Guinée : qui veut la peau d’Alpha Condé ?

Fils et chargé de mission du président guinéen, Mohamed Alpha Condé ferait, à en croire Le Parisien et l’AFP, l’objet depuis la fin du mois de mai d’une enquête de police concernant le financement présumé de ses activités lors de ses passages à Paris.

Tout est parti d’une plainte déposée par un certain Grégory Mathieu (42 ans), étrange personnage de nationalité belge qui occupe la fonction de secrétaire général de la Fondation pour la gouvernance et la démocratie. Cet ex-porte-parole de l’ancien commissaire européen Alvaro Gil-Robles est aujourd’hui consultant pour l’agence de lobbying Dober Partners. Mathieu n’a jamais mis les pieds en Guinée. Sa fondation ne compte que trois membres : sa mère, son frère et lui. On comprend qu’il qualifie son initiative de « purement personnelle ».

Sa plainte vise, outre Mohamed Alpha Condé, les sociétés GBM France et United Mining Supply (UMS)
Par qui est-il financé ? Par, dit-il, de rares « donateurs privés dont [il] ne connaît parfois même pas le nom ». Sa spécialité ? Dézinguer, d’interview en colloque, la gouvernance et le bilan d’Alpha Condé. Sa plainte, que J.A. a pu consulter, vise, outre Mohamed Alpha Condé, les sociétés GBM France et United Mining Supply (UMS), cette dernière étant dirigée par un homme d’affaires d’origine libanaise nommé Fadi Wazni. L’une et l’autre sont accusées par le plaignant de « financer le train de vie extravagant » (sic) du fils Condé en échange de la préservation de leurs intérêts en Guinée.Vingt-quatre pièces ont été portées au dossier, parmi lesquelles une petite dizaine d’articles de presse datant de 2013 et 2014, des échanges de mails supposés, des factures de location d’une limousine ou d’un appartement parisien, et une réservation sur un vol intérieur brésilien, en 2013.

Dans la série « haro (préélectoral) sur Condé », Mathieu a reçu le renfort de deux mystérieux think tanks, l’un ghanéen (Imani), l’autre nigérian (Ippa), promoteurs d’une campagne sur internet intitulée « Shades Of Condé », mais aussi de l’agence de communication digitale française JIN, que dirige Édouard Fillias, ancien président du microparti centriste Alternative libérale. Ces officines transfèrent à la presse française des liens ou des tribunes hostiles au régime pour le compte d’un client pour l’instant inconnu. La perspective d’une réélection du président sortant contrarie il est vrai quelques féroces appétits.




AFRIQUE-MONDE

logo article

Présidentielle au Ghana : Nana Akufo-Addo proclamé vainqueur face au sortant John Mahama

09/12/2016 par :

Le chef de l’opposition ghanéenne Nana Akufo-Addo a remporté l’élection présidentielle avec plus de (...)

logo article

Rapport McLaren : le sport russe sous le signe du dopage

09/12/2016 par :

Près de cinq mois après les premières révélations du rapport McLaren sur le « système de dopage (...)

logo article

À Ceuta, 400 migrants forcent la frontière entre le Maroc et l’Espagne

09/12/2016 par :

La barrière entourant l’enclave autonome espagnole de Ceuta, à la frontière marocaine, a été forcée (...)

logo article

Gabon : Ali Bongo Ondimba en visite d’État en Chine

07/12/2016 par :

Six ans après sa dernière visite, le président du Gabon est en République populaire de Chine du 6 (...)

logo article

Élection présidentielle au Ghana : forte affluence des électeurs dans les bureaux de vote

07/12/2016 par :

Un peu plus de 15 millions de Ghanéens se sont rendus ce mercredi aux urnes pour élire leur (...)

logo article

SECURITE : L’armée libyenne reprend la ville de Syrte à l’EI

05/12/2016 par :

Le gouvernement d’union nationale a annoncé lundi la reprise totale de la ville de Syrte. (...)

logo article

Mali : les partisans de Sanogo venus en masse au premier jour de son procès

01/12/2016 par :

Les partisans d’Amadou Haya Sanogo ont pris leurs quartiers à Sikasso, où a débuté mercredi le (...)

logo article

De Rabat à Madagascar, comment Mohammed VI étend l’influence du Maroc sur tout le continent africain

29/11/2016 par :

Rwanda, Tanzanie, Sénégal, Éthiopie, Madagascar, et bientôt Nigeria et Zambie. Jamais Mohammed VI (...)

logo article

Burundi : le conseiller du président Nkurunziza, Willy Nyamitwe, aurait échappé à une tentative d’assassinat

29/11/2016 par :

Willy Nyamitwe, conseiller en communication du président burundais Pierre Nkurunziza aurait été (...)

logo article

Sommet de Madagascar : l’Arabie saoudite devra patienter avant d’adhérer à la Francophonie

26/11/2016 par :

Malgré le plaidoyer de certains chefs d’États africains en faveur d’une adhésion de l’Arabie (...)

logo article

AFRIQUE : Les 5 questions que vous vous posez sur le sommet de la francophonie à Madagascar

25/11/2016 par :

Une trentaine de chefs d’État et de gouvernement sont attendus à Antananarivo pour le XVIe sommet (...)

DEPECHES

9 décembre 2016

Ghana : le président Mahama reconnaît sa défaite auprès du chef de l’opposition Akufo-Addo

7 décembre 2016

DEPECHE : Une forte délégation du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) se rend ce jeudi 8 décembre 2016 à 15 heures à Tiouaouane. La délégation sera dirigée par le Secrétaire Général National Adjoint, Oumar SARR. Elle sera composée de membres du Comité Directeur et de la fédération PDS du département de Tiouaouane. A travers le porte parole, Serigne Abdoul Aziz SY Al Amine, la direction du parti transmettra un chaleureux message d’amitié et de fraternité du Président Abdoulaye WADE et de l’ensemble des militants à la famille de Seydi Elhadji Malick SY ainsi qu’à toute la Oumah islamique du Sénégal.

5 décembre 2016

GAMBIE : En Gambie, l’opposant Ousseynou Darboe sera bientôt libre. Son procès en appel a pris une dimension particulière après la victoire inattendue d’Adama Barrow à la présidentielle. Le leader du Parti démocratique unifié était l’un des principaux opposants au régime de Yahya Jammeh. Il avait été condamné en juillet à trois ans de détention, notamment pour manifestation illégale et son procès en appel s’est ouvert ce lundi. Les juges de la cour d’appel viennent d’annoncer sa remise en liberté provisoire

29 novembre 2016

URGENT : Un avion qui transportait une équipe de football brésilienne s’est écrasé près de la ville colombienne de Medellin. La police colombiennes annonce 76 morts

29 novembre 2016

HAITI : Jovenel Moïse a été déclaré vainqueur de la présidentielle haïtienne dès le premier tour, selon les résultats préliminaires annoncés ce mardi 29 novembre par le Conseil électoral provisoire (CEP). Le nouveau président a appelé les Haïtiens à s’unir pour relever le pays.

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES