Crise au Burundi, terrorisme… : Les enjeux du 26e sommet de l’Union africaine

Le Conseil exécutif de l’Union africaine (UA) s’est ouvert mercredi à Addis-Abeba. Cette réunion de deux jours des ministres africains des Affaires étrangères est un prélude au 26e sommet des chefs d’État et de gouvernement qui se tient les 30 et 31 janvier. Tour d’horizon des enjeux clés.

C’est l’enjeu clé de ce sommet. Face à la persistance de la violente crise politique burundaise, le Conseil de paix et de sécurité de l’UA avait décidé, en décembre, d’envoyer quelques 5 000 soldats pour aider à stabiliser le pays et protéger la population. Bujumbura s’était immédiatement opposé à cette décision promettant de combattre « cette force d’invasion » si elle venait à être mise en place. Depuis, l’UA a changé de stratégie, en tentant de renouer le dialogue. Mais le gouvernement burundais refuse toujours d’ouvrir des pourparlers avec son opposition armée.

En principe, les chefs d’État et de gouvernement de l’UA peuvent intervenir chez un état membre sans son accord. Mais pour cela, il faut une majorité qualifiée, très difficile à atteindre, des deux-tiers d’entre-eux. Ce qui en ferait une décision historique. La question est notamment l’ordre du jour de la réunion des chefs d’Etat du Conseil de paix et sécurité du vendredi 29 janvier.

Comment lutter plus efficacement contre le terrorisme ?
C’est malheureusement devenu un thème habituel des sommets de l’UA. Mais cette année, la question de la lutte contre le terrorisme prendra une intensité particulière. Ouagadougou et Bamako ont été touchés par des attentats très meurtriers ces dernières semaines. En Afrique de l’ouest, Dakar et Abidjan craignent d’être les prochaines cibles. La secte islamiste Boko Haram continue de frapper régulièrement dans le nord du Niheria et au Cameroun. L’organisation État islamique prend pied en Libye. Et le Kenya vient d’enregistrer de lourdes pertes dans le cadre de son intervention en Somalie contre les Shebab. Intervention d’ailleurs sous l’égide de l’UA.

Quel chef d’État d’Afrique centrale succédera à Robert Mugabe à la présidence tournante ?
Après l’Afrique australe, c’est à l’Afrique centrale que reviendra la présidence de l’UA jusqu’en janvier 2017. Les chefs d’État de cette région doivent donc se mettre d’accord pour désigner l’un des leurs. Une partie de la presse de Kinshasa affirme que le président congolais Joseph Kabila se prépare à ces fonctions. Mais son dernier mandat constitutionnel à la tête du pays expire en décembre 2016… Selon une source diplomatique d’Afrique centrale, le poste devrait donc revenir au Tchadien Idriss Déby Itno. Mais ce dernier remet, aussi, son mandat présidentiel en jeu en avril 2016…

Quel avenir pour la présidente de la Commission, Nkosazana Dlamini-Zuma ?
Le mandat de la présidente de la commission de l’UA se termine en juillet 2016. Or, celle-ci n’a pas dit si elle se représentera pour un nouveau tour de piste, qui la mènerait jusqu’en 2020. Selon la presse sud-africaine, elle souhaite succéder à son ex-mari, Jacob Zuma, à la présidence de son pays en 2019. Si telle est son ambition, elle devrait donc quitter Addis-Abeba très bientôt. Ce 26e sommet pourrait donc voir émerger des prétendants à sa succession. Le nom du ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, revient régulièrement. Les candidats doivent se déclarer d’ici fin mars.

Quelles nouvelles puissances au sein du Conseil de paix et sécurité (CPS) ?
Les quinze pays membres de cet organe – l’un des plus important de l’UA – seront renouvelés lors du Conseil exécutif, le jeudi 28 novembre. Le vendredi 29, le nouveau conseil se réunira pour discuter notamment de la situation au Burundi. Les puissances militaires du continent déjà membres (Algérie, Nigéria, Éthiopie, Afrique du Sud…) ont toutes les chances d’être reconduites. Mais cela laisse plusieurs places aux puissances qui cherchent à s’affirmer. JEUNE AFRIQUE



AFRIQUE-MONDE

logo article

Législatives allemandes : un député noir en lutte contre le racisme

19/09/2017 par :

En campagne pour sa réélection, Karamba Diaby, premier député noir d’Allemagne élu dans une (...)

logo article

Présidentielle au Cameroun : Christopher Fomunyoh enfin dans l’arène ??

19/09/2017 par :

Alors que la présidentielle doit se dérouler en octobre 2018, le nom du natif du Nord-Ouest (...)

logo article

En Algérie et dans le reste du Maghreb, des tabous freinent le don d’organes

19/09/2017 par :

En lui offrant un rein, Nawel a permis à son mari Boubaker d’en finir avec 16 ans de dialyse, (...)

logo article

Le geste gênant de Donald Trump envers Melania

18/09/2017 par :

On ne peut pas dire que ça respire l’amour fou. Vendredi soir, Donald Trump et son épouse Melania (...)

logo article

Gangstérisme à Kédougou, trois attaques armées en trois jours

18/09/2017 par :

La région de Kédougou est secouée depuis la semaine dernière par une série d’attaques armées (...)

logo article

Sénégal : le mouvement anti-franc CFA de retour dans la rue

18/09/2017 par :

Plusieurs centaines de manifestants se sont réunis samedi 16 septembre dans plusieurs villes (...)

logo article

Fatick : un homme de 87 ans meurt par pendaison

18/09/2017 par :

Un homme âgé de 87 ans s’est pendu dans la nuit de samedi à dimanche à Fatick, a appris l’APS de (...)

logo article

Une ministre se déguise pour démasquer des corrompus

18/09/2017 par :

Sarah Opendi, la ministre ougandaise de la santé, a révélé qu’elle s’est déguisée en patiente pour (...)

logo article

Une double attaque dans le sud de l’Irak atteint 50 morts

14/09/2017 par :

Au moins 50 personnes, dont des Iraniens, ont été tuées jeudi dans une double attaque près de (...)

logo article

Rohingyas : Aung San Suu Kyi va enfin s’exprimer

14/09/2017 par :

La dirigeante birmane Aung San Suu Kyi souhaite finalement s’exprimer devant la nation sur (...)

logo article

Raila Odinga : « La communauté internationale doit s’impliquer, sinon le Kenya va glisser vers une grave crise »

12/09/2017 par :

Dans un entretien accordé à Jeune Afrique, Raila Odinga, candidat de l’opposition à la (...)

DEPECHES

18 juin 2017

Trump tweets : "Je suis enquêté pour avoir tiré le directeur du FBI par l’homme qui m’a dit de déclencher le directeur du FBI. Chasse aux sorcières !"

18 juin 2017

Le Chili bat le Cameroun pour son premier match en Coupe des Confédérations

19 mai 2017

VIOLENT ACCIDENT SUR L’AUTOROUTE : PAS DE MORT ; QUE DES DÉGÂTS MATÉRIELS IMPORTANTS

3 mai 2017

Sénégal : Khalifa Sall et ses co-détenus restent en prison

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES