Exclusif - Affaire Lamine Diack : La liste explosive de Massata, des sommes et des noms

L’article de nos confrères du journal Français le Monde est juste un iceberg. Le monde risque de s’effondrer avec la publication de la liste explosive que détient Massata Diack. Sur cette fameuse liste figure en bonne place de grosses pontes de la politique sénégalaise, de la société civile, des activistes et autres gros prêcheurs de la bonne parole, des valeurs et principes. L’ancien président de IAAF, Lamine Diack a arrosé des Assises nationales à la présidentielle en passant par les locales. Une icône de la musique sénégalaise et un grand homme politique potentiel candidat à la prochaine présidentielle étaient les principaux porteurs de valises. PressAfrik qui détient l’exclusivité de cette information est à mesure de donner des sommes et des noms de grosses personnalités politiques et de la société civile qui se veulent chantre de la démocratie, des valeurs et principes de bonne gouvernance.

Interrogé par le teigneux juge Renaud Van Rumbeck, Lamine Diack a déclaré qu’il a financé la campagne de l’opposition contre Wade en 2012 et contre son fils en 2009. Son propre fils Massata Diack détient la liste des bénéficiaires, précise l’ancien président de IAAF. Dans tout autre pays normal, ce dernier aurait été interrogé par la justice pour en savoir plus sur cette affaire explosive.

Selon des sources dignes de foi, cette liste existe et comporte des noms de personnes et d’organisation de la société civile qui ont bénéficité de la générosité suspecte des Russes pour financer leur campagne.

Une organisation se voulant nationale et qui a donné du fil à retordre à Abdoulaye Wade a eu le jackpot car ayant reçu à plusieurs reprises via son comité de pilotage des chèques de 15 millions pour financer ses assises et ses activités onéreuses dont la plus importante a eu lieu au King Fahd Palace. Lamine Diack croyait, en signant son carnet de chèques, qu’il pouvait être désigné candidat de transition de cette organisation très à la pointe de la contestation dirigée par un patriarche ancien Directeur général d’une institution onusienne. Une volonté contrariée par la multiplicité des parties prenantes et les divergences de vue entre plusieurs acteurs.

Un groupe de jeunes je-m’en-foutistes enragés contraint à la contestation par les coupures intempestives d’électricité a également son nom sur cette liste explosive. Ils ont également bénéficié des largesses du clan Diack.

Un candidat têtu fortement critiqué par l’opposition pour son engagement solitaire dans la campagne a reçu un chèque de 20 millions de francs CFA. Sa stratégie s’est avérée payante au bout du compte. Une universitaire, chantre des beaux discours sur la bonne gouvernance a également eu sa part du gâteau.

Un cacique d’un défunt régime tombeur du fils de Wade a été l’un des plus grands bénéficiaires de cet argent sale qui décidément n’a pas l’odeur de la sueur des athlètes victimes de chantage.

Un chanteur, icône dans son domaine, a aussi été arrosé. Il en est sorti riche comme crésus au point de multiplier les hommages au grand Diack qui l’a toujours parrainé dans sa carrière. Les deux hommes ont des relations solides nouées depuis plusieurs décennies.

PressAfrik, par souci de professionnalisme a tenté de joindre depuis le week-end certaines personnes sur cette liste. Elles sont nombreuses à ne pas vouloir décrocher leur téléphone. Utilisant un numéro privé, deux ont décroché mais juste après notre présentation, elles ont promis de rappeler.

Ibrahima Lissa FAYE



AFRIQUE-MONDE

logo article

Quand Melania refuse de prendre la main de Donald Trump

23/05/2017 par :

Melania Trump est une épouse discrète, mais dont les réactions non verbales sont parfois plus (...)

logo article

Les services de sécurité pensent avoir identifié l’auteur de l’attaque

23/05/2017 par :

Les services de sécurité pensent avoir identifié l’auteur de l’attentat perpétré lundi soir lors du (...)

logo article

Trump promet de faire "tout son possible" pour un accord de paix au Proche-Orient

23/05/2017 par :

Le président des Etats-Unis Donald Trump s’est engagé mardi à Bethléem en Cisjordanie occupée à (...)

logo article

Des pirates liés à la Corée du Nord très probablement derrière WannaCry

23/05/2017 par :

Le groupe de pirates informatiques Lazarus, soupçonné d’avoir partie liée avec la Corée du Nord, (...)

logo article

Attentat de Manchester : Au moins 22 morts

23/05/2017 par :

Un attentat suicide a fait au moins 22 morts, dont des enfants, et 59 blessés à l’issue d’un (...)

logo article

L’Iran dénonce le "show" de Ryad et rejette les accusations de Trump

23/05/2017 par :

Le président iranien Hassan Rohani a répondu lundi aux attaques des Etats-Unis et de l’Arabie (...)

logo article

Soudan du Sud : Salva Kiir annonce un cessez-le-feu

23/05/2017 par :

Le président sud soudanais a déclaré un cessez-le-feu unilatéral qui selon lui était effectif à (...)

logo article

Un sniper abat un terroriste de l’EI à 2,4 km de distance

22/05/2017 par :

Selon le Daily Mail, un sniper de l’armée britannique a utilisé "le fusil le plus puissant du (...)

logo article

Des centaines de personnes arrêtées dans un club gay en Indonésie

22/05/2017 par :

La police de Djakarta a investi un club gay de la capitale indonésienne et procédé à 141 (...)

logo article

KIM JONG-UN DIT QU’IL N’EST PAS KADHAFI, ET QUE LES OCCIDENTAUX NE PEUVENT RIEN CONTRE LUI

21/05/2017 par :

Dépeint par les médias occidentaux comme un personnage excentrique, personnage qui lâche les (...)

logo article

Gabon : les millions bloqués du lobbyiste américain qui portait les valises d’Ali Bongo

21/05/2017 par :

Ce sont plus de 8 millions de dollars qui auraient transité par les comptes de Joseph Szlavik, (...)

DEPECHES

19 mai 2017

VIOLENT ACCIDENT SUR L’AUTOROUTE : PAS DE MORT ; QUE DES DÉGÂTS MATÉRIELS IMPORTANTS

3 mai 2017

Sénégal : Khalifa Sall et ses co-détenus restent en prison

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

10 avril 2017

RDC : les manifestations de l’opposition prévues ce lundi interdites par la police

10 avril 2017

Égypte : le président al-Sissi déclare l’état d’urgence pour trois mois après les attentats de l’EI contre des Coptes

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES