Environnement : Abdoulaye Baldé : « Le Sénégal est menacé »

La croissance démographique n’est pas sans conséquence sur la nature. Cette croissance, qui entraîne une pression urbaine, a aussi tendance à étouffer la nature voire à la faire disparaître. Le constat est palpable à Dakar, alors qu’elle est indispensable à notre vie, à notre santé, à notre bien-être.
Conscient de cette situation, le ministre de l’Environnement, Abdoulaye Baldé, a tiré la sonnette d’alarme pour appeler les populations à prendre à bras le corps la protection de la nature. Il a profité de la Journée mondiale de l’Environnement, célébré ce lundi 6 juin 2017 à Tambacounda, pour mettre en exergue les conséquences de cette croissance dans nos pays.
« Cette course à la croissance, notamment dans les pays en développement, risque de produire les mêmes scénarios qu’ont vécu les pays développés avec les risques de pollution, de dégradation de la qualité de l’air, des eaux et des sols, l’utilisation non rationnelle des intrants chimiques, les pertes de ressources naturelles et plus globalement les pertes de la biodiversité et leurs corollaires sur la santé et le bien-être des populations », a soutenu le ministre, pour sensibiliser les populations. Il a aussi invité les populations « à mieux considérer la nature et à en faire un atout plutôt que de la détruire". "Le Sénégal, comme les autres pays, est menacé", affirme-t-il.
A titre d’illustration, il a indiqué que les superficies forestières sont passées de 9,7 millions d’hectares en 2005 à 8,5 millions d’hectares en 2010, selon la Fao. Soit une perte annuelle d’environ 40 000 ha. Ce pour dire que nous exploitons à un rythme immodéré les ressources naturelles que nous avons la responsabilité de préserver pour les générations futures. En cette journée qui constitue « l’occasion pour tous les pays de sensibiliser et de renforcer la responsabilité humaine dans la protection de l’environnement", M. Baldé a estimé que « la protection de la biodiversité et de ses services doit être une priorité pour nous tous. En effet, le 4e rapport sur les perspectives mondiales de la diversité biologique montre que, sur la base des tendances actuelles, les pressions sur les écosystèmes continuent de s’accroître et que la biodiversité poursuivra son déclin. Par exemple, les moteurs associés à l’agriculture sont à l’origine de 70% des pertes projetées sur la biodiversité terrestre, en ce qui concerne les principaux secteurs primaires ».
La région de Tamba, qui a abrité la cérémonie officielle de la journée, possède également un joyau d’une superficie de plus de 913 000 hectares entre Tambacounda, Kédougou et Kolda. Il s’agit du Parc national Niokolo-Koba (Pnnk) avec son paysage riche et varié. Une des particularités de ce parc est qu’il abrite des espèces mondialement menacées telles que les éléphants, l’élan de derby, le chimpanzé, le lion d’Afrique de l’ouest et le lycaon ». Malheureusement, regrette-t-il, cette richesse est convoitée par des personnes peu scrupuleuses. Ce sont les braconniers qui déciment les animaux et exploitent illégalement le bois notamment le rônier et le vène, mais qui sont combattus en permanence.



AFRIQUE-MONDE

logo article

Législatives allemandes : un député noir en lutte contre le racisme

19/09/2017 par :

En campagne pour sa réélection, Karamba Diaby, premier député noir d’Allemagne élu dans une (...)

logo article

Présidentielle au Cameroun : Christopher Fomunyoh enfin dans l’arène ??

19/09/2017 par :

Alors que la présidentielle doit se dérouler en octobre 2018, le nom du natif du Nord-Ouest (...)

logo article

En Algérie et dans le reste du Maghreb, des tabous freinent le don d’organes

19/09/2017 par :

En lui offrant un rein, Nawel a permis à son mari Boubaker d’en finir avec 16 ans de dialyse, (...)

logo article

Le geste gênant de Donald Trump envers Melania

18/09/2017 par :

On ne peut pas dire que ça respire l’amour fou. Vendredi soir, Donald Trump et son épouse Melania (...)

logo article

Gangstérisme à Kédougou, trois attaques armées en trois jours

18/09/2017 par :

La région de Kédougou est secouée depuis la semaine dernière par une série d’attaques armées (...)

logo article

Sénégal : le mouvement anti-franc CFA de retour dans la rue

18/09/2017 par :

Plusieurs centaines de manifestants se sont réunis samedi 16 septembre dans plusieurs villes (...)

logo article

Fatick : un homme de 87 ans meurt par pendaison

18/09/2017 par :

Un homme âgé de 87 ans s’est pendu dans la nuit de samedi à dimanche à Fatick, a appris l’APS de (...)

logo article

Une ministre se déguise pour démasquer des corrompus

18/09/2017 par :

Sarah Opendi, la ministre ougandaise de la santé, a révélé qu’elle s’est déguisée en patiente pour (...)

logo article

Une double attaque dans le sud de l’Irak atteint 50 morts

14/09/2017 par :

Au moins 50 personnes, dont des Iraniens, ont été tuées jeudi dans une double attaque près de (...)

logo article

Rohingyas : Aung San Suu Kyi va enfin s’exprimer

14/09/2017 par :

La dirigeante birmane Aung San Suu Kyi souhaite finalement s’exprimer devant la nation sur (...)

logo article

Raila Odinga : « La communauté internationale doit s’impliquer, sinon le Kenya va glisser vers une grave crise »

12/09/2017 par :

Dans un entretien accordé à Jeune Afrique, Raila Odinga, candidat de l’opposition à la (...)

DEPECHES

18 juin 2017

Trump tweets : "Je suis enquêté pour avoir tiré le directeur du FBI par l’homme qui m’a dit de déclencher le directeur du FBI. Chasse aux sorcières !"

18 juin 2017

Le Chili bat le Cameroun pour son premier match en Coupe des Confédérations

19 mai 2017

VIOLENT ACCIDENT SUR L’AUTOROUTE : PAS DE MORT ; QUE DES DÉGÂTS MATÉRIELS IMPORTANTS

3 mai 2017

Sénégal : Khalifa Sall et ses co-détenus restent en prison

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES