DERNIERE MINUTE : Un accord d’apaisement signé entre le RSP et les loyalistes au Burkina

Au palais du Mogho Naba roi des Mossis, les loyalistes et un officier du RSP ont signé un accord d’apaisement dans la nuit de mardi à mercredi. Le RSP accepte d’être cantonné dans sa casernes et les loyalistes de reculer de 50 km autour de la capitale. Les loyalistes n’ont néanmoins pas obtenu le désarmement du RSP comme ils le souhaitaient. Un peu plus tôt dans la soirée le général Diendéré assurait que Michel Kafando serait « remis en selle » dès mercredi.

Un accord est signé vers 22h à Ouagadougou entre les forces loyalistes et les hommes du RSP. C’est un accord d’apaisement qui prévoit que le RSP, le régiment du général Diendéré restera cantonné dans sa caserne tandis que les forces loyalistes reculeront d’une cinquantaine de kilomètres de la capitale. Les forces loyalistes qui souhaitaient désarmer le RSP se contentent donc d’un cantonnement du régiment de Gilbert Diendéré. Mais cet accord permet d’éviter l’affrontement alors que les chefs d’Etat de la Cédéao sont attendus ce mercredi matin dans la capitale burkinabé pour une deuxième mission de médiation.

L’accord a été paraphé solennellement devant le Mogho Naba, le roi des Mossis et une autorité morale au Burkina Faso. Il a été signé par le commandant Abdoulaziz Korogho, chef de corps par intérim du RSP et quatre officiers envoyés par l’état-major. Des négociations qui avaient tout pour réussir en théorie, car les deux parties se connaissent bien. Certains des chefs de corps qui ont pris l’initiative de cette marche sur Ouagadougou sont de la même promotion que ceux du RSP.

Un peu plus tôt dans la soirée de mardi, le général putschiste Gilbert Diendéré a affirmé que le président de la transition Michel Kafando serait « remis en selle » dès mercredi. « Kafando, c’est déjà acté, a-t-il déclaré. Les chefs d’Etat [de la Cédéao] arrivent demain pour le remettre en selle. Théoriquement c’est moi qui vais les accueillir demain, et Kafando les raccompagnera après. »

Faire la paix devant la plus haute autorité morale

Il est près de 21 heures lorsque le chef des Mossis, le Mogho Naba reçoit en son palais désert et sombre une petite délégation de militaires. Quatre officiers envoyés par l’état-major d’un côté, et de l’autre le chef de corps intérimaire du RSP, le commandant Korogho. Les cinq hommes en kaki écoutent religieusement le Mogho Naba prôner la paix et la réconciliation. Ils sont venus faire la paix devant la plus haute autorité morale du pays et donner ainsi davantage de poids à leur accord.

Le Régiment de sécurité présidentiel s’engage à rester cantonner dans sa caserne de Naaba Koom, derrière le palais présidentiel, tandis que les loyalistes reculeront leurs troupes de cinquante kilomètres hors de la ville. Les hommes du RSP abandonneront aussi tous les postes de contrôle qu’ils détiennent en ville et devront faire l’inventaire de leurs armes avant trois jours.

Décrispation à Ouagadougou

Cet accord marque un pas vers l’apaisement, mais on est loin des revendications formulées il y a 48 heures par les loyalistes qui voulaient alors désarmer le RSP. Cet accord d’apaisement succède à une guerre de déclarations musclées qui avait fait monter la tension mardi à Ouagadougou. Dans la nuit de lundi à mardi ainsi que mardi matin, les colonnes militaires en provenance de garnisons de provinces s’étaient positionnées dans Ouagadougou et notamment dans des casernes du centre-ville. Des positionnements qui n’ont donné lieu à aucun affrontement direct, mais selon le général Diendéré lui-même, des tirs d’assaillants non identifiés ont tout de même fait un mort et un blessé dans ses rangs.

Dans la matinée de mardi, le général Diendéré recevait la presse au Palais de Kosyam pour expliquer qu’il ne souhaitait pas que le sang burkinabé coule, qu’il ne comptait pas attaqué mais qu’il se défendrait en cas d’attaque. Gilbert Diendéré avait également indiqué que le dialogue se poursuivait avec ses adversaires militaires sur certains points litigieux comme le désarmement du RSP ou bien l’impunité.

Dans l’après-midi, des mouvements de troupes ont eu lieu à Ouagadougou notamment du RSP qui a conforté ses positions notamment dans la zone Ouaga 2000, c’est-à-dire près du palais de Kosyam et de l’hôtel Laico où doit se réunir mercredi la délégation de la Cédéao RFI




AFRIQUE-MONDE

logo article

Mali : les partisans de Sanogo venus en masse au premier jour de son procès

01/12/2016 par :

Les partisans d’Amadou Haya Sanogo ont pris leurs quartiers à Sikasso, où a débuté mercredi le (...)

logo article

De Rabat à Madagascar, comment Mohammed VI étend l’influence du Maroc sur tout le continent africain

29/11/2016 par :

Rwanda, Tanzanie, Sénégal, Éthiopie, Madagascar, et bientôt Nigeria et Zambie. Jamais Mohammed VI (...)

logo article

Burundi : le conseiller du président Nkurunziza, Willy Nyamitwe, aurait échappé à une tentative d’assassinat

29/11/2016 par :

Willy Nyamitwe, conseiller en communication du président burundais Pierre Nkurunziza aurait été (...)

logo article

Sommet de Madagascar : l’Arabie saoudite devra patienter avant d’adhérer à la Francophonie

26/11/2016 par :

Malgré le plaidoyer de certains chefs d’États africains en faveur d’une adhésion de l’Arabie (...)

logo article

AFRIQUE : Les 5 questions que vous vous posez sur le sommet de la francophonie à Madagascar

25/11/2016 par :

Une trentaine de chefs d’État et de gouvernement sont attendus à Antananarivo pour le XVIe sommet (...)

logo article

RDC – Interview exclusive de Matata Ponyo : « J’ai navigué dans des eaux infestées de crocodiles »

22/11/2016 par :

Le Premier ministre congolais sortant s’est confié en exclusivité à Jeune Afrique au sujet de ses (...)

logo article

OPINION : Pour une négociation politique tous azimuts au Burkina Faso

22/11/2016 par :

Affirmer qu’il règne une tension politique dans notre pays qui est à l’image de celle qui oppose le (...)

logo article

Pierre-Claver Mbonimpa : « Les présidents africains ont la même maladie »

20/11/2016 par :

De passage à Paris où il a été invité par Human Rights Watch pour recevoir le prix Alison Des Forges (...)

logo article

Maroc – UA : Mohammed VI sollicite l’intervention d’Idriss Déby Itno et reporte sa visite en Éthiopie

16/11/2016 par :

Le roi du Maroc a demandé au président tchadien ce lundi d’intervenir auprès de la présidente de la (...)

logo article

États-Unis : Trump promet d’expulser jusqu’à 3 millions d’immigrés clandestins

13/11/2016 par :

Le nouveau président élu des États-Unis Donald Trump a promis d’expulser jusqu’à 3 millions (...)

logo article

L’état d’urgence « devrait être prolongé jusqu’à l’élection présidentielle »

13/11/2016 par :

LE SCAN POLITIQUE/VIDÉO - Le premier ministre souhaite que les mesures d’exceptions restent en (...)

DEPECHES

29 novembre 2016

URGENT : Un avion qui transportait une équipe de football brésilienne s’est écrasé près de la ville colombienne de Medellin. La police colombiennes annonce 76 morts

29 novembre 2016

HAITI : Jovenel Moïse a été déclaré vainqueur de la présidentielle haïtienne dès le premier tour, selon les résultats préliminaires annoncés ce mardi 29 novembre par le Conseil électoral provisoire (CEP). Le nouveau président a appelé les Haïtiens à s’unir pour relever le pays.

11 novembre 2016

DEPECHE/USA : Des milliers de personnes, pour la plupart des jeunes, ont à nouveau défilé dans la nuit de jeudi à vendredi dans les grandes villes américaines aux cris de « Pas mon président ! ». Des rassemblements parfois émaillés de violences comme à Portland. Trump accuse les média

7 novembre 2016

DEPECHE : Monsieur Macky SALL, Président de la République, et Sa Majesté Mohammed VI Roi du Maroc présideront la signature d’un Protocole d’accord pour la création d’un Centre de Formation dédié à l’Entreprenariat, ce mardi 08 novembre 2016 à 13 heures au Palais de la République. Après cette cérémonie, les deux Chefs d’Etat sont attendus à l’Hôpital Principal de Dakar pour procéder à la remise solennelle de médicaments offerts par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité au Ministère de la Santé. Sa Majesté Mohammed VI, Roi du Maroc visitera, à cette occasion, le Pavillon Boufflers (Maladies infectieuses) ainsi que la Maternité de l’Hôpital. Son Excellence Monsieur Macky SALL, Président de la République souhaite la bienvenue et un agréable séjour au Sénégal à son illustre hôte.

29 octobre 2016

ACTUALITE : Monsieur Gorgui Ndong, Spécialiste en Gestion des Ressources humaines, précédemment membre du Collège du Fonds de Développement du Service Universel des Télécommunications (FDSUT), est nommé Ministre délégué auprès du Ministre du Renouveau urbain, de l’Habitat et du Cadre de vie, chargé de la Restructuration et de la Requalification des banlieues, en remplacement de Madame Fatou Tambédou.

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES