Côte d’Ivoire : le procès de Simone Gbagbo pour crimes contre l’humanité s’ouvrira le 31 mai

Cheveux grisonnant et rasés courts, Simone Gbagbo a comparu lundi au tribunal d’Abidjan lors de l’ouverture de la session d’assises de son procès pour crimes contre l’humanité, chef d’accusation pour lequel elle sera jugée à partir du 31 mai prochain.

Souriante, Simone Gbagbo est arrivée sous les acclamations de ses partisans. Seule accusée non menottée parmi les treize autres personnes à comparaître pendant la session d’ouverture, l’ancienne première dame a salué ses soutiens de la main en gagnant sa place dans le box. À la fin de l’audience, elle a embrassé de nombreux visiteurs, mais refusé de s’exprimer devant la presse.

Un an après sa première condamnation en mars 2015 à 20 ans de prison, notamment pour « attentat contre l’autorité de l’État », Simone Gbagbo fait donc son retour devant la cour d’Assises. Cette fois-ci, l’ancienne « Dame de fer » à la personnalité controversée sera jugée pour crimes de sang et crimes contre l’humanité et encourt la prison à vie, selon le code pénale ivoirien.

Hasard du calendrier, le procès de son mari et de Charles Blé Goudé s’est lui aussi rouvert lundi devant la Cour pénale internationale (CPI) à la Haye, qui la poursuit aussi également pour crimes contre l’humanité. Mais Abidjan refuse son transfèrement à La Haye, affirmant être en mesure d’assurer une justice exemplaire sur le sol ivoirien.

Ce que contestent les partisans des Gbagbo, qui dénoncent « une justice des vainqueurs » en Côte d’Ivoire. L’un des avocats de l’ancienne première dame, Me Ange Rodrigue Dadje, évoque d’ailleurs « un procès politique ». « L’instruction a été complètement bâclée (…) Le pouvoir ivoirien veut que Mme Gbagbo soit condamnée, cette cour qui a été choisie sur mesure ne fera que (la) condamner », a-t-il avancé.

Un jury « composée à 95% de personnes issues du Nord »

Les avocats de Simone Gbagbo en veulent pour preuve la composition du jury, qu’il juge trop nordiste. « La liste des jurés est composée à 95% de personnes issues du Nord ou Malinkés (Mandingues) alors que Simone Gbagbo est poursuivie pour avoir fait tuer des gens issus du Nord. Si on nous dit que ça ne pose pas problème, je dis ‘non’ « , a réagi Me Ange Rodrigue Dadje.

À l’énoncé de certains patronymes nordistes pendant la lecture de la liste des jurés, les partisans de Simone Gbagbo ont ainsi montré leur réprobation, secouant la tête, levant les bras de dépit ou protestant avec des « encore » bruyants.

« C’est une dame de fer. Elle a été la Première dame, c’est normal qu’elle ait ses partisans », a estimé de son côté Me Coulibaly Soungalo, avocat des parties civiles, qui réclame « une justice pour les victimes qui ont longtemps souffert ». Au vue de l’ambiance lors de cette première journée, le procès s’annonce donc agité.




AFRIQUE-MONDE

logo article

Mali : les partisans de Sanogo venus en masse au premier jour de son procès

01/12/2016 par :

Les partisans d’Amadou Haya Sanogo ont pris leurs quartiers à Sikasso, où a débuté mercredi le (...)

logo article

De Rabat à Madagascar, comment Mohammed VI étend l’influence du Maroc sur tout le continent africain

29/11/2016 par :

Rwanda, Tanzanie, Sénégal, Éthiopie, Madagascar, et bientôt Nigeria et Zambie. Jamais Mohammed VI (...)

logo article

Burundi : le conseiller du président Nkurunziza, Willy Nyamitwe, aurait échappé à une tentative d’assassinat

29/11/2016 par :

Willy Nyamitwe, conseiller en communication du président burundais Pierre Nkurunziza aurait été (...)

logo article

Sommet de Madagascar : l’Arabie saoudite devra patienter avant d’adhérer à la Francophonie

26/11/2016 par :

Malgré le plaidoyer de certains chefs d’États africains en faveur d’une adhésion de l’Arabie (...)

logo article

AFRIQUE : Les 5 questions que vous vous posez sur le sommet de la francophonie à Madagascar

25/11/2016 par :

Une trentaine de chefs d’État et de gouvernement sont attendus à Antananarivo pour le XVIe sommet (...)

logo article

RDC – Interview exclusive de Matata Ponyo : « J’ai navigué dans des eaux infestées de crocodiles »

22/11/2016 par :

Le Premier ministre congolais sortant s’est confié en exclusivité à Jeune Afrique au sujet de ses (...)

logo article

OPINION : Pour une négociation politique tous azimuts au Burkina Faso

22/11/2016 par :

Affirmer qu’il règne une tension politique dans notre pays qui est à l’image de celle qui oppose le (...)

logo article

Pierre-Claver Mbonimpa : « Les présidents africains ont la même maladie »

20/11/2016 par :

De passage à Paris où il a été invité par Human Rights Watch pour recevoir le prix Alison Des Forges (...)

logo article

Maroc – UA : Mohammed VI sollicite l’intervention d’Idriss Déby Itno et reporte sa visite en Éthiopie

16/11/2016 par :

Le roi du Maroc a demandé au président tchadien ce lundi d’intervenir auprès de la présidente de la (...)

logo article

États-Unis : Trump promet d’expulser jusqu’à 3 millions d’immigrés clandestins

13/11/2016 par :

Le nouveau président élu des États-Unis Donald Trump a promis d’expulser jusqu’à 3 millions (...)

logo article

L’état d’urgence « devrait être prolongé jusqu’à l’élection présidentielle »

13/11/2016 par :

LE SCAN POLITIQUE/VIDÉO - Le premier ministre souhaite que les mesures d’exceptions restent en (...)

DEPECHES

29 novembre 2016

URGENT : Un avion qui transportait une équipe de football brésilienne s’est écrasé près de la ville colombienne de Medellin. La police colombiennes annonce 76 morts

29 novembre 2016

HAITI : Jovenel Moïse a été déclaré vainqueur de la présidentielle haïtienne dès le premier tour, selon les résultats préliminaires annoncés ce mardi 29 novembre par le Conseil électoral provisoire (CEP). Le nouveau président a appelé les Haïtiens à s’unir pour relever le pays.

11 novembre 2016

DEPECHE/USA : Des milliers de personnes, pour la plupart des jeunes, ont à nouveau défilé dans la nuit de jeudi à vendredi dans les grandes villes américaines aux cris de « Pas mon président ! ». Des rassemblements parfois émaillés de violences comme à Portland. Trump accuse les média

7 novembre 2016

DEPECHE : Monsieur Macky SALL, Président de la République, et Sa Majesté Mohammed VI Roi du Maroc présideront la signature d’un Protocole d’accord pour la création d’un Centre de Formation dédié à l’Entreprenariat, ce mardi 08 novembre 2016 à 13 heures au Palais de la République. Après cette cérémonie, les deux Chefs d’Etat sont attendus à l’Hôpital Principal de Dakar pour procéder à la remise solennelle de médicaments offerts par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité au Ministère de la Santé. Sa Majesté Mohammed VI, Roi du Maroc visitera, à cette occasion, le Pavillon Boufflers (Maladies infectieuses) ainsi que la Maternité de l’Hôpital. Son Excellence Monsieur Macky SALL, Président de la République souhaite la bienvenue et un agréable séjour au Sénégal à son illustre hôte.

29 octobre 2016

ACTUALITE : Monsieur Gorgui Ndong, Spécialiste en Gestion des Ressources humaines, précédemment membre du Collège du Fonds de Développement du Service Universel des Télécommunications (FDSUT), est nommé Ministre délégué auprès du Ministre du Renouveau urbain, de l’Habitat et du Cadre de vie, chargé de la Restructuration et de la Requalification des banlieues, en remplacement de Madame Fatou Tambédou.

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES