Invité « iTélé », Macky trop lourd, bute sur les mots, s’énerve, lâche de gros mots et rate sa "COM"

Le président Macky SALL communique mal, trop mal même. Invité par la chaine de télévision « iTélé, il a été lamentable. Il apparait fatigué avec un visage gonflant accentué par son maquillage raté parce que trop chargé.

Face à la journaliste percutante, le président sénégalais perdait ses mots. Sur l’affaire Karim WADE, il a perdu toute sa sérénité. La journaliste a rappelé le caractère arbitraire de la CREI et les craintes des organisations de défense des droits de l’homme. Coincé, le président SALL perd son latin. Lorsque la journaliste lui a dit que la CREI ne permet pas de faire un recours, Macky lâche un gros : « C’est faux ». Dans sa réponse, le président démontre qu’il ignore le fonctionnement de la CREI car il dit : « Il y a un recours et qu’une cassation a été faite par la Cour suprême ». Grave. Il confond la Cour suprême à la Cassation. Le journaliste est revenu sur l’avis du Groupe de travail et l’opposition des droits de l’homme contre la CREI. Le président SALL s’en prend aix ONG. "iTélé" a raison d’écrire, "l’affaire Karim : Le caillou dans la chaussure" de Macky SALL ;
C’est vrai que Macky SALL ignore beaucoup de choses dans ce pays. Il évoque le procès Habré pour saluer la justice sénégalaise alors qu’il ignore que les Chambres africaines ne sont pas sénégalaises, d’autant plus que le président des CAE n’est pas sénégalais, il est burkinabé.
« La CREI n’est pas populaire, nous allons essayer de voir comment la réformer » a déclaré le président SALL. Il répété l’insulte « c’est faux » lorsque la journaliste lui dit que la CREI viole les droits de l’homme. Pourquoi veut-il donc la réformer ?
Macky SALL parle du respect de l’autorité de la chose jugée dans l’affaire Karim et l’oubli dans l’affaire HABRE qui a été déjà jugée par les juridictions nationales.
Ce dimanche n’était pas son meilleur jour. Il s’énerve sur le plateau, bute sur ses mots, perd son raisonnement. Cette émission n’a pas été préparée par son équipe. C’est certain. Il manque de pondération sur la question de l’homosexualité. Il s’est emporté en disant : « C’est pas mon problème, c’est leur problème », lorsque la dame lui a parlé des pays qui ont dépénalisé l’homosexualité. Il manque de mesure et souplesse dans ses propos.
Il dit que la Société civile ne gouverne pas le Sénégal et revient pour annoncer une discussion avec la société civile sur la question de l’avortement. Quelle incohérence.
Macky nous bombarde avec ses chiffres sur le taux de croissance. Il avance un taux de 6% vers la fin de l’année 2015 alors que le FMI classe son pays parmi les 25 les plus pauvres à travers le monde. Sur la même question, il déclare que les chiffres sont aléatoires. Comment le croire donc ?
Il dénonce les actions de la France et des Usa en Irak, en Syrie et en Lybie pour saluer ensuite l’intervention de la France au Mali et en Centre Afrique. Réfléchit-il avant de parler ?
Macky ne maitrise pas ses sujets, il est approximatif sur la question du terrorisme, sa communication a été nulle. Le président n’a pas préparé cette communication.Ils se sont précipités sans choisir les thèmes et sans encadrer la journaliste qui l’a laminé au plateau. Le président SALL a plongé dans une piscine vide en pleine nuit en se prêtant à cet exercice sans armes. C’était tout simplement LA MEN TA BLE....



AFRIQUE-MONDE

logo article

Le "New York Times" a recensé tous les mensonges de Trump (et ils sont nombreux)

24/06/2017 par :

DONALD TRUMP - Cette compilation fait froid dans le dos. Deux journalistes américains du New (...)

logo article

Les musulmans de France fêteront la fin du ramadan dimanche

24/06/2017 par :

Les musulmans de France fêteront dimanche l’Aïd el-Fitr, la fête de la rupture du jeûne qui marque (...)

logo article

Ghana : fin des privilèges diplomatiques pour les anciens présidents

24/06/2017 par :

Ce changement de traitement concerne non seulement les anciens chefs d’Etat mais aussi les (...)

logo article

Soudan du Sud : la fête de l’indépendance annulée

24/06/2017 par :

Comme en 2016, la fête nationale ne sera pas célébrée cette année. Le gouvernement sud-soudanais a (...)

logo article

Ryad déjoue une attaque d’envergure contre le premier lieu saint de l’islam

24/06/2017 par :

L’Arabie saoudite a annoncé avoir déjoué un attentat d’envergure contre la Grande mosquée de La (...)

logo article

Jammeh retourne en Gambie

20/06/2017 par :

En Exil en Guinée Equatoriale, Yaya Jammeh n’oublie pas, pour autant, la Gambie. Par le biais (...)

logo article

Zeinab demande le divorce à Jammeh

20/06/2017 par :

Zeinab Suma aurait officiellement demandé le divorce à Yaya Jammeh. L’ex première dame, que les (...)

logo article

Gambie : Un Sénégalais arrêté pour 2 meurtres, 4 viols et 4 incendies

20/06/2017 par :

Dix chefs d’accusations pèsent sur la tête d’un Sénégalais, dont l’identité n’a pas été révélée, en (...)

logo article

Texas : Une Sénégalaise battue à mort par son époux ivoirien

20/06/2017 par :

L’affaire fait les choux gras de la presse en Côte d’Ivoire. Hermann Fulgence Gninia, 41 ans, un (...)

logo article

Aboubacry Ba nommé Dg d’un groupe de presse à Conakry

20/06/2017 par :

Le journaliste Aboubacry Ba, employé de la chaîne Canal Plus, a été nommé à la tête du groupe (...)

logo article

9 morts : Bilan définitif de l’attaque de Bamako

20/06/2017 par :

Le bilan définitif de l’attaque terroriste de dimanche après-midi au campement Kangaba, dans la (...)

DEPECHES

18 juin 2017

Trump tweets : "Je suis enquêté pour avoir tiré le directeur du FBI par l’homme qui m’a dit de déclencher le directeur du FBI. Chasse aux sorcières !"

18 juin 2017

Le Chili bat le Cameroun pour son premier match en Coupe des Confédérations

19 mai 2017

VIOLENT ACCIDENT SUR L’AUTOROUTE : PAS DE MORT ; QUE DES DÉGÂTS MATÉRIELS IMPORTANTS

3 mai 2017

Sénégal : Khalifa Sall et ses co-détenus restent en prison

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES