DIALOGUE DU 28 MAI : « Jubanti Sénégal » propose 13 points pour l’ordre du jour

La Coalition « Jubanti Sénégal » salue l’initiative prise par le Chef de l’Etat d’inviter les forces vives de la Nation à dialoguer autour des questions d’intérêt national. Initiative ne peut être plus noble pour un pays en devenir comme le nôtre. Toutefois, nous invitons le Chef de l’Etat à faire preuve de responsabilité en épargnant le Peuple sénégalais déjà affecté par la pauvreté, le sous-emploi, la corruption, le désarroi dans le monde rural, la dilapidation des ressources publiques, les multiples revirements, la crise de l’Etat de droit, le tâtonnement, l’amateurisme, la non prise en compte des préoccupations des citoyens, la politique politicienne et le reniement inscrit dans l’ADN de nos dirigeants.
« Jubanti Sénégal » donne son accord pour un dialogue franc extirpé de toute mise en scène politicienne et médiatique. Notre Coalition profite de ce dialogue pour exiger la lumière sur certains dossiers qui méritent d’être intégrés dans l’ordre du jour du dialogue du 28 mai prochain. Car pour nous, notre pays a besoin d’un dialogue franc sans aucun deal sur le dos du citoyen. Jubanti Sénégal propose les 13 points suivants à introduire dans l’ordre du jour.
Affaire BICTOGO
12 milliards de FCFA ont été remis à l’homme d’affaires ivoirien dans le cadre d’un marché qu’il a obtenu sans appel à concurrence. Nous demandons à l’OFNAC de s’auto saisir pour clarifier ce qui ressemble à un détournement de deniers publics.
La Caisse de Dépôt et de Consignation et l’entreprise « COFIA » devant l’OFNAC
Le Directeur Général de la Caisse de Dépôt et de Consignation (CDC) Thierno Seydou NIANE a cédé à l’entreprise d’Abdoulaye Elimane Dia « Cofia » un marché sans appel d’offres de plus de 4 milliards de FCFA pour la construction d’immeubles aux Mamelles. L’Etat du Sénégal a déjà donné une avance pour le démarrage des travaux depuis près d’un an. Par ailleurs, un autre marché de plusieurs dizaines de milliards pour la construction d’une Cité à Mbambilor a été donné à la même entreprise (COFIA) par la même CDC dans des conditions nébuleuses. Nous comptons d’ailleurs les jours qui viennent saisir l’OFNAC et la CREI pour clarifier ces deux dossiers.
Affaire des 360 milliards de FCFA
Momar Ndao, le président de l’Association des Consommateurs du Sénégal (ASCOSEN) a révélé qu’environ 240 milliards de FCFA ont été perdus par l’Etat du Sénégal depuis que le décret des surtaxe sur les appels internationaux, initiés sous Me Abdoulaye Wade à l’époque, a été abrogé par le président Macky Sall en 2012. Selon lui, le décret est entré en vigueur en 2010 à nos jours, c’est 360 milliards de FCFA que devraient normalement récupérer l’Etat. Mais les Opérateurs n’auraient rien versé au Trésor public. Qu’en est-il ?
Report des Législatives
Nous avons appris qu’il y aurait un projet de report des élections législatives jusqu’après la présidentielle de 2019. Notre Coalition met en garde contre toute tentative de violation du calendrier électoral. D’ailleurs, certains partis de l’Opposition auraient donné leur accord pour le report des législatives. Est ce le grand deal qui se cache derrière ce fameux dialogue ?
Affaires Pétro Tim, Mittal, Sahel Aviation, Africa Energy etc…
Ensuite, nous invitons le pouvoir à intégrer dans l’ordre du jour du dialogue les affaires « Pétro Tim », Mittal, Sahel Aviation, Africa Energy etc… Ces dossiers font plusieurs milliers de milliards de FCFA appartenant aux sénégalais. La lutte contre corruption ne doit pas être seulement un discours.
La libération des détenus politiques
Notre Coalition rappelle au Sénégal, ses engagements pris devant les Nations Unies qui ont demandé la libération de l’otage politique Karim WADE. Ce n’est plus un secret. L’ancien Ministre d’Etat est victime d’un kidnapping d’un régime qui s’est embourbé dans le sable mouvant de la traque des biens mal acquis. Plusieurs milliards ont été perdus dans cette traque qui n’a rien rapporté aux contribuables sénégalais. Au contraire, il a vidé les caisses de l’Etat à cause des honoraires payés aux avocats. Karim Wade doit être libéré sans délai. Par ailleurs, ce 30 mai 2016, les Chambres Africaines Extraordinaires prononceront le verdict du procès du Président Hissein HABRE. L’ancien président du Tchad est en détention arbitraire depuis 03 ans à cause de l’Etat du Sénégal devenu complice dans une bataille Tchado Tchadienne. Ce procès est une mise en scène qui vise à « liquider » une personne dont le tort a été son refus de vendre son pays aux européens. Le Peuple africain s’attend à la libération du Président Habré dont le procès n’a pas respecté les normes internationales d’un procès pénal.
La fiabilisation du fichier électoral
Le fichier électoral qui est l’élément autour duquel, nous les acteurs politiques, la Société civile et les mouvements citoyens devraient avoir un consensus. Mais ce n’est pas le cas car depuis l’arrivée de Macky SALL au pouvoir, le fichier électoral est administré en toute discrétion. Ce fichier n’est plus crédible pour la tenue d’une élection transparente.
La réhabilitation de l’Etat de droit
Le Sénégal n’est plus un Etat de droit. Depuis 2012, plus de 100 demandes de manifestations pacifiques sont interdites par le Gouvernement. Notre pays compte le plus grand nombre de détenus politiques en Afrique de l’Ouest. La Justice traverse une crise. Les droits primaires des citoyens sont confisqués par le régime.
Apaisement des secteurs en crise
Notre pays connait de nombreuses difficultés sur le plan social avec les crises qui polluent le climat social. Il faut ouvrir de larges discussions avec les travailleurs du Sénégal pour rétablir la confiance. De nombreux secteurs sont en crise d’où l’importance de les impliquer dans le dialogue.
Tenue d’une Conférence Nationale
Au vu de la situation politique et sociale du Sénégal, « Jubanti Sénégal » travaille sur la tenue d’une Conférence Nationale avec les acteurs sociaux de notre pays. Pour nous, le Sénégal n’appartient pas uniquement aux politiques. Nous allons trouver les moyens et les voies pour réunir tous les acteurs autour d’une table pour débattre des questions qui concernent la marche du pays.
Contact : 77 536 29 67




AFRIQUE-MONDE

logo article

Mali : les partisans de Sanogo venus en masse au premier jour de son procès

01/12/2016 par :

Les partisans d’Amadou Haya Sanogo ont pris leurs quartiers à Sikasso, où a débuté mercredi le (...)

logo article

De Rabat à Madagascar, comment Mohammed VI étend l’influence du Maroc sur tout le continent africain

29/11/2016 par :

Rwanda, Tanzanie, Sénégal, Éthiopie, Madagascar, et bientôt Nigeria et Zambie. Jamais Mohammed VI (...)

logo article

Burundi : le conseiller du président Nkurunziza, Willy Nyamitwe, aurait échappé à une tentative d’assassinat

29/11/2016 par :

Willy Nyamitwe, conseiller en communication du président burundais Pierre Nkurunziza aurait été (...)

logo article

Sommet de Madagascar : l’Arabie saoudite devra patienter avant d’adhérer à la Francophonie

26/11/2016 par :

Malgré le plaidoyer de certains chefs d’États africains en faveur d’une adhésion de l’Arabie (...)

logo article

AFRIQUE : Les 5 questions que vous vous posez sur le sommet de la francophonie à Madagascar

25/11/2016 par :

Une trentaine de chefs d’État et de gouvernement sont attendus à Antananarivo pour le XVIe sommet (...)

logo article

RDC – Interview exclusive de Matata Ponyo : « J’ai navigué dans des eaux infestées de crocodiles »

22/11/2016 par :

Le Premier ministre congolais sortant s’est confié en exclusivité à Jeune Afrique au sujet de ses (...)

logo article

OPINION : Pour une négociation politique tous azimuts au Burkina Faso

22/11/2016 par :

Affirmer qu’il règne une tension politique dans notre pays qui est à l’image de celle qui oppose le (...)

logo article

Pierre-Claver Mbonimpa : « Les présidents africains ont la même maladie »

20/11/2016 par :

De passage à Paris où il a été invité par Human Rights Watch pour recevoir le prix Alison Des Forges (...)

logo article

Maroc – UA : Mohammed VI sollicite l’intervention d’Idriss Déby Itno et reporte sa visite en Éthiopie

16/11/2016 par :

Le roi du Maroc a demandé au président tchadien ce lundi d’intervenir auprès de la présidente de la (...)

logo article

États-Unis : Trump promet d’expulser jusqu’à 3 millions d’immigrés clandestins

13/11/2016 par :

Le nouveau président élu des États-Unis Donald Trump a promis d’expulser jusqu’à 3 millions (...)

logo article

L’état d’urgence « devrait être prolongé jusqu’à l’élection présidentielle »

13/11/2016 par :

LE SCAN POLITIQUE/VIDÉO - Le premier ministre souhaite que les mesures d’exceptions restent en (...)

DEPECHES

29 novembre 2016

URGENT : Un avion qui transportait une équipe de football brésilienne s’est écrasé près de la ville colombienne de Medellin. La police colombiennes annonce 76 morts

29 novembre 2016

HAITI : Jovenel Moïse a été déclaré vainqueur de la présidentielle haïtienne dès le premier tour, selon les résultats préliminaires annoncés ce mardi 29 novembre par le Conseil électoral provisoire (CEP). Le nouveau président a appelé les Haïtiens à s’unir pour relever le pays.

11 novembre 2016

DEPECHE/USA : Des milliers de personnes, pour la plupart des jeunes, ont à nouveau défilé dans la nuit de jeudi à vendredi dans les grandes villes américaines aux cris de « Pas mon président ! ». Des rassemblements parfois émaillés de violences comme à Portland. Trump accuse les média

7 novembre 2016

DEPECHE : Monsieur Macky SALL, Président de la République, et Sa Majesté Mohammed VI Roi du Maroc présideront la signature d’un Protocole d’accord pour la création d’un Centre de Formation dédié à l’Entreprenariat, ce mardi 08 novembre 2016 à 13 heures au Palais de la République. Après cette cérémonie, les deux Chefs d’Etat sont attendus à l’Hôpital Principal de Dakar pour procéder à la remise solennelle de médicaments offerts par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité au Ministère de la Santé. Sa Majesté Mohammed VI, Roi du Maroc visitera, à cette occasion, le Pavillon Boufflers (Maladies infectieuses) ainsi que la Maternité de l’Hôpital. Son Excellence Monsieur Macky SALL, Président de la République souhaite la bienvenue et un agréable séjour au Sénégal à son illustre hôte.

29 octobre 2016

ACTUALITE : Monsieur Gorgui Ndong, Spécialiste en Gestion des Ressources humaines, précédemment membre du Collège du Fonds de Développement du Service Universel des Télécommunications (FDSUT), est nommé Ministre délégué auprès du Ministre du Renouveau urbain, de l’Habitat et du Cadre de vie, chargé de la Restructuration et de la Requalification des banlieues, en remplacement de Madame Fatou Tambédou.

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES