FARBA SENGHOR : « Moustapha Diakhaté cherche-t-il à jeter le trouble sur la paix sociale et sur la stabilité du Sénégal ! »

Poursuivant la logique de règlement de compte et d’harcèlement à l’endroit du Président Abdoulaye Wade, son fils Karim Wade,sa famille, et son parti, le PDS, Moustapha Diakhaté, le Président du groupe parlementaire au pouvoir, Benno Bokk Yaakar,s’agite à nouveau et revient à la charge, en vue de prouver aux yeux de son maître qu’il mérite la place où il est car il peut flairer la direction de celui-ci. La cible principale aujourd’hui et demain après l’emprisonnement arbitraire de Karim Wade est le Président Abdoulaye Wade, l’homme à persécuter, à ses yeux.
Evidemment, il n’y a rien de surprenant dans la démarche du Président du groupe parlementaire Benno Bokk Yaakar car il cherche à rompre la paix sociale et la stabilité de notre pays en vue de trouver les justificatifs du parachèvement du règlement de compte érigé comme méthode de gouvernance par le nouveau régime.
En tout état de cause, Moustapha Diakhaté est entrain de faire du sur place dans le débat sur la nationalité car Me Wade a déjà répondu clairement et sans ambages à toutes les questions que le Président du groupe parlementaire a posées.
Me Wade a expliqué dans le document portant sur la nationalité des Présidents du Sénégal qu’il a renoncé à sa nationalité française acquise par naissance dès les premiers mois de l’indépendance avant même son retour au Sénégal et qu’il a passé l’agrégation en France à la catégorie des étrangers alors qu’il était assistant à l’Université de Assas – Panthéon de Paris et perdu volontairement tous les avantages liés à la nationalité française qu’ils soient pécuniaires, administratifs ou de simples titres lorsqu’il a été affecté à la faculté de Droit et des Sciences économiques de l’Université de Dakar comparativement à son promotionnaire français à l’agrégation, Desneuf affecté en même temps que lui ici à un poste similaire. Maître Abdoulaye Wade est resté exclusivement Sénégalais et il ne s’en est jamais départi.
En réalité, si les socialistes étaient convaincus que Maître Wade n’était pas exclusivement sénégalais contrairement aux dispositions de la Constitution depuis 1992, ils n’allaient pas le laisser se présenter aux élections présidentielles en 1993 et en 2000.
Maintenant il appartient à ses pourfendeurs qui persisteraient d’apporter les preuves que Me Wade n’était pas exclusivement sénégalais au moment de sa participation aux différentes élections présidentielles
Par contre, les sénégalais n’ont obtenu, à ce jour, aucune réponse de la part des autres Présidents vivants sur leur double nationalité brandie ou sur une quelconque renonciation à celle-ci malgré le tôlé soulevé.
Mais, on sait au moins, à la suite de l’agitation de Moustapha Diakhaté qui pose et repose la double nationalité de Me Abdoulaye Wade malgré la pertinence de la réponse à cette question que l’objectif fondamental des hommes de Macky Sall est de détourner l’opinion du débat poignant sur la légitimité du pouvoir actuel à la suite des révélations fracassantes de Lamine Diack dans l’affaire du dopage, de la corruption, du blanchiment d’argent et du financement illicite de candidats sénégalais aux élections locales de 2009 et à l’élection présidentielle de 2012 en vue de renverser le Président de la République d’alors Me Abdoulaye Wade .
Macky Sall et ses hommes craignent-ils d’être éclaboussés plus encore, par le développement attendu des suites de l’enquête judiciaire et des commissions rogatoires concernant Lamine Diack, Massata Diack et autres ?
Maintenant, à la suite de Moustapha Diakahté, c’est notre tour de poser à Macky Sall, son mentor les questions ci-après :
1) Macky Sall, confirme-t-il qu’il a obtenu la nationalité française ou américaine ?
2) S’il n’est pas français ou américain qu’il nous en apporte la preuve ?
3) Macky Sall et son épouse, ont-ils acquis la nationalité américaine, la Green card par loterie ou par une quelconque autre procédure ?
4) Macky Sall a-t-il des enfants américains ? Dans quelles conditions ont-ils acquis la nationalité américaine ?
5) Son épouse est-elle allée aux Etats Unis pour y accoucher en vue d’obtenir un titre de séjour ?
6) Macky Sall et son épouse ont-ils obtenu des titres de long séjour et des avantages liés à la nationalité de leurs enfants ou de la détention de la Green card de l’un des époux ?
7) Dans le gouvernement et dans l’entourage de Macky Sall, quels sont ceux qui sont détenteurs d’une double nationalité ? Dans le cas échéant qu’ils expliquent aux sénégalais et à l’opinion internationale comment ils ont acquis cette autre nationalité ?
En conséquence, nous invitons Moustapha Diakhaté et les pourfendeurs du Président Abdoulaye Wade à répondre à ces interpellations à juste titre et à évaluer tous les risques qu’ils encourent à déstabiliser le Sénégal connu pour sa stabilité et sa paix sociale qui reposent sur la diversité, la tolérance, le partage et l’acceptation de l’autre tel qu’il est.

Farba Senghor




AFRIQUE-MONDE

logo article

Mali : les partisans de Sanogo venus en masse au premier jour de son procès

01/12/2016 par :

Les partisans d’Amadou Haya Sanogo ont pris leurs quartiers à Sikasso, où a débuté mercredi le (...)

logo article

De Rabat à Madagascar, comment Mohammed VI étend l’influence du Maroc sur tout le continent africain

29/11/2016 par :

Rwanda, Tanzanie, Sénégal, Éthiopie, Madagascar, et bientôt Nigeria et Zambie. Jamais Mohammed VI (...)

logo article

Burundi : le conseiller du président Nkurunziza, Willy Nyamitwe, aurait échappé à une tentative d’assassinat

29/11/2016 par :

Willy Nyamitwe, conseiller en communication du président burundais Pierre Nkurunziza aurait été (...)

logo article

Sommet de Madagascar : l’Arabie saoudite devra patienter avant d’adhérer à la Francophonie

26/11/2016 par :

Malgré le plaidoyer de certains chefs d’États africains en faveur d’une adhésion de l’Arabie (...)

logo article

AFRIQUE : Les 5 questions que vous vous posez sur le sommet de la francophonie à Madagascar

25/11/2016 par :

Une trentaine de chefs d’État et de gouvernement sont attendus à Antananarivo pour le XVIe sommet (...)

logo article

RDC – Interview exclusive de Matata Ponyo : « J’ai navigué dans des eaux infestées de crocodiles »

22/11/2016 par :

Le Premier ministre congolais sortant s’est confié en exclusivité à Jeune Afrique au sujet de ses (...)

logo article

OPINION : Pour une négociation politique tous azimuts au Burkina Faso

22/11/2016 par :

Affirmer qu’il règne une tension politique dans notre pays qui est à l’image de celle qui oppose le (...)

logo article

Pierre-Claver Mbonimpa : « Les présidents africains ont la même maladie »

20/11/2016 par :

De passage à Paris où il a été invité par Human Rights Watch pour recevoir le prix Alison Des Forges (...)

logo article

Maroc – UA : Mohammed VI sollicite l’intervention d’Idriss Déby Itno et reporte sa visite en Éthiopie

16/11/2016 par :

Le roi du Maroc a demandé au président tchadien ce lundi d’intervenir auprès de la présidente de la (...)

logo article

États-Unis : Trump promet d’expulser jusqu’à 3 millions d’immigrés clandestins

13/11/2016 par :

Le nouveau président élu des États-Unis Donald Trump a promis d’expulser jusqu’à 3 millions (...)

logo article

L’état d’urgence « devrait être prolongé jusqu’à l’élection présidentielle »

13/11/2016 par :

LE SCAN POLITIQUE/VIDÉO - Le premier ministre souhaite que les mesures d’exceptions restent en (...)

DEPECHES

29 novembre 2016

URGENT : Un avion qui transportait une équipe de football brésilienne s’est écrasé près de la ville colombienne de Medellin. La police colombiennes annonce 76 morts

29 novembre 2016

HAITI : Jovenel Moïse a été déclaré vainqueur de la présidentielle haïtienne dès le premier tour, selon les résultats préliminaires annoncés ce mardi 29 novembre par le Conseil électoral provisoire (CEP). Le nouveau président a appelé les Haïtiens à s’unir pour relever le pays.

11 novembre 2016

DEPECHE/USA : Des milliers de personnes, pour la plupart des jeunes, ont à nouveau défilé dans la nuit de jeudi à vendredi dans les grandes villes américaines aux cris de « Pas mon président ! ». Des rassemblements parfois émaillés de violences comme à Portland. Trump accuse les média

7 novembre 2016

DEPECHE : Monsieur Macky SALL, Président de la République, et Sa Majesté Mohammed VI Roi du Maroc présideront la signature d’un Protocole d’accord pour la création d’un Centre de Formation dédié à l’Entreprenariat, ce mardi 08 novembre 2016 à 13 heures au Palais de la République. Après cette cérémonie, les deux Chefs d’Etat sont attendus à l’Hôpital Principal de Dakar pour procéder à la remise solennelle de médicaments offerts par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité au Ministère de la Santé. Sa Majesté Mohammed VI, Roi du Maroc visitera, à cette occasion, le Pavillon Boufflers (Maladies infectieuses) ainsi que la Maternité de l’Hôpital. Son Excellence Monsieur Macky SALL, Président de la République souhaite la bienvenue et un agréable séjour au Sénégal à son illustre hôte.

29 octobre 2016

ACTUALITE : Monsieur Gorgui Ndong, Spécialiste en Gestion des Ressources humaines, précédemment membre du Collège du Fonds de Développement du Service Universel des Télécommunications (FDSUT), est nommé Ministre délégué auprès du Ministre du Renouveau urbain, de l’Habitat et du Cadre de vie, chargé de la Restructuration et de la Requalification des banlieues, en remplacement de Madame Fatou Tambédou.

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES