L’ouverture vers Cuba : une promesse d’Obama, un symbole pour sa fin de mandat

Barack Obama est à La Havane pour un voyage qui marquera l’Histoire, après plus de 50 ans d’embargo américain sur l’île voisine. Depuis l’annonce de la reprise des relations entre les Etats-Unis et Cuba en décembre 2014, les choses se sont accélérées : voyages facilités, échanges financiers accrus, et bientôt reprise des vols quotidiens et des liaisons par ferries.

De notre envoyée spéciale à La Havane,

C’est sous des trombes d’eau que Barack Obama est arrivé à La Havane ce dimanche, mais les Cubains disent que c’est de bon augure. Et le président américain a bien besoin de ce présage car les enjeux sont importants en termes de politique intérieure américaine : c’est un voyage qu’il accomplit contre sa majorité républicaine au Congrès, contre les candidats conservateurs unanimes, qui ont promis de revenir sur cette ouverture avec Cuba s’ils sont élus en 2016.

Et ce, même si les opérateurs économiques n’y croient pas. Tous les hommes d’affaires rencontrés estiment que le rapprochement avec Cuba, après 50 ans d’un embargo très dur et inefficace, est irréversible.

A Miami en Floride, plusieurs compagnies de ferries ont par exemple reçu l’autorisation de rétablir les liaisons avec la Havane. Les négociations avec les Cubains ont beaucoup avancé, restent les infrastructures à terminer. Daniel Berrebi est le président de la compagnie Baja Ferries, il a obtenu la licence n°1 et pour lui, les mentalités ont changé : « Il y a quatre ou cinq ans, on a décidé de sortir et de mettre un autocollant sur toutes les voitures qui acceptaient, disant "ferry ici". On s’est dit : on va voir combien de voitures vont être cassées. Et non, pas de tout. Les gens nous arrêtaient : "Ah bon il y a le ferry, mais quand est-ce qu’il commence ? C’est fantastique." Et petit à petit, on a senti cet effort monter et c’est vrai qu’il n’y a pas un jour où on n’a pas un appel de gens qui [veulent] savoir quand est-ce que le ferry commence. »

L’appui de l’opinion

En effet, dans la communauté cubaine, on est majoritairement favorable à cette ouverture. Le dernier sondage de l’université de Floride montre que 75% des Cubains américains se prononcent en faveur du rapprochement avec La Havane. C’est la démographie qui parle : les jeunes d’origine cubaine sont nés après le début de l’embargo et ils ne comprennent pas cette situation. Ils se rangent du côté de l’ouverture et l’on peut dire que le président des Etats-Unis a l’opinion avec lui.

Mais c’est une promesse que Barack Obama a bien failli ne pas pouvoir tenir. Les négociations avaient avancé en 2009, mais Alan Gross, cet ancien agent de l’USAID, l’Agence américaine pour le développement international, a été emprisonné par les Cubains pour espionnage, et il a fallu tout recommencer à zéro.

Ce rapprochement avec Cuba est un symbole, un concentré de sa philosophie de politique étrangère. C’est le multilatéralisme et la négociation avant tout. Ce n’est pas un coup de tête mais l’aboutissement d’une réflexion.

Barack Obama souhaitait rester dans l’Histoire comme le président qui en a fini avec une politique qu’il juge absurde. Il souhaitait laisser l’image du premier président américain sur le sol cubain, c’est fait. Et les critiques des républicains - pas de tous d’ailleurs- ne l’ont pas du tout déstabilisé… RFI




AFRIQUE-MONDE

logo article

En intégrant le Maroc, la CEDEAO deviendrait la 16e puissance mondiale devant la Turquie

26/02/2017 par :

(Agence Ecofin) - Le Maroc a présenté à Ellen Johnson Sirleaf, présidente en exercice de la CEDEAO, (...)

logo article

Infographie : comment se porte le commerce des armes en Afrique ?

21/02/2017 par :

Selon les données du Stockholm International Peace Research Institute (Sipri) portant sur ces (...)

logo article

Bénin : l’Etat récupère ses hôtels

21/02/2017 par :

Le gouvernement béninois a prononcé ce mercredi 16 février, la résolution des conventions de (...)

logo article

AFRIQUE : Le Président de l’Assemblée des Etats Parties se félicite de la décision de la Gambie de ne pas se retirer du Statut de Rome de la CPI

17/02/2017 par :

PAPA MEO DIOUF : Le 10 novembre 2016, la République islamique de Gambie a notifié sa décision de (...)

logo article

Tchad : Comment a été créée la garde présidentielle

15/02/2017 par :

Les exercices sont répétés en conditions réelles à N’Djamena. "L’entraînement est gourmand en (...)

logo article

Mali : l’opération Barkhane annonce avoir déjoué un projet d’attentat à Kidal

15/02/2017 par :

Informée par la population d’une attaque terroriste en préparation à Kidal, une trentaine de (...)

logo article

Sortie du Franc CFA : pour les panafricains, une autre monnaie est possible

13/02/2017 par :

PAR PAPA MEO DIOUF : Dakar, le 13 février 2017 - La nouvelle journée de mobilisation du Front (...)

logo article

RAPPORT : UN DÉPUTÉ FRANÇAIS ÉVOQUE LA "MALADIE" DU ROI DU MAROC, MOHAMMED VI

11/02/2017 par :

A l’occasion de la remise d’un rapport sur les relations entre l’Europe et le Maghreb, Jean (...)

logo article

Félix Tshisekedi : « Mon père appartient au patrimoine national de la RD Congo »

10/02/2017 par :

La mêlée politique congolaise ne connait pas de trêve. Depuis le décès d’Étienne Tshisekedi, et (...)

logo article

Exclusif – Présidence Commission africaine : Toute la vérité sur l’échec cuisant des adversaires du Tchadien, Moussa Faki Mahamat ?

08/02/2017 par :

Après plusieurs mois de campagne intense, les candidats au prestigieux poste de Président de la (...)

logo article

AFRIQUE : LE SPECTRE DE LA GUERRE PLANE DE NOUVEAU SUR LE MAGHREB

06/02/2017 par :

Après le sérieux revers qu’il vient d’essuyer suite à la validation du retour du Maroc au sein de (...)

DEPECHES

21 février 2017

FRANCE : Le siège du Front national à Nanterre a été perquisitionné, lundi, pour la seconde fois dans le cadre de l’affaire des soupçons d’emplois fictifs d’assistants au Parlement européen, a annoncé le FN, dénonçant "une opération médiatique".

21 février 2017

USA : Donald Trump a annoncé, lundi, la nomination du général H.R. McMaster comme nouveau conseiller à la sécurité nationale, en remplacement de Michael Flynn, au terme d’une difficile recherche qui a tenu Washington en haleine.

30 janvier 2017

AFRIQUE : Le Maroc réintègre l’Union africaine (officiel)

30 janvier 2017

Sommet de l’UA : le Tchadien Moussa Faki Mahamat élu à la tête de la Commission de l’Union africaine Il succède donc à la Sud-Africaine Nkosazana Dlamini-Zuma.

27 janvier 2017

POLITIQUE : La Conférence des leaders de Mànkoo Wattu Senegaal s’est réunie ce jeudi 26 janvier 2017 à la Permanence Nelson Mandela du Grand Parti. Examinant la question relative à l’invitation du Ministre de l’Intérieur Abdoulaye Daouda DIALLO à participer « aux discussions sur le processus électoral » prévues avec le Président de la République, vendredi 27 janvier 2017 « au Palais présidentiel », le FDS / Mankoo Wattu demande à ses membres de ne pas prendre part à cette rencontre. Dans ce cadre, le FDS/ Mankoo Wattu invite la presse nationale et internationale à un point de presse qu’il tiendra vendredi 27 janvier 2017 à 15h30mn au siège du Grand Parti.

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES