Crise au Burundi : le Conseil de sécurité de l’ONU prône une solution « par étapes »

Les ambassadeurs du Conseil de sécurité de l’ONU ont prôné samedi une solution "par étapes" avec les dirigeants de l’Union africaine pour tenter d’enrayer l’escalade des violences au Burundi, dont le président Pierre Nkurunziza s’oppose à toute ingérence internationale.

La rencontre s’est déroulée au siège de l’UA à Addis Abeba, alors que les envoyés des quinze pays membres du Conseil ont reconnu avoir enregistré peu de progrès vendredi à Bujumbura lors de leurs entretiens avec M. Nkurunziza.

Les discussions ont porté sur le déploiement d’une force africaine et sur une reprise des discussions avec l’opposition pour mettre fin à la crise provoquée par l’élection controversée à un troisième mandat de M. Nkurunziza l’an dernier. Les violences se sont multipliées depuis l’annonce de sa candidature en avril et sa réélection en juillet.

« Déni total des dangers »

Les manifestations de rues, un coup d’Etat manqué et une rébellion armée ont déjà fait plus de 400 morts et contraint à l’exil quelque 230.000 personnes, selon l’ONU, et suscité des craintes de voir le pays replonger dans des massacres interethniques entre Hutu et Tutsi.

Mais M. Nkurunziza « est dans le déni total des dangers », a regretté samedi l’ambassadeur égyptien Amr Aboulatta, à l’issue de cette tournée de trois jours.

Des violences, qui ont fait au moins un mort, ont ainsi éclaté jeudi à Bujumbura peu avant l’arrivée de la délégation onusienne.

C’est la seconde fois en dix mois que le Conseil de sécurité se rend au Burundi et la représentante des Etats-Unis, Samantha Power, a noté « beaucoup plus de peur » de la part des dirigeants de la société civile, qui vivent pour la plupart en exil. Mais « nous devons procéder par étapes » malgré la gravité de la situation, a-t-elle souligné.

Le sommet de l’UA, les 30 et 31 janvier en Ethiopie, doit évoquer le projet de force africaine de 5.000 hommes déployée au Burundi, considérée par Bujumbura comme une « force d’invasion et d’occupation ».

Pour M. Aboulatta, une résolution de l’ONU soutenant la force de l’UA serait « prématurée » et le bloc panafricain doit « reconsidérer son approche » après le refus de M. Nkurzunziza.

L’envoyé russe, Petr Iliichev, a proposé la création d’une mission policière internationale pour patrouiller dans les quartiers contestataires de Bujumbura, soulignant l’impact « négatif » de la présence de troupes africaines dans les efforts pour renouer le dialogue entre le gouvernement et l’opposition.

La France, pour sa part, a souhaité un déploiement « aussi vite que possible » d’une centaine d’experts militaires et d’observateurs des droits de l’Homme appartenant à l’UA, notamment à la frontière avec le Rwanda, accusé par M. Nkurunziza de soutenir des groupes d’opposition armés, ce que Kigali dément.

Le sommet de l’UA devra également décider du sort de la médiation ougandaise, qui n’a organisé qu’une réunion entre gouvernement et opposition en décembre, alors que les membres du Conseil ont poussé pour un rôle accru de l’ONU dans cette médiation.

Aide financière au Burundi

Plutôt que des sanctions, l’ONU a également préféré évoquer une aide financière au Burundi dans un geste de soutien pour régler la crise.

Mme Power a reconnu que les discussions vendredi avec le président burundais « n’avaient pas été aussi productives » que ce que le le Conseil aurait souhaité.

M. Nkurunziza est resté intransigeant, rejetant les appels pour un dialogue inclusif, pour de nouveaux efforts de médiation et pour l’envoi de la force africaine.

Il a réfuté que les violences puisse déboucher sur des massacres ethniques.

« Je vous garantis qu’il n’y aura plus de génocide au Burundi », a-t-il assuré, en promettant que « le pays est en sécurité à 99% ». JEUNE AFRIQUE



AFRIQUE-MONDE

logo article

Maroc : Saadeddine El Othmani parvient à former sa coalition

26/03/2017 par :

Fin du blocage politique ! Le nouveau chef de gouvernement a annoncé samedi une nouvelle (...)

logo article

CPI : Jean-Pierre Bemba condamné à un an de prison pour subornation de témoins

22/03/2017 par :

L’ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba, reconnu coupable par la Cour pénale (...)

logo article

ACTUALITE : Entretien de Bachar el-Assad avec Europe1 et TF1

15/03/2017 par :

Fabien Namias : Bonjour M. le Président. Bachar el-Assad : Bonjour. Fabien Namias : Une (...)

logo article

« L’ART DE LA GUERRE » : Bruxelles prolongera-t-il la stratégie nucléaire du Pentagone ?

15/03/2017 par :

Dans le cas où l’administration Trump respecterait le Traité de non-prolifération, elle retirerait (...)

logo article

Tunisie : un policier tué dans une attaque jihadiste à Kebili

13/03/2017 par :

Un policier tunisien a été tué et un autre blessé dans une attaque terroriste nocturne contre une (...)

logo article

Maroc : les ambassadeurs économiques de Mohammed VI en Afrique

10/03/2017 par :

Ils accompagnent le roi Mohammed VI dans ses voyages à travers le continent pour signer des (...)

logo article

RD Congo : évincé du Rassemblement, Katebe Katoto conteste la sanction

07/03/2017 par :

Raphaël Katebe Katoto a été définitivement radié mardi du regroupement politique Alternance pour la (...)

logo article

Côte d’Ivoire : les syndicats de la fonction publique pourraient appeler à la reprise de la grève

06/03/2017 par :

Après avoir suspendu le 27 janvier leur mouvement social pour une durée d’un mois, les syndicats (...)

logo article

ACTUALITE : Interview avec Dr. Ramdani Fatima Zohra, Lauréate du Prix Mandela du Leadership Féminin 2016

02/03/2017 par :

Le jeudi, 22 décembre 2016, Dr. Ramdani Fatima Zohra a été désignée Lauréate du « Prix Mandela du (...)

logo article

FRANCE : Bientôt inculpé, Fillon reste candidat à l’élection

01/03/2017 par :

Le candidat de la droite à la présidentielle française François Fillon a confirmé mercredi qu’il a (...)

logo article

En intégrant le Maroc, la CEDEAO deviendrait la 16e puissance mondiale devant la Turquie

26/02/2017 par :

(Agence Ecofin) - Le Maroc a présenté à Ellen Johnson Sirleaf, présidente en exercice de la CEDEAO, (...)

DEPECHES

28 mars 2017

DERNIERE MINUTE : Le Juge vient d’accorder une liberté provisoire au Maire de la Médina Bamba FALL et Cie

7 mars 2017

AUDITION DE KHALIFA SALL : Le DAF Mbaye Touré finalement placé sous mandat de dépôt

21 février 2017

FRANCE : Le siège du Front national à Nanterre a été perquisitionné, lundi, pour la seconde fois dans le cadre de l’affaire des soupçons d’emplois fictifs d’assistants au Parlement européen, a annoncé le FN, dénonçant "une opération médiatique".

21 février 2017

USA : Donald Trump a annoncé, lundi, la nomination du général H.R. McMaster comme nouveau conseiller à la sécurité nationale, en remplacement de Michael Flynn, au terme d’une difficile recherche qui a tenu Washington en haleine.

30 janvier 2017

AFRIQUE : Le Maroc réintègre l’Union africaine (officiel)

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES