Législatives : Le vice-président de Jubanti Sénégal avertit Alioune SALL

Président du Parti Nouvelle Génération (PNG), Mamadou Thiam est aussi membre fondateur de la Coalition Jubanti dont il assume les charges de Vice-président. Dans ce qui suit, il répond à nos questions portant sur les élections législatives.

Monsieur Mamadou Thiam, vous êtes le Vice-président de la Coalition Jubanti Sénégal et membre de Manko Wattu Sénégal. Vous êtes chef de parti et vous militez à Guédiawaye. Comment comptez aller aux élections législatives ?

Merci pour la question mais avant de répondre, permettez-moi tout d’abord de remercier profondément Mr Mamadou Mouthe BANE, Coordonnateur national de la Coalition Jubanti Sénégal qui abat un travail remarquable. En effet je suis chef de parti dénommé : Parti Nouvelle Génération (PNG) dont le siège social est établi à Guédiawaye et je confirme être aussi membre de la conférence des leaders de Manko Wattu Sénégal. Concernant les législatives de 2017, notre coalition Jubanti Sénégal s’est déplacée vers tous les leaders de l’opposition pour les inviter à laisser leurs egos et calculs de parti pour faciliter la création d’une liste commune. C’est l’occasion d’ailleurs pour moi de les remercier pour la responsabilité dont ils ont fait montre. Des concertations sont en train d’être menées avec les partis, la société civile et des personnalités indépendantes, ‘’Inchâllah’’, vous verrez bientôt les résultats.

A Guédiawaye, vous êtes avec les autres partis de Manko comme le Grand Parti. Etes-vous prêts à affronter Alioune SALL qui semble bien contrôler la situation ?

C’est nous qui demandons si l’intrus, le frère du président, est prêt à affronter les dignes fils de Guédiawaye ? Il ne contrôle absolument rien du tout étant un SDF qui cherche à leurrer ses administrés et il est toujours abonné absent à la mairie. Comment il peut contrôler la situation sans aucun acte ni réalisation visible en tant que maire par défaut ?

Nous avons appris qu’Alioune SALL décroche des responsables d’autres partis pour se renforcer. Avez-vous les moyens suffisants pour le battre ?

Effectivement avec ses affaires douteuses et l’argent du pétrole et du gaz qu’il a certainement subtilisé sur le dos du contribuable sénégalais, je peux vous dire qu’il est déjà en campagne électorale depuis l’annonce de la date des élections. L’ami de Franck Timis, incapable d’offrir un débat public, politique et économique pour confirmer sa posture élevée, gagnerait à contribuer à la formation des jeunes de la banlieue. Il se verse dans la corruption passive et malheureusement pour lui les gens ne le prennent pas au sérieux. Les populations le regardent comme un guichet automatique. Nous ne ménagerons aucun effort pour réunir les ressources nécessaires sur le plan humain, matériel et financier pour lui faire face. Il doit comprendre que Guédiawaye en a assez. Ceux qui sont partis avec lui se connaissent et savent ce qu’ils représentent au niveau de la base.

Avez-vous discuté avec Malick Gackou, Bocar Sadikh Kane, Woré Sarr et les autres pour mettre en place une liste commune.

Conscient de la situation et des enjeux, nous sommes obligés de nous mettre ensemble non seulement pour éviter de disperser nos suffrages. Mais aussi pour sauver le Sénégal d’un schéma de déséquilibre social ourdi dans l’ombre pour faire de Mr Alioune SALL le prochain président de l’Assemblée nationale, et dauphin naturel de l’alliance contre la république des valeurs. Ainsi il deviendrait en cas de victoire la 2eme personnalité de l’Etat et assurera la présidence en cas d’absence ou d’incapacité du Chef de l’état. Je profite de cette tribune demander aux sénégalais de refuser l’amnésie, pour lancer un appel à mes amis responsables, de nous unir comme un seul homme afin de corriger l’affront et les erreurs du passé, ne serait-ce que pour redonner à Guédiawaye son lustre d’en temps. Si les politiques ne sont pas conscients de la situation dramatique, nous prendrons nos responsabilités et nous serons candidat et mènerons la bataille de la dignité et de la légitimité, pour la postérité. Guédiawaye a tout compris et ne se laissera pas faire, rendez-vous est pris.



AFRIQUE-MONDE

logo article

Le "New York Times" a recensé tous les mensonges de Trump (et ils sont nombreux)

24/06/2017 par :

DONALD TRUMP - Cette compilation fait froid dans le dos. Deux journalistes américains du New (...)

logo article

Les musulmans de France fêteront la fin du ramadan dimanche

24/06/2017 par :

Les musulmans de France fêteront dimanche l’Aïd el-Fitr, la fête de la rupture du jeûne qui marque (...)

logo article

Ghana : fin des privilèges diplomatiques pour les anciens présidents

24/06/2017 par :

Ce changement de traitement concerne non seulement les anciens chefs d’Etat mais aussi les (...)

logo article

Soudan du Sud : la fête de l’indépendance annulée

24/06/2017 par :

Comme en 2016, la fête nationale ne sera pas célébrée cette année. Le gouvernement sud-soudanais a (...)

logo article

Ryad déjoue une attaque d’envergure contre le premier lieu saint de l’islam

24/06/2017 par :

L’Arabie saoudite a annoncé avoir déjoué un attentat d’envergure contre la Grande mosquée de La (...)

logo article

Jammeh retourne en Gambie

20/06/2017 par :

En Exil en Guinée Equatoriale, Yaya Jammeh n’oublie pas, pour autant, la Gambie. Par le biais (...)

logo article

Zeinab demande le divorce à Jammeh

20/06/2017 par :

Zeinab Suma aurait officiellement demandé le divorce à Yaya Jammeh. L’ex première dame, que les (...)

logo article

Gambie : Un Sénégalais arrêté pour 2 meurtres, 4 viols et 4 incendies

20/06/2017 par :

Dix chefs d’accusations pèsent sur la tête d’un Sénégalais, dont l’identité n’a pas été révélée, en (...)

logo article

Texas : Une Sénégalaise battue à mort par son époux ivoirien

20/06/2017 par :

L’affaire fait les choux gras de la presse en Côte d’Ivoire. Hermann Fulgence Gninia, 41 ans, un (...)

logo article

Aboubacry Ba nommé Dg d’un groupe de presse à Conakry

20/06/2017 par :

Le journaliste Aboubacry Ba, employé de la chaîne Canal Plus, a été nommé à la tête du groupe (...)

logo article

9 morts : Bilan définitif de l’attaque de Bamako

20/06/2017 par :

Le bilan définitif de l’attaque terroriste de dimanche après-midi au campement Kangaba, dans la (...)

DEPECHES

18 juin 2017

Trump tweets : "Je suis enquêté pour avoir tiré le directeur du FBI par l’homme qui m’a dit de déclencher le directeur du FBI. Chasse aux sorcières !"

18 juin 2017

Le Chili bat le Cameroun pour son premier match en Coupe des Confédérations

19 mai 2017

VIOLENT ACCIDENT SUR L’AUTOROUTE : PAS DE MORT ; QUE DES DÉGÂTS MATÉRIELS IMPORTANTS

3 mai 2017

Sénégal : Khalifa Sall et ses co-détenus restent en prison

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES