Crash dans le Sinaï : l’attentat, scénario catastrophe pour Sissi

La thèse de l’attentat pour expliquer le crash de l’Airbus A321 de la compagnie russe Metrojet dans le Sinaï est de plus en plus évoquée. Au grand dam du président égyptien Abdel Fatah al-Sissi.

Six jours après le crash dans le Sinaï de l’A321 de la compagnie russe Metrojet, avec à son bord 224 passagers, le président égyptien Abdel Fatah al-Sissi doit se sentir bien seul. Après Londres et Washington, Moscou, son principal allié, semble ne plus écarter la possibilité d’un attentat. Certes, le porte-parole du Kremlin continue à affirmer qu’aucune thèse n’est privilégée, mais ce discours est en décalage total avec la décision vendredi 6 novembre de Vladimir Poutine de suspendre les vols civils russes vers l’Egypte et d’assurer le rapatriement des 45 000 citoyens russes présents sur place.

Cette décision a été prise à l’issue d’une réunion exceptionnelle du comité national antiterroriste, en présence notamment du ministre de la Défense et du chef d’état-major, rapporte notre correspondante à Moscou, Muriel Pomponne. Le président russe a choisi de suivre les recommandations du chef des services secrets. Dans des propos diffusés à la télé, Alexandre Bortnikov a expliqué que cette mesure était « raisonnable » en attendant que soient déterminées les causes réelles du crash.

Défaillance humaine ou matérielle, bombe dissimulée dans l’appareil, les causes du crash ne sont pas encore fermement établies. L’analyse des boîtes noires de l’appareil fait privilégier la thèse de l’attentat, indique ce vendredi soir une source proche de l’enquête citée par l’Agence France-Presse. Selon cette source qui requiert l’anonymat, le décryptage de l’enregistreur des données de vol et de l’enregistreur des voix dans le cockpit montre que « tout était normal ». Mais à la 24e minute de vol, les deux machines ont brutalement cessé de fonctionner, signe d’une « très soudaine décompression explosive ». Cette information vient corroborer les dires de la direction de la compagnie charter, pour qui le pilote avait brutalement perdu le contrôle de l’appareil sans aucune alerte préalable.

Le rapatriement des touristesdébute

Les autorités égyptiennes redoutent que la thèse de la bombe ne soit finalement retenue. Le drame en lui même porte déjà un nouveau coup dur au tourisme, une des principales ressources du pays. Depuis la révolution, les revenus du secteur ont grandement chuté. Alors qu’ils se montaient à 10 milliards d’euros en 2011, ils ont à peine atteint les 5 milliards en 2013. Malgré le climat d’insécurité et le désordre politique, les touristes russes étaient restés fidèles à cette destination peu chère. Ils sont même devenus en 2014 les premiers visiteurs du pays. Parmi les 10 millions de touristes recensés l’année dernière en Egypte, deux à trois millions seraient des Russes.

Parler d’une bombe les ferait fuir encore plus. Depuis samedi dernier, les annulations n’arrêtent pas. Vendredi, le premier avion rapatriant des touristes de la station balnéaire de Charm el-Cheikh a atterri à Londres. Il doit être suivi par de nombreux autres. Ce matin, 20 000 touristes britanniques attendaient à l’aéroport.

Par ailleurs, depuis son accession au pouvoir en juillet 2013, le président Sissi n’a eu de cesse de promettre qu’il rétablira la sécurité en Egypte. Le drame de l’appareil russe apporte un démenti cinglant à ses prétentions. RFI



AFRIQUE-MONDE

logo article

Le "New York Times" a recensé tous les mensonges de Trump (et ils sont nombreux)

24/06/2017 par :

DONALD TRUMP - Cette compilation fait froid dans le dos. Deux journalistes américains du New (...)

logo article

Les musulmans de France fêteront la fin du ramadan dimanche

24/06/2017 par :

Les musulmans de France fêteront dimanche l’Aïd el-Fitr, la fête de la rupture du jeûne qui marque (...)

logo article

Ghana : fin des privilèges diplomatiques pour les anciens présidents

24/06/2017 par :

Ce changement de traitement concerne non seulement les anciens chefs d’Etat mais aussi les (...)

logo article

Soudan du Sud : la fête de l’indépendance annulée

24/06/2017 par :

Comme en 2016, la fête nationale ne sera pas célébrée cette année. Le gouvernement sud-soudanais a (...)

logo article

Ryad déjoue une attaque d’envergure contre le premier lieu saint de l’islam

24/06/2017 par :

L’Arabie saoudite a annoncé avoir déjoué un attentat d’envergure contre la Grande mosquée de La (...)

logo article

Jammeh retourne en Gambie

20/06/2017 par :

En Exil en Guinée Equatoriale, Yaya Jammeh n’oublie pas, pour autant, la Gambie. Par le biais (...)

logo article

Zeinab demande le divorce à Jammeh

20/06/2017 par :

Zeinab Suma aurait officiellement demandé le divorce à Yaya Jammeh. L’ex première dame, que les (...)

logo article

Gambie : Un Sénégalais arrêté pour 2 meurtres, 4 viols et 4 incendies

20/06/2017 par :

Dix chefs d’accusations pèsent sur la tête d’un Sénégalais, dont l’identité n’a pas été révélée, en (...)

logo article

Texas : Une Sénégalaise battue à mort par son époux ivoirien

20/06/2017 par :

L’affaire fait les choux gras de la presse en Côte d’Ivoire. Hermann Fulgence Gninia, 41 ans, un (...)

logo article

Aboubacry Ba nommé Dg d’un groupe de presse à Conakry

20/06/2017 par :

Le journaliste Aboubacry Ba, employé de la chaîne Canal Plus, a été nommé à la tête du groupe (...)

logo article

9 morts : Bilan définitif de l’attaque de Bamako

20/06/2017 par :

Le bilan définitif de l’attaque terroriste de dimanche après-midi au campement Kangaba, dans la (...)

DEPECHES

18 juin 2017

Trump tweets : "Je suis enquêté pour avoir tiré le directeur du FBI par l’homme qui m’a dit de déclencher le directeur du FBI. Chasse aux sorcières !"

18 juin 2017

Le Chili bat le Cameroun pour son premier match en Coupe des Confédérations

19 mai 2017

VIOLENT ACCIDENT SUR L’AUTOROUTE : PAS DE MORT ; QUE DES DÉGÂTS MATÉRIELS IMPORTANTS

3 mai 2017

Sénégal : Khalifa Sall et ses co-détenus restent en prison

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES