POLITIQUE : Lisez le brillant article du journal "Direct Info" sur Diagne Fada

Iba Der , Awa Diop en s’alliant à Modou Diagne Fada ont cherché à poignarder dans le dos leur mentor, en l’occurrence Me Abdoulaye Wade. Ce dernier, en vieux briscard déjoue la conspiration de Fada et Cie. Sa stratégie a été simplement d’exlure l’ex Président du Groupe parlementaire « Libéral et Démocrate.

« Je vous demande de notifier au Président de l’Assemblée nationale que M. Modou Fada Diagne ne représente plus le PDS. Il n’a pas le mandat du Parti de créér, en son nom, un Groupe Parlementaire ». C’est en ces termes que Me Wade a sabré Modou Diagne Fada à travers le Conseil de Discipline qui s’est autosaisie de la question. Ainsi , le
Parti démocratique sénégalais va user certainement de cette sanction. Ce qui signifie Me Wade vient de donner un « upercut’ au Président du Conseil Départemental de Kébémer. Ce dernier aurait désormais du mal à légitimer son ambition de briguer la Présidence du Groupe parlementaire des “Libéral et Démocratie”.
Cette exclusion balise la voie libre à Aïda Mbodj, qui serait, de facto, la seule candidate au poste de présidence du Groupe parlementaire des libéraux et de leurs alliés.

Si on interroge l’histoire récente du Pds et des autres partis, on se rend compte que le Pds a toujours désigné son président de groupe parlementaire de Fara Ndiaye à Fada en passant par Ousmane Ngom, Doudou Wade entre autres. Les statuts de la formation libérale sont clairs à ce sujet. Obnibulés par le désir de s’accrocher à ses privilèges , Modou Diagne Fada qui depuis 2012 est à la tête est à la tête dudit groupe. Il doit cette position à la volonté de Wade. D’ailleurs, il a toujours été copté par Wade parmi ses frères libéraux en lui donnant des stations enviables. Pourtant , personne n’ a jamais contesté depuis qu’ il a connu sa première législature jusqu’ à aujourd’hui. Il n’est pas plus méritant que les autres même si il fait prévaloir son militantisme. Oumar Sarr qui depuis 1996 a toujours gagné le département de Dagana même bombardé coordonnateur , n’est pas président du Groupe parlementaire
ni député de la Cedeao. Son engagement auprès de Me Wade ne souffre d’aucun doute.
Iba Der Thiam , expert dans les louanges destinés à Abdoulaye Wade, Awa Diop qui encensait le Père de Karim Wade et Modou Diagne Fada qui se montrait disciple du Pape du Sopi au temps où le prédécesseur du Président Macky Sall avait des décrets en son pouvoir. Depuis qu’ il n’est plus aux affaires , ces trois personnes pré- citées ne sont plus visibles sur le terraiin du combat Les rares fois que Fada s’est distingué, c’était pour aller à l’encontre des directions
Du Pds. Menait –il une croisade pour destabiliser le Parti qui l’ a formaté ? De forts soupçons de ce que les marxistes appellent « collision avec l’ennemi » pèsent sur lui. Avant même la session du Parlement , les libéraux avaient élevé la voix pour soutenir que Abdoulaye Diallo roulerait pour l’enfant de Darou Mousty.
Quoiqu’ il en soit , le comportement de Modou Diagne constitue une entrave à la vie du Pds et un affront à son leader Me Wade.
Hiereusement que ce dernier est un lion dur à cuire et qui n’ a pas encore perdu l’usage de ses crocs.

La formation libérale a toujours vécu des épreuves qu’ elle a eu à surmonter surtout quand l’honorabilité de Wade est engagée.

Du fait des bizarreries et des incongruités qu’elles comportent, la réunion du bureau de l’Assemblée nationale, qui était prévue hier, a été reportée jusqu’à la semaine prochaine. Deux listes ont été présentées au nom du Pds, ce qui est insolite. Le Pds a défendu hier que la liste de Modou Diagne Fada est estampillée de faux et usage de faux. Mais avec la donne introduite par Wade, Modou Diagne Fada sera hors-jeu.

Mademba Ramata DIA




AFRIQUE-MONDE

logo article

En intégrant le Maroc, la CEDEAO deviendrait la 16e puissance mondiale devant la Turquie

26/02/2017 par :

(Agence Ecofin) - Le Maroc a présenté à Ellen Johnson Sirleaf, présidente en exercice de la CEDEAO, (...)

logo article

Infographie : comment se porte le commerce des armes en Afrique ?

21/02/2017 par :

Selon les données du Stockholm International Peace Research Institute (Sipri) portant sur ces (...)

logo article

Bénin : l’Etat récupère ses hôtels

21/02/2017 par :

Le gouvernement béninois a prononcé ce mercredi 16 février, la résolution des conventions de (...)

logo article

AFRIQUE : Le Président de l’Assemblée des Etats Parties se félicite de la décision de la Gambie de ne pas se retirer du Statut de Rome de la CPI

17/02/2017 par :

PAPA MEO DIOUF : Le 10 novembre 2016, la République islamique de Gambie a notifié sa décision de (...)

logo article

Tchad : Comment a été créée la garde présidentielle

15/02/2017 par :

Les exercices sont répétés en conditions réelles à N’Djamena. "L’entraînement est gourmand en (...)

logo article

Mali : l’opération Barkhane annonce avoir déjoué un projet d’attentat à Kidal

15/02/2017 par :

Informée par la population d’une attaque terroriste en préparation à Kidal, une trentaine de (...)

logo article

Sortie du Franc CFA : pour les panafricains, une autre monnaie est possible

13/02/2017 par :

PAR PAPA MEO DIOUF : Dakar, le 13 février 2017 - La nouvelle journée de mobilisation du Front (...)

logo article

RAPPORT : UN DÉPUTÉ FRANÇAIS ÉVOQUE LA "MALADIE" DU ROI DU MAROC, MOHAMMED VI

11/02/2017 par :

A l’occasion de la remise d’un rapport sur les relations entre l’Europe et le Maghreb, Jean (...)

logo article

Félix Tshisekedi : « Mon père appartient au patrimoine national de la RD Congo »

10/02/2017 par :

La mêlée politique congolaise ne connait pas de trêve. Depuis le décès d’Étienne Tshisekedi, et (...)

logo article

Exclusif – Présidence Commission africaine : Toute la vérité sur l’échec cuisant des adversaires du Tchadien, Moussa Faki Mahamat ?

08/02/2017 par :

Après plusieurs mois de campagne intense, les candidats au prestigieux poste de Président de la (...)

logo article

AFRIQUE : LE SPECTRE DE LA GUERRE PLANE DE NOUVEAU SUR LE MAGHREB

06/02/2017 par :

Après le sérieux revers qu’il vient d’essuyer suite à la validation du retour du Maroc au sein de (...)

DEPECHES

21 février 2017

FRANCE : Le siège du Front national à Nanterre a été perquisitionné, lundi, pour la seconde fois dans le cadre de l’affaire des soupçons d’emplois fictifs d’assistants au Parlement européen, a annoncé le FN, dénonçant "une opération médiatique".

21 février 2017

USA : Donald Trump a annoncé, lundi, la nomination du général H.R. McMaster comme nouveau conseiller à la sécurité nationale, en remplacement de Michael Flynn, au terme d’une difficile recherche qui a tenu Washington en haleine.

30 janvier 2017

AFRIQUE : Le Maroc réintègre l’Union africaine (officiel)

30 janvier 2017

Sommet de l’UA : le Tchadien Moussa Faki Mahamat élu à la tête de la Commission de l’Union africaine Il succède donc à la Sud-Africaine Nkosazana Dlamini-Zuma.

27 janvier 2017

POLITIQUE : La Conférence des leaders de Mànkoo Wattu Senegaal s’est réunie ce jeudi 26 janvier 2017 à la Permanence Nelson Mandela du Grand Parti. Examinant la question relative à l’invitation du Ministre de l’Intérieur Abdoulaye Daouda DIALLO à participer « aux discussions sur le processus électoral » prévues avec le Président de la République, vendredi 27 janvier 2017 « au Palais présidentiel », le FDS / Mankoo Wattu demande à ses membres de ne pas prendre part à cette rencontre. Dans ce cadre, le FDS/ Mankoo Wattu invite la presse nationale et internationale à un point de presse qu’il tiendra vendredi 27 janvier 2017 à 15h30mn au siège du Grand Parti.

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES