Centrafrique : l’insécurité règne à Bangui où de nouveaux affrontements ont éclaté

lors que la présidente de transition Catherine Samba-Panza était attendue mardi dans l’après-midi à Bangui, la situation était encore très instable dans la capitale centrafricaine. État des lieux.

Élections en 2015 : un piège pour la Centrafrique
Si aucune manifestation n’a eu lieu mardi 29 septembre, des tirs ont été entendus dans divers quartiers de Bangui. Dans le 8e arrondissement, non loin de l’aéroport international, des combats importants opposaient vers 15 heures locales (et GMT) les forces internationales et des anti-balaka alors que les hélicoptères de l’armée française survolaient la zone. Un véhicule de la Minusca, qui a reçu ordre de démanteler les barricades, a aussi été caillassé.

Selon un habitant de Gobongo (dans le 8e arrondissement), une personne est morte, victime d’une balle perdue lors d’échanges de tirs.

Toujours très forte, l’insécurité touche tout le monde : habitants, ministres, membres d’ONG ou même diplomates. Dans la nuit de lundi à mardi, certains ont vu leurs domiciles pillés, malgré l’instauration d’un couvre-feu. Les bureaux de sept ONG ont subi le même sort. Devant la détérioration de la situation sécuritaire, les Nation unies et plusieurs ONG ont décidé d’évacuer leur personnel non-essentiel.

Retour de Samba-Panza et enterrement de Mazimbele

Beaucoup craignent que de nouvelles violences explosent dans la journée. D’abord à l’occasion du retour de Catherine Samba-Panza à Bangui – elle était attendue vers 16 heures locales après avoir quitté New York, où se déroule l’Assemblée général de l’ONU, en raison des troubles. Ensuite, parce que les obsèques du chef anti-balaka Guy Mazimbele, ex-chef de la garde présidentielle de François Bozizé, sont également prévues dans l’après-midi. Ses proches ont prévu d’exposer son corps pendant plusieurs heures avant de l’inhumer. Mazimbele avait été tué dimanche lors d’une attaque contre la gendarmerie nationale, repoussée par les forces centrafricaines.

Selon un dernier bilan de l’ONU, près de 40 personnes ont été tuées depuis samedi et au moins 27 400 autres déplacées
La situation est également très instable dans le reste du pays. Selon plusieurs sources sécuritaires, environ 250 miliciens de la Séléka ont quitté Kaga Bandoro (Centre), où des renforts venus de N’délé sont arrivés, pour Bangui. Ils ont été stoppés à Dékoa par un contingent burundais de la Minusca. Les membres de l’ancienne rébellion basés à Bambari, qui souhaitaient descendre à Bangui « pour défendre leurs frères musulmans », ont affronté les Casques bleus de la RDC. Bilan : au moins deux morts et sept blessés.

Selon un dernier bilan de l’ONU, près de 40 personnes ont été tuées depuis samedi et au moins 27 400 autres ont été déplacées en quelques jours tandis que 500 détenus se sont échappés de la prison centrale de Bangui.



AFRIQUE-MONDE

logo article

Quand Melania refuse de prendre la main de Donald Trump

23/05/2017 par :

Melania Trump est une épouse discrète, mais dont les réactions non verbales sont parfois plus (...)

logo article

Les services de sécurité pensent avoir identifié l’auteur de l’attaque

23/05/2017 par :

Les services de sécurité pensent avoir identifié l’auteur de l’attentat perpétré lundi soir lors du (...)

logo article

Trump promet de faire "tout son possible" pour un accord de paix au Proche-Orient

23/05/2017 par :

Le président des Etats-Unis Donald Trump s’est engagé mardi à Bethléem en Cisjordanie occupée à (...)

logo article

Des pirates liés à la Corée du Nord très probablement derrière WannaCry

23/05/2017 par :

Le groupe de pirates informatiques Lazarus, soupçonné d’avoir partie liée avec la Corée du Nord, (...)

logo article

Attentat de Manchester : Au moins 22 morts

23/05/2017 par :

Un attentat suicide a fait au moins 22 morts, dont des enfants, et 59 blessés à l’issue d’un (...)

logo article

L’Iran dénonce le "show" de Ryad et rejette les accusations de Trump

23/05/2017 par :

Le président iranien Hassan Rohani a répondu lundi aux attaques des Etats-Unis et de l’Arabie (...)

logo article

Soudan du Sud : Salva Kiir annonce un cessez-le-feu

23/05/2017 par :

Le président sud soudanais a déclaré un cessez-le-feu unilatéral qui selon lui était effectif à (...)

logo article

Un sniper abat un terroriste de l’EI à 2,4 km de distance

22/05/2017 par :

Selon le Daily Mail, un sniper de l’armée britannique a utilisé "le fusil le plus puissant du (...)

logo article

Des centaines de personnes arrêtées dans un club gay en Indonésie

22/05/2017 par :

La police de Djakarta a investi un club gay de la capitale indonésienne et procédé à 141 (...)

logo article

KIM JONG-UN DIT QU’IL N’EST PAS KADHAFI, ET QUE LES OCCIDENTAUX NE PEUVENT RIEN CONTRE LUI

21/05/2017 par :

Dépeint par les médias occidentaux comme un personnage excentrique, personnage qui lâche les (...)

logo article

Gabon : les millions bloqués du lobbyiste américain qui portait les valises d’Ali Bongo

21/05/2017 par :

Ce sont plus de 8 millions de dollars qui auraient transité par les comptes de Joseph Szlavik, (...)

DEPECHES

19 mai 2017

VIOLENT ACCIDENT SUR L’AUTOROUTE : PAS DE MORT ; QUE DES DÉGÂTS MATÉRIELS IMPORTANTS

3 mai 2017

Sénégal : Khalifa Sall et ses co-détenus restent en prison

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

10 avril 2017

RDC : les manifestations de l’opposition prévues ce lundi interdites par la police

10 avril 2017

Égypte : le président al-Sissi déclare l’état d’urgence pour trois mois après les attentats de l’EI contre des Coptes

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES