Gambie : Yahya Jammeh décrète l’état d’urgence à deux jours de l’investiture d’Adama Barrow

À deux jours de l’investiture du nouveau président Adama Barrow, Yahya Jammeh a déclaré l’état d’urgence en Gambie alors que ses homologues de la région l’appellent à quitter le pouvoir et qu’un navire de guerre nigérian fait route vers les côtes de son pays.

Gambie : l’investiture d’Adama Barrow aura bien lieu le 19 janvier
Après 22 ans passés à la tête de la Gambie, Yahya Jammeh semble avoir du mal à abandonner le pouvoir. Après avoir contesté le résultat des élections, qui donnait son rival Adama Barrow vainqueur, il a instauré l’état d’urgence mardi lors d’une allocution à la télévision publique, dénonçant « un niveau d’ingérence étrangère exceptionnel et sans précédent » dans la vie politique gambienne qui crée une « atmosphère hostile injustifiée qui menace la souveraineté, la paix et la stabilité du pays ».

Tentative de bloquer la processus de transition ?

Après son recours raté auprès de la Cour suprême, il semblerait que le président ait trouvé un nouveau moyen de retarder l’échéance. Mais celui-ci fonctionnera-t-il ? Constitutionnellement, le président peut décréter l’état d’urgence pour sept jours. Il peut être prolongé jusqu’à 90 jours, mais seulement avec l’aval de l’Assemblée nationale.

Un navire nigérian en route vers les côtes gambiennes

Toujours est-il que la tension a encore monté d’un cran en Gambie, après que trois ministres de Jammeh ont démissionné, et alors qu’un navire de guerre nigérian croise le long des côtes ghanéennes en direction de la Gambie, rapporte la BBC. En effet, le président nigérian Muhammadu Buhari a été nommé médiateur par ses pairs de la Cedeao pour résoudre cette crise politique d’ampleur. Il lui faudra agir vite : la cérémonie d’investiture d’Adama Barrow, le vainqueur de l’élection présidentielle, est censée se tenir le 19 janvier prochain.

Les Gambiens entre crainte et incertitude

Ce dernier est toujours accueilli par le Sénégal dans l’attente de sa prise de fonctions. Du côté de Yahya Jammeh, l’avenir est plus incertain que jamais. Après le Nigeria, le Maroc aurait à son tour proposé de l’accueillir, alors qu’Adama Barrow a officiellement déclaré qu’il n’était pas nécessaire qu’il quitte le pays.

Si l’avenir semble imprévisible au plus haut sommet de l’État, la situation reste tout aussi floue pour le reste de la population. Plusieurs milliers de Gambiens ont déjà quitté le pays, craignant que l’instabilité politique actuelle ne suscite une vague de violences. Pour ceux restés au pays, les prochains jours vont se dérouler dans l’attente fébrile d’un dénouement. Et dans l’inquiétude.



AFRIQUE-MONDE

logo article

Le "New York Times" a recensé tous les mensonges de Trump (et ils sont nombreux)

24/06/2017 par :

DONALD TRUMP - Cette compilation fait froid dans le dos. Deux journalistes américains du New (...)

logo article

Les musulmans de France fêteront la fin du ramadan dimanche

24/06/2017 par :

Les musulmans de France fêteront dimanche l’Aïd el-Fitr, la fête de la rupture du jeûne qui marque (...)

logo article

Ghana : fin des privilèges diplomatiques pour les anciens présidents

24/06/2017 par :

Ce changement de traitement concerne non seulement les anciens chefs d’Etat mais aussi les (...)

logo article

Soudan du Sud : la fête de l’indépendance annulée

24/06/2017 par :

Comme en 2016, la fête nationale ne sera pas célébrée cette année. Le gouvernement sud-soudanais a (...)

logo article

Ryad déjoue une attaque d’envergure contre le premier lieu saint de l’islam

24/06/2017 par :

L’Arabie saoudite a annoncé avoir déjoué un attentat d’envergure contre la Grande mosquée de La (...)

logo article

Jammeh retourne en Gambie

20/06/2017 par :

En Exil en Guinée Equatoriale, Yaya Jammeh n’oublie pas, pour autant, la Gambie. Par le biais (...)

logo article

Zeinab demande le divorce à Jammeh

20/06/2017 par :

Zeinab Suma aurait officiellement demandé le divorce à Yaya Jammeh. L’ex première dame, que les (...)

logo article

Gambie : Un Sénégalais arrêté pour 2 meurtres, 4 viols et 4 incendies

20/06/2017 par :

Dix chefs d’accusations pèsent sur la tête d’un Sénégalais, dont l’identité n’a pas été révélée, en (...)

logo article

Texas : Une Sénégalaise battue à mort par son époux ivoirien

20/06/2017 par :

L’affaire fait les choux gras de la presse en Côte d’Ivoire. Hermann Fulgence Gninia, 41 ans, un (...)

logo article

Aboubacry Ba nommé Dg d’un groupe de presse à Conakry

20/06/2017 par :

Le journaliste Aboubacry Ba, employé de la chaîne Canal Plus, a été nommé à la tête du groupe (...)

logo article

9 morts : Bilan définitif de l’attaque de Bamako

20/06/2017 par :

Le bilan définitif de l’attaque terroriste de dimanche après-midi au campement Kangaba, dans la (...)

DEPECHES

18 juin 2017

Trump tweets : "Je suis enquêté pour avoir tiré le directeur du FBI par l’homme qui m’a dit de déclencher le directeur du FBI. Chasse aux sorcières !"

18 juin 2017

Le Chili bat le Cameroun pour son premier match en Coupe des Confédérations

19 mai 2017

VIOLENT ACCIDENT SUR L’AUTOROUTE : PAS DE MORT ; QUE DES DÉGÂTS MATÉRIELS IMPORTANTS

3 mai 2017

Sénégal : Khalifa Sall et ses co-détenus restent en prison

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES