Grands Lacs : ce que contient le rapport confidentiel du groupe d’experts de l’ONU

06 février 2016 à 10h04
Par Trésor Kibangula
@Tresor_k

inShare
Un rapport confidentiel du groupe d’experts des Nations unies datant du 15 janvier, dont Jeune Afrique a pu se procurer une copie, épingle le Rwanda, soupçonné de faciliter le recrutement et l’entraînement des rebelles burundais sur son sol. Mais aussi la RDC dont les soldats auraient tiré sur des Casques bleus tanzaniens début mai 2015.

Une fois de plus, un rapport confidentiel du groupe d’experts onusiens sur la RDC finit par être diffusé dans l’espace public. Destiné aux représentants d’un comité restreint du Conseil de sécurité, le document d’une dizaine de pages, dont nous avons pu nous procurer une copie, porte sur trois points : les violations du droit international humanitaire, la présence des groupes armés et le trafic d’armes.

Outre le trafic d’armes et la persistance des violences dans le territoire de Beni, dans le nord-est de la RDC, deux faits rapportés dans le document risquent de compliquer des relations déjà tendues entre la RDC et la Mission de l’ONU en RDC (Monusco) d’une part, et entre le Rwanda et le Burundi voisin de l’autre.

Deux soldats congolais accusés d’avoir tiré sur des Casques bleus tanzaniens
Le rapport d’experts onusiens revient sur « l’incident » qui a eu lieu le 5 mai à 17 heures locales à Mayi Moya, dans le territoire meurtri de Beni. Ce jour-là, deux Casques bleus tanzaniens avaient été tués et 26 autres blessés dans un accrochage.

Très rapidement, les investigations internes au sein de la Monusco ont pointé les rebelles ougandais des Forces démocratiques alliées (ADF), très actifs dans cette partie du territoire de la RDC. Mais ces derniers n’y étaient pour rien. En tout cas, selon les experts onusiens.

« Au cours de son enquête, le Groupe [d’experts] a constaté que l’ADF n’était pas responsable de l’attaque, mais plutôt des éléments de la 31e brigade des FARDC qui avaient tiré sur des Casques bleus tanzaniens ».

Comment cela est-il arrivé ? Selon des experts onusiens, il ne s’agirait pas d’une quelconque embuscade. Se fondant sur des témoignages des personnes qui prétendent avoir assisté à l’incident mais aussi sur d’autres sources, y compris parmi les officiers congolais, ils affirment que deux soldats congolais, qui se trouvaient à Kisiki, près du lieu de l’incident, avaient été alerté d’un éventuel ravitaillement en armes des rebelles de l’ADF par des Casques bleus.

Ces deux éléments de l’armée congolaise ont alors réquisitionné un chauffeur de taxi-moto pour se rendre à Mayi Moya. « À leur arrivée, des éléments de l’ADF ont tiré sur eux, tuant le conducteur et blessant les deux soldats », rapportent les experts onusiens qui soulignent que ces derniers avaient tiré et touché les rebelles ougandais et les Casques bleus tanzaniens qui s’y trouvaient avec eux.

Des rebelles burundais entraînés au Rwanda
Dans leur rapport confidentiel, des experts onusiens accusent également le Rwanda de recruter et d’entraîner des réfugiés du Burundi voisin.

Dix-huit réfugiés, dont six mineurs, ont été entendus par les experts pendant leur enquête. « Ils ont déclaré que leur but ultime était de chasser du pouvoir le président burundais Nkurunziza », indique le rapport qui a été transmis au Conseil de sécurité.

Le document soutient que des réfugiés burundais ont reçu pendant deux mois un entraînement militaire de la part d’instructeurs dont certains étaient des soldats rwandais. Une formation qui « comprenait des tactiques militaires, l’utilisation et l’entretien de fusils d’assaut et de mitraillettes, ainsi que des sessions d’endoctrinement idéologique ».

Lire l’intégralité du rapport confidentiel du groupe d’experts onusiens
CLIQUEZ ICI POUR VOIR LE RAPPORT




AFRIQUE-MONDE

logo article

Présidentielle au Ghana : Nana Akufo-Addo proclamé vainqueur face au sortant John Mahama

09/12/2016 par :

Le chef de l’opposition ghanéenne Nana Akufo-Addo a remporté l’élection présidentielle avec plus de (...)

logo article

Rapport McLaren : le sport russe sous le signe du dopage

09/12/2016 par :

Près de cinq mois après les premières révélations du rapport McLaren sur le « système de dopage (...)

logo article

À Ceuta, 400 migrants forcent la frontière entre le Maroc et l’Espagne

09/12/2016 par :

La barrière entourant l’enclave autonome espagnole de Ceuta, à la frontière marocaine, a été forcée (...)

logo article

Gabon : Ali Bongo Ondimba en visite d’État en Chine

07/12/2016 par :

Six ans après sa dernière visite, le président du Gabon est en République populaire de Chine du 6 (...)

logo article

Élection présidentielle au Ghana : forte affluence des électeurs dans les bureaux de vote

07/12/2016 par :

Un peu plus de 15 millions de Ghanéens se sont rendus ce mercredi aux urnes pour élire leur (...)

logo article

SECURITE : L’armée libyenne reprend la ville de Syrte à l’EI

05/12/2016 par :

Le gouvernement d’union nationale a annoncé lundi la reprise totale de la ville de Syrte. (...)

logo article

Mali : les partisans de Sanogo venus en masse au premier jour de son procès

01/12/2016 par :

Les partisans d’Amadou Haya Sanogo ont pris leurs quartiers à Sikasso, où a débuté mercredi le (...)

logo article

De Rabat à Madagascar, comment Mohammed VI étend l’influence du Maroc sur tout le continent africain

29/11/2016 par :

Rwanda, Tanzanie, Sénégal, Éthiopie, Madagascar, et bientôt Nigeria et Zambie. Jamais Mohammed VI (...)

logo article

Burundi : le conseiller du président Nkurunziza, Willy Nyamitwe, aurait échappé à une tentative d’assassinat

29/11/2016 par :

Willy Nyamitwe, conseiller en communication du président burundais Pierre Nkurunziza aurait été (...)

logo article

Sommet de Madagascar : l’Arabie saoudite devra patienter avant d’adhérer à la Francophonie

26/11/2016 par :

Malgré le plaidoyer de certains chefs d’États africains en faveur d’une adhésion de l’Arabie (...)

logo article

AFRIQUE : Les 5 questions que vous vous posez sur le sommet de la francophonie à Madagascar

25/11/2016 par :

Une trentaine de chefs d’État et de gouvernement sont attendus à Antananarivo pour le XVIe sommet (...)

DEPECHES

9 décembre 2016

Ghana : le président Mahama reconnaît sa défaite auprès du chef de l’opposition Akufo-Addo

7 décembre 2016

DEPECHE : Une forte délégation du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) se rend ce jeudi 8 décembre 2016 à 15 heures à Tiouaouane. La délégation sera dirigée par le Secrétaire Général National Adjoint, Oumar SARR. Elle sera composée de membres du Comité Directeur et de la fédération PDS du département de Tiouaouane. A travers le porte parole, Serigne Abdoul Aziz SY Al Amine, la direction du parti transmettra un chaleureux message d’amitié et de fraternité du Président Abdoulaye WADE et de l’ensemble des militants à la famille de Seydi Elhadji Malick SY ainsi qu’à toute la Oumah islamique du Sénégal.

5 décembre 2016

GAMBIE : En Gambie, l’opposant Ousseynou Darboe sera bientôt libre. Son procès en appel a pris une dimension particulière après la victoire inattendue d’Adama Barrow à la présidentielle. Le leader du Parti démocratique unifié était l’un des principaux opposants au régime de Yahya Jammeh. Il avait été condamné en juillet à trois ans de détention, notamment pour manifestation illégale et son procès en appel s’est ouvert ce lundi. Les juges de la cour d’appel viennent d’annoncer sa remise en liberté provisoire

29 novembre 2016

URGENT : Un avion qui transportait une équipe de football brésilienne s’est écrasé près de la ville colombienne de Medellin. La police colombiennes annonce 76 morts

29 novembre 2016

HAITI : Jovenel Moïse a été déclaré vainqueur de la présidentielle haïtienne dès le premier tour, selon les résultats préliminaires annoncés ce mardi 29 novembre par le Conseil électoral provisoire (CEP). Le nouveau président a appelé les Haïtiens à s’unir pour relever le pays.

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES