Le Rwanda adopte une réforme constitutionnelle taillée sur mesure pour Paul Kagame

Les députés rwandais ont donné leur feu vert, jeudi, à un projet de réforme constitutionnel qui pourrait permettre au président Paul Kagame de rester au pouvoir au-delà de son deuxième mandat, censé s’achever en 2017.

Sans surprise, les députés rwandais ont voté à l’unanimité, jeudi 29 octobre, en faveur d’une réforme constitutionnelle annulant la limitation des mandats présidentiels, ce qui permet au président Paul Kagame de briguer un troisième mandat en 2017.

Une fois adoptée par le Sénat et par voie référendaire, cette réforme taillée sur mesure pour l’actuel chef de l’État permettrait théoriquement à Paul Kagame de se maintenir au pouvoir au Rwanda jusqu’en 2034.

En effet, le texte prévoit de ramener la durée du mandat présidentiel de sept à cinq ans et de limiter à deux le nombre de mandats successifs, mais il fait une exception pour Paul Kagame. Le nouvel article 172 de la Constitution permet désormais à ce dernier d’achever son mandat actuel de sept ans et de briguer un troisième mandat de même durée, puis deux mandats successifs de cinq ans, a expliqué un député à l’agence Reuters.

Une pétition de deux millions de Rwandais

La Constitution du Rwanda, adoptée en 2003, limitait à deux le nombre de mandats présidentiels et interdisait donc en l’état à Paul Kagame, élu en 2003 et 2010, de se présenter une troisième fois.

Le Parlement, très largement dominé par le Front patriotique rwandais (FPR), le parti du président Kagame et ses alliés, avait débattu cette question cet été à la suite d’une pétition signée par deux millions de Rwandais environ, selon des responsables officiels.

"Nous avons reçu autour de deux millions de demandes de la population" pour la révision de l’article 101 de la Constitution portant sur la limitation du nombre de mandats présidentiels, avait déclaré, fin mai, Donatilla Mukabalisa, présidente de la Chambre des députés. Mi-août, les parlementaires avaient affirmé n’avoir recensé qu’une dizaine d’électeurs dans le pays opposés à une réforme.

Un élan populaire mis en doute

Mais le Parti démocratique vert (PDV), comme de nombreux observateurs, doutent de la spontanéité de ce mouvement en faveur de la réforme constitutionnelle. Rare voix dissidente au Rwanda, le PDV a vu sa requête visant à empêcher le président sortant Paul Kagame de briguer un troisième mandat rejetée le 8 octobre par la Cour suprême du Rwanda.

Paul Kagame, 58 ans, est au pouvoir depuis que sa rébellion du Front patriotique rwandais a mis fin au génocide de 1994 qui, selon l’ONU, a fait plus de 800 000 morts, essentiellement parmi la minorité tutsie.

Washington s’oppose à la réforme

Vice-président et ministre de la Défense après le génocide, il tenait déjà les rênes du pays avant d’être élu président en 2003 avec 95 % des voix, puis réélu tout aussi triomphalement (93 %) en 2010. Il est crédité des nombreuses avancées du Rwanda depuis le génocide, mais dirige son pays d’une main de fer, accusé d’étouffer toute voix discordante.

Début juin, les États-Unis avaient fait savoir qu’ils refusaient que leur protégé brigue un troisième mandat, même s’il n’a pas encore officialisé ses intentions.

"Nous sommes engagés à soutenir une transition pacifique et démocratique en 2017 vers l’élection d’un nouveau dirigeant par le peuple rwandais", avait expliqué un responsable du département d’État. Et d’ajouter : "les États-Unis pensent que la démocratie s’améliore avec des institutions fortes et non des hommes forts, a plaidé le responsable diplomatique. Changer les constitutions pour supprimer les limites sur le nombre de mandats et favoriser ainsi les titulaires contredit les principes démocratiques et réduit la confiance dans les institutions démocratiques."

Avec AFP et Reuters



AFRIQUE-MONDE

logo article

Le "New York Times" a recensé tous les mensonges de Trump (et ils sont nombreux)

24/06/2017 par :

DONALD TRUMP - Cette compilation fait froid dans le dos. Deux journalistes américains du New (...)

logo article

Les musulmans de France fêteront la fin du ramadan dimanche

24/06/2017 par :

Les musulmans de France fêteront dimanche l’Aïd el-Fitr, la fête de la rupture du jeûne qui marque (...)

logo article

Ghana : fin des privilèges diplomatiques pour les anciens présidents

24/06/2017 par :

Ce changement de traitement concerne non seulement les anciens chefs d’Etat mais aussi les (...)

logo article

Soudan du Sud : la fête de l’indépendance annulée

24/06/2017 par :

Comme en 2016, la fête nationale ne sera pas célébrée cette année. Le gouvernement sud-soudanais a (...)

logo article

Ryad déjoue une attaque d’envergure contre le premier lieu saint de l’islam

24/06/2017 par :

L’Arabie saoudite a annoncé avoir déjoué un attentat d’envergure contre la Grande mosquée de La (...)

logo article

Jammeh retourne en Gambie

20/06/2017 par :

En Exil en Guinée Equatoriale, Yaya Jammeh n’oublie pas, pour autant, la Gambie. Par le biais (...)

logo article

Zeinab demande le divorce à Jammeh

20/06/2017 par :

Zeinab Suma aurait officiellement demandé le divorce à Yaya Jammeh. L’ex première dame, que les (...)

logo article

Gambie : Un Sénégalais arrêté pour 2 meurtres, 4 viols et 4 incendies

20/06/2017 par :

Dix chefs d’accusations pèsent sur la tête d’un Sénégalais, dont l’identité n’a pas été révélée, en (...)

logo article

Texas : Une Sénégalaise battue à mort par son époux ivoirien

20/06/2017 par :

L’affaire fait les choux gras de la presse en Côte d’Ivoire. Hermann Fulgence Gninia, 41 ans, un (...)

logo article

Aboubacry Ba nommé Dg d’un groupe de presse à Conakry

20/06/2017 par :

Le journaliste Aboubacry Ba, employé de la chaîne Canal Plus, a été nommé à la tête du groupe (...)

logo article

9 morts : Bilan définitif de l’attaque de Bamako

20/06/2017 par :

Le bilan définitif de l’attaque terroriste de dimanche après-midi au campement Kangaba, dans la (...)

DEPECHES

18 juin 2017

Trump tweets : "Je suis enquêté pour avoir tiré le directeur du FBI par l’homme qui m’a dit de déclencher le directeur du FBI. Chasse aux sorcières !"

18 juin 2017

Le Chili bat le Cameroun pour son premier match en Coupe des Confédérations

19 mai 2017

VIOLENT ACCIDENT SUR L’AUTOROUTE : PAS DE MORT ; QUE DES DÉGÂTS MATÉRIELS IMPORTANTS

3 mai 2017

Sénégal : Khalifa Sall et ses co-détenus restent en prison

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES