La politique au cœur de la cité religieuse : Macky et Serigne Bass entrent en campagne à Touba !

Ce n’est pas le khalife de Touba qui est contradictoire dans ses prises de position. C’est plutôt son porte-parole, et une bonne partie de son entourage, qui abusent de sa confiance et utilisent son image à des fins politiques. Le « ndiguel » supposé, émanant du khalife pour un accueil du résident Macky Sall, ne repose que sur du vent. Mais le khalife, tenu informé de ces manœuvres, ne démentira pas son porte-parole, pour des raisons que l’on sait.
Touba accepterait-il pour Macky Sall ce qu’il refuse à ses opposants politiques ? La question mérite d’être posée à la lumière des dernières actualités relatives à la visite du chef de l’Etat dans la cité religieuse. Une visite dont la forte médiatisation inquiète au plus haut niveau de la hiérarchie religieuse. Dont certains se demandent justement, comment cette intoxication de l’opinion sur un ndiguel prétendu, a pu prendre une telle ampleur, au regard des articles de presse commandités pour la circonstance, et de ce que des responsables du parti présidentiel sont prêts à déployer comme moyens financiers et matériels, dans le seul but de s’assurer une couverture médiatique de la visite qui n’en est pas la première et ne sera sans doute pas la dernière. Selon nos sources très au fait de ces manœuvres politiciennes internes et souterraines, un de ces responsables politiques qui n’a pas lésiné sur les moyens, veut s’assurer que toute la presse nationale fasse un travail de propagande digne de ce nom, au profit du chef de l’Etat attendu ce jeudi à Touba.
Le khalife, otage de son entourage ?
Quid de ces photos du président Macky Sall et de Serigne Bass Abdou Khadre, porte-parole du khalife, figurant sur des banderoles accrochées à tous les coins de rues ? Serigne Bass aurait-il pris sa carte d’adhésion à l’Alliance pour la république de Macky Sall ? Serait-il le directeur de campagne officieux du leader de l’Apr ? Les faits sont assez extraordinaires voire décevants, pour ne pas être relayés par un observateur averti. D’autant que le khalife lui-même avait défendu à son entourage, aux petits-fils de Serigne Touba et enfin aux hommes politiques de tous bords, d’introduire la politique dans la cité sacrée de Cheikh Ahmadou Bamba. Touba qui a jusqu’ici traité ses hôtes sur un même pied d’égalité, semble accorder des privilèges au leader de l’Apr qui ainsi, entre en campagne, à Touba, avec la complicité manifeste de proches du khalife, qui sont acquis à sa cause.

Plus de 20 millions de FCfa pour le transport des militants
Si l’on s’arrête un moment sur la mobilisation, on peut noter que le président Macky Sall est loin, très loin de la gestion vertueuse et sobre qui a marqué le début de son magistère. Aujourd’hui, place au gâchis, à la dilapidation des fonds politiques, des deniers publics de l’Etat par un parti politique au profit de sa clientèle politique. Car rien que le transport des militants, des différentes villes du pays vers Touba, va coûter pas moins de 20 millions de FCFa, étant donné que 450 cars ont été loués pour déverser, dans la cité de Serigne Touba, des hommes et des femmes vêtus de tee-shirts imprimés à coup de millions de francs Cfa,. Des milliers de militants nourris et blanchis, et qui n’auront d’autre tâche que d’occuper les rues de Touba, et d’applaudir à l’arrivée de Macky Sall. N’est-ce pas une manière ouverte de réintroduire la politique politicienne dans une ville qui aujourd’hui, est en train de spolier son image et son aura au profit d’intérêts pécuniaires.

N’ont pas tort, donc, ces voix autorisées mais inaudibles, qui estiment que le khalife de Touba, désintéressé des manœuvres politiciennes et des préoccupations mondaines, fait ici l’objet d’une « prise d’otage » qui ne dit pas son nom, par un entourage immédiat qui ne mérite plus sa confiance.
Babacar Mbaye




AFRIQUE-MONDE

logo article

Infographie : comment se porte le commerce des armes en Afrique ?

21/02/2017 par :

Selon les données du Stockholm International Peace Research Institute (Sipri) portant sur ces (...)

logo article

Bénin : l’Etat récupère ses hôtels

21/02/2017 par :

Le gouvernement béninois a prononcé ce mercredi 16 février, la résolution des conventions de (...)

logo article

AFRIQUE : Le Président de l’Assemblée des Etats Parties se félicite de la décision de la Gambie de ne pas se retirer du Statut de Rome de la CPI

17/02/2017 par :

PAPA MEO DIOUF : Le 10 novembre 2016, la République islamique de Gambie a notifié sa décision de (...)

logo article

Tchad : Comment a été créée la garde présidentielle

15/02/2017 par :

Les exercices sont répétés en conditions réelles à N’Djamena. "L’entraînement est gourmand en (...)

logo article

Mali : l’opération Barkhane annonce avoir déjoué un projet d’attentat à Kidal

15/02/2017 par :

Informée par la population d’une attaque terroriste en préparation à Kidal, une trentaine de (...)

logo article

Sortie du Franc CFA : pour les panafricains, une autre monnaie est possible

13/02/2017 par :

PAR PAPA MEO DIOUF : Dakar, le 13 février 2017 - La nouvelle journée de mobilisation du Front (...)

logo article

RAPPORT : UN DÉPUTÉ FRANÇAIS ÉVOQUE LA "MALADIE" DU ROI DU MAROC, MOHAMMED VI

11/02/2017 par :

A l’occasion de la remise d’un rapport sur les relations entre l’Europe et le Maghreb, Jean (...)

logo article

Félix Tshisekedi : « Mon père appartient au patrimoine national de la RD Congo »

10/02/2017 par :

La mêlée politique congolaise ne connait pas de trêve. Depuis le décès d’Étienne Tshisekedi, et (...)

logo article

Exclusif – Présidence Commission africaine : Toute la vérité sur l’échec cuisant des adversaires du Tchadien, Moussa Faki Mahamat ?

08/02/2017 par :

Après plusieurs mois de campagne intense, les candidats au prestigieux poste de Président de la (...)

logo article

AFRIQUE : LE SPECTRE DE LA GUERRE PLANE DE NOUVEAU SUR LE MAGHREB

06/02/2017 par :

Après le sérieux revers qu’il vient d’essuyer suite à la validation du retour du Maroc au sein de (...)

logo article

Idriss Déby Itno : « Au lieu de nous donner des leçons, l’Occident devrait écouter notre avis »

06/02/2017 par :

Chaos en Libye, enjeux sécuritaires autour du lac Tchad, crise pétrolière ou encore franc CFA. Le (...)

DEPECHES

21 février 2017

FRANCE : Le siège du Front national à Nanterre a été perquisitionné, lundi, pour la seconde fois dans le cadre de l’affaire des soupçons d’emplois fictifs d’assistants au Parlement européen, a annoncé le FN, dénonçant "une opération médiatique".

21 février 2017

USA : Donald Trump a annoncé, lundi, la nomination du général H.R. McMaster comme nouveau conseiller à la sécurité nationale, en remplacement de Michael Flynn, au terme d’une difficile recherche qui a tenu Washington en haleine.

30 janvier 2017

AFRIQUE : Le Maroc réintègre l’Union africaine (officiel)

30 janvier 2017

Sommet de l’UA : le Tchadien Moussa Faki Mahamat élu à la tête de la Commission de l’Union africaine Il succède donc à la Sud-Africaine Nkosazana Dlamini-Zuma.

27 janvier 2017

POLITIQUE : La Conférence des leaders de Mànkoo Wattu Senegaal s’est réunie ce jeudi 26 janvier 2017 à la Permanence Nelson Mandela du Grand Parti. Examinant la question relative à l’invitation du Ministre de l’Intérieur Abdoulaye Daouda DIALLO à participer « aux discussions sur le processus électoral » prévues avec le Président de la République, vendredi 27 janvier 2017 « au Palais présidentiel », le FDS / Mankoo Wattu demande à ses membres de ne pas prendre part à cette rencontre. Dans ce cadre, le FDS/ Mankoo Wattu invite la presse nationale et internationale à un point de presse qu’il tiendra vendredi 27 janvier 2017 à 15h30mn au siège du Grand Parti.

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES