[En direct] – Gabon : le QG de Jean Ping pris d’assaut par la garde républicaine, au moins un mort

Au lendemain de la réélection contestée d’Ali Bongo Ondimba pour un second septennat avec 49,80% des voix, le Gabon est toujours sous haute tension. Plusieurs émeutes et pillages ont éclaté dans la capitale Libreville, où l’Assemblée nationale a été incendiée. Dans la nuit de mercredi à jeudi, le QG de Jean Ping a été pris d’assaut par les forces de sécurité.

Selon l’opposition, au moins deux personnes ont été tuées dans l’assaut. Jean Ping, annoncé perdant avec 48,23% des suffrages, a accusé les forces de sécurité d’empêcher les services de secours de prendre en charge les blessés. L’assaut, lancé en milieu de nuit, était toujours en cours jeudi 1er septembre aux premières heures de la journée.

Le déroulé des événements, minute par minute, heure de Libreville. Pour rafraîchir votre page, cliquez ici.

10h25 – Selon des sources concordantes, Internet est actuellement inaccessible au Gabon.

9h43- Selon Pierre-Claver Maganga Moussavou, candidat du Parti social-démocrate (PSD), il est impossible de prédire la suite des événements. « Dans le passé, nous avons déjà connu des réactions éruptives comme celles-ci », explique-t-il à Jeune Afrique.

« Il convient désormais à l’équipe de Jean Ping, si elle le souhaite, de porter recours auprès de la Cour constitutionnelle. Encore faut-il que cela serve à quelque chose », ajoute Pierre-Claver Maganga Moussavou, en allusion aux accusations de proximité entre le pouvoir et la Cour.

« C’est un coup dur pour ceux qui pensaient que les choses allaient enfin changer. Personnellement, j’aurais aimé que Jean Ping soit proclamé vainqueur », explique l’ancien candidat, qui avait refusé se ranger derrière la candidature de l’ancien patron de l’Union africaine.

9h35 – Des heurts ont également éclaté à Mouila, chef-lieu de la province du Ngounié, dans le centre du Gabon. C’est ce que rapporte Pierre-Claver Maganga Moussavou, maire de Mouila et candidat malheureux à l’élection présidentielle du 27 août.

« Des jeunes ont érigé des barricades hier dans la ville. Une maison liée au PDG (parti au pouvoir) a également été incendiée », rapporte le maire de la ville, contacté par Jeune Afrique.

« Je condamne ces violences et j’appelle les forces de sécurité à contenir les foules pacifiquement », rajoute Pierre-Claver Maganga Moussavou.

09h18 – Le porte-parole du gouvernement, Alain-Claude Bilie-By-Nze, confirme la mort d’une personne, en marge de l’intervention des forces de l’ordre au sein du QG de l’ancien patron de l’Union africaine.

« Nous n’avons pas d’information sur les circonstances de la mort de cette personne, dont le corps a été découvert près du QG de Jean Ping », a-t-il indiqué.

Interrogé sur les arrestations en cours, Alain-Claude Bilie-By-Nze n’a pas précisé le nombre d’interpellations. « Des arrestations de casseurs sont en cours », a-t-il déclaré.

8h55 – Selon des sources concordantes, les communications par SMS sont impossibles. D’après ces mêmes sources, il s’agirait d’éviter la propagation des rumeurs.

8h33 – « Nous avons connu une nuit folle, l’Assemblée nationale a été partiellement incendiée, plusieurs magasins ont été pillés », indique Aurélien Ntoutoume, député du Parti démocratique gabonais (PDG, pouvoir) à Libreville. Selon ce dernier, ces saccages sont l’oeuvre de « voyous ».

Toujours selon Aurélien Ntoutoume, un immeuble appartenant à Paul Biyoghé Mba, ancien Premier ministre d’Ali Bongo Ondimba de juillet 2009 à janvier 2012, a été incendié à Libreville dans la nuit.

8h01 – Après avoir demandé, comme l’opposition, les États-Unis et l’Union européenne un décompte des voix « bureau par bureau », le ministère français des Affaires étrangères a exprimé sa « plus vive préoccupation ».

Dans son communiqué, la France évoque des victimes. « J’appelle, en conséquence, toutes les parties à la plus grande retenue, afin d’éviter de nouvelles victimes. Il faut que la confrontation cesse au plus vite et que la sécurité des personnes soit assurée », a ainsi déclaré le ministre des Affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault.

Gabon - Elections présidentielles - Déclaration de Jean-Marc Ayrault (01/09/2016)
Les événements de la nuit à Libreville suscitent ma plus vive préoccupation. Dans le cadre d’un processus électoral, il n’y a aucune place pour la violence.

7h45 – Le directeur de campagne de Jean Ping, Jean-Gaspard Ntoutoume Ayi, contacté par Jeune Afrique, est revenu sur l’assaut mené dans la nuit de mercredi à jeudi contre le QG de Jean Ping. « Ils ont saccagé le QG. Je me trouvais juste à côté, dans le QG consacré à l’équipe de communication. À l’heure où je vous parle, les forces de l’ordre sont en train de procéder à des arrestations », a indiqué Jean-Gaspard Ntoutoume Ayi.

Selon lui, plusieurs responsables de l’opposition sont en ce moment au QG de l’ancien patron de l’Union africaine. Parmi eux, Zacharie Myboto, figure de l’opposition et président de l’Union nationale. CLIQUEZ ICI POUR LIRE LA SUITE : http://www.jeuneafrique.com/353536/...JEUNE AFRIQUE



AFRIQUE-MONDE

logo article

Le "New York Times" a recensé tous les mensonges de Trump (et ils sont nombreux)

24/06/2017 par :

DONALD TRUMP - Cette compilation fait froid dans le dos. Deux journalistes américains du New (...)

logo article

Les musulmans de France fêteront la fin du ramadan dimanche

24/06/2017 par :

Les musulmans de France fêteront dimanche l’Aïd el-Fitr, la fête de la rupture du jeûne qui marque (...)

logo article

Ghana : fin des privilèges diplomatiques pour les anciens présidents

24/06/2017 par :

Ce changement de traitement concerne non seulement les anciens chefs d’Etat mais aussi les (...)

logo article

Soudan du Sud : la fête de l’indépendance annulée

24/06/2017 par :

Comme en 2016, la fête nationale ne sera pas célébrée cette année. Le gouvernement sud-soudanais a (...)

logo article

Ryad déjoue une attaque d’envergure contre le premier lieu saint de l’islam

24/06/2017 par :

L’Arabie saoudite a annoncé avoir déjoué un attentat d’envergure contre la Grande mosquée de La (...)

logo article

Jammeh retourne en Gambie

20/06/2017 par :

En Exil en Guinée Equatoriale, Yaya Jammeh n’oublie pas, pour autant, la Gambie. Par le biais (...)

logo article

Zeinab demande le divorce à Jammeh

20/06/2017 par :

Zeinab Suma aurait officiellement demandé le divorce à Yaya Jammeh. L’ex première dame, que les (...)

logo article

Gambie : Un Sénégalais arrêté pour 2 meurtres, 4 viols et 4 incendies

20/06/2017 par :

Dix chefs d’accusations pèsent sur la tête d’un Sénégalais, dont l’identité n’a pas été révélée, en (...)

logo article

Texas : Une Sénégalaise battue à mort par son époux ivoirien

20/06/2017 par :

L’affaire fait les choux gras de la presse en Côte d’Ivoire. Hermann Fulgence Gninia, 41 ans, un (...)

logo article

Aboubacry Ba nommé Dg d’un groupe de presse à Conakry

20/06/2017 par :

Le journaliste Aboubacry Ba, employé de la chaîne Canal Plus, a été nommé à la tête du groupe (...)

logo article

9 morts : Bilan définitif de l’attaque de Bamako

20/06/2017 par :

Le bilan définitif de l’attaque terroriste de dimanche après-midi au campement Kangaba, dans la (...)

DEPECHES

18 juin 2017

Trump tweets : "Je suis enquêté pour avoir tiré le directeur du FBI par l’homme qui m’a dit de déclencher le directeur du FBI. Chasse aux sorcières !"

18 juin 2017

Le Chili bat le Cameroun pour son premier match en Coupe des Confédérations

19 mai 2017

VIOLENT ACCIDENT SUR L’AUTOROUTE : PAS DE MORT ; QUE DES DÉGÂTS MATÉRIELS IMPORTANTS

3 mai 2017

Sénégal : Khalifa Sall et ses co-détenus restent en prison

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES