FINANCES : L’onde de choc du Brexit atteint les places financières africaines

Les incertitudes engendrées sur les places boursières africaines par le vote en faveur de la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne (Brexit) sont particulièrement marquées à Johannesburg, en Afrique du Sud.

Pourquoi les groupes africains préfèrent les Bourses étrangères
Si elles sont d’une ampleur moindre que le séisme qui a ébranlé les grandes places de New York à Francfort et Hong Kong (la capitalisation boursière mondiale a fondu de -2 146 milliards de dollars le lendemain du référendum britannique du 23 juin), les secousses ressenties sur les Bourses africaines depuis le Brexit n’en sont pas moins importantes.

La place boursière africaine la plus touchée est le Johannesburg Stock Exchange (JSE), de loin la plus grosse du continent avec une capitalisation proche de 1 000 milliards de dollars.

Au total, 13 des 15 plus importantes baisses de capitalisation enregistrées sur le continent depuis vendredi concernent des entreprises cotées sur la place boursière sud-africaine, selon les données compilées par le site spécialisé African-markets.com.

Des liens financiers étroits

Une situation peu surprenante, si l’on tient compte des « liens financiers étroits entre l’Afrique du Sud et le Royaume-Uni et du fait que de nombreuses grandes entreprises sud-africaines ont une double cotation sur les Bourses de Londres et de Johannesburg« , souligne une étude du cabinet de conseil britannique EXX Africa, parue ce mardi 28 juin.

Toutefois, avertit Romuald Yonga, fondateur et directeur général d’African-markets.com, « hormis le Brexit, nous sommes toujours en pleine période de publication des résultats financiers (annuels et semestriels) par les sociétés cotées sur le JSE, cela a évidemment un grand impact direct sur la valeur de leurs actions ».

En faveur d’une influence du Brexit plaide le fait que les entreprises dont les capitalisations à Jo’burg sont le plus en recul réalisent une part importante de leurs activités sur les marchés européens et, parfois, y comptent leurs maisons mères.

Ainsi, le spécialiste sud-africain de la distribution Steinhoff International (qui détient la chaîne française Conforama), coté à Londres et à Johannesburg, a vu sa capitalisation chuter de -1,876 milliard de dollars depuis le référendum britannique, selon les données d’African-markets.com

Le conglomérat sud-africain Naspers (médias, TIC), qui a pourtant annoncé vendredi dernier un bénéfice en hausse de +18 %, a vu sa capitalisation baisser de -1,81 milliard de dollars.

Deux groupes miniers, le suisse Glencore et le britannique Anglo American, ont vu leurs titres nettement reculer à Johannesburg, reflet des craintes qu’une nouvelle récession économique mondiale engendrée par le Brexit annihile les chances de relance d’une industrie déjà à la peine.

Le secteur financier a été particulièrement affecté par les incertitudes autour du futur de la Place de Londres. Un tiers des vingt premiers titres dont les capitalisations ont le plus lourdement reculé sur le continent depuis vendredi sont actives dans la finance, notamment les banques FirstRand, Standard Bank Group, Barclays Africa Group, et les assureurs Old Mutual et Sanlam.

Cotées à Johannesburg, des entreprises spécialisées dans le luxe telles que Compagnie financière Richemont (Cartier, Jaeger-LeCoultre, Lancel), basé en Suisse mais historiquement présent en Afrique du Sud, et le britannique Capital & Counties Properties plc, spécialisé dans l’immobilier, ont également été affectées.

Situations dans les autres places africaines

Hors de la place de Johannesburg, les capitalisations les plus en recul sont celles du nigérian Dangote Cement (-490 millions de dollars), du groupe bancaire marocain BCP à Casablanca (-133 millions de dollars), Guaranty Trust Bank à Lagos (-120 millions de dollars) et de l’opérateur téléphonique kényan Safaricom, très présent dans les services financiers, qui a vu sa capitalisation reculer de -118,7 millions de dollars depuis vendredi.

Si plusieurs sociétés cotées en Afrique du Nord (Maroc Télécom, l’égyptien Edita Food et le tunisien SFBT) ont vu leur capitalisation baisser nettement depuis jeudi, Romuald Yonga estime que le Brexit « a ou aura peu d’impact sur ces marchés, les investisseurs anglais n’étant pas très présents sur ceux-ci et les échanges commerciaux sont relativement bas comparés à d’autres pays européens ».

« D’autre part, ajoute l’analyste, il faut savoir qu’on observe toujours une baisse d’activité pendant la période du ramadan”.

À la Bourse régionale des valeurs mobilières, basée à Abidjan, les reculs les plus marqués depuis vendredi concernent des filiales de groupes français : la SGBCI (Société générale) et Total Côte d’Ivoire. JEUNE AFRIQUE




AFRIQUE-MONDE

logo article

Mali : les partisans de Sanogo venus en masse au premier jour de son procès

01/12/2016 par :

Les partisans d’Amadou Haya Sanogo ont pris leurs quartiers à Sikasso, où a débuté mercredi le (...)

logo article

De Rabat à Madagascar, comment Mohammed VI étend l’influence du Maroc sur tout le continent africain

29/11/2016 par :

Rwanda, Tanzanie, Sénégal, Éthiopie, Madagascar, et bientôt Nigeria et Zambie. Jamais Mohammed VI (...)

logo article

Burundi : le conseiller du président Nkurunziza, Willy Nyamitwe, aurait échappé à une tentative d’assassinat

29/11/2016 par :

Willy Nyamitwe, conseiller en communication du président burundais Pierre Nkurunziza aurait été (...)

logo article

Sommet de Madagascar : l’Arabie saoudite devra patienter avant d’adhérer à la Francophonie

26/11/2016 par :

Malgré le plaidoyer de certains chefs d’États africains en faveur d’une adhésion de l’Arabie (...)

logo article

AFRIQUE : Les 5 questions que vous vous posez sur le sommet de la francophonie à Madagascar

25/11/2016 par :

Une trentaine de chefs d’État et de gouvernement sont attendus à Antananarivo pour le XVIe sommet (...)

logo article

RDC – Interview exclusive de Matata Ponyo : « J’ai navigué dans des eaux infestées de crocodiles »

22/11/2016 par :

Le Premier ministre congolais sortant s’est confié en exclusivité à Jeune Afrique au sujet de ses (...)

logo article

OPINION : Pour une négociation politique tous azimuts au Burkina Faso

22/11/2016 par :

Affirmer qu’il règne une tension politique dans notre pays qui est à l’image de celle qui oppose le (...)

logo article

Pierre-Claver Mbonimpa : « Les présidents africains ont la même maladie »

20/11/2016 par :

De passage à Paris où il a été invité par Human Rights Watch pour recevoir le prix Alison Des Forges (...)

logo article

Maroc – UA : Mohammed VI sollicite l’intervention d’Idriss Déby Itno et reporte sa visite en Éthiopie

16/11/2016 par :

Le roi du Maroc a demandé au président tchadien ce lundi d’intervenir auprès de la présidente de la (...)

logo article

États-Unis : Trump promet d’expulser jusqu’à 3 millions d’immigrés clandestins

13/11/2016 par :

Le nouveau président élu des États-Unis Donald Trump a promis d’expulser jusqu’à 3 millions (...)

logo article

L’état d’urgence « devrait être prolongé jusqu’à l’élection présidentielle »

13/11/2016 par :

LE SCAN POLITIQUE/VIDÉO - Le premier ministre souhaite que les mesures d’exceptions restent en (...)

DEPECHES

29 novembre 2016

URGENT : Un avion qui transportait une équipe de football brésilienne s’est écrasé près de la ville colombienne de Medellin. La police colombiennes annonce 76 morts

29 novembre 2016

HAITI : Jovenel Moïse a été déclaré vainqueur de la présidentielle haïtienne dès le premier tour, selon les résultats préliminaires annoncés ce mardi 29 novembre par le Conseil électoral provisoire (CEP). Le nouveau président a appelé les Haïtiens à s’unir pour relever le pays.

11 novembre 2016

DEPECHE/USA : Des milliers de personnes, pour la plupart des jeunes, ont à nouveau défilé dans la nuit de jeudi à vendredi dans les grandes villes américaines aux cris de « Pas mon président ! ». Des rassemblements parfois émaillés de violences comme à Portland. Trump accuse les média

7 novembre 2016

DEPECHE : Monsieur Macky SALL, Président de la République, et Sa Majesté Mohammed VI Roi du Maroc présideront la signature d’un Protocole d’accord pour la création d’un Centre de Formation dédié à l’Entreprenariat, ce mardi 08 novembre 2016 à 13 heures au Palais de la République. Après cette cérémonie, les deux Chefs d’Etat sont attendus à l’Hôpital Principal de Dakar pour procéder à la remise solennelle de médicaments offerts par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité au Ministère de la Santé. Sa Majesté Mohammed VI, Roi du Maroc visitera, à cette occasion, le Pavillon Boufflers (Maladies infectieuses) ainsi que la Maternité de l’Hôpital. Son Excellence Monsieur Macky SALL, Président de la République souhaite la bienvenue et un agréable séjour au Sénégal à son illustre hôte.

29 octobre 2016

ACTUALITE : Monsieur Gorgui Ndong, Spécialiste en Gestion des Ressources humaines, précédemment membre du Collège du Fonds de Développement du Service Universel des Télécommunications (FDSUT), est nommé Ministre délégué auprès du Ministre du Renouveau urbain, de l’Habitat et du Cadre de vie, chargé de la Restructuration et de la Requalification des banlieues, en remplacement de Madame Fatou Tambédou.

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES