Etats-Unis : Barack Obama annonce le maintien de troupes en Afghanistan

Le gouvernement américain compte marquer une pause dans le retrait de ses soldats d’Afghanistan, a annoncé le président américain ce jeudi.

Quelque 10 000 soldats sont actuellement déployés sur le sol afghan. Initialement, un retrait quasiment total des troupes était prévu d’ici la fin janvier 2017. Finalement, 14 ans après le début de l’intervention militaire, la présence militaire américaine est maintenue en Afghanistan au moins encore pendant deux ans. En 2016, 9 800 soldats seront maintenus sur place « pour l’essentiel ». En 2017, les effectifs seront réduits de moitié, avec le maintien de 5 500 soldats dans les bases de Bagram, Jalalabad et Kandahar.

Force est de constater que les quelque 60 milliards de dollars dépensés par Washington ces 14 dernières années, pour former et équiper l’armée afghane, n’ont pas donné les résultats escomptés.

Depuis le départ de la majorité des troupes occidentales d’Afghanistan, à l’exception des forces américaines, la paix est loin d’être gagnée. Les talibans ont engagé, ces derniers mois, plusieurs offensives mettant à rude épreuve l’armée afghane, comme à Kunduz, dans le nord du pays, où les insurgés - dans une offensive spectaculaire - ont réussi à prendre le contrôle d’une ville de 300 000 habitants.

La ville de Kunduz a finalement été reprise aux talibans grâce au soutien de l’aviation américaine. Et Washington - qui dispose de quelque 10 000 soldats qui ont pour mission d’entraîner les forces afghanes et de se consacrer aux opérations anti-terroristes - a dû se rendre à l’évidence. Les militaires afghans sont toujours incapables aujourd’hui d’assurer la sécurité du pays. Le président Obama annonce donc un ralentissement du retrait, qui devait pourtant être total à la fin de son mandat, fin janvier 2017.

La déclaration de Barack Obama

« J’ai décidé de maintenir notre actuel dispositif de 9 800 hommes en Afghanistan pour l’année 2016. Leur mission ne changera pas. Nos troupes vont continuer d’assumer les deux tâches précises que j’ai déjà expliquées : entraîner les forces afghanes, et combattre al-Qaïda.

Mais maintenir notre dispositif pour l’an prochain, plutôt qu’accélérer le retrait, permettra de soutenir notre effort dans l’entrainement et l’assistance aux forces afghanes afin qu’elles deviennent assez fortes. Deuxièmement, j’ai décidé qu’au lieu de revenir à un dispositif « normal » pour notre ambassade à Kaboul à la fin de l’année 2016, nous maintiendrons 5 500 hommes sur un petit nombre de bases incluant, Bagram, Jalalabad à l’Est, Kandahar au Sud.

L’Afghanistan est un élément clef dans le réseau contre le terrorisme dont nous avons besoin du Sud de l’Asie à l’Afrique afin de faire face plus largement et plus rapidement aux menaces auxquelles nous sommes confrontées et pour prévenir toute attaque contre le territoire national. »
(Traduction française par Anne-Marie Capomaccio, correspondante de RFI à Washington) RFI



AFRIQUE-MONDE

logo article

Quand Melania refuse de prendre la main de Donald Trump

23/05/2017 par :

Melania Trump est une épouse discrète, mais dont les réactions non verbales sont parfois plus (...)

logo article

Les services de sécurité pensent avoir identifié l’auteur de l’attaque

23/05/2017 par :

Les services de sécurité pensent avoir identifié l’auteur de l’attentat perpétré lundi soir lors du (...)

logo article

Trump promet de faire "tout son possible" pour un accord de paix au Proche-Orient

23/05/2017 par :

Le président des Etats-Unis Donald Trump s’est engagé mardi à Bethléem en Cisjordanie occupée à (...)

logo article

Des pirates liés à la Corée du Nord très probablement derrière WannaCry

23/05/2017 par :

Le groupe de pirates informatiques Lazarus, soupçonné d’avoir partie liée avec la Corée du Nord, (...)

logo article

Attentat de Manchester : Au moins 22 morts

23/05/2017 par :

Un attentat suicide a fait au moins 22 morts, dont des enfants, et 59 blessés à l’issue d’un (...)

logo article

L’Iran dénonce le "show" de Ryad et rejette les accusations de Trump

23/05/2017 par :

Le président iranien Hassan Rohani a répondu lundi aux attaques des Etats-Unis et de l’Arabie (...)

logo article

Soudan du Sud : Salva Kiir annonce un cessez-le-feu

23/05/2017 par :

Le président sud soudanais a déclaré un cessez-le-feu unilatéral qui selon lui était effectif à (...)

logo article

Un sniper abat un terroriste de l’EI à 2,4 km de distance

22/05/2017 par :

Selon le Daily Mail, un sniper de l’armée britannique a utilisé "le fusil le plus puissant du (...)

logo article

Des centaines de personnes arrêtées dans un club gay en Indonésie

22/05/2017 par :

La police de Djakarta a investi un club gay de la capitale indonésienne et procédé à 141 (...)

logo article

KIM JONG-UN DIT QU’IL N’EST PAS KADHAFI, ET QUE LES OCCIDENTAUX NE PEUVENT RIEN CONTRE LUI

21/05/2017 par :

Dépeint par les médias occidentaux comme un personnage excentrique, personnage qui lâche les (...)

logo article

Gabon : les millions bloqués du lobbyiste américain qui portait les valises d’Ali Bongo

21/05/2017 par :

Ce sont plus de 8 millions de dollars qui auraient transité par les comptes de Joseph Szlavik, (...)

DEPECHES

19 mai 2017

VIOLENT ACCIDENT SUR L’AUTOROUTE : PAS DE MORT ; QUE DES DÉGÂTS MATÉRIELS IMPORTANTS

3 mai 2017

Sénégal : Khalifa Sall et ses co-détenus restent en prison

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

10 avril 2017

RDC : les manifestations de l’opposition prévues ce lundi interdites par la police

10 avril 2017

Égypte : le président al-Sissi déclare l’état d’urgence pour trois mois après les attentats de l’EI contre des Coptes

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES