Le régime du Président Macky Sall : Entre incompétence et incapacité dans la gestion étatique

Les Sénégalais entre regrets et désolations, ont commis l’erreur monumentale d’avoir choisi Macky Sall comme Président de la République au soir du 25 mars 2012. Depuis ce jour, le Président Macky Sall avec tout son régime, valse entre tâtonnements, errements, incapacités et incompétences sur toutes les questions concernant les affaires de la cité.
Tous les secteurs en partant de l’économie, la diplomatie en passant par l’éducation et la justice sont à l’agonie et le régime républicain tergiversent et tel un ivrogne ne sait pas quel chemin prendre.
Si on prend le secteur de la justice, on assiste qu’elle est partiale et n’est plus la justice qui doit être l’incarnation de la neutralité, le moyen par lequel tout justiciable se sentirait en sécurité mais malheureusement, le constat est amer car on assiste à une chasse à l’homme et nous avons une justice qui roule pour les intérêts étatiques et que la majorité des décisions rendues ou en voie d’être rendues sont teintées de politiques et n’ont aucune connotation juridique ou judiciaire (l’affaire Karim Wade et Hissène Habré en sont une parfaite illustration).
Concernant l’économie du pays, tous les clignotants sont au rouge, le peuple souffre et les paysans constituent les sacrifiés du système, le chômage prend des proportions inquiétantes, la pauvreté est inscrite dans une courbe ascendante et le réveil risque d’être brutal car les indications sont de mauvais augures.
Ce régime nous dorlote avec un soi-disant PSE (Plan Sénégal Emergeant) dont les acteurs ont une mentalité qui refuse d’émerger et qui continue à immerger dans l’océan de l’ignorance et de l’illusion. La population qui est la destinataire de ce programme n’a aucune connaissance sur ce plan car comme le Président et tous les Sénégalais qui l’ont constaté, ce régime n’a pas une bonne stratégie de communication.
Parlons de la diplomatie, hélas ce secteur qui malgré tout a connu des jours meilleurs avec les régimes précédents connaît aujourd’hui des jours sombres, des échecs patents et inimaginables dont le seul responsable est le Président Macky Sall.
Combien de Sénégalais sont morts à l’étranger dans des conditions atroces sans aucune assistance diplomatique. On nous ment en nous disant que des enquêtes sont ouvertes et que le secret des dossiers ne permet pas qu’on en parle publiquement. Il faut rappeler qu’un Etat a un devoir régalien d’informer son peuple et a l’obligation de donner la bonne et la vraie information. Malheureusement, on a un Etat bonimenteur qui nous ment sur tout.
Le dernier fiasco qui rentre dans le répertoire du Président Macky Sall, par ailleurs Président de la CEDAO est la médiation laborieuse effectuée à Burkina Fasso et au lieu de défendre et garantir la population burkinabé et condamner le putch, il est allé négocier l’amnistie des putschistes et leur trouver une voie de sortie pas du catholique et peu honorable.
En outre, des pèlerins Sénégalais, perdus, égarés, morts en effectuant le cinquième pilier de l’islam ont vécu l’enfer avec ce régime apériste. Ils sont maltraités au départ et pire l’Etat refuse de dire la vérité sur le nombre de morts dans la bousculade de Mouna. Où est ce respect que devrait avoir un Etat pour son peuple ?
Terminons avec l’éducation qui est le secteur le plus négligé alors que c’est à travers celui-ci que l’avenir d’une nation se dessine. Malgré tout, l’Etat continue de jouer au dilatoire dans le respect des réformes signées et de leurs mesures d’accompagnement, d’où les grèves interminables dans les écoles primaires, dans les collèges, dans les lycées et dans les universités,
Sénégalais, réveillons-nous et cessons d’être des suiveurs, réagissons avec hargne mais dans le respect de notre constitution, de notre devise et de notre Sceau. Vive le Sénégal !!!
Serigne Thiam
Enseignant à la faculté de droit l’UCAD
Membre du Grand Parti
thiamserigne62@yahoo.fr




AFRIQUE-MONDE

logo article

Gambie : les forces ouest-africaines suspendent leur intervention militaire pour une dernière tentative de médiation

20/01/2017 par :

Le président de la commission de la Cédéao Marcel Alain de Souza a déclaré lors d’une conférence de (...)

logo article

Mali : Al-Mourabitoune dévoile l’auteur de l’attaque de Gao

19/01/2017 par :

ALAKHBAR (Nouakchott)- Abdel Hadi Al-Foulani de la Katiba Al-Mourabitoune relevant d’Al-Qaïda au (...)

logo article

AFRIQUE : La Gambie suspendue à l’investiture d’Adama Barrow

19/01/2017 par :

La Gambie est suspendue à la cérémonie d’investiture du président élu, Adama Barrow, prévue ce jeudi (...)

logo article

AFRIQUE : Des troupes sénégalaises "prêtes à intervenir" à la frontière gambienne

18/01/2017 par :

Des troupes sénégalaises sont positionnées à la frontière gambienne et se disent prêtes à intervenir (...)

logo article

Gambie : Yahya Jammeh décrète l’état d’urgence à deux jours de l’investiture d’Adama Barrow

17/01/2017 par :

À deux jours de l’investiture du nouveau président Adama Barrow, Yahya Jammeh a déclaré l’état (...)

logo article

À compter du 19 janvier, Yahya Jammeh ne sera plus reconnu par l’UA comme président légitime de la Gambie

13/01/2017 par :

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine a indiqué vendredi qu’à partir du 19 janvier (...)

logo article

Côte d’Ivoire : après le mouvement d’humeur des militaires, des têtes tombent au sein des forces de défense

09/01/2017 par :

Trois jours après le mouvement de contestation au sein de l’armée, le chef d’état-major de l’armée, (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Daniel Kablan Duncan a remis la démission de son gouvernement à Alassane Ouattara

09/01/2017 par :

Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a présenté la démission de son gouvernement au président (...)

logo article

Côte d’Ivoire : mouvement d’humeur d’hommes en armes à Bouaké, Daloa et Korhogo

06/01/2017 par :

Des tirs ont été entendus dans la nuit de jeudi à vendredi à Bouaké. Ce vendredi, des hommes en (...)

logo article

Bien mal acquis : le procès de Teodorín Obiang est reporté

04/01/2017 par :

Le procès du fils du président de Guinée équatoriale, soupçonné de s’être frauduleusement bâti un (...)

logo article

RD Congo : l’accord politique global et inclusif enfin adopté et signé à Kinshasa

01/01/2017 par :

Sous l’égide des évêques catholiques, les pourparlers directs entre les signataires de l’accord du (...)

DEPECHES

20 janvier 2017

DEPECHE : Le président de la commission de la Cédéao Marcel Alain de Souza a déclaré lors d’une conférence de presse à Dakar qu’une dernière tentative de médiation avec Yahya Jammeh allait être menée ce vendredi 20 janvier par le président guinéen Alpha Condé. Le président a jusqu’à demain midi pour accepter de quitter le pouvoir, sans quoi les militaires ouest-africains feront usage de la force, a précisé Marcel Alain de Souza. En attendant, l’intervention militaire ouest-africaine est suspendue.

19 janvier 2017

AFRIQUE : La cérémonie d’investiture du président gambien, élu à l’issue du scrutin présidentiel du 1er décembre, Adama Barrow, aura lieu jeudi 19 janvier, à 16h GMT, selon les déclarations du porte-parole du président élu recueillies par l’AFP.

9 janvier 2017

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro largement réélu président de l’Assemblée nationale

9 janvier 2017

Gambie : Yahya Jammeh limoge 12 ambassadeurs ayant réclamé son départ

1er janvier 2017

Turquie : au moins 35 morts dans "l’attaque terroriste" contre la discothèque d’Istanbul

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES