Cession de la SUNEOR : Cheikh AMAR un repreneur crédible

Dans sa contribution, Mandiaye GAYE se livre à son jeu favori : attaquer pour attaquer sur la base d’aucun fondement ou arguments convainquant. Monsieur GAYE, l’homme d’affaire Cheikh AMAR est une fierté nationale ; un pur produit national qui s’est fait à partir d’ici. Pour preuve, l’essentiel de ses entreprises sont ici au Sénégal et nulle part ailleurs. Le fait de parler de TSE comme seule réussite de Cheik AMAR prouve à suffisance que vous méconnaissez l’homme. Pour votre bonne information, TSE est une petite entreprise dans la marre que représente le grand Holding que dirige l’homme. Cet homme a le sens des affaires, raison pour laquelle, il est parvenu à hisser son holding (AMAR HOLDING) au rang des plus grandes entreprises du pays avec une diversification de ses activités. Surement que vous n’êtes pas au courant que son holding a su capté l’important marché de la climatisation du pays à un contrat de représentant exclusif de la marque TCL.
Vous faites fausse route en parlant des deux immeubles de l’ARTP. Ces deux immeubles vont servir de logis à l’ARTP et l’ensemble de ses services techniques ; raison pour laquelle, les plans de constructions initiaux ont étés modifiés prés de dix foi suivant les souhaits des trois DG qui se sont succédés à la tête de l’entreprise depuis 2012. L’autre élément qui explique ce retard se trouve sur l’arrêt de toute construction à étage sur le périmètre de l’aéroport par le préfet de Dakar sur une période de plusieurs mois. Pour vous rendre compte de l’état d’avancement de ses immeubles, nous vous invitons à faire un tour sur le chantier. Pour respecter ses engagements de livraison, Cheikh AMAR a confié le reste des travaux à un sous-traitant français. Pour l’équipement et les accessoires, une équipe d’ingénieurs chinois vient de finir les études et mesures pour le vitrage, le câblage, l’électricité, la climatisation et le système aluminium. Pour ces immeubles, l’homme d’affaire aurait pu réclamer des avenants suite aux différentes et nombreuses modifications sur le projet initial.
Votre méconnaissance, vous a poussé à parler de tracteurs et motopompes sans moteurs, pour verser dans le sensationnel et le dénigrement. En effet, grâce à TSE, notre agriculture s’est modernisée avec une motorisation jamais connu de par le passé. Dans le cadre de la GOANA, TSE de Cheikh AMAR a mi à la disposition des agriculteurs le 12 aout 2010 les équipements suivants : 100 décortiqueuses de riz, 200 polisseurs, 1400 motoculteurs 700 charrues, 1400 semoirs-fertiliseurs, 200 fourcheurs fourragers, 1400 ratavators, 700 semoirs et 150 moissonneuses batteuses. Cette liste de matériels n’est qu’un échantillon, puisse que l’homme d’affaire a mis sur le marché dans le cadre des programmes PNAR et GOANA, plusieurs milliers de machines grâce au Team 9 ; qui sont entrain de faire le bonheur des agriculteurs de la vallée et du pays. En termes de motopompes, c’est grâce à ses puissantes machines régulièrement entretenues par les équipes techniques de TSE, que les pompages des eaux de la vallée se sont avec des débits jamais connu de par le passé.
En effet, faut-il rappeler que TSE de Cheikh AMAR est le représentant exclusif pour l’Afrique de MASSEY FERGUSON ; mondialement connue pour ses robustes et efficaces tracteurs, qui sont éparpillés dans les coins et recoins du Sénégal.
En ce qui concerne les phosphate de Matam, Cheikh AMAR à travers sa filiale ; la SERPEM en assure l’exploitation avec la production d’engrais de teneur supérieur. Au plan social, l’exploitation de ces phosphates a généré plusieurs centaines d’emplois dans la zone de Matam ; mais aussi un plan de constructions d’infrastructures de bases pour les populations. Pour votre information, l’homme d’affaire Cheikh AMAR loge depuis plus de 5 ans les étudiants ressortissants de la région de Matam à Dakar ; à travers la location d’immeubles mais aussi l’acquisition de tickets de restaurants pour eux. Au sujet de l’exploitation de ces phosphates, l’homme d’affaire a acquis dans le courant de l’année passée une logistique de dernière génération à coup de plusieurs dizaines de milliards ; ce qui avait motivé le déplacement du Président de la République sur le site à Matam en octobre 2014. En outre, l’homme d’affaire vient de boucler le financement pour la construction d’une nouvelle usine de dernière génération spécialement dédiée à la fabrication d’engrais de meilleur teneur.
Au sujet des villas de Touba Almadies, Cheikh AMAR à travers sa structure TRE, a su employé plus de 1600 personnes pour différents emplois, qui ont produit le résultat qui est bien visible sur le site avec la sortie de terre de plus de 400 villas de grand standing. Ce chantier a couté à l’homme d’affaire l’investissement sur fond de plus de 30 Milliards. Le chantier de Touba Almadies est le premier et l’unique projet d’une telle envergure que le Sénégal ai jamais connu depuis notre indépendance. Avec ce chantier, il demeure le seul operateur immobilier dans la zone à s’acquitter de l’ensemble de ses taxes à coup de milliards au niveau des impôts et domaines. A signaler aussi que c’est grâce à ce chantier que le secteur de Ouakam Mamelles à bénéficier d’un bon assainissement qu’il a payé sur fond propre.
Dans le volet transport, l’homme d’affaire avec sa filiale Amar Logistic Group est leader dans ce domaine est son parc de 150 gros porteurs. A ce sujet, il est entrain de créer une usine de fabrication de Camions gros porteurs sur le site de Toglou dans la région de Thiès. Le chantier va sortir de terre à partir de Janvier prochain.
A signaler aussi que Cheikh AMAR a été le premier privé national à oser importer sur fond propre et d’un seul coup plus de 700 véhicules pour le compte de l’état du Sénégal. Ces véhicules de marques FOTON qui fond la fierté de nos forces de défenses et de sécurités sont visibles partout dans le pays. En outre, ses équipes techniques sont en ce moment entrain de superviser le chargement de 400 véhicules pick-up destinés aux collectivités locales. Ces véhicules seront réceptionnés et livré à l’autorité dans les tous prochains jours.
Tout récemment, l’homme d’affaire s’est lancé dans la sécurité, avec la création d’une société de gardiennage ASG qui emplois depuis 6 mois plus de 500 jeunes.
Cet homme à travers son holding, emploi plus de 3000 personnes régulièrement payé au grand bonheur de notre économie nationale. Jamais ; il n’a été épinglé ou dénoncé par l’IPRES, ou par la Caisse de Sécurité Sociale. Personne n’a jamais entendu un quelque remous, ou grève dans l’une de ses nombreuses entreprises ; puisque les salaires ainsi que les charges sociales sont régulièrement payés.
Bref, la liste des réalisations et preuves sur la vitalité de l’homme d’affaires Cheikh AMAR est longue.
Cet homme d’une telle envergure, n’a-t-il pas le droit de postuler à la reprise de la SUNEOR ?




AFRIQUE-MONDE

logo article

Infographie : comment se porte le commerce des armes en Afrique ?

21/02/2017 par :

Selon les données du Stockholm International Peace Research Institute (Sipri) portant sur ces (...)

logo article

Bénin : l’Etat récupère ses hôtels

21/02/2017 par :

Le gouvernement béninois a prononcé ce mercredi 16 février, la résolution des conventions de (...)

logo article

AFRIQUE : Le Président de l’Assemblée des Etats Parties se félicite de la décision de la Gambie de ne pas se retirer du Statut de Rome de la CPI

17/02/2017 par :

PAPA MEO DIOUF : Le 10 novembre 2016, la République islamique de Gambie a notifié sa décision de (...)

logo article

Tchad : Comment a été créée la garde présidentielle

15/02/2017 par :

Les exercices sont répétés en conditions réelles à N’Djamena. "L’entraînement est gourmand en (...)

logo article

Mali : l’opération Barkhane annonce avoir déjoué un projet d’attentat à Kidal

15/02/2017 par :

Informée par la population d’une attaque terroriste en préparation à Kidal, une trentaine de (...)

logo article

Sortie du Franc CFA : pour les panafricains, une autre monnaie est possible

13/02/2017 par :

PAR PAPA MEO DIOUF : Dakar, le 13 février 2017 - La nouvelle journée de mobilisation du Front (...)

logo article

RAPPORT : UN DÉPUTÉ FRANÇAIS ÉVOQUE LA "MALADIE" DU ROI DU MAROC, MOHAMMED VI

11/02/2017 par :

A l’occasion de la remise d’un rapport sur les relations entre l’Europe et le Maghreb, Jean (...)

logo article

Félix Tshisekedi : « Mon père appartient au patrimoine national de la RD Congo »

10/02/2017 par :

La mêlée politique congolaise ne connait pas de trêve. Depuis le décès d’Étienne Tshisekedi, et (...)

logo article

Exclusif – Présidence Commission africaine : Toute la vérité sur l’échec cuisant des adversaires du Tchadien, Moussa Faki Mahamat ?

08/02/2017 par :

Après plusieurs mois de campagne intense, les candidats au prestigieux poste de Président de la (...)

logo article

AFRIQUE : LE SPECTRE DE LA GUERRE PLANE DE NOUVEAU SUR LE MAGHREB

06/02/2017 par :

Après le sérieux revers qu’il vient d’essuyer suite à la validation du retour du Maroc au sein de (...)

logo article

Idriss Déby Itno : « Au lieu de nous donner des leçons, l’Occident devrait écouter notre avis »

06/02/2017 par :

Chaos en Libye, enjeux sécuritaires autour du lac Tchad, crise pétrolière ou encore franc CFA. Le (...)

DEPECHES

21 février 2017

FRANCE : Le siège du Front national à Nanterre a été perquisitionné, lundi, pour la seconde fois dans le cadre de l’affaire des soupçons d’emplois fictifs d’assistants au Parlement européen, a annoncé le FN, dénonçant "une opération médiatique".

21 février 2017

USA : Donald Trump a annoncé, lundi, la nomination du général H.R. McMaster comme nouveau conseiller à la sécurité nationale, en remplacement de Michael Flynn, au terme d’une difficile recherche qui a tenu Washington en haleine.

30 janvier 2017

AFRIQUE : Le Maroc réintègre l’Union africaine (officiel)

30 janvier 2017

Sommet de l’UA : le Tchadien Moussa Faki Mahamat élu à la tête de la Commission de l’Union africaine Il succède donc à la Sud-Africaine Nkosazana Dlamini-Zuma.

27 janvier 2017

POLITIQUE : La Conférence des leaders de Mànkoo Wattu Senegaal s’est réunie ce jeudi 26 janvier 2017 à la Permanence Nelson Mandela du Grand Parti. Examinant la question relative à l’invitation du Ministre de l’Intérieur Abdoulaye Daouda DIALLO à participer « aux discussions sur le processus électoral » prévues avec le Président de la République, vendredi 27 janvier 2017 « au Palais présidentiel », le FDS / Mankoo Wattu demande à ses membres de ne pas prendre part à cette rencontre. Dans ce cadre, le FDS/ Mankoo Wattu invite la presse nationale et internationale à un point de presse qu’il tiendra vendredi 27 janvier 2017 à 15h30mn au siège du Grand Parti.

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES