DIALOGUE POUVOIR/OPPOSITION : L’Ujtl donne sa position

L’union des jeunesses travaillistes et libérales (UJTL) rappelle à Macky SALL que le peuple sénégalais l’observe et n’accepte pas d’être le dindon de la farce d’une quelconque ruse politique.
Depuis son élection en mars 2012, il a dirigé ce pays de manière solitaire en se barricadant sur lui avec ses quatre pelés et trois tondus d’alliés et en méprisant tout un peuple .Les sénégalais dans leur culture de peuple de démocratie ont toujours souhaité vivre dans un climat social et politique pacifié .Le Président Abdoulaye Wade qui est un homme de dialogue a toujours accepté de discuter avec ses prédécesseurs(Léopold S SENGHOR et Abdou DIOUF) et mieux en tant que chef d’état il a eu à recevoir plusieurs fois la classe politico -social pour discuter des questions de la nation .Contrairement à Macky SALL qui a systématiquement refusé le dialogue en fermant sa porte à l’opposition et aux syndicats malgré les innombrables difficultés que vivent les sénégalais.
Les questions relatives aux reformes tels que l’Acte 3 de la décentralisation, la création du haut conseil des collectivités locales, la modification de la loi sur la formation des groupes parlementaires, le système judiciaire avec la réactivation de la CREI etc., qui avaient besoin d’un consensus fort, nécessitaient un dialogue inclusif avec tous les sénégalais. Malheureusement pour servir des intérêts politiciens des pratiques non démocratiques telles les procédures d’urgence à l’Assemblée Nationale et le forcing ont été utilisés. La conséquence est que les sénégalais dans leur majorité ne se retrouvent pas dans ces réformettes. L’Acte 3 de la décentralisation qui est une calamité et un échec reste l’exemple le plus patent.
Qu’a fait Macky SALL pendant le dernier référendum ? Occasion ne pouvait être meilleur pour lui d’ouvrir des concertations larges et inclusives et de permettre au peuple, dans une harmonie totale, d’adopter massivement les réformes institutionnelles .Ce qui nous aurait permis d’épargner nos maigres ressources. L’a-t-il fait ? NON.Il a préféré diviser les Sénégalais et mépriser leurs souffrances en leur imposant un référendum dont le contenu était loin de leurs préoccupations.
NON, NON Macky SALL n’est pas un homme de dialogue jusqu’a preuve du contraire.
Le volte face fait récemment par le président à vouloir dialoguer nous donne l’ opportunité de lui dire « qu’il n’ est jamais tard pour bien faire »et que « dans la vie seuls les imbéciles ne changent pas » .Espérons que ce n’ est pas un slogan de trop comme discours politique.
Cependant l’UJTL n’acceptera en aucune manière toute forme d’hypocrisie et de manque de sincérité qui sous-tendront cet appel au dialogue .La jeunesse libérale reste attachée aux valeurs du dialogue et du consensus tel que l’a toujours promu le SGN Abdoulaye WADE, mais elle reste vigilante. Un dialogue dans l’intérêt suprême du peuple sénégalais est salutaire. Nous sommes pour le dialogue, aux seules conditions que ce dialogue aboutisse à la prise charge des problèmes des sénégalais et au règlement de la souffrance des sénégalais. Nous rejetons toute forme de dialogue politico- politicien qui tente de diviser l’opposition et prônons un dialogue inclusif politico -social avec toutes les forces vives de la nation (partis politiques, syndicats etc.) et sur tous problèmes d’intérêt national (éducation, santé, justice démocratie, développement, bonne gouvernance, droit de l’opposition, transparence etc.)
La question que les sénégalais se posent est celle –ci : Comment un Président peut-il appeler au dialogue et au même moment promettre de réduire son opposition à sa plus simple expression ? A quel Macky SALL il faut se fier.
En tout état de cause, la destitution de notre honorable sœur Aida MBODJI ne nous rassure guère de la bonne foi de Macky SALL à vouloir dialoguer et cette mesure s’inscrit dans cette logique machiavélique du régime de décimer l’opposition. L’acte posé par le Ministre Diouf SARR en plus d’être puéril et inélégant, reste une démarche malsaine et illégale de confiscation de la volonté des populations de Bambey. L’UJTL s’érige en bouclier contre cette énième forfaiture et demande à la Cour Suprême de rétablir la seule femme Présidente de conseil de département dans ses droits. Nous demeurons solidaires à la sœur Aida MBODJI et restons à ses côtés pour mener à terme le combat contre ce coup d’Etat politique qui frise le ridicule.
L’UJTL donne carte blanche à Maitre Abdoulaye WADE, SGN du Parti Démocratique Sénégalais qui est la seule personne indiquée pour engager le parti dans un éventuel dialogue. C’est pourquoi nous demandons à tous les responsables et militants libéraux de savoir raison garder et de consacrer toutes leurs énergies à la massification et à l’élargissement des bases du parti en vue des échéances futures. Le PDS a un candidat notamment Karim Meissa WADE et notre ambition de reconquérir le pouvoir pour un Sénégal meilleur et prospère reste intact. Nous entendons continuer à jouer pleinement notre rôle dans l’opposition et participer activement à la préparation de l’alternance en proposant aux Sénégalais une offre politique crédible et rassurante.
Dans ce combat, l’UJTL s’engage à pérenniser l’héritage du PDS et à continuer de propager les idéaux et les valeurs de ce parti et de son fondateur Abdoulaye WADE. Dans le même sillage nous invitons l’ensemble des militants jeunes des CLC et CLF et les jeunes sympathisants d’aller s’inscrire et de faire inscrire d’autres jeunes massivement dans les listes électorales. A l’opposition l’ujtl leur demande de ne pas se laisser divertir par cette appel au dialogue et d’œuvrer à accorder leurs violons en perspective des élections législatives de 2017.
Vive le PDS !!!!!
Vive la Jeunesse !!!!
Vive Maitre WADE
Vive le SENEGAL



AFRIQUE-MONDE

logo article

Le "New York Times" a recensé tous les mensonges de Trump (et ils sont nombreux)

24/06/2017 par :

DONALD TRUMP - Cette compilation fait froid dans le dos. Deux journalistes américains du New (...)

logo article

Les musulmans de France fêteront la fin du ramadan dimanche

24/06/2017 par :

Les musulmans de France fêteront dimanche l’Aïd el-Fitr, la fête de la rupture du jeûne qui marque (...)

logo article

Ghana : fin des privilèges diplomatiques pour les anciens présidents

24/06/2017 par :

Ce changement de traitement concerne non seulement les anciens chefs d’Etat mais aussi les (...)

logo article

Soudan du Sud : la fête de l’indépendance annulée

24/06/2017 par :

Comme en 2016, la fête nationale ne sera pas célébrée cette année. Le gouvernement sud-soudanais a (...)

logo article

Ryad déjoue une attaque d’envergure contre le premier lieu saint de l’islam

24/06/2017 par :

L’Arabie saoudite a annoncé avoir déjoué un attentat d’envergure contre la Grande mosquée de La (...)

logo article

Jammeh retourne en Gambie

20/06/2017 par :

En Exil en Guinée Equatoriale, Yaya Jammeh n’oublie pas, pour autant, la Gambie. Par le biais (...)

logo article

Zeinab demande le divorce à Jammeh

20/06/2017 par :

Zeinab Suma aurait officiellement demandé le divorce à Yaya Jammeh. L’ex première dame, que les (...)

logo article

Gambie : Un Sénégalais arrêté pour 2 meurtres, 4 viols et 4 incendies

20/06/2017 par :

Dix chefs d’accusations pèsent sur la tête d’un Sénégalais, dont l’identité n’a pas été révélée, en (...)

logo article

Texas : Une Sénégalaise battue à mort par son époux ivoirien

20/06/2017 par :

L’affaire fait les choux gras de la presse en Côte d’Ivoire. Hermann Fulgence Gninia, 41 ans, un (...)

logo article

Aboubacry Ba nommé Dg d’un groupe de presse à Conakry

20/06/2017 par :

Le journaliste Aboubacry Ba, employé de la chaîne Canal Plus, a été nommé à la tête du groupe (...)

logo article

9 morts : Bilan définitif de l’attaque de Bamako

20/06/2017 par :

Le bilan définitif de l’attaque terroriste de dimanche après-midi au campement Kangaba, dans la (...)

DEPECHES

18 juin 2017

Trump tweets : "Je suis enquêté pour avoir tiré le directeur du FBI par l’homme qui m’a dit de déclencher le directeur du FBI. Chasse aux sorcières !"

18 juin 2017

Le Chili bat le Cameroun pour son premier match en Coupe des Confédérations

19 mai 2017

VIOLENT ACCIDENT SUR L’AUTOROUTE : PAS DE MORT ; QUE DES DÉGÂTS MATÉRIELS IMPORTANTS

3 mai 2017

Sénégal : Khalifa Sall et ses co-détenus restent en prison

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES