La politique au cœur de la cité religieuse : Macky et Serigne Bass entrent en campagne à Touba !

Ce n’est pas le khalife de Touba qui est contradictoire dans ses prises de position. C’est plutôt son porte-parole, et une bonne partie de son entourage, qui abusent de sa confiance et utilisent son image à des fins politiques. Le « ndiguel » supposé, émanant du khalife pour un accueil du résident Macky Sall, ne repose que sur du vent. Mais le khalife, tenu informé de ces manœuvres, ne démentira pas son porte-parole, pour des raisons que l’on sait.
Touba accepterait-il pour Macky Sall ce qu’il refuse à ses opposants politiques ? La question mérite d’être posée à la lumière des dernières actualités relatives à la visite du chef de l’Etat dans la cité religieuse. Une visite dont la forte médiatisation inquiète au plus haut niveau de la hiérarchie religieuse. Dont certains se demandent justement, comment cette intoxication de l’opinion sur un ndiguel prétendu, a pu prendre une telle ampleur, au regard des articles de presse commandités pour la circonstance, et de ce que des responsables du parti présidentiel sont prêts à déployer comme moyens financiers et matériels, dans le seul but de s’assurer une couverture médiatique de la visite qui n’en est pas la première et ne sera sans doute pas la dernière. Selon nos sources très au fait de ces manœuvres politiciennes internes et souterraines, un de ces responsables politiques qui n’a pas lésiné sur les moyens, veut s’assurer que toute la presse nationale fasse un travail de propagande digne de ce nom, au profit du chef de l’Etat attendu ce jeudi à Touba.
Le khalife, otage de son entourage ?
Quid de ces photos du président Macky Sall et de Serigne Bass Abdou Khadre, porte-parole du khalife, figurant sur des banderoles accrochées à tous les coins de rues ? Serigne Bass aurait-il pris sa carte d’adhésion à l’Alliance pour la république de Macky Sall ? Serait-il le directeur de campagne officieux du leader de l’Apr ? Les faits sont assez extraordinaires voire décevants, pour ne pas être relayés par un observateur averti. D’autant que le khalife lui-même avait défendu à son entourage, aux petits-fils de Serigne Touba et enfin aux hommes politiques de tous bords, d’introduire la politique dans la cité sacrée de Cheikh Ahmadou Bamba. Touba qui a jusqu’ici traité ses hôtes sur un même pied d’égalité, semble accorder des privilèges au leader de l’Apr qui ainsi, entre en campagne, à Touba, avec la complicité manifeste de proches du khalife, qui sont acquis à sa cause.

Plus de 20 millions de FCfa pour le transport des militants
Si l’on s’arrête un moment sur la mobilisation, on peut noter que le président Macky Sall est loin, très loin de la gestion vertueuse et sobre qui a marqué le début de son magistère. Aujourd’hui, place au gâchis, à la dilapidation des fonds politiques, des deniers publics de l’Etat par un parti politique au profit de sa clientèle politique. Car rien que le transport des militants, des différentes villes du pays vers Touba, va coûter pas moins de 20 millions de FCFa, étant donné que 450 cars ont été loués pour déverser, dans la cité de Serigne Touba, des hommes et des femmes vêtus de tee-shirts imprimés à coup de millions de francs Cfa,. Des milliers de militants nourris et blanchis, et qui n’auront d’autre tâche que d’occuper les rues de Touba, et d’applaudir à l’arrivée de Macky Sall. N’est-ce pas une manière ouverte de réintroduire la politique politicienne dans une ville qui aujourd’hui, est en train de spolier son image et son aura au profit d’intérêts pécuniaires.

N’ont pas tort, donc, ces voix autorisées mais inaudibles, qui estiment que le khalife de Touba, désintéressé des manœuvres politiciennes et des préoccupations mondaines, fait ici l’objet d’une « prise d’otage » qui ne dit pas son nom, par un entourage immédiat qui ne mérite plus sa confiance.
Babacar Mbaye




AFRIQUE-MONDE

logo article

Yahya met le cap sur Malabo : le film des trois heures d’escale de l’ex-président gambien à Conakry comme si vous y étiez !

22/01/2017 par :

Il est 20 heures à l’aéroport de Conakry ce vendredi 21 janvier 2017. Un petit groupe de badauds (...)

logo article

Gambie : les forces ouest-africaines suspendent leur intervention militaire pour une dernière tentative de médiation

20/01/2017 par :

Le président de la commission de la Cédéao Marcel Alain de Souza a déclaré lors d’une conférence de (...)

logo article

Mali : Al-Mourabitoune dévoile l’auteur de l’attaque de Gao

19/01/2017 par :

ALAKHBAR (Nouakchott)- Abdel Hadi Al-Foulani de la Katiba Al-Mourabitoune relevant d’Al-Qaïda au (...)

logo article

AFRIQUE : La Gambie suspendue à l’investiture d’Adama Barrow

19/01/2017 par :

La Gambie est suspendue à la cérémonie d’investiture du président élu, Adama Barrow, prévue ce jeudi (...)

logo article

AFRIQUE : Des troupes sénégalaises "prêtes à intervenir" à la frontière gambienne

18/01/2017 par :

Des troupes sénégalaises sont positionnées à la frontière gambienne et se disent prêtes à intervenir (...)

logo article

Gambie : Yahya Jammeh décrète l’état d’urgence à deux jours de l’investiture d’Adama Barrow

17/01/2017 par :

À deux jours de l’investiture du nouveau président Adama Barrow, Yahya Jammeh a déclaré l’état (...)

logo article

À compter du 19 janvier, Yahya Jammeh ne sera plus reconnu par l’UA comme président légitime de la Gambie

13/01/2017 par :

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine a indiqué vendredi qu’à partir du 19 janvier (...)

logo article

Côte d’Ivoire : après le mouvement d’humeur des militaires, des têtes tombent au sein des forces de défense

09/01/2017 par :

Trois jours après le mouvement de contestation au sein de l’armée, le chef d’état-major de l’armée, (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Daniel Kablan Duncan a remis la démission de son gouvernement à Alassane Ouattara

09/01/2017 par :

Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a présenté la démission de son gouvernement au président (...)

logo article

Côte d’Ivoire : mouvement d’humeur d’hommes en armes à Bouaké, Daloa et Korhogo

06/01/2017 par :

Des tirs ont été entendus dans la nuit de jeudi à vendredi à Bouaké. Ce vendredi, des hommes en (...)

logo article

Bien mal acquis : le procès de Teodorín Obiang est reporté

04/01/2017 par :

Le procès du fils du président de Guinée équatoriale, soupçonné de s’être frauduleusement bâti un (...)

DEPECHES

20 janvier 2017

DEPECHE : Le président de la commission de la Cédéao Marcel Alain de Souza a déclaré lors d’une conférence de presse à Dakar qu’une dernière tentative de médiation avec Yahya Jammeh allait être menée ce vendredi 20 janvier par le président guinéen Alpha Condé. Le président a jusqu’à demain midi pour accepter de quitter le pouvoir, sans quoi les militaires ouest-africains feront usage de la force, a précisé Marcel Alain de Souza. En attendant, l’intervention militaire ouest-africaine est suspendue.

19 janvier 2017

AFRIQUE : La cérémonie d’investiture du président gambien, élu à l’issue du scrutin présidentiel du 1er décembre, Adama Barrow, aura lieu jeudi 19 janvier, à 16h GMT, selon les déclarations du porte-parole du président élu recueillies par l’AFP.

9 janvier 2017

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro largement réélu président de l’Assemblée nationale

9 janvier 2017

Gambie : Yahya Jammeh limoge 12 ambassadeurs ayant réclamé son départ

1er janvier 2017

Turquie : au moins 35 morts dans "l’attaque terroriste" contre la discothèque d’Istanbul

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES