armée unifiée pour vaincre l’État islamique

Le chef du gouvernement d’union nationale en Libye a déclaré à l’AFP que seule une armée réunissant toutes les forces du pays peut vaincre l’organisation Etat islamique (EI) qui a profité de l’anarchie dans ce pays pour s’implanter.

Libye : 10 membres des forces du gouvernement d’union tués dans un attentat de l’EI
« Nous sommes convaincus qu’il ne peut y avoir de solution pour venir à bout de cette organisation (l’EI) sinon à travers un commandement militaire unifié qui rassemble les Libyens de toutes les régions du pays », a affirmé Fayez al-Sarraj, répondant dimanche à des questions écrites.

La Libye, où l’accès aux armes est facile, est plongée dans le chaos et minée par les luttes de pouvoir.

Malgré l’installation depuis fin mars à Tripoli d’un gouvernement d’union (GNA), soutenu par la communauté internationale, M.Sarraj peine à étendre son autorité à l’ensemble du territoire.

Il est néanmoins soutenu par des milices de l’ouest de la Libye, formées d’anciens rebelles ayant combattu en 2011 le régime du dictateur Mouammar Kadhafi et ayant refusé par la suite de déposer les armes.

Mais dans l’est de la Libye, des forces composées de milices et d’unités de l’armée libyenne, demeurent loyales à des autorités non reconnues, sous le commandement du général controversé Khalifa Haftar.

Le 12 mai, les forces alliées au GNA ont lancé une vaste offensive pour reprendre à l’EI la ville côtière de Syrte, son principal bastion en Libye depuis juin 2015. Syrte est situé à 450 km à l’est de Tripoli.

L’offensive a permis aux forces progouvernementales de reprendre plusieurs localités et positions occupées par l’EI sur leur chemin depuis la ville de Misrata, siège du commandement de l’opération militaire, jusqu’à Syrte où elles ont pu entrer le 9 juin avant d’y encercler les jihadistes.

Mais ces forces ont été ralenties ces derniers jours dans leur progression à Syrte par les contre-offensives de l’EI.

M. Sarraj a expliqué que « le ralentissement de la progression des forces progouvernementales est du à notre souci pour la sécurité des civils que l’EI n’a pas hésité à utiliser comme boucliers humains ».

Il y aurait à Syrte quelque 30.000 civils, selon des sources militaires des forces du GNA.

« La victoire n’est qu’une question de temps. Espérons qu’il soit très court », a-t-il assuré. JEUNE AFRIQUE




AFRIQUE-MONDE

logo article

Gambie : les forces ouest-africaines suspendent leur intervention militaire pour une dernière tentative de médiation

20/01/2017 par :

Le président de la commission de la Cédéao Marcel Alain de Souza a déclaré lors d’une conférence de (...)

logo article

Mali : Al-Mourabitoune dévoile l’auteur de l’attaque de Gao

19/01/2017 par :

ALAKHBAR (Nouakchott)- Abdel Hadi Al-Foulani de la Katiba Al-Mourabitoune relevant d’Al-Qaïda au (...)

logo article

AFRIQUE : La Gambie suspendue à l’investiture d’Adama Barrow

19/01/2017 par :

La Gambie est suspendue à la cérémonie d’investiture du président élu, Adama Barrow, prévue ce jeudi (...)

logo article

AFRIQUE : Des troupes sénégalaises "prêtes à intervenir" à la frontière gambienne

18/01/2017 par :

Des troupes sénégalaises sont positionnées à la frontière gambienne et se disent prêtes à intervenir (...)

logo article

Gambie : Yahya Jammeh décrète l’état d’urgence à deux jours de l’investiture d’Adama Barrow

17/01/2017 par :

À deux jours de l’investiture du nouveau président Adama Barrow, Yahya Jammeh a déclaré l’état (...)

logo article

À compter du 19 janvier, Yahya Jammeh ne sera plus reconnu par l’UA comme président légitime de la Gambie

13/01/2017 par :

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine a indiqué vendredi qu’à partir du 19 janvier (...)

logo article

Côte d’Ivoire : après le mouvement d’humeur des militaires, des têtes tombent au sein des forces de défense

09/01/2017 par :

Trois jours après le mouvement de contestation au sein de l’armée, le chef d’état-major de l’armée, (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Daniel Kablan Duncan a remis la démission de son gouvernement à Alassane Ouattara

09/01/2017 par :

Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a présenté la démission de son gouvernement au président (...)

logo article

Côte d’Ivoire : mouvement d’humeur d’hommes en armes à Bouaké, Daloa et Korhogo

06/01/2017 par :

Des tirs ont été entendus dans la nuit de jeudi à vendredi à Bouaké. Ce vendredi, des hommes en (...)

logo article

Bien mal acquis : le procès de Teodorín Obiang est reporté

04/01/2017 par :

Le procès du fils du président de Guinée équatoriale, soupçonné de s’être frauduleusement bâti un (...)

logo article

RD Congo : l’accord politique global et inclusif enfin adopté et signé à Kinshasa

01/01/2017 par :

Sous l’égide des évêques catholiques, les pourparlers directs entre les signataires de l’accord du (...)

DEPECHES

20 janvier 2017

DEPECHE : Le président de la commission de la Cédéao Marcel Alain de Souza a déclaré lors d’une conférence de presse à Dakar qu’une dernière tentative de médiation avec Yahya Jammeh allait être menée ce vendredi 20 janvier par le président guinéen Alpha Condé. Le président a jusqu’à demain midi pour accepter de quitter le pouvoir, sans quoi les militaires ouest-africains feront usage de la force, a précisé Marcel Alain de Souza. En attendant, l’intervention militaire ouest-africaine est suspendue.

19 janvier 2017

AFRIQUE : La cérémonie d’investiture du président gambien, élu à l’issue du scrutin présidentiel du 1er décembre, Adama Barrow, aura lieu jeudi 19 janvier, à 16h GMT, selon les déclarations du porte-parole du président élu recueillies par l’AFP.

9 janvier 2017

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro largement réélu président de l’Assemblée nationale

9 janvier 2017

Gambie : Yahya Jammeh limoge 12 ambassadeurs ayant réclamé son départ

1er janvier 2017

Turquie : au moins 35 morts dans "l’attaque terroriste" contre la discothèque d’Istanbul

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES