ECONOMIE : Le Nigeria n’a pas besoin d’un prêt du FMI, selon Christine Lagarde

Le Nigeria, première puissance économique d’Afrique, dont les recettes ont fondu avec la chute mondiale des cours de pétrole, n’a pas besoin d’un prêt du Fonds monétaire international, a estimé mardi la patronne du FMI.

« Je vais être très claire : ni moi ni mon équipe ne sommes ici pour négocier les conditions d’un prêt, et nous ne sommes pas en train d’organiser de telles négociations », a déclaré Christine Lagarde, directrice générale du FMI, lors d’une conférence de presse à Abuja.

« Franchement, vu la détermination et la résilience dont font preuve la présidence et son équipe, je ne vois pas pourquoi il y aurait besoin d’un programme d’aide du FMI » au Nigeria, a-t-elle ajouté.

Mme Lagarde, arrivée au Nigeria lundi pour une visite de quatre jours, s’est déjà entretenue avec le président Muhammadu Buhari. Elle doit également rencontrer le gouverneur de la Banque centrale nigériane et des dirigeants d’entreprises avant de poursuivre sa visite au Cameroun voisin.

La chute de 60 % des prix du pétrole depuis l’année dernière a durement touché l’économie du Nigeria, qui tire l’essentiel de ses revenus de l’exportation de brut, dont il est le premier producteur d’Afrique.

Le naira a également chuté, avec un taux d’inflation proche de la barre des 10 %.

Relance de l’économie

Mme Lagarde a qualifié d’ »excellentes » les discussions menées avec les autorités nigérianes. Elle a dit avoir abordé « les défis engendrés par la chute des prix du pétrole », tels que la nécessité de diversifier les sources de revenus de l’Etat.

La relance de l’économie fait partie des grandes promesses de M. Buhari, élu en mai, avec la lutte contre la corruption endémique et la mauvaise gestion au sein du gouvernement. M. Buhari est par ailleurs confronté à l’insurrection des islamistes de Boko Haram, qu’il s’est également engagé à vaincre.

Le Nigeria a annoncé le mois dernier un budget 2016 de 6 080 milliards de nairas (environ 28 milliards d’euros), avec une augmentation des dépenses d’environ 20 %, censée bénéficier surtout aux investissements dans le but de stimuler la croissance.

Mme Lagarde a estimé mardi que ce n’était pas son rôle « d’approuver ou de commenter le budget ».

Une équipe d’économistes du FMI doit cependant se rendre au Nigeria la semaine prochaine, a-t-elle précisé, pour évaluer notamment « si la dette est viable, si les taux d’emprunt sont raisonnables, et ce qui doit être mis en place pour permettre de relever les défis à venir ».

Échanges commerciaux

Pour certains économistes, l’impact de la crise économique nigériane sur les échanges commerciaux avec les autres pays de la région est un des principaux enjeux de la visite de Mme Lagarde.

Elle doit notamment rencontrer les ministres des Finances des six pays membres de la communauté économique et monétaire des Etats d’Afrique centrale (CEMAC) le 8 janvier, lors de son passage au Cameroun.

« L’une des mesures prises par le Nigeria pour faire face à la chute du prix du pétrole a été de contrôler les importations en imposant des restrictions sur le marché des changes », a rappelé à l’AFP Razia Khan, économiste pour la Standard Chartered Bank à Londres.

« Cela a eu un impact sur les échanges commerciaux avec les pays voisins, ce qui est préoccupant pour le Nigeria mais aussi pour ces pays, qui sont très dépendants » du géant économique ouest-africain, a estimé Mme Khan. JEUNE AFRIQUE




AFRIQUE-MONDE

logo article

Yahya met le cap sur Malabo : le film des trois heures d’escale de l’ex-président gambien à Conakry comme si vous y étiez !

22/01/2017 par :

Il est 20 heures à l’aéroport de Conakry ce vendredi 21 janvier 2017. Un petit groupe de badauds (...)

logo article

Gambie : les forces ouest-africaines suspendent leur intervention militaire pour une dernière tentative de médiation

20/01/2017 par :

Le président de la commission de la Cédéao Marcel Alain de Souza a déclaré lors d’une conférence de (...)

logo article

Mali : Al-Mourabitoune dévoile l’auteur de l’attaque de Gao

19/01/2017 par :

ALAKHBAR (Nouakchott)- Abdel Hadi Al-Foulani de la Katiba Al-Mourabitoune relevant d’Al-Qaïda au (...)

logo article

AFRIQUE : La Gambie suspendue à l’investiture d’Adama Barrow

19/01/2017 par :

La Gambie est suspendue à la cérémonie d’investiture du président élu, Adama Barrow, prévue ce jeudi (...)

logo article

AFRIQUE : Des troupes sénégalaises "prêtes à intervenir" à la frontière gambienne

18/01/2017 par :

Des troupes sénégalaises sont positionnées à la frontière gambienne et se disent prêtes à intervenir (...)

logo article

Gambie : Yahya Jammeh décrète l’état d’urgence à deux jours de l’investiture d’Adama Barrow

17/01/2017 par :

À deux jours de l’investiture du nouveau président Adama Barrow, Yahya Jammeh a déclaré l’état (...)

logo article

À compter du 19 janvier, Yahya Jammeh ne sera plus reconnu par l’UA comme président légitime de la Gambie

13/01/2017 par :

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine a indiqué vendredi qu’à partir du 19 janvier (...)

logo article

Côte d’Ivoire : après le mouvement d’humeur des militaires, des têtes tombent au sein des forces de défense

09/01/2017 par :

Trois jours après le mouvement de contestation au sein de l’armée, le chef d’état-major de l’armée, (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Daniel Kablan Duncan a remis la démission de son gouvernement à Alassane Ouattara

09/01/2017 par :

Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a présenté la démission de son gouvernement au président (...)

logo article

Côte d’Ivoire : mouvement d’humeur d’hommes en armes à Bouaké, Daloa et Korhogo

06/01/2017 par :

Des tirs ont été entendus dans la nuit de jeudi à vendredi à Bouaké. Ce vendredi, des hommes en (...)

logo article

Bien mal acquis : le procès de Teodorín Obiang est reporté

04/01/2017 par :

Le procès du fils du président de Guinée équatoriale, soupçonné de s’être frauduleusement bâti un (...)

DEPECHES

20 janvier 2017

DEPECHE : Le président de la commission de la Cédéao Marcel Alain de Souza a déclaré lors d’une conférence de presse à Dakar qu’une dernière tentative de médiation avec Yahya Jammeh allait être menée ce vendredi 20 janvier par le président guinéen Alpha Condé. Le président a jusqu’à demain midi pour accepter de quitter le pouvoir, sans quoi les militaires ouest-africains feront usage de la force, a précisé Marcel Alain de Souza. En attendant, l’intervention militaire ouest-africaine est suspendue.

19 janvier 2017

AFRIQUE : La cérémonie d’investiture du président gambien, élu à l’issue du scrutin présidentiel du 1er décembre, Adama Barrow, aura lieu jeudi 19 janvier, à 16h GMT, selon les déclarations du porte-parole du président élu recueillies par l’AFP.

9 janvier 2017

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro largement réélu président de l’Assemblée nationale

9 janvier 2017

Gambie : Yahya Jammeh limoge 12 ambassadeurs ayant réclamé son départ

1er janvier 2017

Turquie : au moins 35 morts dans "l’attaque terroriste" contre la discothèque d’Istanbul

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES