ERGE RINKEL (EXPERT PRIVE SUR LA CRIMINALITE INTERNATIONALE) : « Le Sénégal est un Etat facile menacé par l’anarchie et l’impunité… »

Pour cet expert en criminalité transfrontalière, notre pays a intérêt à renforcer la lutte contre le trafic de drogue pour éloigner sa jeunesse de certaines tentations ayant cours en Afrique de l’ouest et dans le Golfe de Guinée.

Comment le Sénégal est-il devenu une vanne ouverte dans le trafic de drogue ?
Le Sénégal est situé à proximité d’Etats qui sont liés à la fraude. C’est le cas de la Guinée Bissau très impliquée dans le trafic de drogue, la Gambie qui a même voulu tisser des relations spéciales avec la Casamance afin de mettre exclusivement la main sur le réseau. Il y a également la Mauritanie qui s’illustre dans les trafics de voitures voilées et de contrebande. Le Sénégal est victime de son emplacement d’autant plus qu’il est bien situé sur la route maritime avec l’Amérique du Sud ou même avec l’Amérique centrale d’où partent des trafics de drogue. Comme nous le savons tous, de la drogue est arrivée et arrive fréquemment sur la côte du Sénégal notamment à Saly qui est l’épicentre des livraisons de drogue. Le Sénégal a des plages accessibles, les populations sont très ouvertes et c’est pour cela que ceux qui s’activent dans les trafics ont décidé de s’y installer parce que c’est un Etat facile d’autant plus que la Guinée Bissau est sous surveillance depuis les condamnations qu’elle a essuyées. Evidemment, c’est devenu plus facile pour les truands de la Guinée Bissau de venir s’installer au Sénégal.

Quels procédés utilisent ces trafiquants pour passer entre les mailles des forces de sécurité ?
C’est simple. Car il consiste tout simplement à débarquer de la drogue et ensuite la distribuer dans le nord Mali, nord Niger et le sud de la Libye qui joue un rôle régulier dans le trafic de la drogue d’Amérique du Sud. Tous les lieux où cela peut se dérouler sont bons. Il n’y a pas que le Sénégal car cela peut être la Sierra Léone ou le Nigéria, mais le Sénégal en a reçu et continue d’en recevoir. Si le trafic évolue, le Sénégal risque de voir une désorganisation de sa société civile, une culture de l’impunité et un Etat d’anarchie. Le Sénégal doit faire très attention parce qu’il a une jeunesse sans emploi qui pourrait se perdre dans la drogue, le trafic d’armes ou la piraterie dès lors qu’il n’est pas loin du Golfe de Guinée où les pirates agissent constamment. Les pirates du Nigéria également peuvent bien être intéressés par le Sénégal qui est une zone calme et située dans des endroits intéressants. Attaquer le Sénégal peut leur faire une bonne publicité

Comment mettre un terme à ce trafic ?
La première solution, c’est une surveillance maritime efficace, surtout celle aérienne et ceci est valable pour le secteur de la pêche. Ensuite, il faut arriver à des accords et coopération plus performants entre les Etats riverains. Actuellement, le nœud gordien reste la Gambie. Maintenant, le Sénégal doit continuer de jouer pleinement son rôle moteur dans la lutte contre la drogue et améliorer ses interventions policières, sa perception, ses connaissances des renseignements en matière de fraude



AFRIQUE-MONDE

logo article

CPI : Jean-Pierre Bemba condamné à un an de prison pour subornation de témoins

22/03/2017 par :

L’ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba, reconnu coupable par la Cour pénale (...)

logo article

ACTUALITE : Entretien de Bachar el-Assad avec Europe1 et TF1

15/03/2017 par :

Fabien Namias : Bonjour M. le Président. Bachar el-Assad : Bonjour. Fabien Namias : Une (...)

logo article

« L’ART DE LA GUERRE » : Bruxelles prolongera-t-il la stratégie nucléaire du Pentagone ?

15/03/2017 par :

Dans le cas où l’administration Trump respecterait le Traité de non-prolifération, elle retirerait (...)

logo article

Tunisie : un policier tué dans une attaque jihadiste à Kebili

13/03/2017 par :

Un policier tunisien a été tué et un autre blessé dans une attaque terroriste nocturne contre une (...)

logo article

Maroc : les ambassadeurs économiques de Mohammed VI en Afrique

10/03/2017 par :

Ils accompagnent le roi Mohammed VI dans ses voyages à travers le continent pour signer des (...)

logo article

RD Congo : évincé du Rassemblement, Katebe Katoto conteste la sanction

07/03/2017 par :

Raphaël Katebe Katoto a été définitivement radié mardi du regroupement politique Alternance pour la (...)

logo article

Côte d’Ivoire : les syndicats de la fonction publique pourraient appeler à la reprise de la grève

06/03/2017 par :

Après avoir suspendu le 27 janvier leur mouvement social pour une durée d’un mois, les syndicats (...)

logo article

ACTUALITE : Interview avec Dr. Ramdani Fatima Zohra, Lauréate du Prix Mandela du Leadership Féminin 2016

02/03/2017 par :

Le jeudi, 22 décembre 2016, Dr. Ramdani Fatima Zohra a été désignée Lauréate du « Prix Mandela du (...)

logo article

FRANCE : Bientôt inculpé, Fillon reste candidat à l’élection

01/03/2017 par :

Le candidat de la droite à la présidentielle française François Fillon a confirmé mercredi qu’il a (...)

logo article

En intégrant le Maroc, la CEDEAO deviendrait la 16e puissance mondiale devant la Turquie

26/02/2017 par :

(Agence Ecofin) - Le Maroc a présenté à Ellen Johnson Sirleaf, présidente en exercice de la CEDEAO, (...)

logo article

Infographie : comment se porte le commerce des armes en Afrique ?

21/02/2017 par :

Selon les données du Stockholm International Peace Research Institute (Sipri) portant sur ces (...)

DEPECHES

7 mars 2017

AUDITION DE KHALIFA SALL : Le DAF Mbaye Touré finalement placé sous mandat de dépôt

21 février 2017

FRANCE : Le siège du Front national à Nanterre a été perquisitionné, lundi, pour la seconde fois dans le cadre de l’affaire des soupçons d’emplois fictifs d’assistants au Parlement européen, a annoncé le FN, dénonçant "une opération médiatique".

21 février 2017

USA : Donald Trump a annoncé, lundi, la nomination du général H.R. McMaster comme nouveau conseiller à la sécurité nationale, en remplacement de Michael Flynn, au terme d’une difficile recherche qui a tenu Washington en haleine.

30 janvier 2017

AFRIQUE : Le Maroc réintègre l’Union africaine (officiel)

30 janvier 2017

Sommet de l’UA : le Tchadien Moussa Faki Mahamat élu à la tête de la Commission de l’Union africaine Il succède donc à la Sud-Africaine Nkosazana Dlamini-Zuma.

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES