CREI : L’Association des Juristes Africains décèle une « erreur fatale » dans la condamnation de Karim WADE

Par des arguments techniques, l’Association des Juristes Africains (AJA) a démontré que l’emprisonnement de Karim WADE est arbitraire à cause des nombreuses erreurs qui ont marqué la procédure depuis le début. L’AJA a présenté ce matin son livre intitulé : « Le délit d’enrichissement illicite : Affaire Karim WADE ». C’est un livre blanc qui revient sur cette affaire depuis 2000 jusqu’à l’annonce du verdict de Karim WADE.
Mais le point focal de l’ouvrage se situe entre les pages 26 et 30. Les Experts juristes ont insisté sur la période visée par la CREI pour condamner l’ancien Ministre d’Etat. Il y a deux périodes : 2000 à 2002 et de 2002 à 2012. Le fait qui a été visé et qui a amené la CREI a condamné Karim WADE se situe entre 2000 et 2002. Car il s’agit de l’argent offert par le Roi de l’Arabie Saoudite. C’est l’unique acte qui est à l’origine de la condamnation. Or de 2000 à 2002, Karim WADE n’a occupé aucune fonction officielle. Durant cette période, il était Directeur associé à la Banque UBS Warburg à Londres. C’est à cette période que le Roi avait offert l’argent à Me Abdoulaye WADE qui avait demandé à Karim WADE de le récupérer en son nom. Et c’est là qu’intervient l’Article 163 bis du Code Pénal qui précise les personnes susceptibles d’être poursuivies par la CREI.
« L’enrichissement illicite de tout titulaire d’un mandant public électif ou d’une fonction gouvernementale, de tout magistrat, agent civil ou militaire de l’Etat, ou d’une collectivité publique, d’une personne revêtue d’un mandat public, d’un dépositaire public ou d’un officier public ou ministériel, d’un dirigeant ou d’un agent de toute nature des établissements publics, des sociétés nationales, des sociétés d’économie mixte soumises de plein droit au contrôle de l’Etat, des personnes morales de droit privé bénéficiant du concours financier de la puissance publique, des ordres professionnels, des organismes privés chargés de l’exécution d’un service public, des associations ou fondations reconnues d’utilité publique  » dit l’article 163 bis.
Karim WADE n’est pas concerné par cet article parce que lorsque le Roi offrait l’argent à son père, il n’était pas encore nommé à un quelconque poste. C’est en 2002 qu’il est nommé Conseiller spécial et en 2004, Président de l’ANOCI. Donc comment peut-on condamner une personne qui est en dehors du champ d’application de la loi ? C’est ce que les Experts ont qualifié « d’erreur fatale » dans leur ouvrage. Cette erreur est commise par le président de la CREI. Elle a été fatale pour Karim qui paie les erreurs des Magistrats.
Toute la condamnation de Karim WADE repose sur ce don du Roi d’Arabie Saoudite. C’est la seule preuve de la Cour qui a oublié de tenir compte de la période 2000/2002 alors que Karim était encore à Londres. Les autres faits visés qui concernent ses coaccusés n’ont pas été tenus en compte dans la condamnation contre Karim.
Les Experts ont également évoqué la réforme de la CREI avec des recommandations. Le Secrétaire de la Raddho Aboubacry MBODJI s’est interrogé sur le sort des personnes victimes de la CREI s’il faut la réformer. Il a aussi dénoncé la corruption sur la scène avec l’affaire Lamine DIACK sans oublier d’appeler le pouvoir et l’opposition au dialogue.



AFRIQUE-MONDE

logo article

AFRIQUE : La RDC suspend sa coopération militaire avec la Belgique

13/04/2017 par :

Kinshasa a décidé de suspendre sa coopération militaire avec Bruxelles, a déclaré le ministère (...)

logo article

Abidjan accueille la réunion biannuelle de la zone Franc CFA

12/04/2017 par :

Abidjan sera la capitale de la zone Francs CFA ces 13 et 14 avril. La capitale économique (...)

logo article

Gambie : Jammeh, Coumba Gawlo et les milliers de dollars

12/04/2017 par :

Les services de sécurité de la Gambie ont exhumé 27 corps, selon les informations de Oumar (...)

logo article

Famine en Afrique : l’ ONU alerte sur le risque d’un nombre de morts « massif »

12/04/2017 par :

Le Haut-commissariat de l’ONU pour les réfugiés tire la sonnette d’alarme. Le nombre de morts (...)

logo article

Mali : un nouveau gouvernement de 35 membres formé

12/04/2017 par :

Le nouveau Premier ministre malien Abdoulaye Idrissa Maiga a formé son gouvernent ce mardi, fort (...)

logo article

Zambie : arrestation pour trahison du chef de l’opposition

12/04/2017 par :

Hakainde Hichilema, le chef de l’opposition zambienne, a été arrêté ce mardi 11 avril par la police (...)

logo article

France-Afrique : à l’Élysée, François Hollande soigne son héritage africain

11/04/2017 par :

En moins de deux semaines, du 31 mars au 14 avril, François Hollande a reçu (et va recevoir) (...)

logo article

Côte d’Ivoire : la vice-présidence de Daniel Kablan Duncan, retraite dorée ou tremplin politique ?

10/04/2017 par :

Mi-janvier, Daniel Kablan Duncan quittait la primature pour la vice-présidence, un poste aux (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Simone Gbagbo acquittée de crime contre l’Humanité et de crime de guerre

29/03/2017 par :

Simone Gbagbo, jugée depuis mai 2016 pour des faits de crime contre l’Humanité et de crime de (...)

logo article

Maroc : Saadeddine El Othmani parvient à former sa coalition

26/03/2017 par :

Fin du blocage politique ! Le nouveau chef de gouvernement a annoncé samedi une nouvelle (...)

logo article

CPI : Jean-Pierre Bemba condamné à un an de prison pour subornation de témoins

22/03/2017 par :

L’ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba, reconnu coupable par la Cour pénale (...)

DEPECHES

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

10 avril 2017

RDC : les manifestations de l’opposition prévues ce lundi interdites par la police

10 avril 2017

Égypte : le président al-Sissi déclare l’état d’urgence pour trois mois après les attentats de l’EI contre des Coptes

28 mars 2017

DERNIERE MINUTE : Le Juge vient d’accorder une liberté provisoire au Maire de la Médina Bamba FALL et Cie

7 mars 2017

AUDITION DE KHALIFA SALL : Le DAF Mbaye Touré finalement placé sous mandat de dépôt

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES