L’ouverture vers Cuba : une promesse d’Obama, un symbole pour sa fin de mandat

Barack Obama est à La Havane pour un voyage qui marquera l’Histoire, après plus de 50 ans d’embargo américain sur l’île voisine. Depuis l’annonce de la reprise des relations entre les Etats-Unis et Cuba en décembre 2014, les choses se sont accélérées : voyages facilités, échanges financiers accrus, et bientôt reprise des vols quotidiens et des liaisons par ferries.

De notre envoyée spéciale à La Havane,

C’est sous des trombes d’eau que Barack Obama est arrivé à La Havane ce dimanche, mais les Cubains disent que c’est de bon augure. Et le président américain a bien besoin de ce présage car les enjeux sont importants en termes de politique intérieure américaine : c’est un voyage qu’il accomplit contre sa majorité républicaine au Congrès, contre les candidats conservateurs unanimes, qui ont promis de revenir sur cette ouverture avec Cuba s’ils sont élus en 2016.

Et ce, même si les opérateurs économiques n’y croient pas. Tous les hommes d’affaires rencontrés estiment que le rapprochement avec Cuba, après 50 ans d’un embargo très dur et inefficace, est irréversible.

A Miami en Floride, plusieurs compagnies de ferries ont par exemple reçu l’autorisation de rétablir les liaisons avec la Havane. Les négociations avec les Cubains ont beaucoup avancé, restent les infrastructures à terminer. Daniel Berrebi est le président de la compagnie Baja Ferries, il a obtenu la licence n°1 et pour lui, les mentalités ont changé : « Il y a quatre ou cinq ans, on a décidé de sortir et de mettre un autocollant sur toutes les voitures qui acceptaient, disant "ferry ici". On s’est dit : on va voir combien de voitures vont être cassées. Et non, pas de tout. Les gens nous arrêtaient : "Ah bon il y a le ferry, mais quand est-ce qu’il commence ? C’est fantastique." Et petit à petit, on a senti cet effort monter et c’est vrai qu’il n’y a pas un jour où on n’a pas un appel de gens qui [veulent] savoir quand est-ce que le ferry commence. »

L’appui de l’opinion

En effet, dans la communauté cubaine, on est majoritairement favorable à cette ouverture. Le dernier sondage de l’université de Floride montre que 75% des Cubains américains se prononcent en faveur du rapprochement avec La Havane. C’est la démographie qui parle : les jeunes d’origine cubaine sont nés après le début de l’embargo et ils ne comprennent pas cette situation. Ils se rangent du côté de l’ouverture et l’on peut dire que le président des Etats-Unis a l’opinion avec lui.

Mais c’est une promesse que Barack Obama a bien failli ne pas pouvoir tenir. Les négociations avaient avancé en 2009, mais Alan Gross, cet ancien agent de l’USAID, l’Agence américaine pour le développement international, a été emprisonné par les Cubains pour espionnage, et il a fallu tout recommencer à zéro.

Ce rapprochement avec Cuba est un symbole, un concentré de sa philosophie de politique étrangère. C’est le multilatéralisme et la négociation avant tout. Ce n’est pas un coup de tête mais l’aboutissement d’une réflexion.

Barack Obama souhaitait rester dans l’Histoire comme le président qui en a fini avec une politique qu’il juge absurde. Il souhaitait laisser l’image du premier président américain sur le sol cubain, c’est fait. Et les critiques des républicains - pas de tous d’ailleurs- ne l’ont pas du tout déstabilisé… RFI




AFRIQUE-MONDE

logo article

À compter du 19 janvier, Yahya Jammeh ne sera plus reconnu par l’UA comme président légitime de la Gambie

13/01/2017 par :

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine a indiqué vendredi qu’à partir du 19 janvier (...)

logo article

Côte d’Ivoire : après le mouvement d’humeur des militaires, des têtes tombent au sein des forces de défense

09/01/2017 par :

Trois jours après le mouvement de contestation au sein de l’armée, le chef d’état-major de l’armée, (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Daniel Kablan Duncan a remis la démission de son gouvernement à Alassane Ouattara

09/01/2017 par :

Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a présenté la démission de son gouvernement au président (...)

logo article

Côte d’Ivoire : mouvement d’humeur d’hommes en armes à Bouaké, Daloa et Korhogo

06/01/2017 par :

Des tirs ont été entendus dans la nuit de jeudi à vendredi à Bouaké. Ce vendredi, des hommes en (...)

logo article

Bien mal acquis : le procès de Teodorín Obiang est reporté

04/01/2017 par :

Le procès du fils du président de Guinée équatoriale, soupçonné de s’être frauduleusement bâti un (...)

logo article

RD Congo : l’accord politique global et inclusif enfin adopté et signé à Kinshasa

01/01/2017 par :

Sous l’égide des évêques catholiques, les pourparlers directs entre les signataires de l’accord du (...)

logo article

OPINION : L’AFFAIRE DJIBRILL BASSOLE, UN CAS D’ACHARNEMENT JUDICIAIRE

01/01/2017 par :

Il est devenu difficile pour tout esprit bien pensant de rester insensible au traitement (...)

logo article

Cemac : les chefs d’État ouvrent la porte à des prêts du FMI mais écartent une dévaluation

23/12/2016 par :

Pris dans une croissance atone, les chefs d’État de la Communauté économique et monétaire des États (...)

logo article

Yves Aubin de La Messuzière : « Le malheur arabe se nourrit de conflits qui n’en finissent pas »

18/12/2016 par :

Observateur avisé du Maghreb et du Moyen-Orient depuis quarante ans, l’ex-ambassadeur français (...)

logo article

Du Nigeria à l’Espagne en passant par le Maroc, un projet de gazoduc offshore pharaonique

18/12/2016 par :

Rabat et Abuja vont construire un gazoduc géant qui longera toute la côte ouest-africaine. Un (...)

logo article

Présidentielle au Ghana : Nana Akufo-Addo proclamé vainqueur face au sortant John Mahama

09/12/2016 par :

Le chef de l’opposition ghanéenne Nana Akufo-Addo a remporté l’élection présidentielle avec plus de (...)

DEPECHES

9 janvier 2017

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro largement réélu président de l’Assemblée nationale

9 janvier 2017

Gambie : Yahya Jammeh limoge 12 ambassadeurs ayant réclamé son départ

1er janvier 2017

Turquie : au moins 35 morts dans "l’attaque terroriste" contre la discothèque d’Istanbul

20 décembre 2016

TURQUIE : Le Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, au nom du gouvernement du Sénégal, condamne avec force le lâche assassinat de l’ambassadeur de la Russie à Ankara, Monsieur Andreï Karlov, ce lundi 19 décembre 2016. Il s’agit là d’un acte terroriste. Le gouvernement du Sénégal présente ses condoléances et sa sympathie au gouvernement russe et réaffirme son engagement à renforcer la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent sous toutes leurs formes et manifestations.

9 décembre 2016

Ghana : le président Mahama reconnaît sa défaite auprès du chef de l’opposition Akufo-Addo

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES