IDRISSA SECK : " Restons le lion rouge qui rugit. Pas celui qui dort !!!”

Ci-dessus la lettre d’Idrissa Seck sur la double nationalité
Cher compatriote,
Je suis exclusivement de nationalité sénégalaise. Mais je trouve le débat installé, par le régime APR, sur la nationalité malsain et dangereux parce que source de déchirures et de discriminations pour notre jeune nation. Comment expliquer à nos compatriotes nés à Mantes-la-Jolie, aux Mureaux ou à Marseille et qui ont la nationalité française qu’ils sont, au Sénégal, des citoyens de second rang ? Comment dire à nos compatriotes nés de parents sénégalais et étranger (français, belge, ou libanais par exemple), fait pour lequel ils n’ont au demeurant aucune responsabilité, qu’ils sont quand même des citoyens n’ayant pas les mêmes droits que les autres ? Comment expliquer au compatriote émigré en Italie, en Espagne ou aux États-Unis que son fils et sa fille nés là-bas sont moins sénégalais que lui ? Ils doivent payer des impôts comme les autres, mourir pour le pays comme soldat, lui apporter la gloire d’une médaille olympique ou l’enrichir par leur génie créateur. En contrepartie, ils ne devraient avoir droit qu’à une citoyenneté partielle.
Je m’élève énergiquement contre cette nouvelle erreur de Macky Sall qui n’obéit qu’à des calculs politiciens et qui est porteuse de dangers pour notre nation.
On a vu ce que de tels débats sur la nationalité ont provoqué comme dégâts ailleurs. Évitons les chez nous. Je ne crois pas que le port d’une autre nationalité rende un Sénégalais moins patriote qu’un autre. Je ne crois pas qu’il le rende moins apte à servir son pays.
Le sens de l’histoire promeut la citoyenneté universelle, le bannissement des frontières, l’intégration sous-régionale puis continentale. L’unité africaine dont l’aboutissement serait l’unité de passeport de Casablanca à Johannesburg est inscrite dans notre constitution. Que signifierait-elle si cette réformette politicienne de l’APR était adoptée ?
Ceux qui ont la double nationalité pourront se conformer à la disposition de la constitution sur l’élection présidentielle avant le dépôt de leur candidature. L’essentiel est de respecter la loi et non de créer une injustice.
Le temps est venu de sortir de ces calculs politiciens destinés à éliminer des adversaires gênants pour se concentrer sur l’essentiel : construire ou au moins consolider l’unité nationale en chassant, de notre vocabulaire et de notre droit positif, toute source de discrimination entre nos citoyens. Soyons et restons tous d’égale dignité. Pinçons tous nos koras et frappons ensemble le balafon national. Restons le lion rouge qui rugit. Pas celui qui dort !!!”.



AFRIQUE-MONDE

logo article

Le "New York Times" a recensé tous les mensonges de Trump (et ils sont nombreux)

24/06/2017 par :

DONALD TRUMP - Cette compilation fait froid dans le dos. Deux journalistes américains du New (...)

logo article

Les musulmans de France fêteront la fin du ramadan dimanche

24/06/2017 par :

Les musulmans de France fêteront dimanche l’Aïd el-Fitr, la fête de la rupture du jeûne qui marque (...)

logo article

Ghana : fin des privilèges diplomatiques pour les anciens présidents

24/06/2017 par :

Ce changement de traitement concerne non seulement les anciens chefs d’Etat mais aussi les (...)

logo article

Soudan du Sud : la fête de l’indépendance annulée

24/06/2017 par :

Comme en 2016, la fête nationale ne sera pas célébrée cette année. Le gouvernement sud-soudanais a (...)

logo article

Ryad déjoue une attaque d’envergure contre le premier lieu saint de l’islam

24/06/2017 par :

L’Arabie saoudite a annoncé avoir déjoué un attentat d’envergure contre la Grande mosquée de La (...)

logo article

Jammeh retourne en Gambie

20/06/2017 par :

En Exil en Guinée Equatoriale, Yaya Jammeh n’oublie pas, pour autant, la Gambie. Par le biais (...)

logo article

Zeinab demande le divorce à Jammeh

20/06/2017 par :

Zeinab Suma aurait officiellement demandé le divorce à Yaya Jammeh. L’ex première dame, que les (...)

logo article

Gambie : Un Sénégalais arrêté pour 2 meurtres, 4 viols et 4 incendies

20/06/2017 par :

Dix chefs d’accusations pèsent sur la tête d’un Sénégalais, dont l’identité n’a pas été révélée, en (...)

logo article

Texas : Une Sénégalaise battue à mort par son époux ivoirien

20/06/2017 par :

L’affaire fait les choux gras de la presse en Côte d’Ivoire. Hermann Fulgence Gninia, 41 ans, un (...)

logo article

Aboubacry Ba nommé Dg d’un groupe de presse à Conakry

20/06/2017 par :

Le journaliste Aboubacry Ba, employé de la chaîne Canal Plus, a été nommé à la tête du groupe (...)

logo article

9 morts : Bilan définitif de l’attaque de Bamako

20/06/2017 par :

Le bilan définitif de l’attaque terroriste de dimanche après-midi au campement Kangaba, dans la (...)

DEPECHES

18 juin 2017

Trump tweets : "Je suis enquêté pour avoir tiré le directeur du FBI par l’homme qui m’a dit de déclencher le directeur du FBI. Chasse aux sorcières !"

18 juin 2017

Le Chili bat le Cameroun pour son premier match en Coupe des Confédérations

19 mai 2017

VIOLENT ACCIDENT SUR L’AUTOROUTE : PAS DE MORT ; QUE DES DÉGÂTS MATÉRIELS IMPORTANTS

3 mai 2017

Sénégal : Khalifa Sall et ses co-détenus restent en prison

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES