Comment le jihadiste mauritanien Saleck Ould Cheikh a été arrêté en Guinée

Condamné à mort en 2011 et en cavale depuis trois semaines, Saleck Ould Cheikh, membre d’Aqmi, a été arrêté ce mercredi par la gendarmerie guinéenne, avec un autre ressortissant mauritanien et deux Bissau-Guinéens.

Comment a-t-il été localisé ?

Selon des sources de sécurité guinéennes et bissau-guinéennes, le fugitif a été capturé mardi 19 janvier au soir au barrage de Kalounka-magasin, à 35 km de Boké (300 km au nord-ouest de Conakry), près de la frontière avec la Guinée-Bissau.

L’arrestation a pu avoir lieu grâce au syndicat guinéen des transporteurs routiers, dont un responsable à Boké, Issiagha Kéita, a indiqué avoir été alerté par un appel téléphonique d’un ami syndicaliste basé à Kountabaly, en Guinée-Bissau, au sujet de deux Mauritaniens en route vers la Guinée à bord de motos-taxis et armés de pistolets mitrailleurs. « J’ai pu joindre l’un des pilotes de ces motos, auquel j’ai conseillé d’aller directement au poste de contrôle et de livrer les passagers aux gendarmes », a ajouté M. Kéita.

« Les syndicalistes bissau-guinéens avaient eux-mêmes été informés par le consul de la Mauritanie à Bissau que plusieurs Mauritaniens étaient en fuite vers la Guinée via la Guinée-Bissau », a expliqué à Jeune Afrique le gouverneur de la région administrative de Boké, le général de brigade Siba Lolamou. « Les services de défense et de sécurité ont été alertés, poursuit-il. Et le barrage routier Guinée-Bissau – Boké a été renforcé ».

L’un des Mauritaniens a tiré à bout portant sur le commandant de la gendarmerie de Daby sans l’atteindre
Tirs lors de l’arrestation

Au moment de la fouille « l’un des Mauritaniens a tiré à bout portant sur le commandant de la gendarmerie de Daby sans l’atteindre », précise le gouverneur de Boké. Accourue à cause des coups de feu, la population a réussi à rattraper le fugitif, a ajouté un gendarme qui se trouvait sur les lieux.

L’extradition des ressortissants mauritaniens devait intervenir sous peu, a-t-on assuré de source policière mauritanienne. En 2006, trois jihadistes mauritaniens qui avaient assassiné quatre touristes français avaient été arrêtés à Bissau un mois après leur fuite de Mauritanie.

Pourquoi Cheikh Ould Saleck a-t-il été condamné ?

Le Mauritanien Cheikh Ould Saleck, 31 ans, est un jihadiste d’Al-Qaïda au Mahgreb islamique (Aqmi). Originaire d’Atar, il se serait radicalisé au milieu des années 2000 avant de rejoindre le nord du Mali. En février 2011, il faisait partie d’un commando chargé de convoyer trois voitures bourrées d’explosifs du nord malien vers Nouakchott. Leur objectif ? La présidence mauritanienne, pour « assassiner le président Mohamed Ould Abdelaziz », comme l’avait ensuite indiqué l’organisation terroriste dans un communiqué.

Leur plan avait finalement échoué : le premier véhicule avait été détruit par l’armée mauritanienne, le second avait disparu, et le troisième avait été repéré puis ses occupants arrêtés, parmi lesquels Cheikh Ould Saleck. Condamné à mort pour « action terroriste », il était depuis détenu à la prison centrale de Nouakchott.

Comment s’est-il évadé ?

Le mystère plane toujours sur son évasion. Cheikh Ould Saleck s’est volatilisé de la prison centrale de Nouakchott le jeudi 31 décembre. Quelques jours avant, il avait rasé sa barbe et remboursé ses codétenus auxquels il devait de l’argent – des indices qui n’ont visiblement pas attiré l’attention de ses geôliers. Il « a été vu la dernière fois par ses amis de prison jeudi dans la mi-journée ».

Que sait-on de sa cavale ?

La cavale de Saleck Ould Cheikh, qui s’est échappé de la prison de Nouakchott le 31 janvier dernier, aura duré trois semaines. « De Mauritanie, il est entré au Sénégal puis en Guinée-Bissau », a indiqué une source policière mauritanienne de haut rang.




AFRIQUE-MONDE

logo article

SECURITE : L’armée libyenne reprend la ville de Syrte à l’EI

05/12/2016 par :

Le gouvernement d’union nationale a annoncé lundi la reprise totale de la ville de Syrte. (...)

logo article

Mali : les partisans de Sanogo venus en masse au premier jour de son procès

01/12/2016 par :

Les partisans d’Amadou Haya Sanogo ont pris leurs quartiers à Sikasso, où a débuté mercredi le (...)

logo article

De Rabat à Madagascar, comment Mohammed VI étend l’influence du Maroc sur tout le continent africain

29/11/2016 par :

Rwanda, Tanzanie, Sénégal, Éthiopie, Madagascar, et bientôt Nigeria et Zambie. Jamais Mohammed VI (...)

logo article

Burundi : le conseiller du président Nkurunziza, Willy Nyamitwe, aurait échappé à une tentative d’assassinat

29/11/2016 par :

Willy Nyamitwe, conseiller en communication du président burundais Pierre Nkurunziza aurait été (...)

logo article

Sommet de Madagascar : l’Arabie saoudite devra patienter avant d’adhérer à la Francophonie

26/11/2016 par :

Malgré le plaidoyer de certains chefs d’États africains en faveur d’une adhésion de l’Arabie (...)

logo article

AFRIQUE : Les 5 questions que vous vous posez sur le sommet de la francophonie à Madagascar

25/11/2016 par :

Une trentaine de chefs d’État et de gouvernement sont attendus à Antananarivo pour le XVIe sommet (...)

logo article

RDC – Interview exclusive de Matata Ponyo : « J’ai navigué dans des eaux infestées de crocodiles »

22/11/2016 par :

Le Premier ministre congolais sortant s’est confié en exclusivité à Jeune Afrique au sujet de ses (...)

logo article

OPINION : Pour une négociation politique tous azimuts au Burkina Faso

22/11/2016 par :

Affirmer qu’il règne une tension politique dans notre pays qui est à l’image de celle qui oppose le (...)

logo article

Pierre-Claver Mbonimpa : « Les présidents africains ont la même maladie »

20/11/2016 par :

De passage à Paris où il a été invité par Human Rights Watch pour recevoir le prix Alison Des Forges (...)

logo article

Maroc – UA : Mohammed VI sollicite l’intervention d’Idriss Déby Itno et reporte sa visite en Éthiopie

16/11/2016 par :

Le roi du Maroc a demandé au président tchadien ce lundi d’intervenir auprès de la présidente de la (...)

logo article

États-Unis : Trump promet d’expulser jusqu’à 3 millions d’immigrés clandestins

13/11/2016 par :

Le nouveau président élu des États-Unis Donald Trump a promis d’expulser jusqu’à 3 millions (...)

DEPECHES

5 décembre 2016

GAMBIE : En Gambie, l’opposant Ousseynou Darboe sera bientôt libre. Son procès en appel a pris une dimension particulière après la victoire inattendue d’Adama Barrow à la présidentielle. Le leader du Parti démocratique unifié était l’un des principaux opposants au régime de Yahya Jammeh. Il avait été condamné en juillet à trois ans de détention, notamment pour manifestation illégale et son procès en appel s’est ouvert ce lundi. Les juges de la cour d’appel viennent d’annoncer sa remise en liberté provisoire

29 novembre 2016

URGENT : Un avion qui transportait une équipe de football brésilienne s’est écrasé près de la ville colombienne de Medellin. La police colombiennes annonce 76 morts

29 novembre 2016

HAITI : Jovenel Moïse a été déclaré vainqueur de la présidentielle haïtienne dès le premier tour, selon les résultats préliminaires annoncés ce mardi 29 novembre par le Conseil électoral provisoire (CEP). Le nouveau président a appelé les Haïtiens à s’unir pour relever le pays.

11 novembre 2016

DEPECHE/USA : Des milliers de personnes, pour la plupart des jeunes, ont à nouveau défilé dans la nuit de jeudi à vendredi dans les grandes villes américaines aux cris de « Pas mon président ! ». Des rassemblements parfois émaillés de violences comme à Portland. Trump accuse les média

7 novembre 2016

DEPECHE : Monsieur Macky SALL, Président de la République, et Sa Majesté Mohammed VI Roi du Maroc présideront la signature d’un Protocole d’accord pour la création d’un Centre de Formation dédié à l’Entreprenariat, ce mardi 08 novembre 2016 à 13 heures au Palais de la République. Après cette cérémonie, les deux Chefs d’Etat sont attendus à l’Hôpital Principal de Dakar pour procéder à la remise solennelle de médicaments offerts par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité au Ministère de la Santé. Sa Majesté Mohammed VI, Roi du Maroc visitera, à cette occasion, le Pavillon Boufflers (Maladies infectieuses) ainsi que la Maternité de l’Hôpital. Son Excellence Monsieur Macky SALL, Président de la République souhaite la bienvenue et un agréable séjour au Sénégal à son illustre hôte.

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES