Le Juge Garzon à Dakar : REED BRODY révèle : « Si Sidiki Kaba est nommé à la CPI et le Sénégal admis au Conseil de sécurité, c’est grâce à l’affaire Habré »

Le juge espagnol Baltasar Garzon condamné par la Justice de son pays a tenu une conférence de presse ce lundi pour se prononcer sur le procès Hissein HABRE. Ont pris part à cette conférence Alioune TINE Amnesty Afrique de l’Ouest, Reed BRODY HRW, Aboubacry MBODJI RADDHO, Clement ABOUFOUTA Tchadien.
En introduisant la conférence, le président d’Amnesty National Afrique de l’Ouest Alioune Tine a mis en relief l’action du juge Garzon dans le dossier de Pinochet. Selon lui, la présence de Garzon au Sénégal donne au procès du président HABRE un cachet international.
On peut faire observer que la grande coalition internationale constituée autour du Sénégal dans la traque contre le Président Habré a depuis longtemps montré la mobilisation des réseaux françafricains et autres dans cette affaire. L’implication du juge Garzon dans une affaire qu’il ne connait pas du tout,prouve l’embourbement du processus inique, illégal ,injuste et iniéquitable dans lequel se sont englués les CAE, et la recherche désespérée de satisfécits d’amis de la galaxie des ONG est un aveu de taille quand on sait que des avocats africains venus assister au procès ont fait leurs valises et sont rentrés chez eux en refusant de cautionner par leur présence cette farce judiciaire .
« Il y a18 ans jour pour jour, le Général Pinochet est arrêté à Londres pour des crimes commis au Chili 20 ans avant » a rappelé Reed Brody qui a parlé de son œuvre dans le dossier Pinochet à Londres. « Avec le dossier Pinochet, le monde des droits de l’homme était en effervescence. Les victimes Tchadiennes ont été inspirées par l’affaire Pichonet » ajoutera-t-il.
Cette déclaration de Reed Brody est une désinformation car chacun peut le vérifier sur le net : en aucun cas,Pinochet n’a été arrêté,il était hospitalisé et la police anglaise l’a mis en résidence surveillée, il rencontrait la presse librement ,donnait des conférences de presse dans son salon. Enfin, ce qu’il faut retenir c’est que le juge Garzon n’a pas pu juger Pinochet ,la justice anglaise a pris une décision et Pinochet est rentré chez lui. Ensuite, le juge a essayé de faire juger en Espagne chez lui ,des anciens colonels de l’époque de Franco, là aussi ,le gouvernement Espagnol a refusé ,en lui disant de respecter les lois d’amnistie et au finish l’a condamné pour forfaiture et a mit fin à sa carrière. Enfin, idem pour les responsables américains impliqués dans les tortures à Guatanamo . Refus catégorique de l’Espagne de poursuivre des américains.
Cela signifie que les pays européens ont refusé de faire ce que le Sénégal a fait ,en jugeant par la force le Président Habré.
Cela signifie aussi que oui, la justice internationale est faite uniquement pour les Africains et l’action du Sénégal confirme bien la politique des Occidentaux. Reed Brody nous explique qu’en définitive, l’affaire Habré est bel et bien un troc, ainsi a t-il apprecié l’engagement de Macky SALL a organiser ce procès. Selon lui, le Sénégal est « l’épicentre de la justice internationale ». Qu’ainsi donc, le Président Macky Sall a récolté les fruits de son acharnement à détruire le Président Habré car nous explique, M Reed Brody ; "c’est à cause de l’affaire Habré que Sidiki KABA a été élu président de l’Assemblée Générale des Etats parties de la CPI et que le Sénégal est admis comme membre non permanent du Conseil de Sécurité des Nations Unies."
Cette révélation importante et capitale de M Reed Brody apporte un éclairage historique fondamental dans le positionnement du Président Macky SALL a exploité encore et toujours l’affaire Habré pour ses intérêts politiques. Ces révélations de la bouche même d’un homme qui est l’épicentre de l’affaire Habré,devenue l’affaire de sa vie, un homme au cœur de toutes les tractations autour du sort réservé au Président Habré à Dakar, à Ndjaména,à Bruxelles, à Paris,à Wasghinton démontrent, encore une fois, le cynisme et la détermination de cette élite au pouvoir à liquider le Président Habré pour récolter des points dans la volonté de conserver le pouvoir à n’importe quel prix.




AFRIQUE-MONDE

logo article

Présidentielle au Ghana : Nana Akufo-Addo proclamé vainqueur face au sortant John Mahama

09/12/2016 par :

Le chef de l’opposition ghanéenne Nana Akufo-Addo a remporté l’élection présidentielle avec plus de (...)

logo article

Rapport McLaren : le sport russe sous le signe du dopage

09/12/2016 par :

Près de cinq mois après les premières révélations du rapport McLaren sur le « système de dopage (...)

logo article

À Ceuta, 400 migrants forcent la frontière entre le Maroc et l’Espagne

09/12/2016 par :

La barrière entourant l’enclave autonome espagnole de Ceuta, à la frontière marocaine, a été forcée (...)

logo article

Gabon : Ali Bongo Ondimba en visite d’État en Chine

07/12/2016 par :

Six ans après sa dernière visite, le président du Gabon est en République populaire de Chine du 6 (...)

logo article

Élection présidentielle au Ghana : forte affluence des électeurs dans les bureaux de vote

07/12/2016 par :

Un peu plus de 15 millions de Ghanéens se sont rendus ce mercredi aux urnes pour élire leur (...)

logo article

SECURITE : L’armée libyenne reprend la ville de Syrte à l’EI

05/12/2016 par :

Le gouvernement d’union nationale a annoncé lundi la reprise totale de la ville de Syrte. (...)

logo article

Mali : les partisans de Sanogo venus en masse au premier jour de son procès

01/12/2016 par :

Les partisans d’Amadou Haya Sanogo ont pris leurs quartiers à Sikasso, où a débuté mercredi le (...)

logo article

De Rabat à Madagascar, comment Mohammed VI étend l’influence du Maroc sur tout le continent africain

29/11/2016 par :

Rwanda, Tanzanie, Sénégal, Éthiopie, Madagascar, et bientôt Nigeria et Zambie. Jamais Mohammed VI (...)

logo article

Burundi : le conseiller du président Nkurunziza, Willy Nyamitwe, aurait échappé à une tentative d’assassinat

29/11/2016 par :

Willy Nyamitwe, conseiller en communication du président burundais Pierre Nkurunziza aurait été (...)

logo article

Sommet de Madagascar : l’Arabie saoudite devra patienter avant d’adhérer à la Francophonie

26/11/2016 par :

Malgré le plaidoyer de certains chefs d’États africains en faveur d’une adhésion de l’Arabie (...)

logo article

AFRIQUE : Les 5 questions que vous vous posez sur le sommet de la francophonie à Madagascar

25/11/2016 par :

Une trentaine de chefs d’État et de gouvernement sont attendus à Antananarivo pour le XVIe sommet (...)

DEPECHES

9 décembre 2016

Ghana : le président Mahama reconnaît sa défaite auprès du chef de l’opposition Akufo-Addo

7 décembre 2016

DEPECHE : Une forte délégation du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) se rend ce jeudi 8 décembre 2016 à 15 heures à Tiouaouane. La délégation sera dirigée par le Secrétaire Général National Adjoint, Oumar SARR. Elle sera composée de membres du Comité Directeur et de la fédération PDS du département de Tiouaouane. A travers le porte parole, Serigne Abdoul Aziz SY Al Amine, la direction du parti transmettra un chaleureux message d’amitié et de fraternité du Président Abdoulaye WADE et de l’ensemble des militants à la famille de Seydi Elhadji Malick SY ainsi qu’à toute la Oumah islamique du Sénégal.

5 décembre 2016

GAMBIE : En Gambie, l’opposant Ousseynou Darboe sera bientôt libre. Son procès en appel a pris une dimension particulière après la victoire inattendue d’Adama Barrow à la présidentielle. Le leader du Parti démocratique unifié était l’un des principaux opposants au régime de Yahya Jammeh. Il avait été condamné en juillet à trois ans de détention, notamment pour manifestation illégale et son procès en appel s’est ouvert ce lundi. Les juges de la cour d’appel viennent d’annoncer sa remise en liberté provisoire

29 novembre 2016

URGENT : Un avion qui transportait une équipe de football brésilienne s’est écrasé près de la ville colombienne de Medellin. La police colombiennes annonce 76 morts

29 novembre 2016

HAITI : Jovenel Moïse a été déclaré vainqueur de la présidentielle haïtienne dès le premier tour, selon les résultats préliminaires annoncés ce mardi 29 novembre par le Conseil électoral provisoire (CEP). Le nouveau président a appelé les Haïtiens à s’unir pour relever le pays.

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES