L’émission « Jakaarlo » de la TFM créée uniquement pour insulter Wade et son fils Karim…Et You rit

Comment doit-on appeler un imbécile qui refuse de changer ?
Depuis la perte du pouvoir en 2012, l’ancien Président de la République Me Wade
et son fils Karim sont toujours traités comme des chiens par des hommes de son successeur, le chef de l’Etat Macky Sall. Ces faucons, chambellans, râteliers et lieutenants de l’actuel locataire du Palais de la République ne ratent aucune occasion pour tirer à boulets rouges sur un vieux président de la République à la retraite, sans défense et sur son fils emprisonné à Rebeuss sans moyens de riposte.
Pourquoi tout cet acharnement accéléré, successif, répétitif, violent, et vulgaire sur Me Wade et sa famille ? Pourquoi ce lynchage médiatique à travers la TFM (Télévision For Macky ?) sur le Vieux et son fils Karim ?
Me Wade a été sanctionné par le peuple donc sa page doit être tournée. C’est inadmissible, irresponsable, impardonnable, inimaginable que ce crétin des caniveaux de Birima, parrainé par le Président Macky Sall et son Ministre Conseiller Youssou Ndour, passe tout son temps à manquer de respect à l’ancien Président Me Wade.
Sorti de nulle parle, sans aucune expérience politique, Birima insulte comme bon lui semble la famille Wade avec la bénédiction de la TFM (Télévision For Macky).
Trop c’est trop…
Pour qui se prend Birima ? Le plus mal élevé du Sénégal, l’insulteur public n°1 de la télé de Youssou Ndour, était un Dioufiste puis un Wadiste avant de se transformer en Mackyiste. Grand blasphémateur de son état, tous les moyens sont bons pour agonir le pape du Sopi.
Vouloir devenir le plus grand mange-mil du Palais, ne lui donne nullement le droit de proférer des injures à l’endroit de Me Wade et de son fils Karim. Aujourd’hui, personne ne comprend cette haine viscérale qu’il nourrit envers Me Wade qu’il traite de tous les noms d’oiseaux sur le plateau de la TFM chaque vendredi.
Ce type, un véritable guignol de l’ère Macky, se perd souvent dans sa « masturbation intellectuelle et sa diarrhée verbale » au cours de cette émission montée de toutes pièces pour tenir l’image de Me Wade et de son fils Karim. Son compo rtement de farfelu fait souvent rire les hommes avec qui il partage le
plateau. Seuls les imbéciles ne changent pas et Birima semble faire partie de cette race de brebis galeuses qui se gavent d’enveloppes marrons beiges afin de salir la peau de de Me Wade et de son fils Karim, candidat du PDS à l’élection présidentielle de 2017.
Un traitre mange-mil reste un traitre.
Si Karim est élu président de la République en 2017, Birima continuerait-il à l’insulter ? Quant au PDS, s’il a des couilles, il a intérêt à bien préparer et choisir les hommes qu’il envoie à cette émission façonnée pour les insulter, les dénigrer et les détruire.
Toute attaque politique mérite une réponse politique.
A suivre…
Aïssatou Doucouré pour xibaaru.com




AFRIQUE-MONDE

logo article

À compter du 19 janvier, Yahya Jammeh ne sera plus reconnu par l’UA comme président légitime de la Gambie

13/01/2017 par :

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine a indiqué vendredi qu’à partir du 19 janvier (...)

logo article

Côte d’Ivoire : après le mouvement d’humeur des militaires, des têtes tombent au sein des forces de défense

09/01/2017 par :

Trois jours après le mouvement de contestation au sein de l’armée, le chef d’état-major de l’armée, (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Daniel Kablan Duncan a remis la démission de son gouvernement à Alassane Ouattara

09/01/2017 par :

Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a présenté la démission de son gouvernement au président (...)

logo article

Côte d’Ivoire : mouvement d’humeur d’hommes en armes à Bouaké, Daloa et Korhogo

06/01/2017 par :

Des tirs ont été entendus dans la nuit de jeudi à vendredi à Bouaké. Ce vendredi, des hommes en (...)

logo article

Bien mal acquis : le procès de Teodorín Obiang est reporté

04/01/2017 par :

Le procès du fils du président de Guinée équatoriale, soupçonné de s’être frauduleusement bâti un (...)

logo article

RD Congo : l’accord politique global et inclusif enfin adopté et signé à Kinshasa

01/01/2017 par :

Sous l’égide des évêques catholiques, les pourparlers directs entre les signataires de l’accord du (...)

logo article

OPINION : L’AFFAIRE DJIBRILL BASSOLE, UN CAS D’ACHARNEMENT JUDICIAIRE

01/01/2017 par :

Il est devenu difficile pour tout esprit bien pensant de rester insensible au traitement (...)

logo article

Cemac : les chefs d’État ouvrent la porte à des prêts du FMI mais écartent une dévaluation

23/12/2016 par :

Pris dans une croissance atone, les chefs d’État de la Communauté économique et monétaire des États (...)

logo article

Yves Aubin de La Messuzière : « Le malheur arabe se nourrit de conflits qui n’en finissent pas »

18/12/2016 par :

Observateur avisé du Maghreb et du Moyen-Orient depuis quarante ans, l’ex-ambassadeur français (...)

logo article

Du Nigeria à l’Espagne en passant par le Maroc, un projet de gazoduc offshore pharaonique

18/12/2016 par :

Rabat et Abuja vont construire un gazoduc géant qui longera toute la côte ouest-africaine. Un (...)

logo article

Présidentielle au Ghana : Nana Akufo-Addo proclamé vainqueur face au sortant John Mahama

09/12/2016 par :

Le chef de l’opposition ghanéenne Nana Akufo-Addo a remporté l’élection présidentielle avec plus de (...)

DEPECHES

9 janvier 2017

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro largement réélu président de l’Assemblée nationale

9 janvier 2017

Gambie : Yahya Jammeh limoge 12 ambassadeurs ayant réclamé son départ

1er janvier 2017

Turquie : au moins 35 morts dans "l’attaque terroriste" contre la discothèque d’Istanbul

20 décembre 2016

TURQUIE : Le Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, au nom du gouvernement du Sénégal, condamne avec force le lâche assassinat de l’ambassadeur de la Russie à Ankara, Monsieur Andreï Karlov, ce lundi 19 décembre 2016. Il s’agit là d’un acte terroriste. Le gouvernement du Sénégal présente ses condoléances et sa sympathie au gouvernement russe et réaffirme son engagement à renforcer la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent sous toutes leurs formes et manifestations.

9 décembre 2016

Ghana : le président Mahama reconnaît sa défaite auprès du chef de l’opposition Akufo-Addo

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES