GUERRE CONTRE DAESH : Le Député Diop Decroix demande à Macky Sall d’édifier le peuple sur cette nébuleuse

Le Sénégal entre en guerre contre l’Etat « islamique » ?
Le que député que je suis interpelle solennellement le Président de la République
J’ai lu ce mardi 15 décembre 2015, sur la toile, je cite : « L’Arabie saoudite annonce la formation d’une coalition islamique de 34 pays pour combattre le terrorisme. » Et notre pays, le Sénégal, est cité comme étant membre de cette coalition qui entre en guerre contre l’Etat « islamique (EI) ». La même dépêche indique : « les opérations de cette nouvelle coalition seront dirigées depuis Riyad, la capitale du royaume wahhabite ».
La dépêche poursuit : « Cette troisième entité militaire vient s’ajouter à celle composée par les États-Unis, la France et la Grande-Bretagne, qui bombarde les positions de l’EI en Syrie et en Irak, et à la Russie, l’Iran et le Hezbollah libanais, qui combattent également l’EI dans ces deux pays ».
Nous voici, encore une fois, confrontés à une situation gravissime où, depuis l’étranger, l’on nous apprend que notre pays s’apprête à entrer dans une guerre dont le centre de commandement est déjà identifié, à notre insu.
J’évoque dès lors l’Article 59 de notre constitution qui stipule de manière claire et sans équivoque, que « La déclaration de guerre, est autorisée par l’Assemblée nationale ».
A ma connaissance, une telle implication du Sénégal dans la guerre contre l’E ‘I’ n’a jamais été évoquée ni discutée dans notre pays encore moins au sein de la représentation nationale.
Sommes-nous une république banania ?
• L’intervention au Mali. Nous nous souvenons tous que lorsque le problème s’est posé de projeter nos troupes au Mali, la réponse du gouvernement face aux interpellations au sujet du respect de la constitution a été qu’au Mali, il ne s’agissait pas d’une guerre, mais d’une opération de maintien de la paix. Nous savons tous aujourd’hui ce qu’il en est.
• L’intervention au Yémen. Au courant de cette année 2015, il a encore été question d’impliquer notre pays dans une guerre, celle qui se passe au Yémen. La réprobation populaire qui s’en est suivie a entraîné ce dossier dans les corbeilles de l’oubli. Jusqu’au jour d’aujourd’hui, notre opinion publique ne sait strictement rien des tenants et des aboutissants de cette sombre affaire.
• Aujourd’hui, c’est la guerre contre l’Etat islamique. Dans les pays démocratiques qui se sont engagés, les peuples en ont largement discuté et les parlements ont été saisis, sans compter qu’il s’agit jusqu’ici des pays les plus puissants du monde qui ont des intérêts énormes dans l’épicentre de cette confrontation.
Le Président de la République, il est vrai, est le Chef suprême des Armées mais il ne peut pas faire ce qu’il veut des Armées. Il a besoin de l’aval de la représentation nationale pour engager le Sénégal dans une guerre. Je demande au Président de la République de nous édifier, à travers une adresse à la Nation ou toute autre formule convenable, sur les tours et contours de cette affaire car l’heure est grave.
J’attendrai le débat national et le débat parlementaire pour donner ma position sur le fond de cette question. Pour l’heure je demande le respect, et seulement le respect de notre charte fondamentale. Mamadou DIOP DECROIX



AFRIQUE-MONDE

logo article

Le "New York Times" a recensé tous les mensonges de Trump (et ils sont nombreux)

24/06/2017 par :

DONALD TRUMP - Cette compilation fait froid dans le dos. Deux journalistes américains du New (...)

logo article

Les musulmans de France fêteront la fin du ramadan dimanche

24/06/2017 par :

Les musulmans de France fêteront dimanche l’Aïd el-Fitr, la fête de la rupture du jeûne qui marque (...)

logo article

Ghana : fin des privilèges diplomatiques pour les anciens présidents

24/06/2017 par :

Ce changement de traitement concerne non seulement les anciens chefs d’Etat mais aussi les (...)

logo article

Soudan du Sud : la fête de l’indépendance annulée

24/06/2017 par :

Comme en 2016, la fête nationale ne sera pas célébrée cette année. Le gouvernement sud-soudanais a (...)

logo article

Ryad déjoue une attaque d’envergure contre le premier lieu saint de l’islam

24/06/2017 par :

L’Arabie saoudite a annoncé avoir déjoué un attentat d’envergure contre la Grande mosquée de La (...)

logo article

Jammeh retourne en Gambie

20/06/2017 par :

En Exil en Guinée Equatoriale, Yaya Jammeh n’oublie pas, pour autant, la Gambie. Par le biais (...)

logo article

Zeinab demande le divorce à Jammeh

20/06/2017 par :

Zeinab Suma aurait officiellement demandé le divorce à Yaya Jammeh. L’ex première dame, que les (...)

logo article

Gambie : Un Sénégalais arrêté pour 2 meurtres, 4 viols et 4 incendies

20/06/2017 par :

Dix chefs d’accusations pèsent sur la tête d’un Sénégalais, dont l’identité n’a pas été révélée, en (...)

logo article

Texas : Une Sénégalaise battue à mort par son époux ivoirien

20/06/2017 par :

L’affaire fait les choux gras de la presse en Côte d’Ivoire. Hermann Fulgence Gninia, 41 ans, un (...)

logo article

Aboubacry Ba nommé Dg d’un groupe de presse à Conakry

20/06/2017 par :

Le journaliste Aboubacry Ba, employé de la chaîne Canal Plus, a été nommé à la tête du groupe (...)

logo article

9 morts : Bilan définitif de l’attaque de Bamako

20/06/2017 par :

Le bilan définitif de l’attaque terroriste de dimanche après-midi au campement Kangaba, dans la (...)

DEPECHES

18 juin 2017

Trump tweets : "Je suis enquêté pour avoir tiré le directeur du FBI par l’homme qui m’a dit de déclencher le directeur du FBI. Chasse aux sorcières !"

18 juin 2017

Le Chili bat le Cameroun pour son premier match en Coupe des Confédérations

19 mai 2017

VIOLENT ACCIDENT SUR L’AUTOROUTE : PAS DE MORT ; QUE DES DÉGÂTS MATÉRIELS IMPORTANTS

3 mai 2017

Sénégal : Khalifa Sall et ses co-détenus restent en prison

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES