Le régime du Président Macky Sall : Entre incompétence et incapacité dans la gestion étatique

Les Sénégalais entre regrets et désolations, ont commis l’erreur monumentale d’avoir choisi Macky Sall comme Président de la République au soir du 25 mars 2012. Depuis ce jour, le Président Macky Sall avec tout son régime, valse entre tâtonnements, errements, incapacités et incompétences sur toutes les questions concernant les affaires de la cité.
Tous les secteurs en partant de l’économie, la diplomatie en passant par l’éducation et la justice sont à l’agonie et le régime républicain tergiversent et tel un ivrogne ne sait pas quel chemin prendre.
Si on prend le secteur de la justice, on assiste qu’elle est partiale et n’est plus la justice qui doit être l’incarnation de la neutralité, le moyen par lequel tout justiciable se sentirait en sécurité mais malheureusement, le constat est amer car on assiste à une chasse à l’homme et nous avons une justice qui roule pour les intérêts étatiques et que la majorité des décisions rendues ou en voie d’être rendues sont teintées de politiques et n’ont aucune connotation juridique ou judiciaire (l’affaire Karim Wade et Hissène Habré en sont une parfaite illustration).
Concernant l’économie du pays, tous les clignotants sont au rouge, le peuple souffre et les paysans constituent les sacrifiés du système, le chômage prend des proportions inquiétantes, la pauvreté est inscrite dans une courbe ascendante et le réveil risque d’être brutal car les indications sont de mauvais augures.
Ce régime nous dorlote avec un soi-disant PSE (Plan Sénégal Emergeant) dont les acteurs ont une mentalité qui refuse d’émerger et qui continue à immerger dans l’océan de l’ignorance et de l’illusion. La population qui est la destinataire de ce programme n’a aucune connaissance sur ce plan car comme le Président et tous les Sénégalais qui l’ont constaté, ce régime n’a pas une bonne stratégie de communication.
Parlons de la diplomatie, hélas ce secteur qui malgré tout a connu des jours meilleurs avec les régimes précédents connaît aujourd’hui des jours sombres, des échecs patents et inimaginables dont le seul responsable est le Président Macky Sall.
Combien de Sénégalais sont morts à l’étranger dans des conditions atroces sans aucune assistance diplomatique. On nous ment en nous disant que des enquêtes sont ouvertes et que le secret des dossiers ne permet pas qu’on en parle publiquement. Il faut rappeler qu’un Etat a un devoir régalien d’informer son peuple et a l’obligation de donner la bonne et la vraie information. Malheureusement, on a un Etat bonimenteur qui nous ment sur tout.
Le dernier fiasco qui rentre dans le répertoire du Président Macky Sall, par ailleurs Président de la CEDAO est la médiation laborieuse effectuée à Burkina Fasso et au lieu de défendre et garantir la population burkinabé et condamner le putch, il est allé négocier l’amnistie des putschistes et leur trouver une voie de sortie pas du catholique et peu honorable.
En outre, des pèlerins Sénégalais, perdus, égarés, morts en effectuant le cinquième pilier de l’islam ont vécu l’enfer avec ce régime apériste. Ils sont maltraités au départ et pire l’Etat refuse de dire la vérité sur le nombre de morts dans la bousculade de Mouna. Où est ce respect que devrait avoir un Etat pour son peuple ?
Terminons avec l’éducation qui est le secteur le plus négligé alors que c’est à travers celui-ci que l’avenir d’une nation se dessine. Malgré tout, l’Etat continue de jouer au dilatoire dans le respect des réformes signées et de leurs mesures d’accompagnement, d’où les grèves interminables dans les écoles primaires, dans les collèges, dans les lycées et dans les universités,
Sénégalais, réveillons-nous et cessons d’être des suiveurs, réagissons avec hargne mais dans le respect de notre constitution, de notre devise et de notre Sceau. Vive le Sénégal !!!
Serigne Thiam
Enseignant à la faculté de droit l’UCAD
Membre du Grand Parti
thiamserigne62@yahoo.fr




AFRIQUE-MONDE

logo article

Infographie : comment se porte le commerce des armes en Afrique ?

21/02/2017 par :

Selon les données du Stockholm International Peace Research Institute (Sipri) portant sur ces (...)

logo article

Bénin : l’Etat récupère ses hôtels

21/02/2017 par :

Le gouvernement béninois a prononcé ce mercredi 16 février, la résolution des conventions de (...)

logo article

AFRIQUE : Le Président de l’Assemblée des Etats Parties se félicite de la décision de la Gambie de ne pas se retirer du Statut de Rome de la CPI

17/02/2017 par :

PAPA MEO DIOUF : Le 10 novembre 2016, la République islamique de Gambie a notifié sa décision de (...)

logo article

Tchad : Comment a été créée la garde présidentielle

15/02/2017 par :

Les exercices sont répétés en conditions réelles à N’Djamena. "L’entraînement est gourmand en (...)

logo article

Mali : l’opération Barkhane annonce avoir déjoué un projet d’attentat à Kidal

15/02/2017 par :

Informée par la population d’une attaque terroriste en préparation à Kidal, une trentaine de (...)

logo article

Sortie du Franc CFA : pour les panafricains, une autre monnaie est possible

13/02/2017 par :

PAR PAPA MEO DIOUF : Dakar, le 13 février 2017 - La nouvelle journée de mobilisation du Front (...)

logo article

RAPPORT : UN DÉPUTÉ FRANÇAIS ÉVOQUE LA "MALADIE" DU ROI DU MAROC, MOHAMMED VI

11/02/2017 par :

A l’occasion de la remise d’un rapport sur les relations entre l’Europe et le Maghreb, Jean (...)

logo article

Félix Tshisekedi : « Mon père appartient au patrimoine national de la RD Congo »

10/02/2017 par :

La mêlée politique congolaise ne connait pas de trêve. Depuis le décès d’Étienne Tshisekedi, et (...)

logo article

Exclusif – Présidence Commission africaine : Toute la vérité sur l’échec cuisant des adversaires du Tchadien, Moussa Faki Mahamat ?

08/02/2017 par :

Après plusieurs mois de campagne intense, les candidats au prestigieux poste de Président de la (...)

logo article

AFRIQUE : LE SPECTRE DE LA GUERRE PLANE DE NOUVEAU SUR LE MAGHREB

06/02/2017 par :

Après le sérieux revers qu’il vient d’essuyer suite à la validation du retour du Maroc au sein de (...)

logo article

Idriss Déby Itno : « Au lieu de nous donner des leçons, l’Occident devrait écouter notre avis »

06/02/2017 par :

Chaos en Libye, enjeux sécuritaires autour du lac Tchad, crise pétrolière ou encore franc CFA. Le (...)

DEPECHES

21 février 2017

FRANCE : Le siège du Front national à Nanterre a été perquisitionné, lundi, pour la seconde fois dans le cadre de l’affaire des soupçons d’emplois fictifs d’assistants au Parlement européen, a annoncé le FN, dénonçant "une opération médiatique".

21 février 2017

USA : Donald Trump a annoncé, lundi, la nomination du général H.R. McMaster comme nouveau conseiller à la sécurité nationale, en remplacement de Michael Flynn, au terme d’une difficile recherche qui a tenu Washington en haleine.

30 janvier 2017

AFRIQUE : Le Maroc réintègre l’Union africaine (officiel)

30 janvier 2017

Sommet de l’UA : le Tchadien Moussa Faki Mahamat élu à la tête de la Commission de l’Union africaine Il succède donc à la Sud-Africaine Nkosazana Dlamini-Zuma.

27 janvier 2017

POLITIQUE : La Conférence des leaders de Mànkoo Wattu Senegaal s’est réunie ce jeudi 26 janvier 2017 à la Permanence Nelson Mandela du Grand Parti. Examinant la question relative à l’invitation du Ministre de l’Intérieur Abdoulaye Daouda DIALLO à participer « aux discussions sur le processus électoral » prévues avec le Président de la République, vendredi 27 janvier 2017 « au Palais présidentiel », le FDS / Mankoo Wattu demande à ses membres de ne pas prendre part à cette rencontre. Dans ce cadre, le FDS/ Mankoo Wattu invite la presse nationale et internationale à un point de presse qu’il tiendra vendredi 27 janvier 2017 à 15h30mn au siège du Grand Parti.

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES