DETHIE FALL : "Macky Sall n’aime pas les critiques"

Déthié Fall,vice-président de Rewmi a apporté une réponse salée à la dernière sortie de Macky Sall à Saly lors de l’Université du Cojer, assimilant les critiques de l’opposition à de la méchanceté.
« Penser, une seule fois, que vous rappeler vos devoirs et vous faire constater vos échecs, constitue de la méchanceté, signifie, M. le Président, que vous avez de sérieux problèmes avec la critique.
Monsieur le Président, nous ne considérons pas la fonction de Président de la République comme un privilège pour vous l’envier mais plutôt comme un sacerdoce pour une mission au service des populations et tant que vous dévierez de cette mission, vous nous entendrez », a soutenu Déthié Fall.
Indiquant que la démarche d’Idrissa Seck ne peut point être de la méchanceté, il ajoute :« Vous avez dit dans cette même université que beaucoup de leaders sont passés avant vous et que les Sénégalais apprécieront ce que vous aurez fait quand vous aurez terminé. Mais de tous ceux qui vous ont précédé, il n’y en a pas eu un seul qui a qualifié les critiques de l’opposition de méchanceté. »
Sur la réduction du mandat, Déthié Fall rappelle à Macky Sall que c’est une question d’éthique. « M. le Président, pour la réduction du mandat vous nous dites que personne ne peut vous forcer à dire le jour que vous allez tenir le référendum pour sa matérialisation. Cette question, M. le Président, ne se situe pas dans vos rapports avec l’opposition mais plutôt dans vos rapports avec l’éthique. L’opposition vous rappellera tous les jours votre promesse et l’éthique vous force à la respecter. C’est vous qui aviez dit que vous alliez réduire votre mandat de 7 à 5 ans, c’est vous qui, aujourd’hui, à l’approche de la tenue du référendum, menacez. Ce qui fait rire tous les observateurs. C’est vous qui aviez dit que ce référendum allait se tenir au mois de mai 2016, c’est vous qui dites aujourd’hui que personne ne peut vous forcer à dire quand est ce que vous allez le tenir. Depuis lors vous n’avez entendu personne dire ‘’manla manla’’ (c’est moi, c’est moi) comme vous l’avez dit à Saly, sur cette question ‘’yaw rek la’’ (rien que vous) comme disait l’autre. Aussi, le peuple est pour une démocratie moderne et dans aucun pays d’Afrique, d’Europe ou d’ailleurs pris comme modèle démocratique, il n’y a pas de mandat de 7 ans. Eux tous, sont sur des mandats de 4 et 5 ans. Le peuple vous attend sur le respect de votre engagement, et ne le prenez pas pour de la méchanceté. Tous les Sénégalais sont restés pantois en vous entendant assimiler les critiques de l’opposition à de la méchanceté. » SENEGO




AFRIQUE-MONDE

logo article

Gambie : Yahya Jammeh décrète l’état d’urgence à deux jours de l’investiture d’Adama Barrow

17/01/2017 par :

À deux jours de l’investiture du nouveau président Adama Barrow, Yahya Jammeh a déclaré l’état (...)

logo article

À compter du 19 janvier, Yahya Jammeh ne sera plus reconnu par l’UA comme président légitime de la Gambie

13/01/2017 par :

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine a indiqué vendredi qu’à partir du 19 janvier (...)

logo article

Côte d’Ivoire : après le mouvement d’humeur des militaires, des têtes tombent au sein des forces de défense

09/01/2017 par :

Trois jours après le mouvement de contestation au sein de l’armée, le chef d’état-major de l’armée, (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Daniel Kablan Duncan a remis la démission de son gouvernement à Alassane Ouattara

09/01/2017 par :

Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a présenté la démission de son gouvernement au président (...)

logo article

Côte d’Ivoire : mouvement d’humeur d’hommes en armes à Bouaké, Daloa et Korhogo

06/01/2017 par :

Des tirs ont été entendus dans la nuit de jeudi à vendredi à Bouaké. Ce vendredi, des hommes en (...)

logo article

Bien mal acquis : le procès de Teodorín Obiang est reporté

04/01/2017 par :

Le procès du fils du président de Guinée équatoriale, soupçonné de s’être frauduleusement bâti un (...)

logo article

RD Congo : l’accord politique global et inclusif enfin adopté et signé à Kinshasa

01/01/2017 par :

Sous l’égide des évêques catholiques, les pourparlers directs entre les signataires de l’accord du (...)

logo article

OPINION : L’AFFAIRE DJIBRILL BASSOLE, UN CAS D’ACHARNEMENT JUDICIAIRE

01/01/2017 par :

Il est devenu difficile pour tout esprit bien pensant de rester insensible au traitement (...)

logo article

Cemac : les chefs d’État ouvrent la porte à des prêts du FMI mais écartent une dévaluation

23/12/2016 par :

Pris dans une croissance atone, les chefs d’État de la Communauté économique et monétaire des États (...)

logo article

Yves Aubin de La Messuzière : « Le malheur arabe se nourrit de conflits qui n’en finissent pas »

18/12/2016 par :

Observateur avisé du Maghreb et du Moyen-Orient depuis quarante ans, l’ex-ambassadeur français (...)

logo article

Du Nigeria à l’Espagne en passant par le Maroc, un projet de gazoduc offshore pharaonique

18/12/2016 par :

Rabat et Abuja vont construire un gazoduc géant qui longera toute la côte ouest-africaine. Un (...)

DEPECHES

9 janvier 2017

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro largement réélu président de l’Assemblée nationale

9 janvier 2017

Gambie : Yahya Jammeh limoge 12 ambassadeurs ayant réclamé son départ

1er janvier 2017

Turquie : au moins 35 morts dans "l’attaque terroriste" contre la discothèque d’Istanbul

20 décembre 2016

TURQUIE : Le Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, au nom du gouvernement du Sénégal, condamne avec force le lâche assassinat de l’ambassadeur de la Russie à Ankara, Monsieur Andreï Karlov, ce lundi 19 décembre 2016. Il s’agit là d’un acte terroriste. Le gouvernement du Sénégal présente ses condoléances et sa sympathie au gouvernement russe et réaffirme son engagement à renforcer la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent sous toutes leurs formes et manifestations.

9 décembre 2016

Ghana : le président Mahama reconnaît sa défaite auprès du chef de l’opposition Akufo-Addo

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES