Guinée-Bissau : 14 députés du PAIGC exclus, le Premier ministre sur un siège éjectable

Quatorze députés du parti au pouvoir, le Parti africain pour l’indépendance de la Guinée-Bissau et du Cap-Vert (PAIGC), ont été exclus de leur formation politique jeudi 14 janvier.

Le 23 décembre dernier, ces 14 députés avaient voté contre la déclaration de politique générale du nouveau Premier ministre Carlos Correia, également vice-président du PAIGC. Conséquence, la motion de confiance sollicitée par le Premier ministre avait donc été rejetée (56 députés contre, 45 pour).

« Ils ont refusé d’obéir aux règles fixées par le PAIGC, le parti a donc décidé de les exclure », explique une source interne au parti, qui avance également que le PAIGC envisage de convoquer les suppléants de ces députés lors du prochain vote de l’Assemblée, prévu lundi 18 janvier.

Empêcher les députés de voter, une décision « inacceptable »

En mauvaise posture, Carlos Correia devrait en effet présenter une nouvelle feuille de route à l’Assemblée lundi prochain. Reste que face à la fronde des députés de son parti, l’issue du vote reste incertaine. « Nous serons à l’Assemblée », prévient Adja Satu Camara, vice-présidente du parti exclue du PAIGC. « La direction du PAIGC refuse la démocratie », déplore-t-elle.

Même son de cloche du côté de l’opposition. « S’ils empêchaient les 14 députés exclus d’aller voter, ce serait inacceptable », tonne Florentino Mendes Pereira, secrétaire général du Parti de la rénovation sociale (PRS), deuxième formation politique du pays. « Ce sont des députés de la nation, pas du PAIGC. Un député ne peut pas perdre son mandat pour cette raison, c’est contre la Constitution », poursuit Florentino Mendes, qui siège également à l’Assemblée.

Vers une nouvelle crise ?

L’issue du vote est donc très attendue. Car si les députés devaient une nouvelle fois refuser la confiance au Premier ministre, ce dernier devrait démissionner. « Le président José Mario Vaz devrait alors nommer un nouveau Premier ministre, mais selon les clarifications données cet été par la cour suprême, il devra consulter le parti majoritaire, le PAIGC », souligne Vincent Foucher, analyste à l’International Crisis Group.

Problème, les statuts du PAIGC sont très clairs : le poste de Premier ministre revient au chef du parti. Soit Domingos Simões Pereira, l’ancien Premier ministre destitué cet été par José Mario Vaz. Un scénario qui provoquerait donc un nouveau blocage à la tête de l’État. JEUNE AFRIQUE



AFRIQUE-MONDE

logo article

AFRIQUE : La RDC suspend sa coopération militaire avec la Belgique

13/04/2017 par :

Kinshasa a décidé de suspendre sa coopération militaire avec Bruxelles, a déclaré le ministère (...)

logo article

Abidjan accueille la réunion biannuelle de la zone Franc CFA

12/04/2017 par :

Abidjan sera la capitale de la zone Francs CFA ces 13 et 14 avril. La capitale économique (...)

logo article

Gambie : Jammeh, Coumba Gawlo et les milliers de dollars

12/04/2017 par :

Les services de sécurité de la Gambie ont exhumé 27 corps, selon les informations de Oumar (...)

logo article

Famine en Afrique : l’ ONU alerte sur le risque d’un nombre de morts « massif »

12/04/2017 par :

Le Haut-commissariat de l’ONU pour les réfugiés tire la sonnette d’alarme. Le nombre de morts (...)

logo article

Mali : un nouveau gouvernement de 35 membres formé

12/04/2017 par :

Le nouveau Premier ministre malien Abdoulaye Idrissa Maiga a formé son gouvernent ce mardi, fort (...)

logo article

Zambie : arrestation pour trahison du chef de l’opposition

12/04/2017 par :

Hakainde Hichilema, le chef de l’opposition zambienne, a été arrêté ce mardi 11 avril par la police (...)

logo article

France-Afrique : à l’Élysée, François Hollande soigne son héritage africain

11/04/2017 par :

En moins de deux semaines, du 31 mars au 14 avril, François Hollande a reçu (et va recevoir) (...)

logo article

Côte d’Ivoire : la vice-présidence de Daniel Kablan Duncan, retraite dorée ou tremplin politique ?

10/04/2017 par :

Mi-janvier, Daniel Kablan Duncan quittait la primature pour la vice-présidence, un poste aux (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Simone Gbagbo acquittée de crime contre l’Humanité et de crime de guerre

29/03/2017 par :

Simone Gbagbo, jugée depuis mai 2016 pour des faits de crime contre l’Humanité et de crime de (...)

logo article

Maroc : Saadeddine El Othmani parvient à former sa coalition

26/03/2017 par :

Fin du blocage politique ! Le nouveau chef de gouvernement a annoncé samedi une nouvelle (...)

logo article

CPI : Jean-Pierre Bemba condamné à un an de prison pour subornation de témoins

22/03/2017 par :

L’ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba, reconnu coupable par la Cour pénale (...)

DEPECHES

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

10 avril 2017

RDC : les manifestations de l’opposition prévues ce lundi interdites par la police

10 avril 2017

Égypte : le président al-Sissi déclare l’état d’urgence pour trois mois après les attentats de l’EI contre des Coptes

28 mars 2017

DERNIERE MINUTE : Le Juge vient d’accorder une liberté provisoire au Maire de la Médina Bamba FALL et Cie

7 mars 2017

AUDITION DE KHALIFA SALL : Le DAF Mbaye Touré finalement placé sous mandat de dépôt

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES