Guinée – Cellou Dalein Diallo : « Il y a un deal entre Alpha Condé et Bah Oury »

Le leader de l’opposition guinéenne, Cellou Dalein Diallo, est convaincu que la grâce accordée à son ancien allié Bah Oury par Alpha Condé est une manœuvre vouée à affaiblir son parti, l’UFDG. Interview.

À LIRE AUSSI

Guinée : des affrontements entre militants de l’UFDG coûtent la vie à un journaliste
Guinée : des affrontements entre militants de l’UFDG coûtent la vie à un journaliste
Guinée - Bah Oury : « Je suis et je demeure premier vice-président de l’UFDG »
Jeune Afrique : Comment interprétez vous la grâce et le retour de Bah Oury en Guinée ?

Cellou Dalein Diallo : La grâce en tant que telle, nous l’avions demandée lors de notre dernier congrès, en juillet 2015. Nous avions alors voté une résolution demandant au président de la République de gracier les prisonniers politiques et de permettre le retour des exilés. Cette grâce présidentielle est donc une bonne chose, cela peut contribuer à la décrispation.

Et concernant son retour à Conakry ?

Ce que nous déplorons, c’est que depuis sa rencontre avec Alpha Condé, l’ancien vice-président de l’UFDG s’est engagé dans une entreprise de contestation systématique des actes du congrès et de toutes les décisions des instances dirigeantes du parti. Regardez son comportement. Il me reprochait d’être moins énergique et moins ferme dans la lutte contre Alpha Condé, et aujourd’hui il devient son allié. Ce revirement spectaculaire nous fait penser qu’il y a un deal entre eux. Avant leur rencontre, Bah Oury était dans l’opposition radicale. Aujourd’hui il est devenu un allié qui a entrepris de déstabiliser notre parti en réclamant son leadership.

Demeurez-vous le patron de l’UFDG ?

Oui, bien entendu.

Et celui de l’opposition ?

Aussi. Je suis le chef de file de l’opposition, de par la loi adoptée à l’Assemblée nationale à l’initiative de M. Alpha Condé – il faut le dire. Nous disposons de 37 sièges sur 114 à l’Assemblée et je dispose du soutien de la totalité des 70 fédérations de l’UFDG. Chacune a marqué son soutien à la décision que nous avons prise d’exclure M. Bah Oury, dès lors que les militants et les responsables du parti ont senti que sa volonté était de nous déstabiliser et de s’allier à Alpha Condé.

Le dialogue est-il totalement rompu avec Bah Oury ?

Bah Oury est exclu du parti. Il n’y a plus de place pour le dialogue.

À LIRE AUSSI :Guinée – Bah Oury : « Je suis et je demeure le vice-président de l’UFDG »
Où en est l’enquête judiciaire sur les événements du 5 février devant le siège de l’UFDG, lors desquels un journaliste a été tué par balle pendant une altercation entre vos militants et ceux de Bah Oury ?

Cette enquête est dirigée contre l’UFDG. Les dossiers ont été transférés à la justice. Il y a dix-neuf membres de la sécurité du parti accusés de non-assistance à personne en danger et un accusé de crime. Selon nos informations, les enquêteurs ont essayé d’extorquer des aveux à un de mes gardes du corps pour en accuser un autre. Nous attendons et sommes en train de mobiliser nos gens pour éviter l’arbitraire.

Qu’entendez-vous par la « mobilisation de vos gens » ?

Nous sommes en train d’attirer leur attention sur le complot auquel nous faisons face. Aujourd’hui, nos responsables sont dans les sections en train d’expliquer ce qu’il s’est passé et pour demander aux militants de rester mobilisés pour défendre le droit et la justice.

Selon vous, les événements survenus le 5 février seraient donc un complot contre l’UFDG ?

Oui, cela m’en a tout l’air.

De quels éléments disposez-vous pour affirmer cela ?

M. Bah Oury a menacé de venir semer des troubles au siège de l’UFDG, en disant que personne ne pouvait lui interdire de venir – alors qu’il était exclu du parti. Nous avons écrit à l’escadron de la gendarmerie – qui est à moins d’un kilomètre du siège – et à la mairie pour attirer leur attention sur les menaces proférées par M. Bah Oury. Nous leur avons demandé de nous envoyer des agents pour assurer la sécurité des biens et des personnes qui seraient là bas. Ils n’ont rien envoyé. JEUNE AFRIQUE



AFRIQUE-MONDE

logo article

Maroc : Saadeddine El Othmani parvient à former sa coalition

26/03/2017 par :

Fin du blocage politique ! Le nouveau chef de gouvernement a annoncé samedi une nouvelle (...)

logo article

CPI : Jean-Pierre Bemba condamné à un an de prison pour subornation de témoins

22/03/2017 par :

L’ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba, reconnu coupable par la Cour pénale (...)

logo article

ACTUALITE : Entretien de Bachar el-Assad avec Europe1 et TF1

15/03/2017 par :

Fabien Namias : Bonjour M. le Président. Bachar el-Assad : Bonjour. Fabien Namias : Une (...)

logo article

« L’ART DE LA GUERRE » : Bruxelles prolongera-t-il la stratégie nucléaire du Pentagone ?

15/03/2017 par :

Dans le cas où l’administration Trump respecterait le Traité de non-prolifération, elle retirerait (...)

logo article

Tunisie : un policier tué dans une attaque jihadiste à Kebili

13/03/2017 par :

Un policier tunisien a été tué et un autre blessé dans une attaque terroriste nocturne contre une (...)

logo article

Maroc : les ambassadeurs économiques de Mohammed VI en Afrique

10/03/2017 par :

Ils accompagnent le roi Mohammed VI dans ses voyages à travers le continent pour signer des (...)

logo article

RD Congo : évincé du Rassemblement, Katebe Katoto conteste la sanction

07/03/2017 par :

Raphaël Katebe Katoto a été définitivement radié mardi du regroupement politique Alternance pour la (...)

logo article

Côte d’Ivoire : les syndicats de la fonction publique pourraient appeler à la reprise de la grève

06/03/2017 par :

Après avoir suspendu le 27 janvier leur mouvement social pour une durée d’un mois, les syndicats (...)

logo article

ACTUALITE : Interview avec Dr. Ramdani Fatima Zohra, Lauréate du Prix Mandela du Leadership Féminin 2016

02/03/2017 par :

Le jeudi, 22 décembre 2016, Dr. Ramdani Fatima Zohra a été désignée Lauréate du « Prix Mandela du (...)

logo article

FRANCE : Bientôt inculpé, Fillon reste candidat à l’élection

01/03/2017 par :

Le candidat de la droite à la présidentielle française François Fillon a confirmé mercredi qu’il a (...)

logo article

En intégrant le Maroc, la CEDEAO deviendrait la 16e puissance mondiale devant la Turquie

26/02/2017 par :

(Agence Ecofin) - Le Maroc a présenté à Ellen Johnson Sirleaf, présidente en exercice de la CEDEAO, (...)

DEPECHES

28 mars 2017

DERNIERE MINUTE : Le Juge vient d’accorder une liberté provisoire au Maire de la Médina Bamba FALL et Cie

7 mars 2017

AUDITION DE KHALIFA SALL : Le DAF Mbaye Touré finalement placé sous mandat de dépôt

21 février 2017

FRANCE : Le siège du Front national à Nanterre a été perquisitionné, lundi, pour la seconde fois dans le cadre de l’affaire des soupçons d’emplois fictifs d’assistants au Parlement européen, a annoncé le FN, dénonçant "une opération médiatique".

21 février 2017

USA : Donald Trump a annoncé, lundi, la nomination du général H.R. McMaster comme nouveau conseiller à la sécurité nationale, en remplacement de Michael Flynn, au terme d’une difficile recherche qui a tenu Washington en haleine.

30 janvier 2017

AFRIQUE : Le Maroc réintègre l’Union africaine (officiel)

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES