Côte d’Ivoire : Ouattara réélu dès le premier tour avec plus de 83%

Le président sortant de Côte d’Ivoire a été réélu pour cinq ans à la tête du pays, dimanche 25 octobre dès le premier tour du scrutin. Alassane Ouattara, 73 ans, récolte 2 118 229 voix, soit 83,66 % des suffrages, selon les résultats officiels annoncés ce mercredi par la Commission électorale indépendante. Le taux de participation est établi à 54,63 %. Une partie de l’opposition avait appelé au boycott.

Il n’y aura quasiment pas eu de match. La coalition au pouvoir était d’ailleurs assez sûre de l’emporter et avait prédit qu’il n’y aurait pas de deuxième tour. C’est ce qui est arrivé. Alassane Ouattara est vainqueur sans coup férir dès le premier tour. Dans la quasi totalité de la Côte d’Ivoire, et tout particulièrement dans le nord du pays, le président sortant n’a fait qu’une bouché de ses adversaires, qui auront plutôt été des sparring-partners que de véritables challengers sur le ring. Ils ont eu beaucoup de mal dans cette élection.

Il faut dire que le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) ne concourrait pas, puisque il avait rallié M. Ouattara dès le premier tour. Il faut dire aussi que le Front populaire ivoirien (FPI) fut, tout le long, englué dans des querelles internes entre Pascal Affi N’Guessan, qui souhaitait aller aux élections, et des partisans de la ligne « Gbagbo ou rien », qui appelaient au boycott. Il ne restait plus grand-monde face au président, qui a sans doute, de surcroît, bénéficié d’une prime au sortant. M. Affi N’Guessan est deuxième ; il obtient 9,29 % des suffrages. Kouadio Konan Bertin est troisième, avec 3,88 %. Les sept autres candidats, dont trois s’étaient retirés mais figuraient sur les bulletins, sont à moins de 1 %.

La Coalition nationale pour le changement (CNC), autre parti de l’opposition qui aura vécu le temps d’un feu de paille, a vu un à un ses membres jeter l’éponge. Essy Amara n’aura pas été jusqu’au bout de la démarche ; Mamadou Koulibaly a renoncé, expliquant que les conditions d’une élection transparente n’étaient pas réunies, imité en cela, en pleine campagne, par Charles Konan Banny, qui a lui aussi repris cet argument. L’appel au boycott lancé par une partie de l’opposition a-t-il été entendu ? Une chôse est sûre : la participation (plus de 80 % en 2010), n’a pas toujours été en rendez-vous cette année. Le taux de participation dépasse les 50 % (3 330 000 votants sur une liste électorale de 6 301 000). L’abstention est supérieure à 45 %.

Environ 34 000 soldats, dont 6 000 casques bleus, avaient été déployés pour assurer la sécurité du scrutin présidentiel de ce dimanche 25 octobre. L’élection s’est déroulée dans le calme. Ce climat, qui contraste avec les violences meurtrières de la crise postélectorale qu’a traversée le pays en 2010-2011, prévaut encore actuellement après l’annonce des résultats. Pour le président de la Commission électorale indépendante (CEI), « la crise de 2010 est derrière nous ». Alassane Ouattara, candidat du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP), va pouvoir poursuivre son ouvrage. Il faudra que les solutions de « Ado » soient à la hauteur de l’attente des Ivoiriens qui auront voté pour lui dimanche.RFI



AFRIQUE-MONDE

logo article

AFRIQUE : La RDC suspend sa coopération militaire avec la Belgique

13/04/2017 par :

Kinshasa a décidé de suspendre sa coopération militaire avec Bruxelles, a déclaré le ministère (...)

logo article

Abidjan accueille la réunion biannuelle de la zone Franc CFA

12/04/2017 par :

Abidjan sera la capitale de la zone Francs CFA ces 13 et 14 avril. La capitale économique (...)

logo article

Gambie : Jammeh, Coumba Gawlo et les milliers de dollars

12/04/2017 par :

Les services de sécurité de la Gambie ont exhumé 27 corps, selon les informations de Oumar (...)

logo article

Famine en Afrique : l’ ONU alerte sur le risque d’un nombre de morts « massif »

12/04/2017 par :

Le Haut-commissariat de l’ONU pour les réfugiés tire la sonnette d’alarme. Le nombre de morts (...)

logo article

Mali : un nouveau gouvernement de 35 membres formé

12/04/2017 par :

Le nouveau Premier ministre malien Abdoulaye Idrissa Maiga a formé son gouvernent ce mardi, fort (...)

logo article

Zambie : arrestation pour trahison du chef de l’opposition

12/04/2017 par :

Hakainde Hichilema, le chef de l’opposition zambienne, a été arrêté ce mardi 11 avril par la police (...)

logo article

France-Afrique : à l’Élysée, François Hollande soigne son héritage africain

11/04/2017 par :

En moins de deux semaines, du 31 mars au 14 avril, François Hollande a reçu (et va recevoir) (...)

logo article

Côte d’Ivoire : la vice-présidence de Daniel Kablan Duncan, retraite dorée ou tremplin politique ?

10/04/2017 par :

Mi-janvier, Daniel Kablan Duncan quittait la primature pour la vice-présidence, un poste aux (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Simone Gbagbo acquittée de crime contre l’Humanité et de crime de guerre

29/03/2017 par :

Simone Gbagbo, jugée depuis mai 2016 pour des faits de crime contre l’Humanité et de crime de (...)

logo article

Maroc : Saadeddine El Othmani parvient à former sa coalition

26/03/2017 par :

Fin du blocage politique ! Le nouveau chef de gouvernement a annoncé samedi une nouvelle (...)

logo article

CPI : Jean-Pierre Bemba condamné à un an de prison pour subornation de témoins

22/03/2017 par :

L’ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba, reconnu coupable par la Cour pénale (...)

DEPECHES

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

10 avril 2017

RDC : les manifestations de l’opposition prévues ce lundi interdites par la police

10 avril 2017

Égypte : le président al-Sissi déclare l’état d’urgence pour trois mois après les attentats de l’EI contre des Coptes

28 mars 2017

DERNIERE MINUTE : Le Juge vient d’accorder une liberté provisoire au Maire de la Médina Bamba FALL et Cie

7 mars 2017

AUDITION DE KHALIFA SALL : Le DAF Mbaye Touré finalement placé sous mandat de dépôt

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES