La politique au cœur de la cité religieuse : Macky et Serigne Bass entrent en campagne à Touba !

Ce n’est pas le khalife de Touba qui est contradictoire dans ses prises de position. C’est plutôt son porte-parole, et une bonne partie de son entourage, qui abusent de sa confiance et utilisent son image à des fins politiques. Le « ndiguel » supposé, émanant du khalife pour un accueil du résident Macky Sall, ne repose que sur du vent. Mais le khalife, tenu informé de ces manœuvres, ne démentira pas son porte-parole, pour des raisons que l’on sait.
Touba accepterait-il pour Macky Sall ce qu’il refuse à ses opposants politiques ? La question mérite d’être posée à la lumière des dernières actualités relatives à la visite du chef de l’Etat dans la cité religieuse. Une visite dont la forte médiatisation inquiète au plus haut niveau de la hiérarchie religieuse. Dont certains se demandent justement, comment cette intoxication de l’opinion sur un ndiguel prétendu, a pu prendre une telle ampleur, au regard des articles de presse commandités pour la circonstance, et de ce que des responsables du parti présidentiel sont prêts à déployer comme moyens financiers et matériels, dans le seul but de s’assurer une couverture médiatique de la visite qui n’en est pas la première et ne sera sans doute pas la dernière. Selon nos sources très au fait de ces manœuvres politiciennes internes et souterraines, un de ces responsables politiques qui n’a pas lésiné sur les moyens, veut s’assurer que toute la presse nationale fasse un travail de propagande digne de ce nom, au profit du chef de l’Etat attendu ce jeudi à Touba.
Le khalife, otage de son entourage ?
Quid de ces photos du président Macky Sall et de Serigne Bass Abdou Khadre, porte-parole du khalife, figurant sur des banderoles accrochées à tous les coins de rues ? Serigne Bass aurait-il pris sa carte d’adhésion à l’Alliance pour la république de Macky Sall ? Serait-il le directeur de campagne officieux du leader de l’Apr ? Les faits sont assez extraordinaires voire décevants, pour ne pas être relayés par un observateur averti. D’autant que le khalife lui-même avait défendu à son entourage, aux petits-fils de Serigne Touba et enfin aux hommes politiques de tous bords, d’introduire la politique dans la cité sacrée de Cheikh Ahmadou Bamba. Touba qui a jusqu’ici traité ses hôtes sur un même pied d’égalité, semble accorder des privilèges au leader de l’Apr qui ainsi, entre en campagne, à Touba, avec la complicité manifeste de proches du khalife, qui sont acquis à sa cause.

Plus de 20 millions de FCfa pour le transport des militants
Si l’on s’arrête un moment sur la mobilisation, on peut noter que le président Macky Sall est loin, très loin de la gestion vertueuse et sobre qui a marqué le début de son magistère. Aujourd’hui, place au gâchis, à la dilapidation des fonds politiques, des deniers publics de l’Etat par un parti politique au profit de sa clientèle politique. Car rien que le transport des militants, des différentes villes du pays vers Touba, va coûter pas moins de 20 millions de FCFa, étant donné que 450 cars ont été loués pour déverser, dans la cité de Serigne Touba, des hommes et des femmes vêtus de tee-shirts imprimés à coup de millions de francs Cfa,. Des milliers de militants nourris et blanchis, et qui n’auront d’autre tâche que d’occuper les rues de Touba, et d’applaudir à l’arrivée de Macky Sall. N’est-ce pas une manière ouverte de réintroduire la politique politicienne dans une ville qui aujourd’hui, est en train de spolier son image et son aura au profit d’intérêts pécuniaires.

N’ont pas tort, donc, ces voix autorisées mais inaudibles, qui estiment que le khalife de Touba, désintéressé des manœuvres politiciennes et des préoccupations mondaines, fait ici l’objet d’une « prise d’otage » qui ne dit pas son nom, par un entourage immédiat qui ne mérite plus sa confiance.
Babacar Mbaye




AFRIQUE-MONDE

logo article

SECURITE : L’armée libyenne reprend la ville de Syrte à l’EI

05/12/2016 par :

Le gouvernement d’union nationale a annoncé lundi la reprise totale de la ville de Syrte. (...)

logo article

Mali : les partisans de Sanogo venus en masse au premier jour de son procès

01/12/2016 par :

Les partisans d’Amadou Haya Sanogo ont pris leurs quartiers à Sikasso, où a débuté mercredi le (...)

logo article

De Rabat à Madagascar, comment Mohammed VI étend l’influence du Maroc sur tout le continent africain

29/11/2016 par :

Rwanda, Tanzanie, Sénégal, Éthiopie, Madagascar, et bientôt Nigeria et Zambie. Jamais Mohammed VI (...)

logo article

Burundi : le conseiller du président Nkurunziza, Willy Nyamitwe, aurait échappé à une tentative d’assassinat

29/11/2016 par :

Willy Nyamitwe, conseiller en communication du président burundais Pierre Nkurunziza aurait été (...)

logo article

Sommet de Madagascar : l’Arabie saoudite devra patienter avant d’adhérer à la Francophonie

26/11/2016 par :

Malgré le plaidoyer de certains chefs d’États africains en faveur d’une adhésion de l’Arabie (...)

logo article

AFRIQUE : Les 5 questions que vous vous posez sur le sommet de la francophonie à Madagascar

25/11/2016 par :

Une trentaine de chefs d’État et de gouvernement sont attendus à Antananarivo pour le XVIe sommet (...)

logo article

RDC – Interview exclusive de Matata Ponyo : « J’ai navigué dans des eaux infestées de crocodiles »

22/11/2016 par :

Le Premier ministre congolais sortant s’est confié en exclusivité à Jeune Afrique au sujet de ses (...)

logo article

OPINION : Pour une négociation politique tous azimuts au Burkina Faso

22/11/2016 par :

Affirmer qu’il règne une tension politique dans notre pays qui est à l’image de celle qui oppose le (...)

logo article

Pierre-Claver Mbonimpa : « Les présidents africains ont la même maladie »

20/11/2016 par :

De passage à Paris où il a été invité par Human Rights Watch pour recevoir le prix Alison Des Forges (...)

logo article

Maroc – UA : Mohammed VI sollicite l’intervention d’Idriss Déby Itno et reporte sa visite en Éthiopie

16/11/2016 par :

Le roi du Maroc a demandé au président tchadien ce lundi d’intervenir auprès de la présidente de la (...)

logo article

États-Unis : Trump promet d’expulser jusqu’à 3 millions d’immigrés clandestins

13/11/2016 par :

Le nouveau président élu des États-Unis Donald Trump a promis d’expulser jusqu’à 3 millions (...)

DEPECHES

5 décembre 2016

GAMBIE : En Gambie, l’opposant Ousseynou Darboe sera bientôt libre. Son procès en appel a pris une dimension particulière après la victoire inattendue d’Adama Barrow à la présidentielle. Le leader du Parti démocratique unifié était l’un des principaux opposants au régime de Yahya Jammeh. Il avait été condamné en juillet à trois ans de détention, notamment pour manifestation illégale et son procès en appel s’est ouvert ce lundi. Les juges de la cour d’appel viennent d’annoncer sa remise en liberté provisoire

29 novembre 2016

URGENT : Un avion qui transportait une équipe de football brésilienne s’est écrasé près de la ville colombienne de Medellin. La police colombiennes annonce 76 morts

29 novembre 2016

HAITI : Jovenel Moïse a été déclaré vainqueur de la présidentielle haïtienne dès le premier tour, selon les résultats préliminaires annoncés ce mardi 29 novembre par le Conseil électoral provisoire (CEP). Le nouveau président a appelé les Haïtiens à s’unir pour relever le pays.

11 novembre 2016

DEPECHE/USA : Des milliers de personnes, pour la plupart des jeunes, ont à nouveau défilé dans la nuit de jeudi à vendredi dans les grandes villes américaines aux cris de « Pas mon président ! ». Des rassemblements parfois émaillés de violences comme à Portland. Trump accuse les média

7 novembre 2016

DEPECHE : Monsieur Macky SALL, Président de la République, et Sa Majesté Mohammed VI Roi du Maroc présideront la signature d’un Protocole d’accord pour la création d’un Centre de Formation dédié à l’Entreprenariat, ce mardi 08 novembre 2016 à 13 heures au Palais de la République. Après cette cérémonie, les deux Chefs d’Etat sont attendus à l’Hôpital Principal de Dakar pour procéder à la remise solennelle de médicaments offerts par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité au Ministère de la Santé. Sa Majesté Mohammed VI, Roi du Maroc visitera, à cette occasion, le Pavillon Boufflers (Maladies infectieuses) ainsi que la Maternité de l’Hôpital. Son Excellence Monsieur Macky SALL, Président de la République souhaite la bienvenue et un agréable séjour au Sénégal à son illustre hôte.

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES