CORRUPTION IAAF : L’Opposition demande à Macky "d’apporter des réponses claires et sans équivoque"

Le Front Patriotique pour la Défense de la République dénonce l’interpellation et l’arrestation de Oumar SARR, coordonnateur et secrétaire général adjoint du Parti Démocratique sénégalais.

Le Chef de l’Etat Macky SALL depuis qu’il a accédé à la magistrature suprême a posé de multiples actes qui mettent à mal notre démocratie. Sous nos yeux, il est en train de transformer notre système démocratique en un système autoritaire.

Nous constatons, pour le dénoncer, que toutes les manifestations de l’opposition sont systématiquement interdites. C’est toujours à la suite de pressions de nos partenaires, de nos chefs traditionnels et guides religieux et d’associations de la société civile que le gouvernement finit par permettre aux partis de l’opposition d’exercer les droits que la constitution leur accorde en organisant des manifestations pacifiques. Tout les observateurs sont unanimes pour reconnaître qu’aucune manifestation de l’opposition n’a donné lieu à aucune forme de violence.

L’interdiction des manifestations pacifiques constitue une grave entrave au fonctionnement de notre démocratie.

Pour masquer son incurie le chef de l’Etat a décidé de museler l’opposition en arrêtant tous les responsables et militants qui portent une appréciation critique sur les actes du gouvernement pour en informer les citoyens.

Personne n’est épargné. Tous ceux qui s’adressent au peuple en l’informant justement sont intimidés par des pratiques policières dans le seul dessein de les faire taire. Les chefs religieux, les imams, les journalistes, les membres de la société civile qui ont et qui expriment une opinion contraire sont interpellés, arrêtés et pour certains menacés d’être sévèrement jugés pour les contraindre au silence.

Tout cela constitue une véritable atteinte à la liberté d’expression garantie par notre constitution. Jamais autant de citoyens sont poursuivis pour offense au chef de l’état et pour atteinte à l’ordre public.

Plus grave, pour détourner l’attention de l’opinion sur les graves conséquences des révélations faites par la journal français « Le Monde » sur le financement de l’ancienne opposition, aujourd’hui au pouvoir, par l’argent de la corruption et du dopage, le gouvernement a décidé de s’en prendre à Oumar SARR en violant l’immunité attachée à sa qualité de député.

L’article 61 de notre constitution protège le député pendant la durée des sessions et la violation de cette disposition ne nous détournera pas des légitimes questions que les sénégalais se posent et auxquelles ils demandent à Macky SALL d’apporter des réponses claires et sans équivoque.



AFRIQUE-MONDE

logo article

Le "New York Times" a recensé tous les mensonges de Trump (et ils sont nombreux)

24/06/2017 par :

DONALD TRUMP - Cette compilation fait froid dans le dos. Deux journalistes américains du New (...)

logo article

Les musulmans de France fêteront la fin du ramadan dimanche

24/06/2017 par :

Les musulmans de France fêteront dimanche l’Aïd el-Fitr, la fête de la rupture du jeûne qui marque (...)

logo article

Ghana : fin des privilèges diplomatiques pour les anciens présidents

24/06/2017 par :

Ce changement de traitement concerne non seulement les anciens chefs d’Etat mais aussi les (...)

logo article

Soudan du Sud : la fête de l’indépendance annulée

24/06/2017 par :

Comme en 2016, la fête nationale ne sera pas célébrée cette année. Le gouvernement sud-soudanais a (...)

logo article

Ryad déjoue une attaque d’envergure contre le premier lieu saint de l’islam

24/06/2017 par :

L’Arabie saoudite a annoncé avoir déjoué un attentat d’envergure contre la Grande mosquée de La (...)

logo article

Jammeh retourne en Gambie

20/06/2017 par :

En Exil en Guinée Equatoriale, Yaya Jammeh n’oublie pas, pour autant, la Gambie. Par le biais (...)

logo article

Zeinab demande le divorce à Jammeh

20/06/2017 par :

Zeinab Suma aurait officiellement demandé le divorce à Yaya Jammeh. L’ex première dame, que les (...)

logo article

Gambie : Un Sénégalais arrêté pour 2 meurtres, 4 viols et 4 incendies

20/06/2017 par :

Dix chefs d’accusations pèsent sur la tête d’un Sénégalais, dont l’identité n’a pas été révélée, en (...)

logo article

Texas : Une Sénégalaise battue à mort par son époux ivoirien

20/06/2017 par :

L’affaire fait les choux gras de la presse en Côte d’Ivoire. Hermann Fulgence Gninia, 41 ans, un (...)

logo article

Aboubacry Ba nommé Dg d’un groupe de presse à Conakry

20/06/2017 par :

Le journaliste Aboubacry Ba, employé de la chaîne Canal Plus, a été nommé à la tête du groupe (...)

logo article

9 morts : Bilan définitif de l’attaque de Bamako

20/06/2017 par :

Le bilan définitif de l’attaque terroriste de dimanche après-midi au campement Kangaba, dans la (...)

DEPECHES

18 juin 2017

Trump tweets : "Je suis enquêté pour avoir tiré le directeur du FBI par l’homme qui m’a dit de déclencher le directeur du FBI. Chasse aux sorcières !"

18 juin 2017

Le Chili bat le Cameroun pour son premier match en Coupe des Confédérations

19 mai 2017

VIOLENT ACCIDENT SUR L’AUTOROUTE : PAS DE MORT ; QUE DES DÉGÂTS MATÉRIELS IMPORTANTS

3 mai 2017

Sénégal : Khalifa Sall et ses co-détenus restent en prison

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES