Corruption au référendum : Jubanti Sénégal dresse un rapport général

Actrice dans le référendum du 20 mars 2016, la Coalition Jubanti Sénégal a fait une évaluation de cette consultation électorale avec ses différents alliés engagés dans la cause citoyenne. Cette expérience a permis à l’organisation de dresser un rapport général avec l’appui de ses correspondants déployés dans certaines localités du pays en qualité d’observateurs durant le scrutin.
A travers ce rapport, Mamadou Mouth Bane et Cie livrent à l’opinion nationale et aux partenaires, « des éléments concrets et vérifiables pour évaluer la crédibilité et la sincérité du scrutin référendaire ».
25 observateurs ont produit ce rapport détaillé effectué sur le référendum. Des informations et des témoignages ont été collectés dans les centres de vote et dans les foyers sur le déroulement de la campagne et du vote. Les documents annexes ont été réalisés par des personnes ressources et des recommandations adressées au Président de la République pour le renforcement de la crédibilité de notre système électoral.
Selon les animateurs de ce courant, « le taux d’abstention est un signal fort que les citoyens ont envoyé à toute la classe politique. Les partis politiques et les organisations citoyennes doivent agir sur le citoyen pour éveiller les consciences. Le débat politique est pollué par des insanités, des querelles de personnes hostiles à l’émergence économique ».
Un Etat de droit et une démocratie majeure exigent un respect strict des règles du jeu par l’ensemble des acteurs.
Dans notre pays, annoncent les membres, un minimum de consensus doit être consenti autour du fichier électoral. La patrimonialisation du fichier par le parti au pouvoir est la source de cette crise de confiance qui mine les relations entre les acteurs politiques du pouvoir et ceux de l’Opposition. Un pouvoir a besoin d’un contrepouvoir notamment la presse dont le rôle est de veiller au respect des règles du jeu sans parti pris. Mais c’est avec un grand regret qu’ils disent constater une bonne partie de cette presse agissant aux ordres du parti au pouvoir comme une mission commandée.
En dernière instance, on peut lire dans la première partie du rapport, l’absence de consensus autour du processus électoral, la mise à l’écart des organes de contrôle est traitée dans la deuxième partie, un système bâti sur la fraude et la corruption sont réservés pour la troisième partie, le rôle de la presse vient en quatrième position et la rubrique réservée aux recommandations ferment la marche.
Jubanti Sénégal est une organisation citoyenne qui œuvre pour l’émergence d’une nouvelle citoyenneté, pour l’éveil des consciences, pour le redressement du Sénégal et de l’Afrique. Sa mission est d’agir sur les citoyens pour une mutation positive des consciences. SENEGO




AFRIQUE-MONDE

logo article

À compter du 19 janvier, Yahya Jammeh ne sera plus reconnu par l’UA comme président légitime de la Gambie

13/01/2017 par :

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine a indiqué vendredi qu’à partir du 19 janvier (...)

logo article

Côte d’Ivoire : après le mouvement d’humeur des militaires, des têtes tombent au sein des forces de défense

09/01/2017 par :

Trois jours après le mouvement de contestation au sein de l’armée, le chef d’état-major de l’armée, (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Daniel Kablan Duncan a remis la démission de son gouvernement à Alassane Ouattara

09/01/2017 par :

Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a présenté la démission de son gouvernement au président (...)

logo article

Côte d’Ivoire : mouvement d’humeur d’hommes en armes à Bouaké, Daloa et Korhogo

06/01/2017 par :

Des tirs ont été entendus dans la nuit de jeudi à vendredi à Bouaké. Ce vendredi, des hommes en (...)

logo article

Bien mal acquis : le procès de Teodorín Obiang est reporté

04/01/2017 par :

Le procès du fils du président de Guinée équatoriale, soupçonné de s’être frauduleusement bâti un (...)

logo article

RD Congo : l’accord politique global et inclusif enfin adopté et signé à Kinshasa

01/01/2017 par :

Sous l’égide des évêques catholiques, les pourparlers directs entre les signataires de l’accord du (...)

logo article

OPINION : L’AFFAIRE DJIBRILL BASSOLE, UN CAS D’ACHARNEMENT JUDICIAIRE

01/01/2017 par :

Il est devenu difficile pour tout esprit bien pensant de rester insensible au traitement (...)

logo article

Cemac : les chefs d’État ouvrent la porte à des prêts du FMI mais écartent une dévaluation

23/12/2016 par :

Pris dans une croissance atone, les chefs d’État de la Communauté économique et monétaire des États (...)

logo article

Yves Aubin de La Messuzière : « Le malheur arabe se nourrit de conflits qui n’en finissent pas »

18/12/2016 par :

Observateur avisé du Maghreb et du Moyen-Orient depuis quarante ans, l’ex-ambassadeur français (...)

logo article

Du Nigeria à l’Espagne en passant par le Maroc, un projet de gazoduc offshore pharaonique

18/12/2016 par :

Rabat et Abuja vont construire un gazoduc géant qui longera toute la côte ouest-africaine. Un (...)

logo article

Présidentielle au Ghana : Nana Akufo-Addo proclamé vainqueur face au sortant John Mahama

09/12/2016 par :

Le chef de l’opposition ghanéenne Nana Akufo-Addo a remporté l’élection présidentielle avec plus de (...)

DEPECHES

9 janvier 2017

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro largement réélu président de l’Assemblée nationale

9 janvier 2017

Gambie : Yahya Jammeh limoge 12 ambassadeurs ayant réclamé son départ

1er janvier 2017

Turquie : au moins 35 morts dans "l’attaque terroriste" contre la discothèque d’Istanbul

20 décembre 2016

TURQUIE : Le Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, au nom du gouvernement du Sénégal, condamne avec force le lâche assassinat de l’ambassadeur de la Russie à Ankara, Monsieur Andreï Karlov, ce lundi 19 décembre 2016. Il s’agit là d’un acte terroriste. Le gouvernement du Sénégal présente ses condoléances et sa sympathie au gouvernement russe et réaffirme son engagement à renforcer la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent sous toutes leurs formes et manifestations.

9 décembre 2016

Ghana : le président Mahama reconnaît sa défaite auprès du chef de l’opposition Akufo-Addo

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES