Le Sénégal et son Président : L’incompatibilité d’humeur ? ( AHMED KHALIFA NIASSE)

​C’est un euphémisme de dire que le quatrième Président du Sénégal a été le mieux élu de tous. Cependant, cet enthousiasme de tout un peuple s’est rapidement mis à s’effriter après s’être érodé. Se rétrécissant comme une peau de chagrin. L’on doit s’arrêter devant un tel phénomène qui n’est pas sans cause. Dans le but de déceler, pour les analyser, les uns après les autres, les faits et les gestes qui sont à l’origine d’un tel désenchantement. Voire d’un certain courroux à l’encontre de l’ancien candidat, alors, bien élu.
La première accusation vise le pouvoir d’achat des Sénégalais qui s’est ébranlé vers l’aplatissement. Au point que le seul argument du Président s’appelle la menace, encore la menace, rien que la menace.

Toutefois, la faute que le peuple ne pardonnera jamais à Macky Sall est sa participation à la manifestation blasphématoire de Charlie Hebdo. C’est-à-dire marcher devant les pancartes et autres illustrations visant la personne sacrée du Prophète (psl) de l’Islam, symbole d’un tiers de l’Humanité. Il est notoire que les Niasse, les Sy, les Mbacké ont bercé les Sénégalais qu’ils n’ont jamais sevré de labours sans fin envers le Prophète (psl).

Cette chose a fait s’effriter la sympathie et le respect que tous avaient pour le Président, y compris ceux qui n’avaient pas voté pour lui. Au point que ceux qui avaient voté contre lui souhaitent hâter la venue du jour où ils feront des émules. Dans certains cas de figure son score d’entrée de jeu pourrait se situer sous la barre des 13%.

Mais aussi, le chômage des jeunes et celui chronique conjugué à la baisse du pouvoir d’achat et à la faillite non déclarée de l’Etat qui se trouve en situation de cessation de paiement.

Le tâtonnement des gouvernants, la bastonnade des parlementaires de l’opposition par ceux du pouvoir, au sein du Parlement, au point de faire couler le sang des uns par les coups de poing des autres, complète ce sombre tableau. Sans oublier le langage iconoclaste vis-à-vis des confréries. Mais aussi l’absence de dialogue avec l’adversaire.

Le tout créant un climat délétère aboutissant à un tout TSM (Tout Sauf Macky).

C’est, donc, une incompatibilité d’humeur entre le peuple et son Président. Ce qui ne peut mener qu’à un divorce. Se fera-t-il à l’amiable ou s’agira-t-il d’un divorce contentieux ? Là est la question.

AHMED KHALIFA NIASSE



AFRIQUE-MONDE

logo article

Législatives allemandes : un député noir en lutte contre le racisme

19/09/2017 par :

En campagne pour sa réélection, Karamba Diaby, premier député noir d’Allemagne élu dans une (...)

logo article

Présidentielle au Cameroun : Christopher Fomunyoh enfin dans l’arène ??

19/09/2017 par :

Alors que la présidentielle doit se dérouler en octobre 2018, le nom du natif du Nord-Ouest (...)

logo article

En Algérie et dans le reste du Maghreb, des tabous freinent le don d’organes

19/09/2017 par :

En lui offrant un rein, Nawel a permis à son mari Boubaker d’en finir avec 16 ans de dialyse, (...)

logo article

Le geste gênant de Donald Trump envers Melania

18/09/2017 par :

On ne peut pas dire que ça respire l’amour fou. Vendredi soir, Donald Trump et son épouse Melania (...)

logo article

Gangstérisme à Kédougou, trois attaques armées en trois jours

18/09/2017 par :

La région de Kédougou est secouée depuis la semaine dernière par une série d’attaques armées (...)

logo article

Sénégal : le mouvement anti-franc CFA de retour dans la rue

18/09/2017 par :

Plusieurs centaines de manifestants se sont réunis samedi 16 septembre dans plusieurs villes (...)

logo article

Fatick : un homme de 87 ans meurt par pendaison

18/09/2017 par :

Un homme âgé de 87 ans s’est pendu dans la nuit de samedi à dimanche à Fatick, a appris l’APS de (...)

logo article

Une ministre se déguise pour démasquer des corrompus

18/09/2017 par :

Sarah Opendi, la ministre ougandaise de la santé, a révélé qu’elle s’est déguisée en patiente pour (...)

logo article

Une double attaque dans le sud de l’Irak atteint 50 morts

14/09/2017 par :

Au moins 50 personnes, dont des Iraniens, ont été tuées jeudi dans une double attaque près de (...)

logo article

Rohingyas : Aung San Suu Kyi va enfin s’exprimer

14/09/2017 par :

La dirigeante birmane Aung San Suu Kyi souhaite finalement s’exprimer devant la nation sur (...)

logo article

Raila Odinga : « La communauté internationale doit s’impliquer, sinon le Kenya va glisser vers une grave crise »

12/09/2017 par :

Dans un entretien accordé à Jeune Afrique, Raila Odinga, candidat de l’opposition à la (...)

DEPECHES

18 juin 2017

Trump tweets : "Je suis enquêté pour avoir tiré le directeur du FBI par l’homme qui m’a dit de déclencher le directeur du FBI. Chasse aux sorcières !"

18 juin 2017

Le Chili bat le Cameroun pour son premier match en Coupe des Confédérations

19 mai 2017

VIOLENT ACCIDENT SUR L’AUTOROUTE : PAS DE MORT ; QUE DES DÉGÂTS MATÉRIELS IMPORTANTS

3 mai 2017

Sénégal : Khalifa Sall et ses co-détenus restent en prison

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES