Lettre ouverte à Monsieur le Ministre de la Justice : Me Sidiki KABA, le site justice.gouv.sn n’est pas votre page personnelle !

« Le vrai politique, c’est celui qui sait garder son idéal tout en perdant ses illusions. »
John F. Kennedy
Monsieur le Ministre,
Je me permets de m’adresser à vous de cette manière la plus ouverte parce que j’ai tous les droits de le faire. Oui Monsieur le Ministre : vous êtes un agent du pouvoir gouvernemental, conséquemment un représentant du peuple. Puisque je suis de ce peuple, vous êtes mon représentant au sein du gouvernement de la République du Sénégal car c’est la logique démocratique en a voulu ainsi. Donc je le fait.
Monsieur le Ministre,
Je vous écrits pour vous faire part de ma grande surprise de voir que vous ou votre entourage proche entremêler votre vie militante et personnelle avec celle de la bonne gestion qu’un « bon » Ministre devrait faire pour les destinées de notre organisation judiciaire.
En effet, alors que je menais une recherche documentaire sur les réformes de notre organisation judiciaire, je tombe sur la présentation que le site justice.gouv.sn fait de l’évolution de la carte judiciaire dont la réforme a conduit à la définition d’une nouvelle carte avec la loi n°2014-26 du 3 novembre 2014 portant réforme de l’organisation judiciaire. Jusque là tout est bon. Chapeau !
Hélas ! J’ai était ébahi de voir qu’au lieu de rapprocher le justiciable de l’information judiciaire, ce site semble viser plutôt à le rapprocher d’avec l’étroite liaison entre votre parcours professionnel et militant. Pour s’en convaincre, tout lecteur peut consulter ce lien, mis en bas de la note de présentation, qui était sensé nous rediriger vers le fichier PDF de la dite loi mais qui nous mène bon port et de manière propagandiste vers votre Curriculum Vitae.
(Cf : http://www.justice.gouv.sn/sites/default/files/cv_sk_0.pdf
Monsieur le Ministre,
Il serait certes d’une répétition osée que de vous rappeler que la première règle de gestion des biens communs exige, dans son b-a ba, de séparer ses biens d’avec tout autre bien personnel, familial ou militant. Faire le distinguo entre votre vie militante et obligations professionnels, c’est ce à quoi les justiciables attendent de vous dans la perspective de mener à bien votre mission de Ministre. D’ailleurs, vous devrait être le mieux informé que la bonne gouvernance de toute organisation est un indicateur de performance. Sauf, si votre gouvernance « sobre et vertueuse » veut relever d’une spéciale spécialité.
Monsieur le Ministre,
Je reconnais que vos parcours militant et professionnel peuvent avoir les mérites de l’applaudimètre. Soit. Mais, Emmanuel KANT nous disait « Plus l’homme a d’habitudes, moins il est libre et indépendant ». Qu’est-ce qui de votre indépendance nous permet de concevoir que vous Maître, avocat à l’époque de M. BOURGI dans les accusations portées par la CREI contre votre ex client sur les biens supposés mal acquis devienne du jour au lendemain le ministre de la justice accusateur du même M. BOURGI. Certainement que le géni de « Laa-Moubarack LO » viendra répondre à votre place.
Monsieur le Ministre,
Sachez toutefois que si vous êtes détenteur d’un Pouvoir, celui-ci reste rationnel et légal. Et, comme nous l’apprend fort justement Max WEBER, la légitimité de ce type de pouvoir que vous êtes sensé détenir ne peut s’appuyer que sur des lois et des règles qui sont impersonnelles (et donc indépendant de votre personnalité de militant). A cet effet, dans la gestion de ce site-bien-commun, votre pouvoir ne devrait découler que de votre seule fonction de Ministre, représentant de l’autorité légale et non pas de votre personnalité ou engagement militant (légitimité charismatique).
Monsieur le Ministre,
Avec tout le respect citoyen que vous et moi devons à notre République, à sa gouvernance « sobre et vertueuse », je vous prie alors de bien vouloir retirer votre intrus de Curriculum Vitae ou CV dans les colonnes de www.justice.gouv.sn, notre site-bien-commun, et ne penser y mettre que des éléments pouvant rapprocher la justice du justiciable.

Oumar Samba NIANG
Sociologue, Intervenant social
Oumar-Samba.Niang@univ-lyon2.fr




AFRIQUE-MONDE

logo article

Gambie : les forces ouest-africaines suspendent leur intervention militaire pour une dernière tentative de médiation

20/01/2017 par :

Le président de la commission de la Cédéao Marcel Alain de Souza a déclaré lors d’une conférence de (...)

logo article

Mali : Al-Mourabitoune dévoile l’auteur de l’attaque de Gao

19/01/2017 par :

ALAKHBAR (Nouakchott)- Abdel Hadi Al-Foulani de la Katiba Al-Mourabitoune relevant d’Al-Qaïda au (...)

logo article

AFRIQUE : La Gambie suspendue à l’investiture d’Adama Barrow

19/01/2017 par :

La Gambie est suspendue à la cérémonie d’investiture du président élu, Adama Barrow, prévue ce jeudi (...)

logo article

AFRIQUE : Des troupes sénégalaises "prêtes à intervenir" à la frontière gambienne

18/01/2017 par :

Des troupes sénégalaises sont positionnées à la frontière gambienne et se disent prêtes à intervenir (...)

logo article

Gambie : Yahya Jammeh décrète l’état d’urgence à deux jours de l’investiture d’Adama Barrow

17/01/2017 par :

À deux jours de l’investiture du nouveau président Adama Barrow, Yahya Jammeh a déclaré l’état (...)

logo article

À compter du 19 janvier, Yahya Jammeh ne sera plus reconnu par l’UA comme président légitime de la Gambie

13/01/2017 par :

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine a indiqué vendredi qu’à partir du 19 janvier (...)

logo article

Côte d’Ivoire : après le mouvement d’humeur des militaires, des têtes tombent au sein des forces de défense

09/01/2017 par :

Trois jours après le mouvement de contestation au sein de l’armée, le chef d’état-major de l’armée, (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Daniel Kablan Duncan a remis la démission de son gouvernement à Alassane Ouattara

09/01/2017 par :

Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a présenté la démission de son gouvernement au président (...)

logo article

Côte d’Ivoire : mouvement d’humeur d’hommes en armes à Bouaké, Daloa et Korhogo

06/01/2017 par :

Des tirs ont été entendus dans la nuit de jeudi à vendredi à Bouaké. Ce vendredi, des hommes en (...)

logo article

Bien mal acquis : le procès de Teodorín Obiang est reporté

04/01/2017 par :

Le procès du fils du président de Guinée équatoriale, soupçonné de s’être frauduleusement bâti un (...)

logo article

RD Congo : l’accord politique global et inclusif enfin adopté et signé à Kinshasa

01/01/2017 par :

Sous l’égide des évêques catholiques, les pourparlers directs entre les signataires de l’accord du (...)

DEPECHES

20 janvier 2017

DEPECHE : Le président de la commission de la Cédéao Marcel Alain de Souza a déclaré lors d’une conférence de presse à Dakar qu’une dernière tentative de médiation avec Yahya Jammeh allait être menée ce vendredi 20 janvier par le président guinéen Alpha Condé. Le président a jusqu’à demain midi pour accepter de quitter le pouvoir, sans quoi les militaires ouest-africains feront usage de la force, a précisé Marcel Alain de Souza. En attendant, l’intervention militaire ouest-africaine est suspendue.

19 janvier 2017

AFRIQUE : La cérémonie d’investiture du président gambien, élu à l’issue du scrutin présidentiel du 1er décembre, Adama Barrow, aura lieu jeudi 19 janvier, à 16h GMT, selon les déclarations du porte-parole du président élu recueillies par l’AFP.

9 janvier 2017

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro largement réélu président de l’Assemblée nationale

9 janvier 2017

Gambie : Yahya Jammeh limoge 12 ambassadeurs ayant réclamé son départ

1er janvier 2017

Turquie : au moins 35 morts dans "l’attaque terroriste" contre la discothèque d’Istanbul

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES