Le Mouvement des femmes du Fds/Mànkoo Wattu Senegal : « Après quatre années de règne, le régime de Macky Sall a réussi la prouesse de faire reculer le Sénégal démocratiquement »

a nouvelle trouvaille de l’opposition, le Front pour la défense du Sénégal/ Mànkoo Wattu Senegal peut bien compter sur le soutien des femmes issues des partis politiques, des organisations de la société civile, des mouvements citoyens et des associations syndicales et citoyennes membres de ladite coalition. Après la conférence du 02 octobre des leaders, ces femmes ont organisé un point de presse cet après-midi à la permanence Nelson Mandela du Grand Parti pour le lancement officiel du Mouvement des femmes du Fds/Mànko Wattu Senegal dont l’objectif est de créer un cadre de regroupement afin de participer efficacement à la lutte pour la préservation de l’Etat de droit.
Le Mouvement des femmes du Fds/Mànkoo Wattu Senegal ne veut pas être en reste aux combats politiques engagés par leurs leaders de l’opposition regroupée dans la même coalition. Elles se disent prêtes à marche le 14 octobre et à croiser le fer avec le régime de Macky Sall dont « la seule prouesse est d’avoir réussi à reculer le Sénégal démocratiquement, après quatre ans de règne ».

« Depuis un certain temps, les dérives antidémocratiques se révèlent de façon rampante avec les dispositions constitutionnelles taillées sur mesure sans consultations préalables des membres de l’opposition, la révélation au grand jour de scandales économiques, miniers et financiers tranchant net d’avec les principes de bonne gouvernance, les sanctions arbitraires de hauts fonctionnaires sans aucun fondement, le bâillonnement des libertés, les menaces et intimidations à l’endroit des citoyens sénégalais dont le seul tort est d’avoir manifesté leur patriotisme », martèlent les femmes du Fds/Mànkoo Wattu Senegal.

Une situation que le Mouvement des femmes membres du Front pour la Défense du Sénégal/ Mankoo Wattu Senegaal compte mettre à terme en apportant la riposte à la mesure de ces violations des droits humains et des principes de bonne gouvernance en déclinant un plan d’actions à mener sur l’ensemble du territoire national.

Face à une telle situation qui constitue une menace grave pour notre démocratie, nous les femmes des partis politiques, des organisations de la société civile, des mouvements citoyens et des associations syndicales et citoyennes membres du Front pour la Défense du Sénégal/ Mankoo Wattu Senegal, avons décidé d’apporter la riposte à la mesure de ces violations des droits humains et des principes de bonne gouvernance en déclinant un plan d’actions à mener sur l’ensemble du territoire national.

Ainsi les femmes du fds/Mànkoo Wattu Senegal exigent des autorités le respect des libertés notamment le droit de manifester et le droit d’égal accès aux médias du service public ; libertés publiques que garantit la Constitution, un processus électoral crédible, fiable et consensuel et l’arrêt immédiat du pillage de nos ressources.

Landing DIEDHIOU, Leral.net



AFRIQUE-MONDE

logo article

Le "New York Times" a recensé tous les mensonges de Trump (et ils sont nombreux)

24/06/2017 par :

DONALD TRUMP - Cette compilation fait froid dans le dos. Deux journalistes américains du New (...)

logo article

Les musulmans de France fêteront la fin du ramadan dimanche

24/06/2017 par :

Les musulmans de France fêteront dimanche l’Aïd el-Fitr, la fête de la rupture du jeûne qui marque (...)

logo article

Ghana : fin des privilèges diplomatiques pour les anciens présidents

24/06/2017 par :

Ce changement de traitement concerne non seulement les anciens chefs d’Etat mais aussi les (...)

logo article

Soudan du Sud : la fête de l’indépendance annulée

24/06/2017 par :

Comme en 2016, la fête nationale ne sera pas célébrée cette année. Le gouvernement sud-soudanais a (...)

logo article

Ryad déjoue une attaque d’envergure contre le premier lieu saint de l’islam

24/06/2017 par :

L’Arabie saoudite a annoncé avoir déjoué un attentat d’envergure contre la Grande mosquée de La (...)

logo article

Jammeh retourne en Gambie

20/06/2017 par :

En Exil en Guinée Equatoriale, Yaya Jammeh n’oublie pas, pour autant, la Gambie. Par le biais (...)

logo article

Zeinab demande le divorce à Jammeh

20/06/2017 par :

Zeinab Suma aurait officiellement demandé le divorce à Yaya Jammeh. L’ex première dame, que les (...)

logo article

Gambie : Un Sénégalais arrêté pour 2 meurtres, 4 viols et 4 incendies

20/06/2017 par :

Dix chefs d’accusations pèsent sur la tête d’un Sénégalais, dont l’identité n’a pas été révélée, en (...)

logo article

Texas : Une Sénégalaise battue à mort par son époux ivoirien

20/06/2017 par :

L’affaire fait les choux gras de la presse en Côte d’Ivoire. Hermann Fulgence Gninia, 41 ans, un (...)

logo article

Aboubacry Ba nommé Dg d’un groupe de presse à Conakry

20/06/2017 par :

Le journaliste Aboubacry Ba, employé de la chaîne Canal Plus, a été nommé à la tête du groupe (...)

logo article

9 morts : Bilan définitif de l’attaque de Bamako

20/06/2017 par :

Le bilan définitif de l’attaque terroriste de dimanche après-midi au campement Kangaba, dans la (...)

DEPECHES

18 juin 2017

Trump tweets : "Je suis enquêté pour avoir tiré le directeur du FBI par l’homme qui m’a dit de déclencher le directeur du FBI. Chasse aux sorcières !"

18 juin 2017

Le Chili bat le Cameroun pour son premier match en Coupe des Confédérations

19 mai 2017

VIOLENT ACCIDENT SUR L’AUTOROUTE : PAS DE MORT ; QUE DES DÉGÂTS MATÉRIELS IMPORTANTS

3 mai 2017

Sénégal : Khalifa Sall et ses co-détenus restent en prison

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES