Coup de filet : Fin de cavale de Souleymane Keita, Emir d’Ancardine du Sud

Une unité de la Force spéciale de la Sécurité d’Etat a mis la main sur Souleymane Keïta, l’Emir de la Katibat Halid Ibn Walid (filiale du sud malien de l’Ançar-Eddine d’Iyad Ag Ghaly), a appris maliweb.net de sources sécuritaires.

Bamako-31/03/2016- En fait, c’est à la lisière nord de la forêt du Wagadou, vers la frontière mauritanienne que l’Emir d’Halid Ibn Walid, âgé de 47 ans a été arrêté mardi dernier par la force spéciale malienne, alors qu’il s’apprêtait à rejoindre son mentor Iyad Ag Ghaly au nord du Mali, ajoutent nos sources.

La tangente

Désormais en état d’arrestation, c’est depuis le mois de juin 2015 que Souleymane avait pris la tangente à la suite de l’arrestation de plusieurs membres influents de sa secte par la DGSE malienne au lendemain du démantèlement d’une de leurs bases, située dans la forêt de Sama (région de Sikasso).

Son aventure le mènera en Guinée, puis en Sierra Leone et en Gambie, avant qu’il ne rejoigne en début mars 2016, le gros des effectifs du Front de libération du Macina dans la forêt du Wagadou située à la frontière entre le Mali et la Mauritanie.

Au-delà de son arrestation, les forces spéciales maliennes savent désormais beaucoup plus sur le cerveau des attaques terroristes dans le sud du Mali.

Maniement des armes

Ces forces sont parvenues aux résultats que : Souleymane Keïta, est né à Kaolack, au Sénégal où il fréquenta l’école coranique et la medersa, avant de poursuivre ses études en Egypte.

C’est de son séjour égyptien que Souleymane profitera pour s’entrainer au maniement des armes et des explosifs. Il effectuera également plusieurs voyages en Arabie Saoudite.

Son aventure dans le radicalisme se précisera lorsqu’il liera l’amitié avec Iyad Ag Ghaly à Bamako dans une mosquée.

Sergent recruteur

Il nous est aussi revenu que pendant l’occupation des régions nord du Mali, ce Lieutenant d’Iyad a servi comme Sergent recruteur des jeunes talibés pour le djihad-terroriste.

En juillet 2015, plusieurs de ses lieutenants avaient été arrêtés, parmi lesquels figurent Hamadi Niagando alias Jogormé, logisticien du groupe, ancien membre de la police islamique, homme de confiance et gendre de KEITA.

Faisant office de stratège militaire, Keïta a participé aux attaques de Konna.

Ses disciples, Hassan Dicko alias Abou Leila, Ayouba Sangaré et Ali Sangaré figuraient parmi le commando auteur des attaques contre les logements du personnel de la MINUSMA à Mangnabougou Fasso Kanu (Bamako), Missabougou, de la Brigade de la Gendarmerie de Baguinéda et du Poste de Police de l’auto-gare de Sogoniko en Août 2015.

Issiaka M Tamboura (maliweb.net)




AFRIQUE-MONDE

logo article

Gambie : les forces ouest-africaines suspendent leur intervention militaire pour une dernière tentative de médiation

20/01/2017 par :

Le président de la commission de la Cédéao Marcel Alain de Souza a déclaré lors d’une conférence de (...)

logo article

Mali : Al-Mourabitoune dévoile l’auteur de l’attaque de Gao

19/01/2017 par :

ALAKHBAR (Nouakchott)- Abdel Hadi Al-Foulani de la Katiba Al-Mourabitoune relevant d’Al-Qaïda au (...)

logo article

AFRIQUE : La Gambie suspendue à l’investiture d’Adama Barrow

19/01/2017 par :

La Gambie est suspendue à la cérémonie d’investiture du président élu, Adama Barrow, prévue ce jeudi (...)

logo article

AFRIQUE : Des troupes sénégalaises "prêtes à intervenir" à la frontière gambienne

18/01/2017 par :

Des troupes sénégalaises sont positionnées à la frontière gambienne et se disent prêtes à intervenir (...)

logo article

Gambie : Yahya Jammeh décrète l’état d’urgence à deux jours de l’investiture d’Adama Barrow

17/01/2017 par :

À deux jours de l’investiture du nouveau président Adama Barrow, Yahya Jammeh a déclaré l’état (...)

logo article

À compter du 19 janvier, Yahya Jammeh ne sera plus reconnu par l’UA comme président légitime de la Gambie

13/01/2017 par :

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine a indiqué vendredi qu’à partir du 19 janvier (...)

logo article

Côte d’Ivoire : après le mouvement d’humeur des militaires, des têtes tombent au sein des forces de défense

09/01/2017 par :

Trois jours après le mouvement de contestation au sein de l’armée, le chef d’état-major de l’armée, (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Daniel Kablan Duncan a remis la démission de son gouvernement à Alassane Ouattara

09/01/2017 par :

Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a présenté la démission de son gouvernement au président (...)

logo article

Côte d’Ivoire : mouvement d’humeur d’hommes en armes à Bouaké, Daloa et Korhogo

06/01/2017 par :

Des tirs ont été entendus dans la nuit de jeudi à vendredi à Bouaké. Ce vendredi, des hommes en (...)

logo article

Bien mal acquis : le procès de Teodorín Obiang est reporté

04/01/2017 par :

Le procès du fils du président de Guinée équatoriale, soupçonné de s’être frauduleusement bâti un (...)

logo article

RD Congo : l’accord politique global et inclusif enfin adopté et signé à Kinshasa

01/01/2017 par :

Sous l’égide des évêques catholiques, les pourparlers directs entre les signataires de l’accord du (...)

DEPECHES

20 janvier 2017

DEPECHE : Le président de la commission de la Cédéao Marcel Alain de Souza a déclaré lors d’une conférence de presse à Dakar qu’une dernière tentative de médiation avec Yahya Jammeh allait être menée ce vendredi 20 janvier par le président guinéen Alpha Condé. Le président a jusqu’à demain midi pour accepter de quitter le pouvoir, sans quoi les militaires ouest-africains feront usage de la force, a précisé Marcel Alain de Souza. En attendant, l’intervention militaire ouest-africaine est suspendue.

19 janvier 2017

AFRIQUE : La cérémonie d’investiture du président gambien, élu à l’issue du scrutin présidentiel du 1er décembre, Adama Barrow, aura lieu jeudi 19 janvier, à 16h GMT, selon les déclarations du porte-parole du président élu recueillies par l’AFP.

9 janvier 2017

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro largement réélu président de l’Assemblée nationale

9 janvier 2017

Gambie : Yahya Jammeh limoge 12 ambassadeurs ayant réclamé son départ

1er janvier 2017

Turquie : au moins 35 morts dans "l’attaque terroriste" contre la discothèque d’Istanbul

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES