Crise au Burundi, terrorisme… : Les enjeux du 26e sommet de l’Union africaine

Le Conseil exécutif de l’Union africaine (UA) s’est ouvert mercredi à Addis-Abeba. Cette réunion de deux jours des ministres africains des Affaires étrangères est un prélude au 26e sommet des chefs d’État et de gouvernement qui se tient les 30 et 31 janvier. Tour d’horizon des enjeux clés.

C’est l’enjeu clé de ce sommet. Face à la persistance de la violente crise politique burundaise, le Conseil de paix et de sécurité de l’UA avait décidé, en décembre, d’envoyer quelques 5 000 soldats pour aider à stabiliser le pays et protéger la population. Bujumbura s’était immédiatement opposé à cette décision promettant de combattre « cette force d’invasion » si elle venait à être mise en place. Depuis, l’UA a changé de stratégie, en tentant de renouer le dialogue. Mais le gouvernement burundais refuse toujours d’ouvrir des pourparlers avec son opposition armée.

En principe, les chefs d’État et de gouvernement de l’UA peuvent intervenir chez un état membre sans son accord. Mais pour cela, il faut une majorité qualifiée, très difficile à atteindre, des deux-tiers d’entre-eux. Ce qui en ferait une décision historique. La question est notamment l’ordre du jour de la réunion des chefs d’Etat du Conseil de paix et sécurité du vendredi 29 janvier.

Comment lutter plus efficacement contre le terrorisme ?
C’est malheureusement devenu un thème habituel des sommets de l’UA. Mais cette année, la question de la lutte contre le terrorisme prendra une intensité particulière. Ouagadougou et Bamako ont été touchés par des attentats très meurtriers ces dernières semaines. En Afrique de l’ouest, Dakar et Abidjan craignent d’être les prochaines cibles. La secte islamiste Boko Haram continue de frapper régulièrement dans le nord du Niheria et au Cameroun. L’organisation État islamique prend pied en Libye. Et le Kenya vient d’enregistrer de lourdes pertes dans le cadre de son intervention en Somalie contre les Shebab. Intervention d’ailleurs sous l’égide de l’UA.

Quel chef d’État d’Afrique centrale succédera à Robert Mugabe à la présidence tournante ?
Après l’Afrique australe, c’est à l’Afrique centrale que reviendra la présidence de l’UA jusqu’en janvier 2017. Les chefs d’État de cette région doivent donc se mettre d’accord pour désigner l’un des leurs. Une partie de la presse de Kinshasa affirme que le président congolais Joseph Kabila se prépare à ces fonctions. Mais son dernier mandat constitutionnel à la tête du pays expire en décembre 2016… Selon une source diplomatique d’Afrique centrale, le poste devrait donc revenir au Tchadien Idriss Déby Itno. Mais ce dernier remet, aussi, son mandat présidentiel en jeu en avril 2016…

Quel avenir pour la présidente de la Commission, Nkosazana Dlamini-Zuma ?
Le mandat de la présidente de la commission de l’UA se termine en juillet 2016. Or, celle-ci n’a pas dit si elle se représentera pour un nouveau tour de piste, qui la mènerait jusqu’en 2020. Selon la presse sud-africaine, elle souhaite succéder à son ex-mari, Jacob Zuma, à la présidence de son pays en 2019. Si telle est son ambition, elle devrait donc quitter Addis-Abeba très bientôt. Ce 26e sommet pourrait donc voir émerger des prétendants à sa succession. Le nom du ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, revient régulièrement. Les candidats doivent se déclarer d’ici fin mars.

Quelles nouvelles puissances au sein du Conseil de paix et sécurité (CPS) ?
Les quinze pays membres de cet organe – l’un des plus important de l’UA – seront renouvelés lors du Conseil exécutif, le jeudi 28 novembre. Le vendredi 29, le nouveau conseil se réunira pour discuter notamment de la situation au Burundi. Les puissances militaires du continent déjà membres (Algérie, Nigéria, Éthiopie, Afrique du Sud…) ont toutes les chances d’être reconduites. Mais cela laisse plusieurs places aux puissances qui cherchent à s’affirmer. JEUNE AFRIQUE




AFRIQUE-MONDE

logo article

En intégrant le Maroc, la CEDEAO deviendrait la 16e puissance mondiale devant la Turquie

26/02/2017 par :

(Agence Ecofin) - Le Maroc a présenté à Ellen Johnson Sirleaf, présidente en exercice de la CEDEAO, (...)

logo article

Infographie : comment se porte le commerce des armes en Afrique ?

21/02/2017 par :

Selon les données du Stockholm International Peace Research Institute (Sipri) portant sur ces (...)

logo article

Bénin : l’Etat récupère ses hôtels

21/02/2017 par :

Le gouvernement béninois a prononcé ce mercredi 16 février, la résolution des conventions de (...)

logo article

AFRIQUE : Le Président de l’Assemblée des Etats Parties se félicite de la décision de la Gambie de ne pas se retirer du Statut de Rome de la CPI

17/02/2017 par :

PAPA MEO DIOUF : Le 10 novembre 2016, la République islamique de Gambie a notifié sa décision de (...)

logo article

Tchad : Comment a été créée la garde présidentielle

15/02/2017 par :

Les exercices sont répétés en conditions réelles à N’Djamena. "L’entraînement est gourmand en (...)

logo article

Mali : l’opération Barkhane annonce avoir déjoué un projet d’attentat à Kidal

15/02/2017 par :

Informée par la population d’une attaque terroriste en préparation à Kidal, une trentaine de (...)

logo article

Sortie du Franc CFA : pour les panafricains, une autre monnaie est possible

13/02/2017 par :

PAR PAPA MEO DIOUF : Dakar, le 13 février 2017 - La nouvelle journée de mobilisation du Front (...)

logo article

RAPPORT : UN DÉPUTÉ FRANÇAIS ÉVOQUE LA "MALADIE" DU ROI DU MAROC, MOHAMMED VI

11/02/2017 par :

A l’occasion de la remise d’un rapport sur les relations entre l’Europe et le Maghreb, Jean (...)

logo article

Félix Tshisekedi : « Mon père appartient au patrimoine national de la RD Congo »

10/02/2017 par :

La mêlée politique congolaise ne connait pas de trêve. Depuis le décès d’Étienne Tshisekedi, et (...)

logo article

Exclusif – Présidence Commission africaine : Toute la vérité sur l’échec cuisant des adversaires du Tchadien, Moussa Faki Mahamat ?

08/02/2017 par :

Après plusieurs mois de campagne intense, les candidats au prestigieux poste de Président de la (...)

logo article

AFRIQUE : LE SPECTRE DE LA GUERRE PLANE DE NOUVEAU SUR LE MAGHREB

06/02/2017 par :

Après le sérieux revers qu’il vient d’essuyer suite à la validation du retour du Maroc au sein de (...)

DEPECHES

21 février 2017

FRANCE : Le siège du Front national à Nanterre a été perquisitionné, lundi, pour la seconde fois dans le cadre de l’affaire des soupçons d’emplois fictifs d’assistants au Parlement européen, a annoncé le FN, dénonçant "une opération médiatique".

21 février 2017

USA : Donald Trump a annoncé, lundi, la nomination du général H.R. McMaster comme nouveau conseiller à la sécurité nationale, en remplacement de Michael Flynn, au terme d’une difficile recherche qui a tenu Washington en haleine.

30 janvier 2017

AFRIQUE : Le Maroc réintègre l’Union africaine (officiel)

30 janvier 2017

Sommet de l’UA : le Tchadien Moussa Faki Mahamat élu à la tête de la Commission de l’Union africaine Il succède donc à la Sud-Africaine Nkosazana Dlamini-Zuma.

27 janvier 2017

POLITIQUE : La Conférence des leaders de Mànkoo Wattu Senegaal s’est réunie ce jeudi 26 janvier 2017 à la Permanence Nelson Mandela du Grand Parti. Examinant la question relative à l’invitation du Ministre de l’Intérieur Abdoulaye Daouda DIALLO à participer « aux discussions sur le processus électoral » prévues avec le Président de la République, vendredi 27 janvier 2017 « au Palais présidentiel », le FDS / Mankoo Wattu demande à ses membres de ne pas prendre part à cette rencontre. Dans ce cadre, le FDS/ Mankoo Wattu invite la presse nationale et internationale à un point de presse qu’il tiendra vendredi 27 janvier 2017 à 15h30mn au siège du Grand Parti.

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES