DECLARATION : Pour mettre fin aux mensonges d’Etat et aux Calomnies.

Décidément le ridicule ne tue plus. Après avoir annoncé successivement 4000 milliards, 2000 milliards volés puis 700 milliards et enfin 117 milliards, les avocats de Macky Sall, qui se la coulent douce au bord de la Seine avec l’argent du contribuable sénégalais, nous reviennent avec 27 milliards qu’ils veulent rapatrier selon leurs dires. Mais de qui se moque t- on ? Le monde entier, y compris leur mentor Macky Sall, reconnait que la CREI n’est pas une juridiction aux normes et standards qui respectent les principes élémentaires du droit commun à savoir le double degré de juridiction , la charge de la preuve , la bonne administration et la bonne distribution de la justice. Elle est même une juridiction d’ « anti-droit » par excellence.
Dans le dossier de Karim Meissa Wade, il n’y a aucun élément nouveau sauf que des avocats qui se disent "avocats de l’Etat" s’enrichissent illicitement, dans la mesure où une procédure devant la CREI ne connait pas de partie civile donc parler d’avocats de l’Etat, ici, n’est que pure escroquerie. D’ailleurs la cour suprême, dans un arrêt, avait déjà jugé que l’Etat du Sénégal ne peut se constituer partie civile dans un procès pour enrichissement illicite d’où notre étonnement de voir des individus appelés " avocats de l’Etat du Sénégal" qui, en réalité, s’arrogent le droit de gaspiller et de dilapider les derniers publics dans le but de servir une clientèle politique. Ces soi-disant avocats de l’Etat, spécialistes de l’amalgame et du mensonge éhonté, associés à un agent judiciaire de l’Etat, militant et rédacteur d’une partie du programme "yonou yokouté ", sont devenus honteusement les exécuteurs des sales boulots d’un pouvoir politique aux abois. Le peuple sénégalais, avec son esprit éclairé, a bien compris que les conférences de presse et autres manœuvres des avocats de l’Etat ne procèdent que des manœuvres politiques qui sont téléguidées à partir du palais de la république.
Dans le dossier Karim Wade, les Dieux du droit ne sont ni avec la justice politique du Sénégal, ni avec ses avocats. D’ailleurs la justice française vient de le démontrer en déclarant recevable la plainte pour crime de séquestration arbitraire, passible de 30 ans de prison. Ce qui vient confirmer d’une part la détention arbitraire de Karim Wade par l’Etat prononcée par le haut conseil des droits de l’Homme de l’ONU, d’autre part la décision de la cours de justice de la CEDEAO sur le caractère illégal des procédures de la CREI.

Dans un autre registre, la FNCL tient à rappeler à Monsieur Youssou Ndour que Le Président Karim Meissa Wade, de même que Mme Aida Coulibaly Ndour, est métis. Il n’a pas choisi ses nationalités sénégalaise et française, il les a eu par le don de la nature contrairement à lui, M. Ndour, qui a quémandé et obtenu la nationalité française du président Chirac à la suite de services rendus à la France.

Pour terminer, la FNCL demande aux frères et sœurs libéraux, à tout le peuple sénégalais de de voter et faire voter massivement NON le jour du référendum du 20 MARS 2016 pour le respect de la parole donnée, pour l’éthique et la morale dans la sphère politique sénégalaise. La FNCL considère que, pour l’honneur de notre jeune démocratie, La mobilisation pour la victoire éclatante du NON à ce référendum reste la seule et unique préoccupation du moment.



AFRIQUE-MONDE

logo article

Quand Melania refuse de prendre la main de Donald Trump

23/05/2017 par :

Melania Trump est une épouse discrète, mais dont les réactions non verbales sont parfois plus (...)

logo article

Les services de sécurité pensent avoir identifié l’auteur de l’attaque

23/05/2017 par :

Les services de sécurité pensent avoir identifié l’auteur de l’attentat perpétré lundi soir lors du (...)

logo article

Trump promet de faire "tout son possible" pour un accord de paix au Proche-Orient

23/05/2017 par :

Le président des Etats-Unis Donald Trump s’est engagé mardi à Bethléem en Cisjordanie occupée à (...)

logo article

Des pirates liés à la Corée du Nord très probablement derrière WannaCry

23/05/2017 par :

Le groupe de pirates informatiques Lazarus, soupçonné d’avoir partie liée avec la Corée du Nord, (...)

logo article

Attentat de Manchester : Au moins 22 morts

23/05/2017 par :

Un attentat suicide a fait au moins 22 morts, dont des enfants, et 59 blessés à l’issue d’un (...)

logo article

L’Iran dénonce le "show" de Ryad et rejette les accusations de Trump

23/05/2017 par :

Le président iranien Hassan Rohani a répondu lundi aux attaques des Etats-Unis et de l’Arabie (...)

logo article

Soudan du Sud : Salva Kiir annonce un cessez-le-feu

23/05/2017 par :

Le président sud soudanais a déclaré un cessez-le-feu unilatéral qui selon lui était effectif à (...)

logo article

Un sniper abat un terroriste de l’EI à 2,4 km de distance

22/05/2017 par :

Selon le Daily Mail, un sniper de l’armée britannique a utilisé "le fusil le plus puissant du (...)

logo article

Des centaines de personnes arrêtées dans un club gay en Indonésie

22/05/2017 par :

La police de Djakarta a investi un club gay de la capitale indonésienne et procédé à 141 (...)

logo article

KIM JONG-UN DIT QU’IL N’EST PAS KADHAFI, ET QUE LES OCCIDENTAUX NE PEUVENT RIEN CONTRE LUI

21/05/2017 par :

Dépeint par les médias occidentaux comme un personnage excentrique, personnage qui lâche les (...)

logo article

Gabon : les millions bloqués du lobbyiste américain qui portait les valises d’Ali Bongo

21/05/2017 par :

Ce sont plus de 8 millions de dollars qui auraient transité par les comptes de Joseph Szlavik, (...)

DEPECHES

19 mai 2017

VIOLENT ACCIDENT SUR L’AUTOROUTE : PAS DE MORT ; QUE DES DÉGÂTS MATÉRIELS IMPORTANTS

3 mai 2017

Sénégal : Khalifa Sall et ses co-détenus restent en prison

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

10 avril 2017

RDC : les manifestations de l’opposition prévues ce lundi interdites par la police

10 avril 2017

Égypte : le président al-Sissi déclare l’état d’urgence pour trois mois après les attentats de l’EI contre des Coptes

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES