Le FPDR France demande la liste des bénéficiaires des fonds russes et des poursuites contre Diack pour haute trahison

L’affaire Lamine Diack fait étrangement penser au film du réalisateur Sergio Leone : « LE BON, LA BRUTE ET LE TRUAND ». En somme, une affaire de grand banditisme. Le contenu de certains procès-verbaux publiés par le journal le « Monde » en date du 18 décembre 2015 est accablant pour l’ex-Président de la Fédération internationale d’athlétisme.
Devant les enquêteurs de l’Office Central de Lutte contre les infractions Financières et Fiscales (OCLCIFF), les aveux de Lamine Diack ne laissent place à aucun doute : «  Je vous ai dit qu’il fallait à cette période gagner la “bataille de Dakar”, c’est-à-dire renverser le pouvoir en place dans mon pays, le Sénégal… ». Ses déclarations sont d’une extrême gravité, et tombent sous le coup des infractions suivantes : déstabilisation des institutions du Sénégal assimilable à une tentative de coup d’état, atteinte à la sûreté de l’état, trouble à l’ordre public, incitation à la violence contre un Etat légalement constitué, collusion avec des ressortissants d’un Etat étranger (fonds russes) pour renverser un régime élu de manière démocratique. Pour tous ces motifs, le FPDR de France exige l’arrestation immédiate de Lamine Diack et de toutes les personnes impliquées, de prés ou de loin dans ce complot contre la République du Sénégal. Pour avoir commis ce CRIME contre la Nation sénégalaise, Lamine Diack, le mercenaire, mérite la prison à perpétuité. Le FPDR France précise que tous les souteneurs de Lamine Diack seront considérés comme complices d’actes à caractère séditieux, et portent une responsabilité énorme suite aux manifestations organisées pendant cette période, ayant occasionné morts d’hommes.
Le FPDR France exige la publication intégrale de la liste de tous les bénéficiaires de ces fonds russes (partis politiques, membres de la société civile, etc.…) et demande qu’ils soient jugés pour haute trahison contre le PEUPLE SENEGALAIS. Le FPDR France rappelle que l’ex commissaire divisionnaire CHeikhna Keita, démis de ses fonctions par l’actuel régime, a été le premier à évoquer les méfaits de l’argent de la drogue au Sénégal. Le FPDR France exige que Macky Sall éclaire la lanterne des sénégalais, dans cette affaire dont les ramifications éclaboussent son régime, de même que les 7 milliards FCFA de Taiwan. Pour le FPDR, le caractère licite du patrimoine du Président est désormais posé, dans toutes ses dimensions, Macky Sall n’ayant pas jusqu’à ce jour prouvé l’origine de son immense fortune estimée à plus de 8 milliards de F CFA, en un temps record. Par ailleurs, pour avoir affirmé officiellement, bénéficier des largesses du Président Wade pour justifier une grande partie de sa fortune, Macky Sall est désormais dans l’obligation de fournir un document officiel, signé par le Président WADE. Le FPDR France souligne qu’en ce qui concerne la justification de son patrimoine, le sort judiciaire de Macky Sall est entre les mains du Président WADE.
Le FPDR France exige la démission immédiate du Président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse, empêtré dans une affaire nébuleuse de conflits d’intérêts, en violation du règlement intérieur de l’assemblée NATIONALE (chap. XXVII Incompatibilités - art 109 à 118 du règlement intérieur).
Le FPDR France dénonce fermement l’arrestation illégale et la détention arbitraire du coordonnateur du PDS, Oumar Sarr, en violation totale de l’article 61 de la Constitution sénégalaise. Le FPDR France dénonce la convocation illégale des journalistes, Pape Bess Diba, Ndèye Astou Guèye et Mamadou Mansour Diop de D MEDIA à la DIC, police politique de Macky Sall le lundi 21/12/2015. Le FPDR France récuse l’article 80 du code pénal, et la notion d’offense au Chef de l’Etat, maintenus uniquement pour museler la presse, intimider l’opposition et arrêter arbitrairement tous les leaders d’opinion. Le FPDR France signale que la multiplication des arrestations arbitraires traduit une panique au plus haut sommet de l’Etat. Compte tenu de tous les scandales énumérés, le FPDR France exige le départ de Macky Sall et l’organisation d’élections législatives et présidentielles anticipées en 2016.
Sidy Fall, Coordonnateur du FPDR FRANCE
Fait à Paris, le dimanche 20 décembre 2015




AFRIQUE-MONDE

logo article

À compter du 19 janvier, Yahya Jammeh ne sera plus reconnu par l’UA comme président légitime de la Gambie

13/01/2017 par :

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine a indiqué vendredi qu’à partir du 19 janvier (...)

logo article

Côte d’Ivoire : après le mouvement d’humeur des militaires, des têtes tombent au sein des forces de défense

09/01/2017 par :

Trois jours après le mouvement de contestation au sein de l’armée, le chef d’état-major de l’armée, (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Daniel Kablan Duncan a remis la démission de son gouvernement à Alassane Ouattara

09/01/2017 par :

Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a présenté la démission de son gouvernement au président (...)

logo article

Côte d’Ivoire : mouvement d’humeur d’hommes en armes à Bouaké, Daloa et Korhogo

06/01/2017 par :

Des tirs ont été entendus dans la nuit de jeudi à vendredi à Bouaké. Ce vendredi, des hommes en (...)

logo article

Bien mal acquis : le procès de Teodorín Obiang est reporté

04/01/2017 par :

Le procès du fils du président de Guinée équatoriale, soupçonné de s’être frauduleusement bâti un (...)

logo article

RD Congo : l’accord politique global et inclusif enfin adopté et signé à Kinshasa

01/01/2017 par :

Sous l’égide des évêques catholiques, les pourparlers directs entre les signataires de l’accord du (...)

logo article

OPINION : L’AFFAIRE DJIBRILL BASSOLE, UN CAS D’ACHARNEMENT JUDICIAIRE

01/01/2017 par :

Il est devenu difficile pour tout esprit bien pensant de rester insensible au traitement (...)

logo article

Cemac : les chefs d’État ouvrent la porte à des prêts du FMI mais écartent une dévaluation

23/12/2016 par :

Pris dans une croissance atone, les chefs d’État de la Communauté économique et monétaire des États (...)

logo article

Yves Aubin de La Messuzière : « Le malheur arabe se nourrit de conflits qui n’en finissent pas »

18/12/2016 par :

Observateur avisé du Maghreb et du Moyen-Orient depuis quarante ans, l’ex-ambassadeur français (...)

logo article

Du Nigeria à l’Espagne en passant par le Maroc, un projet de gazoduc offshore pharaonique

18/12/2016 par :

Rabat et Abuja vont construire un gazoduc géant qui longera toute la côte ouest-africaine. Un (...)

logo article

Présidentielle au Ghana : Nana Akufo-Addo proclamé vainqueur face au sortant John Mahama

09/12/2016 par :

Le chef de l’opposition ghanéenne Nana Akufo-Addo a remporté l’élection présidentielle avec plus de (...)

DEPECHES

9 janvier 2017

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro largement réélu président de l’Assemblée nationale

9 janvier 2017

Gambie : Yahya Jammeh limoge 12 ambassadeurs ayant réclamé son départ

1er janvier 2017

Turquie : au moins 35 morts dans "l’attaque terroriste" contre la discothèque d’Istanbul

20 décembre 2016

TURQUIE : Le Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, au nom du gouvernement du Sénégal, condamne avec force le lâche assassinat de l’ambassadeur de la Russie à Ankara, Monsieur Andreï Karlov, ce lundi 19 décembre 2016. Il s’agit là d’un acte terroriste. Le gouvernement du Sénégal présente ses condoléances et sa sympathie au gouvernement russe et réaffirme son engagement à renforcer la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent sous toutes leurs formes et manifestations.

9 décembre 2016

Ghana : le président Mahama reconnaît sa défaite auprès du chef de l’opposition Akufo-Addo

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES